Concerts (comptes rendus)

Un album, un groupe, un concert? et d'autres sujets pour construire la culture musicale d'Onlike. Faites-nous partager votre playlist !
Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 27 Fév 2006, 21:52

Mystery Jets / Arctic Monkeys – Le Trabendo – 24/02/06

La soirée commence avec les Mystery Jets, groupe originaire de Londres qui a sept EP à son actif et dont le premier album Making Dens sortira le 6 mars prochain. C’est surtout à partir du quatrième ep "You can’t Fool Me Dennis" (You-can-do any-thing-you-want as-long-as-it-make-sense) sorti en septembre dernier que leur musique à commencé à traverser les frontières britanniques. Le tout dernier titre "The Boy Who Ran Away" qui vient fraîchement de sortir est d’ailleurs classé en deuxième position derrière Tunnel d’Arcade Fire dans le NME Chart de la semaine dernière… c’est de bon augure!

La première particularité déjà c’est qu’arrivent sur scène quatre gamins, à peine la vingtaine, accompagnés d’un cinquantenaire, membre à part entière, qui n’est autre que le père de Blain Harrison, le leader du groupe qui ne peut malheureusement se déplacer sans béquilles ayant visiblement une maladie assez grave… Installé sur une chaise de bureau bricolée au gaffer il assurera à fond voix, clavier, guitares et percus (avec pour éléments une vieille boite aux lettres et un couvercle de poubelle cabossé :) ).
Une sacrée pêche, une pointe d’originalité, ils ont joué six ou sept titres qui par contre ont été desservi par un son vraiment mauvais :/ ; sur "You Can Fool Me Denis", le seul titre que je connaissais, la mélodie était à peine reconnaissable ! Mais de leur prestation on en retiendra surtout un chose : c’est leur grande sympathie! Deux d’entre eux parlaient français ce qui a bien aidé pour la communication avec le public (en plus de la salle du Trabendo qui aide beaucoup dans ce sens là aussi), ils ont même fait monter une personne et prêté une guitare pour les accompagner sur un titre. Très simples, accessibles et grâce à cela ils ont conquis le public et le moment fût vraiment agréable.

Image Image
Blain Harrison


****

Break d’une demi-heure, l’effervescence monte distinctement. Déjà on se demande vraiment ce qu'on fout là entourés d'une ribambelle de gamins d’une quinzaine de printemps surexcités, gros défilé de mèchus, look strokien, pas mal d’anglais aussi et on redoute la suite :wacko:

Appréhension justifiée !

Ouch : là pour le coup je l’ai vraiment ressenti le… phénomène Arctic Monkeys!!! Je me le suis pris en pleine face et c’était hallucinant ! La salle était en transe, la sécurité était dépassée, tout le monde gueulait les paroles, souvent je n’entendais même plus Alex Turner chanter (et il a même dû recommencer une chanson ayant perdu tous ses repères), … cet énorme engouement devant quoi ? Quatre gamins assez insignifiants, sans réel charisme, qui se saoulent au… cidre (le Rock’n roll n’est plus ce qu’il était :P) et qui ne semblent pas être vraiment conscient de ce qui leur arrive (remarque... tu presses le nez il y a encore du lait qui coule :rolleyes: ). Alex Turner, communiquant bien avec le public, s’en sort peut-être mieux que les trois autres (dont un espèce de bassiste gros nounours totalement cramé, impassible, qui ne bronchait mais alors pas du tout)
Mais à côté de cela leur prestation était très bonne ! Vraiment ! Ils sont posés, techniquement ils gèrent bien, assez nerveux, l’effet de leur musique est instantanée pour s’éclater et remuer la salle, elle est faite pour ça de toute façon (mais trop punk à mon gout Image),
...

Pas mal du tout.... mais court, très court et pas de rappel… par contre… quel public de merde !!! :D

Un extrait : Mardy Bum, le seul morceau que j’aime de ce groupe (oui ! je sais… les influences sont évidentes !!! ;) )

Difficile de rester stable :wacko: mais vous pourrez en plus entendre la merveilleuse voix des deux anglais qui se trouvaient derrière moi et qui m’ont tué… vraiment !! :sueur:

Image Image
gros nounours

Image Image

Image Image

Image Image

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 04 Mars 2006, 00:43

Kaiser Chief – Bataclan – 28/02

Un concert de Kaiser Chief a l’effet d’une bombe à l’égal d’un concert des Franz Ferdinand sauf que dans ce cas-ci le show est vivement mené par une seule personne: Ricky Wilson. En effet le leader/chanteur du groupe est un véritable phénomène, un pile électrique qui ne tient pas en place, infatigable, qui dégage une énergie folle totalement communicatrice… Le monsieur excentrique à une petite tendance aussi à raffoler des bains de foule! -une petite trempette dès le premier titre, un petit tour de salle le temps d’une chanson avec retour vers la scène en crawl dorsal/ventral, un petit plongeon final dans la foule pendant que tout le monde entonne à plein poumon le refrain de Oh My God :rolleyes: -... Bref, déménagement total au Bataclan qui se retrouve très vite plongé dans un nuage de buée… les murs étaient entièrement trempés ! La recette a une emprise totale si on prend en compte aussi la grande efficacité des tubes I predict A Riot, Everyday I Love you Less And Less, Oh My God ou même la sympathique reprise de Marvin Gaye I heard it through the grapevine
Un concert des Kaiser Chief c’est GRAND, puissant, à vivre au moins un fois pour peu qu’on apprécie un minimum ce qu’ils font! :good:

Image Image
Ricky Wilson déchainé

ImageImage


****

Louis XIV – Point Ephémère – 02/04

Très bon concert ! Le groupe est composé de quatre grands gaillards assez classes, qui ont chacun une bonne présence sur scène...

Du rock, très bon rock lourd, fiévreux, sensuel… ça transpire le glam rock des années 70/80, des riffs puissants, des voix bien posées… ma légère appréhension concernant l’attitude de Jason Hill (qui chante de façon assez hautaine sur l'album, il faut l’avouer) s’est vite effacé… certes ils sont un peu poseurs, charmeurs mais rien de gênant du tout… ça se prête tout à fait à ce qu’ils font (et à ce qu’ils chantent !! :P) –par contre il y en a quelques unes qui étaient au bord de l’évanouissement dis-donc! :rolleyes:

Un concert de qualité qui a fini de me convaincre que Louis XIV c’est très bon et je conseille vivement aux amateurs de rock ne connaissant pas encore leur album The Best Little Secrets Are Kept d’y plonger leurs oreilles ;).

Image Image

Image Image

Image Image

Image Image Image
Dernière édition par grrrr le 04 Mars 2006, 00:47, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 26 Mars 2006, 07:00

Hushpuppies - Trabendo - 23/04/06


Ces cinq perpignanais, profondément marqués par leurs débuts où ils écumaient les scènes underground sous le nom de Likyds avec essentiellement des reprises rock garage 60’s, ont sût très rapidement s’affirmer sur la scène rock indépendante parisienne avec leur premier album sorti fin 2005 : The Trap.
Sur scène, malgré leur allure inquiétante de pseudo dandys, les Hushpuppies savent montrer qu’ils aiment avant tout ce qu’ils font et qu’ils ont envie de transmettre ce plaisir, dans la sympathie et l’humour, sans trop se laisser gagner par ce snobisme qui bouffe la plupart des groupes parisiens que la presse s’évertue de mettre en avant, oubliant quelque peu qu’en province il y a beaucoup plus convaincant!


Ce soir au Trabendo, tous les titres de leur premier album The Trap y passeront, entrecoupés de deux titres chantés en français dont Natasha au style très gainsbourien, de la reprise Pale Blue Eyes de Lou Reed, et d’une version très pêchue de I’m Not Like Everybody Else des Kinks .

On s’aperçoit surtout tout le long du set à quel point tout est bien équilibré entre de véritables hymnes assez punk, garage rock, qui électrisent et soulèvent automatiquement toute la salle (You Gonna Say Yeah, Hushpuppies, Single, 1975), assez répétitives mais sauvées par un très bon sens mélodique, des ballades plus atmosphériques (Automatic 6, Comptine) et des titres qui combinent les deux en offrant de bonnes progressions (Alice in Wonderland, Marthelot ’N’ Clavencine, You & Me et Bassautobahn). L’enchaînement de ces titres fonctionne très bien.
L’enchaînement de ces titres fonctionne très bien. Les constructions sont intéressantes, jamais ennuyeuses et le grand plus sont les claviers qui rajoutent un côté psychédélique, très eighties. On passe un excellent moment, un très bon petit concert qui procure beaucoup de plaisir !


Les Hushpuppies ont largement de quoi enflammer les scènes françaises avec leurs titres décidément très efficaces, aux influences bien maitrisées… Il leur reste peut-être à gagner un peu d’ampleur pour conquérir la scène internationale, ils n’en sont pas loin surtout qu’il faut bien se le rappeler : ils n’en sont qu’à leur premier album… prometteur !

Vidéo - You Gonna say Yeah

Image Image Image Image
Image Image
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 06 Avr 2006, 02:08

DIRTY PRETTY THINGS
(Trabendo 03/04/06 – enregistrement de "l’Album de la Semaine" 04/04/06)



Deux soirées consécutives passées avec les DPT, de quoi s’imprégner des titres de leur nouvel album ^^ (qui sortira, je le rappelle le 8 mai prochain), deux soirées très contrastés aussi car vécues dans des conditions bien différentes…

Lundi, c’est dans un Trabendo bondé que le groupe se fait attendre, après une première partie à la limite du supportable avec les franco-suèdois Rodéo Massacre (c’est mon avis… mais il semblait être partagé) et après une interminable heure d’attente. Attente plus longue que le concert au final! (50 mn)
Tout le monde était en effet impatient, entre les nostalgiques de The Libertines qui fondent de grand espoirs dans ce groupe, leur préférence allant déjà pour les morceaux de Barat de l’Epoque ou les déçus par les Babyshambles sabordé quelque peu par les frasques de Doherty, les curieux pressés de découvrir la légitimité de ce phénomène outre-Manche et celles qui veulent rencontrer le bô Caaaaaarl (je ne sais pas comment je me débrouille mais j’arrive toujours à me placer à côté de celles-ci :/ *soupir*).

Alors… phénomène justifié ? Oh que oui ! On n’a pas finit d’en entendre parler des Pretty Dirty Things ! Carl est-il passé à autre chose ? Oui. On reconnaît par ci par là les guitares libertiniennes, mais Carl a surtout gardé l’énergie des morceaux punks, le côté crade mais mieux cadré, laissant plus de côté le sens mélodique et l’écriture; avant tout: l’énergie! Presque tous leurs titres sont d’un rythme très soutenu, avec d’excellents riffs, de bonnes ruptures rythmiques et le tout dans des formats (heureusement) courts. Onze titres de l’album sur douze ont été joué plus deux titres de The Libertine (Death On The stairs et I Get Along )…

setlist:
Dead Wood
Doctors & Dealers
If You Love A Woman
Wondering
Gentry Cove
Gin & Milk
Bloodthirsty Bastards
You Fucking Love It
Death On The stairs
The Enemy
Playboys
Bang Bang
***
France
I Get Along


...Sur ces onze titres du futur album, cinq/six sont excellents, il faut bien l’avouer et c’est une quantité bien suffisante je pense pour assurer le grand succès du celui-ci!...difficile de les citer, la raison est évidente, mais il y a au moins le single Bang Bang You’re Dead (un choix indiscutable), Wondering (ma préférée), Gentry Cove, You Fucking Love It (1) et un autre titre où through/in my head ne cesse d’être répété dans le refrain (je la retrouverai quand l’album sera sorti :P). Pour ce qui concerne les autres morceaux, disons qu’il était difficile de les distinguer les uns des autres :/, ils se ressemblaient, moins bons, tous un peu du style de You Fucking Love It, d'une énergie folle qui donne vraiment la pêche mais qui devient un peu lassant. (mis à part une ballade, une seulement si mes souvenirs sont bons...)

En plus de tout cela la cohésion dans le groupe est très bonne! Pour commencer chaque morceaux, ils se regroupaient devant la batterie, dos au public et aux premiers accords chacun retournait à sa place, devant son micro, puis ça se croise,… très sympas aussi mais c’est Gary qui a apparement besoin de beaucoup d’affection :P… à la fin du show, en sortant de scène il est venu voir les minettes juste à côté de moi. L’une d’entre elle s’est jetée à son cou le couvrant de bisous, quatres nanas ont suivit, il s’est retrouvé à terre, viol collectif (! :P), la sécurité se met à paniquer et à nous pousser violemment, ça déborde de l’autre côté, ça se précipite sur scène,… le gros dawa !!! (cf photo) Mais en fait le dawa c’était pendant tout le concert :wacko: . C’est d’ailleurs le genre de situation que je déteste où c’est la lutte perpétuelle pour ne pas se casser la gueule, on se prend plein de coups, on ne peut pas bouger comme on veut, une véritable tornade… le genre d'"ambiance" qui t’empêche d’apprécier un concert ! :/

Alors justement, le lendemain, l’enregistrement de "L’album de la semaine" avec le même groupe c’était le super bon plan! :good: Alors que seulement cinq titres seront diffusés (je rappelle que l’album de la semaine c’est une semaine consacré à un artiste, avec un titre diffusé par jour à 18h10 du lundi au vendredi sur Canal+)… les DPT ont été très généreux car ils ont joué quasiment la même tracklist avec en plus deux nouveaux titres (au total : 14 morceaux), ils ont été tout aussi sympas, pas de bousculade, ils sont venu nous voir à la fin et… c’était gratos ! Finalement c’est cette soirée que j’ai largement préféré ! :)


Je mets une vidéo, mais je préviens : vu la tornade dans laquelle j’étais il ne faut pas s’attendre à du stable ! :D (et à ceux qui y trouvent quelque chose à redire : aller vous faire f***** ! :fleur:)
Wondering (si vous avez la flemme de télécharger, vous l'avez en version très compréssée ici (mais c'est très très moche :/)


***


(1) ces titres sont écoutables sur divers sites, pour avoir les liens : le sujet consacré au groupe
+des titres lives sont aussi dispo sur my space


Ah ! Un truc drôle aussi : à l’entrée il y avait la photo de Pete avec écrit au stylo dessous "Entrée Interdite" :D

Image Image
Image Image Image

Image Image

Image Image Image

Image <-Gary Powell assaillit :D

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 19 Avr 2006, 00:08

Graham Coxon - Trabendo - 20/04/06

Un concert avec Graham, c'est un peu comme à la maison :rolleyes:... tout se fait dans la simplicité, la bonne humeur, on se partage quelques bières, on fait des blagues, on se tappe la discut avec le public entre les morceaux, on se lance des oeufs de pâques, ... bref, difficile de ne pas apprécier le moment, dans une salle petite et pas trop remplie. En plus d'être tous forts sympathiques, ils ont été généreux: une longue setlist, un concert qui a frolé les deux heures. Par contre, pour ceux qui s'attendaient à rencontrer le personnage que l'on décrit un peu partout comme maladroit, introverti, timide et bien ils ont du rester scié car on a eu affaire à un Graham assez "destroy" (en dehors du look avec le pull déchiré :D), bourré d'énergie, qui n'est d'ailleurs allé puiser dans ses compos quasiement que les morceaux punk/noisy pour constituer ce set! Les titres plus pop et bluriens comme "Bottom Bunk", "Are you Ready" (...) tout le monde les attendait mais niette!

Rien à dire de plus puisque je ne suis pas super fan de ce côté là de Coxon, je n'ai jamais réellement accroché mais le personnage, lui, est attachant et puis il faut quand même admettre que le talent est là.

Freakin' Out
See A Better Day

Image Image
Image

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 29 Avr 2006, 03:24

The Spinto Band - La Maroquinerie - 24/04/06

Aucune déception! Bien au contraire!! Non seulement les titres de Nice And Nicely done sont excellents, mais en plus de cela ça vaut vraiment le coup de voir le groupe sur scène. Ces six américains, dont la moyenne d'âge ne doit pas dépasser la vingtaine, dégagent une énergie folle qu'ils gagneraient peut-être à mieux canaliser mais qui déculpe l'efficacité de leurs morceaux qui sont capables de déchainer sans aucune difficulté toute une salle de concert. Légèrement barrés sur les bords, ils s'amusent, aucun membre ne tient en place... un fouillis sympathique! Ils enchainent sans répit les tubes pop/rock redoutables de l'ablum; c'est délectable mais ça donne l'impression d'un set ultra court (il n'a d'ailleurs pas dû dépasser la quarantaine de minutes). Légère frustration malgrès deux rappels.

En sortant du concert, après cette bonne bouffée de fraîcheur, on est surtout impressionné de constater ce que ces jeunes artistes qui arrivent avec leur premier album sont capables de pondre... c'est grand! C'est très bien parti pour eux... A ne pas manquer!!

Direct To Helmet
Brown Boxes (difficiles à gérer les kazoos! :D)

Image Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 05 Mai 2006, 16:36

Petits bonus du Printemps de Bourges 2006. D'abord ce fut ça:

Image
Un détour d'une dizaine de kilomètres et une demi-heure de retard. J'ai retrouvé l'info!

Et puis aussi ce fut ça:
Image
Ô toi mon bel inconnu, tant d'émotions suscitées en moi à la vue de ton torse... :rolleyes:
Heureusement, les armes ne sont pas autorisées au Printemps de Bourges (les appareils photos non plus d'ailleurs...)

Vous voyez donc, de grands moments. ^^

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 06 Mai 2006, 10:07

le rose c'est très seyant ^^

C'est apparement ce que tu as décidé de retenir de cette soirée... c'très intéressant tout ça mais... hem... tu n'aurais pas des photos de concert plutôt?? :D

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 06 Mai 2006, 11:00

Non. :D

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 06 Mai 2006, 11:13

^^

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 02 Juil 2006, 19:18

The Strokes - Zenith - 29 juin 2006

*note*
id que dans la section article mais avec le texte d'"entre-les-lignes" apparent :D
(...)= liens vidéos sur Youtube (pour le son surtout et la première: pas de moi)
*fin de la note*



Un concert très attendu pour la grande majorité des personnes qui se sont rendu au Zenith de Paris ce soir là pour voir The Strokes qui n’étaient pas passé en salle en France depuis 2004 (dans ce même lieu) à l’occasion de la sortie de leur deuxième album -Trabendo de décembre mis à part, le nombre de privilégiés ayant été assez faible (Hé hé :P).

puréééééée j'y suiiiiiiis :god:

Arrivée un peu en retard (en grande partie à cause de Sam!... mon concert de l'année bordel... et je suis en retard :cry:), la première partie avait déjà largement débuté, et c’est dans une véritable étuve que les Eagles Of Death Metal avaient bien commencé à donner le ton rock de cette soirée avec des morceaux rock garage, un peu répétitifs pour quelqu’un qui comme moi ne les connaissais pas avant (c'était bof quoi!). On retiendra surtout la sympathie du groupe avec ses incessants rappels, ne voulant pas quitter la scène (pourtant il était vraiment temps! :rolleyes:) et toutes ses dédicaces dédiées à la gente féminine ! La petite déception pour beaucoup : pas de Josh Homme qui, en pleine préparation du prochain album des Queens Of The Stone Age, n‘a pas pu se déplacer. Ils ont tout de même été plutôt bien accueillis par le public mais l’impatience des groupies agglutinées dans la fosse a vite commencé à se faire sentir et ce fut un véritable déchaînement lorsque sur le dernier titre, Fab, haut perché sur sa batterie accompagna le groupe.

(ràlàlàlà le spectacle navrant :D... elles n'en pouvaient plus les nanas... Juliaaaaan Image)

Direction les gradins histoire de ne pas devoir lutter pour rester en vie. Les Strokes se font attendre, ça devient intenable. (mais ça m'a laissé le temps de retrouver Sam et ses amis et de le rapatrier à côté de nous :))... Subitement une lumière aveuglante jaillit, une quinzaine de spots braqués sur le public, le groupe entre en scène, les spots reviennent un à un sur la scène, le Zenith se soulève, ça hurle de partout, jamais vu cette salle aussi survoltée. Aucun démarrage en douceur : le concert commence par un Juicebox vrombissant, tout en puissance, nous laissant découvrir un impressionnant éclairage ! (...)<-cette vidéo est très laide mais je la trouve en-or-me! Quelle entrée! Image. Pendant une bonne heure et demi s’enchaîneront alors une pléiade de tubes d’une puissance remarquable, une playlist de rêve qui a pu combler tout le monde : quasiement tous les titres du premier album (même Is This It (...)et à ma plus grande joie Trying Your Luck ...)… qu’ils ne jouent pas souvent ! comblée! :))), trois titre de ROF -The End Has No End, Reptillia, 12:51-, une bonne partie du dernier album -You Only live Once (...) bien sûr, Juicebox, Heart In A Cage, Vision of Division, Ask Me Anything, Ize The World, Red Light- et Hawaï.

On sentait Julian un peu fatigué au niveau vocal (après leur lourde tournée depuis fin 2005 c’est excusable), mais assez communicatif par rapport à ce qu’on connaît de lui (on a encore eu le droit à un « Allez les bleus ! » c'est le Sam qui a été ravi que ça le suive jusque dans un concert :D :D), le groupe s’amuse, la connexion avec le public se fait à merveille. Alors oui, il y a quand même eu quelques problèmes de son, des guitares par moment fausses (au début de Heart In A Cage par exemple), une basse imposante, un son pas très bon (mais de toute façon le Zenith n’a pas une excellente acoustique) -les plus déçus de ce côté-là se trouvaient dans la fosse, ça passait pas mal dans les gradins-… Oui, l’éclairage sur lequel ils n’ont pas lésiné gâchait la visibilité de la scène avec des membres habillés en noir (mis à part Albert en blanc) preuves sur vidéos :D-ça c’est l’inverse, c’était pour ceux qui étaient dans les gradins :rolleyes:-… et certains morceaux semblaient être joué un peu au ralentit… mais la performance du groupe était énorme, l’ambiance était de feu, de quoi marquer les esprits de beaucoup de monde, et j’en fais bien évidement partie, pour moi ce fut un grand moment, une énorme claque, ce concert confirme que les Strokes sont bel et bien dans le rang des plus grands dans le paysage rock actuel.

bref... c'était excellentissime... je n'avais jamais pris mon pied aussi longtemps :D :D

Le groupe a affirmé repasser l’année prochaine en France… en mars ! A vos agendas ! j'y serais!! :good:
Dernière édition par grrrr le 04 Juil 2006, 23:46, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 03 Juil 2006, 09:34

Rien à rajouter, excellent résumé de la soirée ! (sauf le passage sur les raisons de ton retard, mais bon, tu recevras prochainement des nouvelles de mon avocat à ce sujet :D)

J'avoue avoir été un chouilla déçu au début (ben vi, j'avoue : c'était mon premier zénith et, effectivement, l'accoustique n'est pas le point fort de cette salle... Pas plus que l'aération des lieux... enfin bref..). Donc, un peu déçu au début le Sam, mais le temps passant et les tubes s'enchainant, le plaisir est monté en moi comme une... Hem... ^.^"

Bref : j'ai vraiment pris mon pied !!! ^^ Même si y'avait une espèce d'hystèrique juste devant moi qui n'arrêtait pas de lever les bras en l'air en criant... :rolleyes:

:D
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 10 Sep 2006, 13:56

Voilou, de retour du concert de Kasabian, ma modeste revue est en ligne : http://www.onlike.net/230-Kasabian-La-M ... e-07-09-06

Et comme toujours pitoyable photographe, nous attendons avec impatience le contenu (et les photos) de Grrr. ^^

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 10 Sep 2006, 17:34

hem... oui ben ça ne va pas être folichon non plus Image

bon on va faire court puisque je suis entièrement d'accord avec Kynerion ^^... excellent concert avec un son impecable :good: (incomparable avec celui de de Rock en Seine)

le seul bémol par rapport à ce qui a été dit:
mais c’est bien le discret et charismatique Serge Pizzorno (guitare et chant) qui pouvait supporter à lui tout seul le déroulement impeccable du concert et le face à face avec le public.
quand il saura gérer le chant au micro oui on pourra le dire ;) (et la cause ne venait pas des règlages son puisque le problème était le même à ReS!)

et puis Kasabian dans une si petite salle qu'est la Maroquinerie ça va devenir très rare... on s'en souviendra! :wub:

avant de donner le peu de photos qui ont été sauvées, il y en a de très jolies ici

et puis une vidéo ici
(se trouve sur youtube aussi mais la qualité est déplorable Image)


Image
Image
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 06 Oct 2006, 09:15

The Black Keys - Trabendo - 05/10/06

ouaw ouaw ouaw la méga claque!! Image :whah:

Impressionant! Déjà par leur nombre: ils ne sont que deux (le chanteur/guitariste Dan Auerbach and le batteur Patrick Carney) et quelle présence ils ont tout les deux! Une énorme performance!!
Des compos bourrées de subtilités, une rythmique super complexe (assez difficile à suivre, je dois dire... hachement balaise la synchronisation de la tête avec la batterie :D)
Un Trabendo bondé, en transe... Magnifique petit moment de douceur avec "Youre The One" (dernier album), gros défoulement sur tout le reste...

purée.... que deux ><
et le batteur qui assurait sur certains titres le rôle de la basse (carrément distinguable de la batterie) les doigts dans le nez!

Bourrés de talent les mecs! :god:


Regardez moi ces deux petites merveilles:

Girl Is On My Mind
10 A.M. Automatic
(liens youtube maintenant)



Image
Image
Image Image
Dernière édition par grrrr le 22 Oct 2006, 02:19, édité 1 fois.

Répondre