Ivry brûle-t-il ?...

Forum pour parler de tout.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 07 Nov 2005, 12:43

J'ai déjà abordé le sujet dans le blabla, mais la situation, par son ampleur, justifie de mon point de vue le lancement d'un sujet à part...

Cela fait maintenant plus d'une semaine que, partagés entre indignation, colère et incompréhension, on regarde les voitures brûler dans nos banlieues. Et que les motifs de colère s’accumulent...

Colère contre ces casseurs et ces délinquants sans principes ni respect. Que veulent-ils, au juste ? Pourquoi font-ils cela ? Eux-mêmes le savent-ils ? Ou bien se contentent-ils de répéter ce que des gens sans scrupules tente de nous faire avaler ?… « C’est la faute à la politique du gouvernement, à Sarko, au racisme » etc etc...

Non. RIEN ne peut justifier de tels actes. Il y a des problèmes, oui. Ils découlent directement des politiques successives menées par tous les gouvernements depuis plus de 20 ans, oui. Mais rien ne peux justifier de tels actes, sinon le manque de respect, d’éducation et de limites.

Tiens, d’ailleurs, pourquoi ne voit-on jamais de filles s’exprimer ? Pourquoi ce sont toujours des garçons, jeunes, qui expriment leur « ras-le-bol », si la situation est tellement insupportable ? Et pourquoi les habitants plus âgés se cachent-ils ? Pourquoi n’osent-ils pas parler, eux aussi ? Ne sont-ils pas eux-aussi touchés par ces problèmes ?

Bullshit ! Ces « jeunes » sont des délinquants qui cherchent soit à s’amuser et à se rendre intéressant, soit à asseoir leur autorité sur des quartiers qui abritent leurs petits trafics. Un point, c’est tout. Les problèmes, les vrais (comme le véritable problème de discrimination à l’embauche) existent mais ils ne sont pas pires que ceux que connaît le reste de la population. La France est en crise, toutes les franges de la population souffrent. Les banlieues ne sont pas un cas à part. Un point, c’est tout.

Colère aussi contre les politiques, de l’opposition ou du gouvernement, les uns pour leur culot, leur manque de discernement ou leur démagogie (le PC et les Verts qui demandent la tête de Sarko… Lamentable…), les autres pour leur manque total de courage et d’honnêteté : pourquoi attendre autant de temps pour s’exprimer ? Et surtout : pourquoi ne pas agir ? Boucler les quartiers, imposer un couvre-feu ? Attends-t-on qu’il y ait mort d’homme ?

Colère contre les médias, enfin, qui couvrent ces évènements d'une façon pitoyable. Entre sensasionnalisme, déformation de la vérité (à ce sujet, je vous conseille d'aller sur le site de France 5 regarder l'émission Arrêt sur Image de dimanche dernier, laquelle fait la lumière sur l'affaire des "gros mots" de sarko... C'est assez édifiant...) et manque de professionalisme, le bilan n'est pas franchement joli....

Bref, il est plus que temps que l’on brise les tabous dans ce pays, et que l’on dise ce qu’est vraiment le problème… Espérons seulement que ces dramatiques évènements provoqueront un sursaut salutaire de la classe politique qui empêchera une population française de plus en plus excédée de faire des bêtises et de poursuivre le cycle sans fin de l’incompréhension et de la violence…
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 07 Nov 2005, 15:26

Pfiou, c'est vrai que pour un mois de Novembre, fais chaud...

Hein? ah pardon..
Je prend 3s de sérieux alors.. La situation semble être au ras de bol général ( qui se matérialise disons plutôt brutalement dans les "banlieues", même si ce terme me parait péjoratif.. ), mais en visualisant l'actu, l'impression qui se dégage malgré les vindicatifs propos de notre petit Nicolas, c'est l'inaction. Les forces de l'ordre semblent faire leur boulot, mais enveniment les choses plus qu'autre. Des rumeurs de conciliation, d'appel au calme??? J'en ai pas vu beaucoup de la part des autorités..
Et quand le grand Jacquot parle d'ordre public, il est gentil, mais la notion échappe à 95% des français ( sans se moquer ). Donc il est un peu à côté de la plaque.

C'est moi, ou j'ai l'impression que ça pourrait donner l'occasion de relancer un grand dialogue en calmant les bandes de jeunes, renouer le dialogue social sur une nouvelle base ( bon, tout est rasé, c'est pratique, ça brûle bien... ok, ok, humour.. )..? Au lieu de ça, nos politiques font la brasse dans leur grand bain parisien, et quedal au bout.. ils doivent attendre que ça se calme naturellement.

Et pendant ce temps, ça relance les critiques de pays tiers.. sympa.

PS : sur les actes en eux-mêmes, sur la forme c'est inexcusable, blabla tout ça... ( je ne verse pas dans le consensualisme, vous comprendrez ). Mais quelque part, on peut comprendre, c'est leur seule forme d'expression. Non pas qu'ils n'aient pas le choix, mais c'est la seule à leur portée immédiate. Solution de facilité, brutale, ignoble quelquefois ( cf les personnes molestées, etc.. ), digne de pays en guerre.... Mais surtout, et avant tout, allez jeter un oeil dans ces quartiers dit de banlieue. Je suis à peu près certains que la situation de certains quartiers frisent le ghetto.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 07 Nov 2005, 22:46

Il faut se méfier du traitement médiatique et politique vraiment amplifié de tout ceci, comme en effet a commencé a le démontrer l'emission Arrêt sur image dimanche dernier (qui est une emission très intéressante cela dit en passant si vous avez le temps de la regarder...). Cela dit les chiffres sont là (le nombre de voitures incendiées qui se comptent par milliers (!!), le nombre de blessés, d'arrestations, de batiments détruits...), le gros problème de tout ceci, c'est l'effet boule de neige, la propagation de cette violence, tous ces petits cons qui en profitent pour agir à leur tour gratuitement et du coup ça prend une ampleur très inquiètante! En parlant de sensationnalisme de la part des médias, j'entendais à la radio tout à l'heure le témoignage de français qui étaient en Grèce et qui disaient que ces événements en France étaient présentés dans les journaux grecs comme une guerre civile!! C'est l'hallu!

Alors oui, il faudrait que les politiques arrêtent de se tirer dans les pattes, que cesse cette instabilité qui fait que la politique française est aussi peu efficace et crédible (elle avance... elle recule...), qu'ils se décident enfin à aller dans le même sens, à proposer des mesures concrètes dans l'urgence. C'est ce qui est en train de se faire en collaboration bien sûr avec les partenaires sociaux mais pourquoi faut il en venir ainsi à la manière forte pour que cela se fasse enfin? Alors en effet... les débâts sont houleux, partagés entre la volonté de soutenir les revendications comprenant leur colère et qu'ils n'ont finalement peut-être pas eu le choix d'agir par d'autres biais, mais ça a dégénéré, et la manière de faire est déplorable... et surtout: pourquoi incendier des structures telles que les écoles? LEURS écoles! Pour que l'impact soit plus fort comme ils le déclarent? Aaaah oui! En effet!! Ca pénalise des familles, LEURS familles, des gens qui ont eux aussi du mal à s'en sortir et qui n'ont certainement pas besoin en plus qu'on détruise le peu de structures qu'ils ont à leur disposition... c'est totalement débile et irrationnel!! Et en parlant d'irrationalité j'ai deux cousins qui sont pompiers de Paris et qui me racontaient tout à l'heure comment ça se passait, la violence à laquelle ils étaient confrontés à chaques interventions (accueillis à coup de projectiles (boulons, pavés,...), de cocktails Molotov,...)... Alors oui il faut que des mesures concrètes soient prises mais il faut aussi faire appel à la responsabilité des parents pour que leurs monstres de gosses cessent leur conneries et fassent quelques chose de leur vie. Et certes je soutiens leurs revendications mais j'ouvre une toute petite parenthèse concernant l'intégration et ce, bein sûr au delà de la discrimination, il faut avouer que des fois la société à le dos très très large car les ghettos ils savent aussi les créer quand on voit le nombre de gosses qu'on n'envoi pas à l'école et qui ne parlent même pas un mot de français... cherchez l'erreur... je ferme la parenthèse.

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 08 Nov 2005, 10:14

Mg a écrit :Mais quelque part, on peut comprendre, c'est leur seule forme d'expression.
Ces "jeunes" sont bien des citoyens français et républicains ? Donc, non : ce n'est pas leur seule forme d'expression. Qu'ils utilisent le vote, les manifs, les associations ou tout autre moyen d'expression mis à la disposition des citoyens d'une société libre. Si tout le monde se met à cramer dès trucs dès que y'a un pet de travers, ce sera vite la guerre civile.
Je suis désolé, dire cela, c'est déjà faire un pas vers l'excuse et c'est déjà trop. Poussé à l'extrême, ton raisonnement finit par conduire à excuser les palestiniens qui se font exploser sur des marchés israëlien, ou toute autre horreur commise au nom d'une juste cause...

Pour en revenir aux faits, on a donc l'ami De Villepin qui s'est exprimé hier sur le sujet. On verra ce qu'il en est mais bon, a priori, pas de gros chagements en perspective.
Mais le paradoxe, et ce qui me gène le plus dans toute cette affaire, c'est que, finalement, on justifie a posteriori ces émeutes en faisant (ou feignant de faire) quelque chose à leur suite. Bref, encore une fois, la passivité des politique et ce drame français qu'est le manque de vision va créer un précédent : si tu crâme des bagnoles, on se pliera en quatre pour toi...

Edit : Ah oui, sur le traitement de l'affaire à l'étranger. Les journalistes français nous montre effectivement que, vu de l'étranger, le phénomène prends tout de suite une ampleur qui nous parait à nous difficile à comprendre...
Or, devant ceci, on ne peut s'empêcher de penser qu'il y de fortes chances que les évènements étrangers soient traités de la même manière par les médias français......
A bon entendeur !
Dernière édition par SamuraiEdge le 08 Nov 2005, 10:17, édité 1 fois.
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 10 Nov 2005, 15:47

Vous aimerez peut-être rattraper votre retard ou tout simplement retrouver le fil des évènements, alors je vous recommande ce lien : émeutes de 2005 sur Wikipédia. :)

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 16 Nov 2005, 20:18

ça devient carrément n'importe quoi... quelques manchettes de journaux pour en justifier ;

La polygamie jetée en polémique
Vite rejoint par Philippe de Villiers, Gérard Larcher, ministre délégué à l'emploi, a fait de l'existence des co-épouses une des causes de la crise des banlieues.

Sarkozy fait un tabac dans un sondage
Selon une enquête Ipsos-Le Point, 68% des Français jugent positive l'action du ministre de l'Intérieur depuis «le déclenchement des émeutes dans les banlieues» • 64% lui font confiance pour apporter des «solutions durables».

deux exemples parmi d'autres.. j'ai l'impression de revenir au malaise du 1e tour de 2002..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 16 Nov 2005, 21:24

On est droit de se demander, alors que les actes de vandalismes se calment, si tout cela va déboucher sur quelquechose de positif...
La France se pose des questions (comme toujours) et cherche à comprendre les origines de ces émeutes urbaines.
Chirac nous a concocté lundi une allocution très solennelle (comme d'habitude). Toutefois certains mots étaient bien choisis. D'ailleurs, l'émission Mots Croisés qui suivit Les Rois Maudits était très intéressante à ce sujet.

Il a fallu attendre que les choses pètent vraiment fort (comme trop souvent) pour se rendre compte de la gravité de certaines inégalités qui demeurent dans ce pays. Tout ce que vous avez évoqué ci-dessus entre autres...
Le "modèle républicain" que la France est censé incarner en a pris un sacré coup. Le "pays des Droits de l'Homme " est aujourd'hui la risée des américains notamment et certaines notions de base que la France est censée représenter sont bafouées dans les banlieues. Apprendre à se respecter paraît une ambition bien utopique...
Le principe fondamental d'intégration reste encore à inculquer à la quasi intégralité des Français (je veux dire par là les des deux côtés: les victimes comme les incendiaires criminels). Ca c'est une réalité qu'il faudra combattre et rapidement.
Car je ne suis pas très optimiste pour la suite. Notamment en ce qui concerne les fameuses élections de 2007 dont tout le monde parle déjà depuis plus d'un an...
:blink:
Dernière édition par bugman le 16 Nov 2005, 21:36, édité 1 fois.
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Répondre