Critiques Musicales 2005

Un album, un groupe, un concert? et d'autres sujets pour construire la culture musicale d'Onlike. Faites-nous partager votre playlist !
Verrouillé
Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 07 Fév 2005, 19:33

2005, grosse année musicale comme nous l'avons prévu. Mais ce n'est pas une raison pour passer à côté des albums auxquels nous n'avons pas réservé une place de choix.
Comme l'année dernière donc, je mettrai dans ce message mes rapides et forcément subjectives impressions à l'écoute des albums sortis cette année, que j'ai pu me procurer.

¤ Commençons avec le nouveau Feeder - Pushing the Senses : un album court (40 minutes) mais très correct, qui s'écoute facilement (easy listening ? :rolleyes:). Sympatoche, as I use to say.

¤ Athlete - Tourist : très bonne surprise de ce début d'année. Des arrangements et une voix à la Eels, avec des sonorités rappelant aussi parfois The Thrills. Riche et varié.

¤ Bloc Party - Silent Alarm : je le remets car j'avais été un peu trop rapide en 2004. :P Bloc Party m'a l'air d'être plus un phénomène (de mode) qu'un groupe acclamé pour son album. Il n'empêche que ce dernier s'avère correct, assez recherché, parfois trop même. Peut-être que la voix du chanteur peut en énerver certains, mais sinon ça passe, sans révolutionner le genre.

Voili voilou; à actualiser tout l'année, par moi. ^^

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 20 Fév 2005, 17:05

Finalement je vais plutôt mettre des réponses, un peu comme on fait pour les critiques ciné, ça permettra d'avoir un meilleur suivi. Nouvelle fournée...

¤ Stereophonics - Language Sex Violence Other ? : tout un programme... malheureusement, qu'il est loin le temps de l'excellent premier album Words Get Around. :doute: Les Stereophonics reviennent avec un album encore accentué rock, mais qui manque de nouveau de charisme. Dommage.

Sinon, je mets les liens vers les critiques plus détaillées de
¤Daft Punk - Human After All, et des
¤Chemical Brothers - Push The Button.

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 21 Fév 2005, 16:22

Encore de nouvelles écoutes:

¤ Elefant - Sunlight makes me paranoid : mis à part quelques titres très bien construit, l'album de Diego Garcia n'a rien d'exceptionnel. Un rock très classique, assez agréable.

¤ Queens of the stone ages - Lullabies to paralyze : ils sont attendus ceux-là. :rolleyes: Un album extrêmement riche et varié (et rempli : quasiment une heure). Un enchaînement de titres courts, longs, moyens, rapides, bruyants, calmes, une voix prenante et envoutantte... :wacko: Mériterait une critiques détaillée. L'impression générale est plutôt bonne, ne serait-ce que pour la richesse. :)

Avatar de l’utilisateur
radiopyramidheadsong
the dark of the matinée
Messages : 244
Inscription : 23 Fév 2005, 22:20
Localisation : Underneath the sky
Contact :

Message par radiopyramidheadsong » 24 Fév 2005, 00:15

C'est vrai que le début 2005 est plutot chargé en sorties attendu et dieu merci y'a pas que Bloc Party dans la vie (contrairement a ce que certains mag voudraient nous faire croire).
y'a doublon avec kynerion mais j'men fous

D'abord les QOTSA: Lullabies To paralyse et c'est du tout tout bon. Un album moins brut et "sec" que le précédent mais tout aussi possédé et diaboliquement puissant. La voix de Josh H est toujours aussi chaloupée et impécable on remarque que ce que le groupe a perdu en folie furieuse (l'absence d'oliveri surement), il le gagne en profondeur et en capacité à délivrer une "pop" vicéralement noire. Baboulifiant à souhait

Ensuite Athlete : Tourist, passablement déçu par le premier opus du groupe; Vehicles & Animals (qu'on rapprochait de AIR, Radiohead et Grandaddy, forcement avec de telles reférénces on attend de l'excellentissime), c'est à reculon que j'ai écouté ce second effort. Cependant cette fois ci j'ai été agréablement surpris car même si je ne crierai pas au génie loin de la, le groupe a su faire évoluer sa musique vers une pop à l'anglaise, certes classique, mais beaucoup plus élégante et maitrisée. L'ensemble demeure donc plutôt sympathique toutefois pas de quoi incendier sa grand mère.

Et pour finir voici le fin du fin (de la fin?) le nouveau Stereophonics. Vous aviez été déçus par leur précédents albums et vous comptiez sur ce Langage, Sex, violence.. pour remettre le groupe la où Word gets around les avait hissé?? Et bien rangez de suite vos chapelets et autres livres d'incantations occultes; ce dernier album est d'une affreuse nullité. Des compositions mollasonnes engluées dans une production des plus gavante. Le groupe tente de rallumer la flamme en poussant les amplis a fond mais ça ne prend jamais, on s'emmerde ferme. Si vraiment vous voulez du Stereophonics 2k5,écoutez Dakota (premier single), c'est le seul morceau a sauver.

D'autres avis musicaux de éclairés ???? Ma signature est là pour ça (entre autre)
Top à la vachette

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 24 Fév 2005, 00:24

radiopyramidheadsong,23 Feb 2005, 23:15 a écrit : y'a doublon avec kyrenion mais j'men fous
Y'a mieux comme entrée quand même... écorcher mon pseudo, dire à peu près la même chose que moi... :rolleyes: Enfin, je suis tolérance.

¤ Doves - Somes cities : attention, cet album contient 1/4 de crème hydratante et... oups, je me trompe de produit. :wacko: Malheureusement n'ayant pas comparé avec leur précédent et renommé album "The last broadcast", je serai extrêmement objectif : ça casse pas trois pattes à une licorne. Disons que ça s'écoute bien en train de jouer à la console ou de faire du point de croix. Pour l'innovation, vous repasserez. Mais ne me faites pas écrire ce que je n'ai pas tapé hein : l'album n'est pas mauvais, bien au contraire. C'est juste qu'il manque un peu de neuf.

¤ Grand National - Kicking the national habit

Avatar de l’utilisateur
radiopyramidheadsong
the dark of the matinée
Messages : 244
Inscription : 23 Fév 2005, 22:20
Localisation : Underneath the sky
Contact :

Message par radiopyramidheadsong » 24 Fév 2005, 11:27

Kynerion,23 Feb 2005, 23:24 a écrit : Y'a mieux comme entrée quand même... écorcher mon pseudo, dire à peu près la même chose que moi... :rolleyes: Enfin, je suis tolérance.
Si on m'avait donné 10 balles a chaque fois qu'on avait écorché mon pseudo je serais riche. Mais j'ai corrigé mon erreur, merci de votre tolérance :P
Top à la vachette

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 24 Fév 2005, 11:40

La facture est partie... :rolleyes:

Faut dire aussi, le tien est 'achement plus facile à écorcher que le mien... :D

Tiens j'ai retrouvé un album de derrière les fâgots pour en faire la critique.
¤ Mercury Rev - The Secret Migration : du piano, des guitares, et une voix qui a dû mal à passer avec moi. :><: Bon je n'ai jamais accroché Mercury Rev, la voix y est pour beaucoup. Virez le chanteur, changez votre côté Supertramp (on ne copie pas les maîtres :P) et revenez me voir.

olive
nice to know you
Messages : 3
Inscription : 01 Mars 2005, 12:51

Message par olive » 01 Mars 2005, 13:06

coucou kynerion!!!!!
a noter la sortie de lcd soundsystem...un album pas attendu mais qui peut ravir!!
par contre j'ai hate du prochain foo fighters avec 2 cd, l' un acoustique et l'autre rempli de raretés...la sortie est annoncée avant l' été et ...je trépigne...

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 01 Mars 2005, 13:17

Coucoucou Kynerion olive! (j'ai l'impression d'être super connu à chaque fois qu'on me fait un coucou, mais en fait non, c'est par pure politesse, limite de la pitié, qu'on me parle... :cry:)

Etant de nature ouverte, et ayant bien remarqué un album estampillé LCD Soundsystem dans les bacs, je vais me renseigner sur la chose.

Quant aux FooF, whaouh, clair qu'on attend un album aussi bien que There is nothing left to lose!!! :envie:

mouzillon
whoo! alright - yeah...uh huh
Messages : 341
Inscription : 09 Juil 2004, 15:31
Localisation : Rennes

Message par mouzillon » 12 Mars 2005, 03:47

Je viens de redécouvrir l’album de Green Day, Americain idiot sous un nouvel angle. Tombée par hasard sur un article qui parlait de cet album comme d’un « rock opera » j’ai voulu creuser un peu... et ma foi je ne regrette pas.

L’album en soi, vous l’avez bien compris est une critique de la societé américaine. L’album est sorti pendant la dernière compagne électorale et présente une nation controlée par les médias. Une amérique traumatisée par le terrorisme et la guerre et hantée par la paranoïa et la désilusion.

- L’histoire commence avec Americain Idiot une chanson qui va droit au but, tout en restant asssez légère et annonce en quelque sorte la couleur de ce qui va suivre.
- Ensuite, on rentre dans le vif du sujet avec Jesus of Surburbia, un titre composé de 5 morceaux. C’est là qu’on nous présente Jesus of Suburbia, un adolescent désilusionné dans un monde de rage de solitude de drogue.... a « son of rage and love ».
- Puis on arrive à Holiday, un titre sur la "deuxième guerre du Golfe" dans laquelle Bush est décrit comme un « gasman ». les dégâts de la guerre sur place mais aussi aux Etats-Unis.
Cette image est alors renforcée dans Boulevard of broken dreams et Are we the waiting qui sont présentées comme le cri d’angoisse d’une âme desperée.
- Jesus of Suburbia cherche alors un sauveur, qui apparait sous la forme de St. Jimmy , qui se révèle aussi déstructeur que le système qu’il dénonce. Give me some novocaine est un moment crucial dans lequel Jesus of Suburbia s’accroche à la fausse liberté que lui offre Jimmy.
- Le troisième personnage, Whatsername, est présentée dans She’s a rebel . Dans ce passage, on voit que, grâce à elle, les choses peuvent s’améliorer pour lui, mais bien vite dans Extraordinary Girll, on comprend que c’est déjà trop en demander...
- Dans Letterbomb, on réalise que tout s’écroule, une idée persistante dans toute la fin de l’album. Les personnages sont de plus en plus défaitistes (cf. « she said, I can’t take this town, I’m leaving you tonight”)
- Wake me up when september ends est un peu à part, seule chanson ou les personnages ne sont pas mentionnés. L’idée c’est ... ça aurait pu être différent...
- Homecoming est de nouveau un titre composé de plusieurs petites chansons. Ce passage est en quelque sorte l’écho du premier, là, ou tous les personnages prennent des chemins différents. St Jimmy est mort, on retrouve Jesus of Suburbia plus de 20ans plus tard. Vivant, mais pas par choix, et complètement détruit.
- Quand à Whatsername ? ; “She went away and then I took a different path...”.

Voilà…. personellement j’écoute cet album complètement différement maintenant. Je trouvais déjà que cet album était de qualité, mais là.... je suis bluffée.
Bien que rien ne soit décidé encore, il existe bien un projet de monter cet opéro-rock et/ou d'en faire un film. J’espère vraiment que ça ce concretisera. Une comédie musicale comme ça, je suis déjà fan !
If not now, when?

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 12 Mars 2005, 15:54

Girls In Hawaii, en concert

Parmi les amateurs de bons goûts musicaux, le nom de Girls In Hawaii revient parfois. Le sextuor belge (wallon précisément) a sorti son album From Here To Here l'année dernière et a rencontré un certain succès chez certains gens qui écoutent certaines radios.

Bon alors du coup, attiré par le nom, j'ai accepté la sympathique invitation de Mg pour aller voir le groupe en concert. Avant cela, j'ai tenté d'écouter l'album pour me mettre un peu en connaissance en cause. Bref, deux écoutes, c'est peu. Mon premier verdict n'étant pas toujours correct, je ne m'en soucie guère. Et c'est parti.
La première partie justement, c'est un autre groupe belge, Sioen (qui se prononce [si-youne], c'est du flamand). Bon je vais pas en faire une critique, c'est une première partie, et je ne vais pas tout dénigrer non plus.

Puis viennent les six garçons de Girls In Hawaii. Côté scène, ça nous donne un batteur, un bassiste, deux guitaristes, un guitariste/clavier, et un chanteur. Et aussi une mise en image à travers plusieurs télés éparpillées, et un grand écran.

Bon; Girls In Hawaii n'est pas un groupe de rock. Deuxième problème : mes deux chansons préférées sont sabrées en troisième et quatrième titres joués, j'angoisse. Et effectivement, le reste m'a profondément ennuyé. Et puis honte à moi j'ai même pas reconnu leur reprise de "The Needle And The Damage Done" (de Neil Young. Je passerai sur le discours très moyen du chanteur, qui a vécu une mauvaise expérience avec le public à la Route du Rock, et on le sent sur la défensive maintenant).

L'occasion de se livrer à un peu de sociologie, en regardant le public du concert. Et surtout les "ultras"; vous savez, ceux qui sont au milieu de la salle, et tout devant. Et bien au début j'y croyais pas, et puis en regardant bien, j'ai fait le constat : le public-fan de Girls In Hawaii était composé de... comment dire... le genre de types qu'on a tous trouvé dans sa classe; coincé, timide... je dois avoir un smiley :

:neuneu: Et je plaisante pas pour les lunettes. :blink: Alors ça, ça m'a scié. Les plus excités sur Girls In Hawaii, ils ont le profil-type des victimes de la vie qu'on retrouve complexés à mort au lycée. Dans ma tête j'ai été mauvaise langue et je me suis dit qu'il n'y allait avoir aucun slam dans le public. Et j'ai bien failli gagner, mais ces salauds m'ont fait mentir au deuxième rappel, quand ils se sont lâchés et ont grimpé sur scène pour plonger. J'ai même assisté à la terricle chute d'une jeune fille qui a dû faire 50 bon centimètres avant de se vautrer royalement la tête la première au sol. Ouille... :><:

3 rappels par contre, Girls In Hawaii se sentait bien et avait besoin d'un peu d'amour du public. Si le chanteur ne m'a pas plus emballé que ça, en revanche le groupe possède un bassiste du tonnerre qui sait faire son showman de façon très rock, c'était cool.

Il n'empêche, l'album demeure mieux que le concert. A force de le réécouter je me rends compte qu'il possède quelques atouts, malheureusement inexploités. Il faut dire que le genre de musique produite par le groupe ne se donne pas tellement à un concert.

Avatar de l’utilisateur
radiopyramidheadsong
the dark of the matinée
Messages : 244
Inscription : 23 Fév 2005, 22:20
Localisation : Underneath the sky
Contact :

Message par radiopyramidheadsong » 13 Mars 2005, 15:42

Kynerion,12 Mar 2005, 14:54 a écrit : L'occasion de se livrer à un peu de sociologie, en regardant le public du concert. Et surtout les "ultras"; vous savez, ceux qui sont au milieu de la salle, et tout devant. Et bien au début j'y croyais pas, et puis en regardant bien, j'ai fait le constat : le public-fan de Girls In Hawaii était composé de... comment dire... le genre de types qu'on a tous trouvé dans sa classe; coincé, timide... je dois avoir un smiley :

:neuneu: Et je plaisante pas pour les lunettes. :blink: Alors ça, ça m'a scié. Les plus excités sur Girls In Hawaii, ils ont le profil-type des victimes de la vie qu'on retrouve complexés à mort au lycée. Dans ma tête j'ai été mauvaise langue et je me suis dit qu'il n'y allait avoir aucun slam dans le public. Et j'ai bien failli gagner, mais ces salauds m'ont fait mentir au deuxième rappel, quand ils se sont lâchés et ont grimpé sur scène pour plonger. J'ai même assisté à la terricle chute d'une jeune fille qui a dû faire 50 bon centimètres avant de se vautrer royalement la tête la première au sol. Ouille... :><:
lol :D :D :D Je connais certains fans de GIH qui ne seront pas contents en lisant ça !!!! :lol: :lol: :lol:
Top à la vachette

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 13 Mars 2005, 15:50

ni fan, ni ultra.. j'ai bien aimé moi! et j'ai pas de lunettes. :D

voilà. c'était sympa. B)
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 16 Mars 2005, 21:46

J'avoue bien aimer Girls in hawaï... j'ai découvert l'album il y a seulement un mois et quand on sait que la moyenne d'age des membres du groupe est la vingtaine à tout casser et bien je trouve que ce qu'ils font est d'une grande maturité!! :huh: surtout pour un premier album... cette douce mélancolie :rolleyes: ... à écouter par petites doses si vous souhaitez rester éveillé ^^ mais groupe à ne pas perdre de vue...

et pour les :neuneu: ... pardonnez Kynerion je suis sûre qu'il ne pouvait pas s'en empecher...

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 17 Mars 2005, 09:55

grrrr,16 Mar 2005, 20:46 a écrit : et pour les :neuneu: ... pardonnez Kynerion je suis sûre qu'il ne pouvait pas s'en empecher...
oui oui, pardonnez-moi... :rolleyes:
J'ai été un :neuneu: aussi... enfin, j'ai eu des lunettes en CM2. Mais promis bientôt, 13 ans plus tard, je vais de nouveau en avoir. ;)

Verrouillé