HD-DVD contre Blu-Ray : la guerre des formats

Appareils et avancées technologiques, smartphones, tablettes, réalité virtuelle, objets connectés et discussions métaphysiques.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 13 Nov 2006, 15:13

Vous en avez sans doute déjà entendu parler, une lutte sans merci fait rage autour du successeur de l'actuel DVD, avec l'arrivée de la haute définition qui nécessite encore plus de qualité sur une galette. D'un côté le HD-DVD (dont Toshiba est à l'origine), un nom simple qui signifie bien son utilisation. De l'autre, le Blu-Ray (avec Sony pour instigateur), même ambition mais laser de couleur bleue, et des spécificités qui varient.

Voici un article du Monde bien écrit pour faire une piqûre de rattrapage sur ce qui sera prochainement le quotidien de la vidéo.
Le Monde a écrit :Haute confusion dans le DVD

L'année 2006 se termine par l'entrée en lice du support qui doit consacrer l'avènement de la haute définition. Depuis son lancement en 1996, le DVD est en effet l'emblème de l'image vidéo de haute qualité. Même si la télévision numérique lui apporte une concurrence croissante. Il fallait donc que la galette de 12 cm relève un nouveau défi.

"Il s'agit de s'adapter aux écrans de grande taille", explique Alain Appriou, directeur marketing chez Toshiba France. En effet, à définition égale, l'image se dégrade lorsque la surface d'affichage augmente. A moins de considérer que les spectateurs se placent plus loin... Il reste que la tentation est grande de s'approcher pour bénéficier d'une immersion dans l'image comparable à celle qu'offrent les salles de cinéma. Ce qui représente bien l'objectif ultime de ceux qui s'équipent à grand frais d'installations de home cinéma.

Après la vague d'acquisition d'écrans plats, à cristaux liquides (LCD) ou à plasma, commencée fin 2005, il est donc assez logique d'offrir un DVD capable d'exploiter toutes leurs performances. Il eût même été compréhensible, voire souhaitable, de pouvoir en profiter plus tôt. Hélas, les industriels de l'électronique grand public ont l'art de compliquer leur offre. Le DVD n'échappe plus à la règle malgré les efforts de standardisation réalisés au sein du DVD Forum, chargé d'édicter des normes communes pour tous les fabricants.

Cet organisme a effectivement publié les spécifications du nouveau DVD-HD, successeur du DVD-Vidéo. Cela n'a pas suffi à préserver l'unité des industriels. Tandis que, derrière Toshiba, un premier groupe adaptait le HD-DVD, un second emmené par Sony optait pour une autre norme, le Blu-Ray, du nom du laser bleu utilisé. Bien entendu, ces deux normes sont incompatibles entre elles, ce qui promet une belle bataille passant par la prise en otage des consommateurs.

Pour ces derniers, le choix risque de ressembler à celui qu'ils ont dû faire lors de l'apparition du magnétoscope, en 1975. A l'époque, ils avaient été placés devant deux technologies : le VHS et le Betamax, sans parler du V2000. Déjà Sony faisait partie des belligérants en défendant le Betamax, défait par le VHS. Ce qui a laissé les consommateurs lui ayant fait confiance avec leur matériel et leurs cassettes obsolètes.

Depuis lors, Sony n'a guère tiré la leçon de cet échec. Le géant japonais multiplie les lancements de produits utilisant des formats ou des technologies propriétaires : le MiniDisc et son format de compression Atrac, la mémoire flash Memory Stick, l'UMD pour la PlayStation portable et, aujourd'hui, le Blu-Ray. Comment défendre une telle dissidence ?

Chez Sony France, Olivier Terme, chef de projet HD, "le Blu-Ray dispose d'une capacité supérieure avec ses 25 gigaoctets (Go) par couche, ce qui permet d'enregistrer facilement un film de deux heures qui occupe 18 Go". Sony dispose ainsi d'un avantage sur le DVD-HD qui est limité à 15 Go par couche.

Chez Toshiba, Alain Apriou rétorque qu'"en réalité, avec deux couches par face, le HD-DVD dispose de 30 Go de capacité et peut monter à 45 Go, voire 6 Go sur deux faces". En outre, Toshiba souligne que son format "est plus facile à fabriquer que des lignes de production existantes".

En terme de qualité d'image, les deux formats devraient être comparables, mais ce seront, à l'évidence, les contenus qui feront la différence. Les lecteurs, HD-DVD comme Blu-Ray, sont toutefois compatibles avec la lecture des DVD-vidéo actuels. Une chance pour ceux qui ont constitué d'importantes vidéothèques en DVD.

La bataille des lecteurs est déjà lancée. C'est Panasonic qui a tiré le premier, suivi par Samsung côté Blu-Ray et par Toshiba côté DVD-HD. Au moins trois modèles seront donc présents dans les magasins pour les fêtes de Noël. Avec des prix annoncé entre 600 et 1 700 euros, à la hauteur de l'événement...

La véritable question que se poseront les consommateurs est de savoir s'il est judicieux d'investir autant dans un nouvel appareil qui ouvre la porte à des dépenses encore plus importante, avec le renouvellement de la vidéothèque. Le gain en qualité est-il si saisissant ? Force est de constater que oui...

La vidéo HD n'est pas un simple gadget. L'image prend vraiment une autre dimension, faisant apparaître des effets de profondeur, proches du relief. Les dégradés de couleur font oublier tout souvenir d'escalier... L'écran plat, même s'il n'est "que" HD Ready, semble révéler enfin ce dont il est capable. Pour cela, il faut donc payer encore ou bien se contenter des programmes HD de la télévision. Les consommateurs ne sauraient se plaindre. Si la haute définition s'est fait attendre, ce n'est rien à côté de la généralisation des programmes de télévision en 16/9 que l'on attend encore, une bonne dizaine d'année après la diffusion en masse des écrans à ce format.

Cette fois, la télévision a légèrement devancé le DVD en France. Néanmoins, se pose la question de la nécessité d'un tel format. Si la HD est indipensable sur un grand écran, les consommateurs pourraient bien mettre le HD-DVD et le Blu-Ray d'accord en boudant les deux formats.

D'ici à la baisse des prix qui rendront abordables les nouveaux lecteurs, d'autres sources de HD pourraient bien s'imposer. A la télévision, si le câble et l'ADSL, en attendant la fibre optique, acheminent une haute définition de qualité. Mais aussi sur Internet où l'on voit fleurir des vidéos en format MPEG 4 HD, qui n'ont pas grand-chose à envier aux films enfermés dans les DVD. "Les gens aiment encore posséder un support physique", assure Alain Appriou. Cette nouvelle version de la galette de 12 cm permettra de le vérifier.

Michel Alberganti
Alors de chaque côté, on joue à réunir le plus d'alliés possibles, constructeurs comme studios de ciné. Certains assurent leurs arrières en supportant les deux formats.

Le HD-DVD est supporté par : Toshiba, Microsoft, NEC, Intel, Sanyo, Fuji, Canon, Bandai, Fujitsu, Hewlett-Packard, Kenwood, Mitsubishi, Hitachi, Alpine, New Line Cinema, Paramount Pictures, Universal Studios, Warner Bros...

Le Blu-Ray est supporté par : Sony, TDK, JVC, Samsung, 20th Century Fox, Walt Disney (et Buena Vista Home Entertainment), Vivendi Universal Games, Electronic Arts, Apple, Warner Bros, Dell, Fox Entertainment Group, Hewlett-Packard, Hitachi, LG, Mitsubishi, MGM, Panasonic, Philips, Pioneer, Sharp, Thomson...

Bon, il y en a plein de chaque côté. Pour les listes complètes:
- http://www.hddvdprg.com/eng/about/member.html
- http://www.blu-raydisc.com/general_info ... Index.html

La partie ne fait que commencer... et ça va saigner.

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 13 Nov 2006, 15:42

Ouai, comme à l'époque où la VHS est sortie vainqueur d'une guerre avec un autre format.. alors? la solution ici semble moins évidente.. Aurons nous bientot un lecteur multi format qui neutralisera cette guerre??? Réponse au prochain épisode.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 12 Déc 2006, 14:07

Dell ! On n'avait pas encore cité Dell, ça y est, le fabriquant qui équipe bon nombre de CTU dans le monde a fait son choix : ça sera Blu-Ray. En 2007 sortiront les ordis portables Blu-Ray (avec 4Go de mémoire vive! :eek:), à $3700.

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 17 Jan 2007, 18:06

L'industrie du porno a tranché : ça sera le HD-DVD. Alors ça ne paraît pas comme ça, mais en réalité c'était une décision très attendue car le X est un énorme marché et chacun des deux camps le voulait pour lui. Il est même possible que ça soit le porno qui fasse définitivement pencher la balance, c'est dire...
... c'est dire comment est la société actuelle. :/

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 18 Jan 2007, 18:24

Ah! Les pervers technologiques sont rassurés:
Clubic a écrit :Le Blu-ray ne sera pas privé de porno

La nouvelle faisait grand bruit la semaine dernière, le format HD-DVD se serait attiré les louanges des studios pornographiques. Les responsables du format concurrent, le Blu-ray, avaient alors rapidement réagi notamment en prenant à contre-pied les rumeurs selon lesquelles Sony avait décidé de bannir les contenus pornographiques sur Blu-ray.

Aujourd'hui, interrogé par Dailytech, un responsable de Vivid Entertainment a confirmé qu'il proposera aussi ses films pornographiques sur Blu-ray. Attendu pour le 28 mars 2006, « Debbie Does Dallas…Again » devrait être le premier titre de Vivid Entertainment à être proposé à la fois sur HD-DVD et sur Blu-ray. Ce responsable a d'ailleurs précisé qu'il pensait que le Blu-ray avait des chances de remporter la guerre des formats notamment grâce à son intégration au sein de la nouvelle Playstation 3 de Sony.

Par ailleurs, la Blu-ray Disc Association a confirmé qu'elle souhaitait travailler avec n'importe quel studio pour proposer des contenus qui pourraient encourager la démocratisation du format. Qu'il soit question de contenu pornographique ou non. Une annonce qui confirme donc les propos de Sony tenus il y a quelques jours au sujet des rumeurs.

On notera qu'au Japon des titres pornos sont déjà proposés au format Blu-ray depuis la fin 2006 via le studio « GLAY'z ». Toujours est-il qu'un certain nombre de studios liés à l'industrie du divertissement pour adulte se cantonnent uniquement à la publication sur HD-DVD. Reste à voir maintenant si cette tendance va se confirmer ou s'inverser avec le temps.

Le sujet déchaîne actuellement « les passions » car l'industrie pornographique a pesé lourd dans la balance pour l'adoption et la démocratisation de la VHS face au Betamax de Sony il y a quelques années. L'histoire et ses répercutions pourraient donc se répéter avec cette nouvelle guerre des formats.

ToF
commercial breakdown
Messages : 52
Inscription : 30 Mars 2006, 21:47

Message par ToF » 28 Jan 2007, 00:56

Très bonne présentation Kyn' !

Lorsque je revois les bibliothèques VHS de certains, ça me fait assez mal pour eux. Tout cela pour rien... C'est assez triste. Sincèrement, je crois qu'il faut laisser passer la foule avant de s'y jeter... HD DVD ou Blu-Ray, on verra bien ce qu'il en est.

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 28 Jan 2007, 05:45

Bah, Divx pour tout le monde, et on est content.. na.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Re: HD-DVD contre Blu-Ray : la guerre des formats

Message par Kynerion » 08 Jan 2008, 15:36

Victoire du Blu-Ray !
Apparemment... après Warner qui a récemment switché du HD-DVD vers la raie bleue, c'est la Paramount qui semble achever le combat en suivant la même voie.
Manque de soutien on dirait, du côté du HD-DVD, pourtant il y avait des pubs tv.

Répondre