Ayreon

Un album, un groupe, un concert? et d'autres sujets pour construire la culture musicale d'Onlike. Faites-nous partager votre playlist !
Répondre
Shadwen
the seed 2.0
Messages : 23
Inscription : 03 Jan 2006, 23:55

Message par Shadwen » 01 Fév 2006, 23:12

Ayreon s’apparente à une sorte de musée vivant du progressif, une musique dans laquelle tout ce qu’on a pu imaginer dans le monde du progressif a été compris et retenu. C’est successivement extrêmement lyrique, heavy, pop, le tout traversé d’influences baroques ou celtiques… on sent passer tout !!
Vous aurez compris que c’est re-mar-qua-ble-ment composé, conçu et structuré !
Le projet Ayreon est l’œuvre d’un seul et même homme du nom de Arjen Anthony Lucassen (Hollandais), actif depuis plus de vingt ans sur la scène metal. Il est à lui seul guitariste-bassiste-claviériste-chanteur à l’imagination prolifique, et s’est fait une spécialité de raconter de longues histoires de science-fiction.

La particularité de ce projet ? Lucassen en est le seul membre permanent. Il écrit des histoires très orientées vers la science-fiction avec de nombreux personnages. Une fois l’histoire rédigée et la musique écrite, Lucassen propose les rôles de ces différents personnages à des chanteurs dont il apprécie particulièrement le travail.
Parmi ses invités les plus prestigieux : Fish, Bruce Dickinson (Iron Maiden), Michael Romeo et Russel Allen (Symphony X), mais aussi Devon Graves, Anneke Giesbergen (The Gathering), James LaBrie (Dream Theater), Devin Townsend, Mikael Akerfeldt (Opeth)...

Discographie :
The Final Experiment
1995 – CD album
Actual Fantasy
1996 – CD album
Into the Electric Castle
1998 – CD album
The Universal Migrator part 1 : The Dream Sequencer
2000 – CD album
The Universal Migrator part 2 : Flight of the Migrator
2000 – CD album
Ayreonauts Only
2000 – CD album
Star One feat. Ayreon – Lift Off
2003 – Double CD album live / DVD album live
The Human Equation
2004 – CD album

Mais Lucassen ne s’arrête pas là, non content de donner des coups de pouces par ci par là , il est à la base de nombreux autres projets, dont la création de divers groupes tel que :

Image
- Ambeon : Fate of a Dreamer, 2001, qui contient des titres d’Ayreon sous une forme plus ambient, contraction d’ambient et d’Ayreon, réalisé avec, entre autres, Astrid van der Veen, une chanteuse hollandaise de 14 ans à la voix sublimissime.

Image
- Steam Of Passion : Ce groupe possède un charme indéniable et mystérieux. Tour à tour progressive, mélancolique, puissante, la musique se promène entre heavy metal lourd et progressif éthéré mais parfois pompeux. Les ambiances sombres et automnales de cet album repousseront certains.


Je sais bien que ce n'est pas votre genre musical, mais je me devais d'en parler, ne serais-ce que pour saluer le genie musical et artistique de Lucassen :envie:

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 01 Fév 2006, 23:32

C'est du genre Sonata Arctica ou pas du tout?

Shadwen
the seed 2.0
Messages : 23
Inscription : 03 Jan 2006, 23:55

Message par Shadwen » 02 Fév 2006, 00:28

Je ne connait pas bien Sonata Artica donc pour te répondre je met des liens vers quelques extraits :D

Extrait "Carried By the Wind"
Extrait "Temple Of The Cat"
Extrait "Day eleven : Love" (dernier album)

Pour ceux qui seraient tentés de faire un tour sur le site web :
Ayreon

Il y a de nombreux extraits dans la partie "download", histoire de vous faire une idée ;)

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 02 Fév 2006, 11:42

Bon, j'y passerait pas des heures et des heures, mais je comprends que l'on puisse accrocher à ce genre de truc ! :) C'est vrai que c'est bien fait, original, et que le fait qu'un seul mec soit à l'origine de tout ça force le respect ! ^^
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 02 Fév 2006, 21:40

C'est plus sympa que Sonata Arctica finalement. Comme le dit Sam à juste titre, ça trouve facilement un public.

Sinon moi ce que je n'aime pas c'est le mélange synthé+guitares électriques sous acides, ça me donne le tournis.

Shadwen
the seed 2.0
Messages : 23
Inscription : 03 Jan 2006, 23:55

Message par Shadwen » 23 Fév 2006, 18:10

Je tenais à revenir sur le dernier album en date et son originalité :D
L’album est composé de 20 titres (2 cd) qui racontent l’histoire d’un homme victime d’un « accident » de voiture assez particulier et qui se retrouve à l’hôpital dans le coma avec, à son chevet, sa femme et son meilleur ami.

The Human Equation (2004)

1. Day One: Vigil 11. Day Eleven: Love
2. Day Two: Isolation 12. Day Twelve: Trauma
3. Day Three: Pain 13. Day Thirteen: Sign
4. Day Four: Mystery 14. Day Fourteen: Pride
5. Day Five: Voices 15. Day Fifteen: Betrayal
6. Day Six: Childhood 16. Day Sixteen: Loser
7. Day Seven: Hope 17. Day Seventeen: Accident?
8. Day Eight: School 18. Day Eighteen: Realization
9. Day Nine: Playground 19. Day Nineteen: Disclosure
10. Day Ten: Memories 20. Day Twenty: Confrontation


Vous l’aurez compris, à chaque jour qui passe correspond une chanson où l’on en apprend un peu plus sur les mystérieuses circonstances de son « accident ». L’homme est donc allongé sur son lit d’hôpital dans un état comateux et dans son esprit déferlent plusieurs émotions, bonnes et mauvaises, qui vont le poussé à se battre pour vivre, à s‘abandonner à la mort, à se remettre en question en revivant certains passages heureux ou malheureux de sa vie.

Les différents « acteurs » sont les suivants :

- Best Friend - Fear
- Wife - Reason
- Me - Passion
- Pride - Love
- Agony - Rage
- Father

Au fur et à mesure que les jours passent, on apprend que ses jours ne sont pas en danger et qu’il aurait dû sortir du coma sans difficultés, que son accident était en fait une tentative de suicide après qu’il ait surpris sa femme dans les bras de son meilleur ami. Il revient sur son enfance difficile, sur la haine qu’il voue à son père et sur la tristesse de sa mère, sur les 400 coups qu’il a fait avec son meilleur ami et sur sa rencontre avec sa femme.

Personnellement j’aime beaucoup la dualité qui subsiste durant tout l’album et le conflit des émotions. Les textes sont magnifiques et tellement vrai :D
Au niveau musical, encore une fois on retrouve un peu de tout, pop, rock, metal et même parfois un peu trash, il va de soit que les styles musicaux vont de paires avec les émotions de l'album.

Et désolée Kynerion, ya encore le mélange synthé / guitarre électrique :P

Répondre