[2007-2012] L'ère Sarko

Forum pour parler de tout.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 16 Mai 2007, 16:42

Qu'on soit d'accord ou pas, désormais c'est Nicolas Sarkozy le premier des Français, et on va devoir faire avec. Alors plutôt que critiquer, polémiquer dans le vide, rien de mieux qu'un petit sujet où on pourra discuter de ce qu'il fait ( ou pas ).

Le site rue89 ( pas forcément objectif, c'est une -in-dépendance de Libé.. mais j'aime bien ) propose dans le même genre un Sarkoscope sur son calendrier, histoire de voir s'il tient parole.
http://www.rue89.com/2007/05/06/nicolas ... rveillance

Premier acte en tout cas, dès aujourd'hui et son intronisation ; outre son départ immédiat pour l'Allemagne après le folklore traditionnel, Nicolas Sarkozy annonce que sa «première décision» de président sera de faire lire dans toutes les classes du pays en début d'année scolaire, la lettre à ses parents du jeune résistant Guy Môquet avant son exécution. ( Libé )

Soit ceci :
Ma petite maman chérie,
mon tout petit frère adoré,
mon petit papa aimé,

Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c'est d'être courageuse. Je le suis et je veux l'être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j'aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c'est que ma mort serve à quelque chose. Je n'ai pas eu le temps d'embrasser Jean. J'ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable je ne peux le faire hélas ! J'espère que toutes mes affaires te seront renvoyées elles pourront servir à Serge, qui je l'escompte sera fier de les porter un jour. A toi petit papa, si je t'ai fait ainsi qu'à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j'ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m'as tracée.

Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j'aime beaucoup. Qu'il étudie bien pour être plus tard un homme.

17 ans et demi, ma vie a été courte, je n'ai aucun regret, si ce n'est de vous quitter tous. Je vais mourir avec Tintin, Michels. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c'est d'être courageuse et de surmonter ta peine.

Je ne peux en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, en vous embrassant de tout mon cœur d'enfant. Courage !

Votre Guy qui vous aime

Guy

Dernières pensées : Vous tous qui restez, soyez dignes de nous, les 27 qui allons mourir ! ( Wikipedia )
Alors bon.. why not? not? C'est très consensuel finalement, est ce que cela responsabilisera les jeunes, aura un réel impact? Retour à la France d'avant? :/
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 16 Mai 2007, 16:58

A mon humble avis, le fait que Moquet était un résistant communiste n'est pas complètement étranger à cette histoire. C'est dans la droite ligne des citations de Jaurès, après tout la recette a très bien fonctionné la première fois.

Quel malin ce Sarko :P

Edit : Dis moi Mg, ce titre "2007-2012", ce serait pas pour chercher à lui porter la poisse, au petit Nicolas ?... :D
Dernière édition par SamuraiEdge le 16 Mai 2007, 17:02, édité 1 fois.
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 17 Mai 2007, 13:09

Mon ancien piston est devenu Premier ministre. Je suis très fier de lui. :jap:
Par contre je cherche encore la rupture. Très trèèèèèèès tranquille, la rupture... :roll: Mais ça, je l'avais dit.

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 17 Mai 2007, 15:43

Bah, c'est un gars bien d'chez nous d'jà! hein! C'bien ça. :)

Ah ouai, la rupture.. Sarko, Fillon.. tiens, ça me rapelle le gouvernement précédent ça ( enfin presque.. ).
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 21 Mai 2007, 10:05

En même temps, le thème de la rupture, Sarko l'a laissé tomber bien avant le premier tour, dès qu'il a compris que le PS préférait jouer sur le registre de la peur plutôt que d'appuyer sur le fait que Sarko était Ministre du Gouvernement "sortant". Après il a plutôt misé sur le "rassemblement".

Et puis il ne faut pas oublier que rien ne pourra être fait avant que la nouvelle Assemblée ne soit élue. D'ici là, tout n'est que com' et échauffements.

EDIT : et pendant ce temps, à Vera Cruz... enfin non, pardon, rue de Solférino, les socialistes dénoncent des "manoeuvres de sarkozy visant à destabiliser la gauche". Nooooon, sérieusement. Mais c'est pas possible ça, quand François Hollande dit "cabane", noreumaleument, il faut arrêter de les embêter pour qu'ils puissent au moins avoir une petite chance d'avoir des députés élus, quoi. Pas très beau joueur Sarko, tout de même.

Triste...
Dernière édition par SamuraiEdge le 21 Mai 2007, 10:20, édité 1 fois.
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Re: [2007-2012] L'ère Sarko

Message par SamuraiEdge » 11 Juin 2007, 13:41

Comme prévu par les services de météorologie politique, l'avis de grosse vague bleu annoncé sur le pays s'est bien réalisé. A part les partis de ce qu'il est désormais convenu d'appeller la majorité présidentielle, bien sûr, seul un PC considéré comme en quasi-mort clinique à l'issu de le présidentielle a su à peu près tirer ses marrons du feu en un ultime sursaut d'honneur. De leur côté, le PS, le Modem, les Verts et le Fn se sont trouvés engloutis par le suffrage et ont vu leurs pires craintes se réaliser.

A part un éventuel sursaut des abstentionnistes de gauche accompagnée d'une démobilisation massive des électeurs UMP, on voit mal ce qui pourrait empêcher la constitution d'une Assemblée bleue foncée dimanche prochain. Le chèque en blanc de la France à Sarkozy et son équipe est donc en passe d'être signé et après... et bien nous verrons.

Une chose est certaine : il n'est jamais bon de ne pas avoir de contre-pouvoir dans un système comme le notre. Et c'est pourtant ce qu'il est en passe d'arriver. La gauche en général, et le PS en particulier, portent directement la responsabilité de cette situation et il ne fait que peu de doute que les électeurs de Ségolène Royal composent la grande majorité des abstentionistes. Espérons que la défaite annoncée du PS débouche au moins sur la seule chose souhaitable désormais : la profonde refonte de son système de fonctionnement et de ses idées. Le plus gros problème étant : qui pour prendre la tête du parti ?...
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Re: [2007-2012] L'ère Sarko

Message par Kynerion » 11 Juin 2007, 16:05

Comme de toute façon personne n'a de mémoire, absence de contre-pouvoir ou non, les mêmes schémas se répètent sans cesse. C'est super lassant. :sick:

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Re: [2007-2012] L'ère Sarko

Message par SamuraiEdge » 12 Juin 2007, 10:08

Un manque de mémoire ? Aaaaah... Moi qui croyais que tout ça, c'était à cause de l'incompétence ultime d'un PS (et d'une gauche en général) bouffé par l'idéologie et par les petites stratégies personnelles de ses tenors et de la nullité d'un mégalo-centriste incapable de réflechir à moyen-terme tellement il est bouffé par l'orgueil... En fait, c'est juste à cause du vieillissement de la population et des troubles de mémoire qui l'accompagne. "Politique et Alzeihmer, les véritables raisons d'une débandade" :lol:

Plus sérieusement, je crois au contraire que les français ont une très bonne mémoire et qu'ils n'ont pas oublié ce qu'il s'est passé au PS entre les débuts de l'ère Hollande et le discours post-défaite de Royal : quasiment rien...
C'est triste mais c'est comme ça. Si on me dit : "mais arrête donc d'acheter cette marque-ci de Cola " et qu'on me présente à la place un truc dégueulasse, je suis pas idiot, je continuerai à boire la même marque, même si c'est pas bon pour mon taux de glucide... :/
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Re: [2007-2012] L'ère Sarko

Message par Kynerion » 12 Juin 2007, 13:11

Et moi je te dis que c'est un manque de mémoire. Une volonté (consciente ou non) d'oublier. Les cotes de popularité en sont un bon exemple :

- Sarkozy était considéré comme le pire homme politique dans le milieu des années 90, avec la trahison Balladur etc. Cote de popularité actuelle : forte, et il est Président.
- Strauss-Kahn était considéré comme fini politiquement après l'affaire de la MNEF. Cote de popularité actuelle : forte, a même été Premier ministrable un peu partout récemment.

Je vais pas citer Juppé, ou Fillon qui fait descendre les jeunes dans les rues. Qu'est-ce qui fait qu'on vote pour des personnes qu'on a jadis détestées? A droite à gauche, tout n'est que recommencement. Tout le monde revient. Les erreurs qualifiées d'impardonnables hier sont oubliées aujourd'hui, et vice-versa (Raffarin,de Villepin). La politique c'est une question de mode. Et de mémoire. Compétents ou non, on s'en branle. Ségolène Royal n'était pas compétente quand elle était à la mode, et alors? La tendance a doucement évolué. Maintenant que Sarkozy est président, elle deviendrait presque philosophe.

Si des gens compétents étaient au pouvoir (ou à l'opposition), ça se saurait. Ils existent mais ne doivent sans doute pas être assez visibles pour être identifiés. A défaut, il y a des modes. En ce moment, c'est tendance-droite. Pour les dernières régionales, c'est fashion-gauche. Avec un clivage politique aussi simple de toute façon en France, ce qui n'est plus à la mode, c'est forcément l'autre camp qui l'est. Jusqu'à ce que le vent tourne.

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Re: [2007-2012] L'ère Sarko

Message par SamuraiEdge » 13 Juin 2007, 10:19

Looser un jour, looser toujours ! Aucune seconde chance, pas de droit à l'erreur, aucun droit à l'oubli ! M'est avis que tu ferais un Garde des Sceaux du tonnerre ! :D

De façon plus sérieuse, Bayrou et toute sa clique devraient être châtié à coup d'oranges bien mûres pour tout le mal qu'ils ont fait... :oui:
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Re: [2007-2012] L'ère Sarko

Message par Kynerion » 13 Juin 2007, 11:22

SamuraiEdge a écrit :Looser un jour, looser toujours ! Aucune seconde chance, pas de droit à l'erreur, aucun droit à l'oubli !
On parle de politique et de délits (détournements de fonds, trafic d'armes, trafic d'influence, emplois fictifs...), pas d'un petit vol d'orange à l'étalage sur un marché.
Mais bon au rythme actuel, le voleur d'orange n'aura pas sa seconde chance et fera de la prison ferme, le politicard véreux aura... rien dans le meilleur des cas, un redressement fiscal sinon, allez, prison avec sursis, et pour ferme exceptionnellement pour ceux qui n'ont plus d'amis.

Tu m'étonnes que tout le monde veuille faire de la politique... :roll:
SamuraiEdge a écrit :De façon plus sérieuse, Bayrou et toute sa clique devraient être châtié à coup d'oranges bien mûres pour tout le mal qu'ils ont fait... :oui:
Pas vu venir le rapport sur ce coup-là. :non: Comme tu es adepte de la seconde chance, tu lui laisseras sûrement la sienne. En comparant les casiers, Bayrou s'en sort pas mal, t'auras pas grand-chose à absoudre : mauvais ministre de l'éducation en déclenchant une grosse manif', et puis...?

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Re: [2007-2012] L'ère Sarko

Message par SamuraiEdge » 13 Juin 2007, 14:37

Du tout : je ne parlais pas de délits en politique mais rebondissais sur tes propres exemples, à savoir le soutien de Sarko à Balladur (il y a 12 ans), les grèves qui ont fait suite aux réformes Juppé (12 ans également) ou encore les grèves qui ont fait suite à la réforme Fillon des retraites (4 ans). Et je m'étonne juste que, pour toi, le critère principal pour juger les compétences d'un homme politique soit ce qu'il a fait il y a 10 ans (à une époque différente, dans une conjoncture différente, alors qu'il était entouré de gens différents) :)

Pour ce qui est de Bayrou, pour la faire courte, je ne lui reproche pas ce qu'il a fait il y a plusieurs années mais sa campagne actuelle, et en l'occurence sa volonté constante de faire de lui-même un produit marketing comme un autre. Il a pas été jusqu'à barrer ses tracts de campagne d'une énorme "NOUVEAU" mais, dans l'esprit, c'était un peu ça. Le centre, c'est du jamais vu, c'est du d'jeuns, c'est super in, c'est sexy, c'est orange et ça fait même du 2-en-1 (libéral ET social). Un programme ? Inutile ! Un parti fort ? Des clous ! Des propositions concrètes ? Dégagez, y'a rien à voir !
Pour moi, la politique n'est pas une question de "modes".
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Re: [2007-2012] L'ère Sarko

Message par Kynerion » 13 Juin 2007, 16:23

SamuraiEdge a écrit :Et je m'étonne juste que, pour toi, le critère principal pour juger les compétences d'un homme politique soit ce qu'il a fait il y a 10 ans (à une époque différente, dans une conjoncture différente, alors qu'il était entouré de gens différents)
J'ai pas eu tellement d'éléments que ça à juger, en fait. Je n'ai fait aucune recherche et je me suis juste basé sur les éléments qui me sont venus en tête rapidement. Ça doit être une question de... mémoire, sans doute. :roll:

époque différente, conjoncture différente, gens différents... ça pourrait ressembler à la définition d'une mode. Comme le dit Wikipédia:
D'une manière générale, en psychologie sociale, une mode désigne une tendance temporaire dans les références ou comportements collectifs, propre à une période donnée et liée à un phénomène d'imitation.
cqfd.

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Re: [2007-2012] L'ère Sarko

Message par SamuraiEdge » 14 Juin 2007, 10:20

Mouais... Question de point de vue j'imagine...

Néanmoins, ce n'est pas parce que quelque chose rentre dans le champs d'une définition que cette chose doit forcément être considérée comme faisant partie de la catégorie ainsi définie. La prostitution rentre parfaitement dans la définition du commerce de service. Et pourtant, et parce que l'on considère que certains aspects de la question dépassent ce simple cadre (question de morales et d'éthique principalement), on ne la considère pas comme tel.

Pour moi, la politique, c'est pareil (enfin, dans le sens, c'est une exception, pas dans le sens "c'est pareil que la prostitution" hein...). Car définir celle-ci comme une "mode", c'est accepter tout ce que cette catégorisation implique (tout le monde s'accordera à dire, je pense, que beaucoup de "modes" sont au mieux artificielles, au pire complètement débiles).

Malheureusement, il y en a de plus en plus qui semblent penser comme toi... Il n'y a qu'à voir comment Ségolène Royale réutilise les mêmes ficelles grossières que Bayrou, et notamment de petites allusions cynico-parano-comploistes (la dernière en date concernant la vidéo de sarko "bourré" au G8).

:non:
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Re: [2007-2012] L'ère Sarko

Message par Kynerion » 14 Juin 2007, 11:58

SamuraiEdge a écrit :Malheureusement, il y en a de plus en plus qui semblent penser comme toi...


no comment.
SamuraiEdge a écrit :Il n'y a qu'à voir comment Ségolène Royale réutilise les mêmes ficelles grossières que Bayrou, et notamment de petites allusions cynico-parano-comploistes (la dernière en date concernant la vidéo de sarko "bourré" au G8).
Roooh, mais toute le monde fait ça depuis toujours! Elève-toi un peu! "Mme Royal et le nombre de sous-marins nucléaires", "Mme Royal et la bravitude", "M. Bayrou sur son tracteur", c'est de qui? on attaque toujours aux limites du bas, c'est ça la politique! Parfois même on tape trop bas et ça se retourne contre soi "M. Chirac est vieux et fatigué"...

Depuis des années les élections se jouent sur ces allusions cynico-parano-comploistes plutôt que sur la confrontation d'idées (avec une légère remontée du niveau sur la dernière présidentielle). Tout le monde est à blâmer : politiques comme électeurs qui se complaisent là-dedans.

C'est ça la politique! c'est ça le système que tu veux conserver!?
SamuraiEdge a écrit :Malheureusement, il y en a de plus en plus qui semblent penser comme toi... Il n'y a qu'à voir comment Ségolène Royale réutilise les mêmes ficelles grossières que Bayrou, et notamment de petites allusions cynico-parano-comploistes (la dernière en date concernant la vidéo de sarko "bourré" au G8).
en fait, même en relisant, j'ai toujours du mal à voir le rapport entre tes différentes phrases. Ne m'associe pas aux "petites allusions cynico-parano-comploistes" car je les déplore, tout comme je déplore les phénomènes de mode. Je ne fais que les constater pour étayer ma vision de la politique et appuyer mon envie de changement.

Evidemment, loin des "ficelles grossières", il y a les "pratiques subtiles" qui consistent à agir discrètement pour mettre en place sa stratégie. Ici on soupçonnera un contrôle progressif des médias, là on dénoncera une fausse tentative d'ouverture au Gouvernement qui aura pour conséquence de "noyer la démocratie"... Etant personnellement partisan de cette ouverture dans la théorie, j'attends quand même de voir en pratique la première confrontation interne gouvernementale pour me faire un avis.

Répondre