The Chemical Brothers

Un album, un groupe, un concert? et d'autres sujets pour construire la culture musicale d'Onlike. Faites-nous partager votre playlist !
Répondre
bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

The Chemical Brothers

Message par bugman » 12 Jan 2005, 12:45

Ahhhh l'électro surboostée des Chemical Brothers. Elle qui a bouleversé le monde de la techno et qui fait des merveilles depuis un peu plus de 10 ans... Leur cinquième disque arrive après Exit Planet Dust (1995), Dig Your Own Hole (1997), Surrender (1999), et Come With Us (2002) tous excellents.

C'est donc avec fébrilité que pour la première fois je presse le bouton play pour faire retentir le nouveau son des Chemical Brothers...
Comme toute première écoute la découverte est brutale, impossible de prendre du recul. Le "Galvanize" qui ouvre le disque donne tous les éléments de l'évolution du groupe. Un sample de cordes arabisantes, le parler du rappeur Q-Tip sur un beat typique du groupe (du genre à te faire remuer les fesses inconsciemment)...
Le groupe s'est penché sur de nouvelles sonorités et Push The Button prend un ton très world music... :blink: Non, non ne haussez pas les sourcils, n'allez pas vous imaginer de mauvaises choses... Les frères chimiques ont abordé leur sujet par un nouvel angle et ils prouvent une fois de plus qu'ils sont les plus forts.

"The Boxer", "Hold Tight London", "Come Inside", "Close Your Eyes", "Shake Break Bounce" ont retenu mon attention lors de cette première écoute. Leur recette est toujours efficace. On est quand même plus proche de Come With Us (et les titres "Galaxy Bounce" ou "Hoops" par exemple) que des premiers albums. On retrouve le son des inédits du best of "Get Yourself High" et "The Golden Path", on est dans cette continuité...
Le sublimissime "Surface To Air" illustre bien (une fois de plus) qu'il savent clore un album. :siffle: Vivement la prochaine écoute ! :lol:

Voilà, c'était juste pour mettre l'eau à la bouche! :P
Une fois de plus, 2 semaines avant tout le monde, Onlike permet de faire profiter d'une exclu... 2005 commence très bien.
A suivre... ^^
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Lain
shooting star
Messages : 443
Inscription : 28 Jan 2004, 10:52
Localisation : In the Wired... Or In the Weir

Message par Lain » 13 Jan 2005, 12:04

bugman,12 Jan 2005, 11:45 a écrit :Ahhhh l'électro surboostée des Chemical Brothers.

Voilà, c'était juste pour mettre l'eau à la bouche! :P
Et ça marche ^^ ...

Je ne sais pâ quand j'aurai l'occasion de l'écouter mais merci pour cette présentation !

J'ai beau ne pâ être fan, j'aime bien, et ça me tarde vraiment d'écouter cet album...
J'espère que je serrais de ton avis :roll:

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 13 Jan 2005, 21:41

Oui, personnellement j'ai aussi chopé l'album (en exclu donc) et bien qu'en ayant mis quelques extraits, je n'ai pas approfondi l'écoute. :doute: Notamment parce que le précédent (Come with us) m'a beaucoup moins emballé que les autres (le top du top pour moi c'est Surrender).

bah, je reviendrai! :lol:

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 14 Jan 2005, 21:28

Pareil, mes préférences vont vers Dig Your Own Hole et Surrender. Mais les autres, différents ne sont pas mauvais pour autant. Et Push The Button reste au niveau de Come With Us, sans toutefois atteindre les sommets cités ci-dessus.

Aviez-vous remarqué que chacun des titres est un ordre, un impératif soumis à l'auditeur ?
Push The Button prend des allures de "guerre mondiale", aidé par un contexte mondial des plus agité...

Je rappelle que les Chemical Brothers seront en concert à Paris (Zénith) le vendredi 25 Février. :whah:
Une expédition s'organise déjà. Personnellement je veux trop les revoir !... :bounce:

Voici la playlist du disque :

1. Galvanize Feat. Q-Tip

2. The Boxer Feat. Tim Burgess

3. Believe Feat. Kele Okereke

4. Hold Tight London Feat. Anna Lynne

5. Come Inside

6. The Big Jump

7. Left Right Feat. Anwar Superstar

8. Close Your Eyes Feat. The Magic Numbers

9. Shake Break Bounce

10. Marvo Ging

11. Surface To Air
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 14 Jan 2005, 21:48

bugman,14 Jan 2005, 20:28 a écrit : Aviez-vous remarqué que chacun des titres est un ordre, un impératif soumis à l'auditeur ?
Exit Planet Dust? C'est un drôle d'ordre tout de même. ^^

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 14 Jan 2005, 22:34

C'en est un tout de même. L'explication est plus ésotérique, je te l'accorde. On pourra dire que c'est l'album qui a dépoussiéré le monde de la musique pour dancefloors... :P
Pour ce qui est du concert, l'un n'empeche pas l'autre. Perso: mes objectifs pour ce début 2005 sont les Chemical, Interpol et Coldplay... Choix restreint après une sélection drastique, car le portefeuille ne suivra pas ! :blink:
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 07 Fév 2005, 00:14

THE CHEMICAL BROTHERS – Push The Button (2005)

A peine mise en lecture, la nouvelle galette des Chemical Brothers s’avère différente des précédentes. On était en droit de se demander à quoi s’attendre après Come With Us sorti en 2002… Tom Rowlands et Ed Simons faisaient une synthèse de leur talent avec les ingrédients qu’on leur connaît, qu’on apprécie et… qu’on attend d’eux. L’efficacité était là, mais cela ne démontrait-il pas qu’ils avaient fait le tour de la question ?
C’était les sous-estimer.

Certes, en 10 ans le groupe avait réussi à ratisser large : les fans de techno préféraient les premiers disques. Les rockers s’y sont mis avec Surrender. Aujourd’hui, plus qu’une marque déposée, les Chemicals ont réussi à imposer un style et faire danser un nombre grandissant de personnes. Ils sont parvenus à traverser une décennie en explorant, en élargissant un répertoire toujours tourné vers le dancefloor. Et ils sont toujours là. Résistants. Alors que les grandes heures de la techno semblent derrière nous, que Laurent Garnier fait désormais dans le downtempo (ça reste très bien) et que David Guetta truste les soirées VIP pour soit-disant branchés (ça l’est franchement moins) - Je ne citerai pas les Daft Punk, j'attend de voir ce qu'ils nous réservent pour le prochain !...

La clé de la réussite des Chemical Brothers :?: > La faculté de mélanger les genres, de collaborer avec des gens d’univers parallèles, desquels ils tirent le meilleur.
Une fois de plus, je trouve qu’ils ont trouvé un bon moyen de se renouveler. Push The Button s’ouvre encore davantage sur le Monde, ils y ont introduit des éléments inédits. Mine de rien il y a de plus en plus d’instruments dans leur musique, des sonorités venues du hip-hop ou de la world music (africaines, hindoues ou arabes).

> Play. :whah:
"Galvanize" surprend d’entrée. Du hip hop dans les CB ? :blink: Finalement, le flow du rappeur Q-Tip (A Tribe Called Quest) colle bien sur les beats et les samples de cordes "arabisantes". On voit très bien le ton qui nous est donné. Ils reviennent disperser un peu de joie de vivre dans ce monde morose qui cherche un peu de positive attitude… « World, the time has come to push the button » Un titre qui porte bien son nom.

"The Boxer" sent bon Manchester ! Les frères chimiques appartiennent à une longue filiation d’artistes que cette ville a offert au monde : New Order, Stone Roses, Oasis… Ce qui a donné des collaborations fructueuses entre eux : "Out Of Control" avec Bernard Sumner, "Setting Sun" et "Let Forever Be" avec Noel Gallagher… Ici le titre doit notamment sa réussite à la participation vocale de Tim Burgess, autre star locale (The Charlatans). On retrouve ce petit quelque chose de désinvolte propre à la gouaille de la population mancunienne qui fait de ce titre un des meilleurs du disque. B)

Des le premier beat de "Believe" on sait qu’on va s’en prendre plein les oreilles. Un titre assez house où la voix de Kele Okereke, chanteur de Bloc Party, est mise en valeur. Le rythme est lourd et typique du groupe : si le titre n’est pas des plus innovants, il est certain qu’il fera un malheur en live ! :super:

L’enchaînement avec "Hold Tight London" tombe à pic. On ralentit le rythme. On tire une latte…. Et bienvenue dans la rave. Ce morceau s’écoute les yeux fermés. -_- Ou alors grand ouverts, rivés sur le soleil qui se lève… La voix d’Anna-Lynne Williams rejoint celle de Beth Orton ("Where Do I Begin") ou de Hope Sandoval ("Asleep From Day"), sensuelle, envoûtante, vaporeuse. Derrière, la rythmique un peu tribale vous pousse à l’orgasme… :wub:

Ensuite, on reprend les choses sérieuses... "Come Inside" repose essentiellement sur la basse (un riff imparable), d’ailleurs on pense spontanément à "Block Rockin’ Beats" et à la première période du groupe en général.

Puis "The Big Jump". Tiens, de la guitare ! Un excellent prolongement de "Come Inside" au niveau du son. Très « Chemical Brothers ». Des paroles qui se contentent de répéter le titre du morceau et une efficacité à toute épreuve. Pas de prise de tête. C’est ce qu’ils font de mieux : les frères se font plaisir et c’est communicatif. :good:

"Left, Right" : nouvelle incursion dans le hip hop. Le rythme est plus groovy. De là à dire qu’on dirait du Usher, y’a de la marge. Non, là il y a un semblant de message antimilitariste. Il exhorte l’auditeur de se mettre en marche..... vers le dancefloor ? :lol: Le titre va de pair avec "Galvanize".

"Close Your Eyes" est une belle chanson (j’insiste). C’est LE slow du disque. Autre collaboration, avec The Magic Numbers, qui se place dans la lignée d’"Asleep From Day" sur Surrender (vous savez, la pub pour Air France…) L’atmosphère est mélancolique (le xylophone, c’est terrible), il s’agit surtout ici de superposer les voix et les différents thèmes musicaux, une montée progressive du plus bel effet… ^^

"Shake Break Bounce" relance bien dans l’ambiance. Tout en samples, le morceau repose aussi sur des percussions et une guitare sèche entraînants. Ses chœurs restent bien en tête (« ahahahahaaaaahhhh woouhouh »). Une réussite qui aurait pu figurer sur Come With Us.

On echaîne sur l'excellent "Marvo Ging" et on reste dans leur versant world : percus, cithare passée à l’envers, son côté funky ne saurait laissé personne indifférent…

Enfin : "Surface To Air", qui est pour moi le chef d’œuvre du disque. Découvert à leur set de Rock en Seine l’été dernier il avait fait forte impression. A mettre à côté des titres les plus psychédéliques du groupe ("The Sunshine Underground", "The Test", "The Golden Path"). Un pur trip made in CB qui vous emmène dans une ascension vertigineuse pendant 7 minutes 23, pour en fin de compte vous lâcher et vous laisser dériver en apesanteur encore longtemps… bien après que le disque ne se soit arrêté. :wacko:
Un seul remède : Push The Button, once again.

C’est un disque qui se découvre avec le temps, qu’on appréhende mieux au fur et à mesure des écoutes. On l’« arpente » plus que les précédents. Nul doute qu’il aura du mal à faire l’unanimité auprès de ses fans. Ce n’est pas leur meilleur mais c’est difficile quand on a pondu ses chefs d’œuvre dès le début de sa carrière. Ca reste du très bon son, qui les maintient au top de l’électro-rock-jungle-house-funk-techno-disco-pop psyché (une étiquette unique…) ;)

PS : j’ai pris ma place pour le Zénith, j’ai trop hâte ! :whah:
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 09 Fév 2005, 17:19

Bien, je me lance dans la contre-critique... ^^

Galvanize : Les Chemical commencent par un titre de 6'33" qui aurait pu durer la moitié seulement (allez, jusqu'à 4'00" c'est pas mal), ça aurait évité de le traîner à rallonge surtout que ce sont toujours les mêmes samples qui passent, dans le désordre certes, mais ça ne fait aucune différence avec un titre de rap (un peu mieux qu'un titre de rap... mais cette fois). Mais bon, je vais pas m'acharner sur Galvanize, y'a pire après...

The Boxer : j'ai cru à du Daft Punk au départ, vous savez le genre taré à un doigt qui s'excite sur une note de clavier à la fois. Heureusement il y a de la voix, celle de Tim Burgess, sorte de Pharell bas-de-gamme dans le côté suave. Le morceau ne démarre pas, il ralentit, il repart mais n'explose jamais. Dommage. Saloperie de clavier, c'est stressant.

Believe : j'aimerais y croire justement ("believe", "croire"... ouais, je suis bilingue :P). Alors là on est dans le son kitch, ponctué par des "ting" et des "whooo" des plus énervants. Vous m'enlevez ça et vous obtenez un très bon titre; sauf qu'on peut pas les enlever, c'est la cata! :whah: J'arrive pas à décoller sur un titre potentiellement d'enfer. Alors à l'approche des 3 minutes les frères chimiques nous pètent une surexcitation sur leur Atari musical, ça dure quelques secondes heureusement, mais ça reprend à 4'00". Super dommage. Et puis terminez-moi vos morceaux les gars, pas la peine de le faire trainer 7 minutes celui-là non plus!

Hold Tight London : 6 minutes toutes rondes, j'appréhende maintenant. Bon, sur le papier, les noms des voix me rappellent mes meilleurs morceaux des Chemical, je souffle un peu. Et effectivement là, ce morceau est construit comme il faut. Mais bon, j'enlèverais les barrissements d'éléphant électronique, et encore une fois ça traîne alors qu'il y avait moyen d'en faire un truc énorme.

Come Inside : oui, c'est du pur Chemical Brothers 'old school', mais en moins bien. Les gars se reposent sur un truc désormais surfait. Absolument rien ici n'est innovateur. C'est même hallucinant de voir tous les clichés techno réunis en un seul morceau. Nul doute que ça va faire un malheur, malheureusement.

The Big Jump : attention aux "ha ha ha" du morceau, ils risquent de vous obséder même après l'écoute de l'album. Quant au riff des plus simplistes, au moins il s'accorde avec les voix (simplistes aussi). Et que penser des "wouin wouin, wouin-wouin-wouin" qui ponctuent la piste? Pas du bon. Encore une fois les Chemical tripent sur un jeu électronique musical.

Left Right : et le voilà, le top du top du pire. Bon, j'aime pas le rap, et bien là voilà un morceau de rap pur et dur comme Dr. Dre ou Xzibit ou D12 pourraient le faire. Il va cartonner chez les amateurs de rap, mais personnellement les amateurs de techno (voire simplement le gens qui aiment bien les Chemical Brothers, comme moi, enfin de moins en moins) vont s'y perdre un peu.

Close Your Eyes : and your ears? :roll: Non, je taquine. Surtout que j'ai enfin trouvé MON morceau de l'album. Je regarde vite fait la note de Bugman... un slow? Pourquoi pas. Un peu trop "beaté" pour s'endormir sur l'épaule de l'être aimé, mais magnifique. Oui au xylophone. Il y a du Phil Collins là-dedans (sentez le rythme lent de la batterie. Qui oserait critiquer Phil Collins, que je le bannisse?). Les voix se superposent d'une façon géniale. Envolée à 4'30", ça y est je décolle enfin sur un morceau des Chemical comme j'adore le faire. Final en guitare acoustique, que demander de plus...

Shake Break Bounce : Rien que le titre m'a fait peur, surtout après le morceau précédent. Bon, heureusement, les Chemical retombent dans le mauvais d'une façon plutôt douce. Et puis c'est le titre le plus court de l'album (3'44"); ce qui est bien c'est que l'on connaît toutes les paroles du morceau rien qu'avec son titre. Petit riff de guitare sympa, et encore un trip de surexcitation électronique sur Amiga (ça change) en allant vers la fin. Offrez leur un PowerBook!

Marvo Ging : de la country-techno, ça commence original, ça se ponctue même plutôt bien, mais ça ne varie pas beaucoup pendant les 5'28". Même reproche qu'à Galvanize.

Surface to Air : aïe, 7'23", j'appréhende encore (le morceau le plus long). Est-ce que j'ai le temps d'aller chercher une bière? Oui puisque vous ne raterez rien pendant la 1ère minute (on branche la Megadrive). Après la 2e minute et son côté chiant à la "2001 Space Odyssey", le morceau commence enfin à prendre corps. 3e minute, nouveau pallier franchi (il y a de la guitare, c'est déjà ça). 3'30" on est dans le vif du sujet. Enfin, ça donne quelque chose d'intéressant. Et là il manque cruellement une voix, comme aurait pu le faire Death In Vegas par exemple. 4'50" cassage de rythme, pour remonter ensuite pendant les 2 minutes 40 qui restent. Mais 7'23", c'est bien long encore. Surtout pour finir aussi cash.

En définitive, non, Push The Button poursuit pour moi la pente descendante amorcée par Come With Us. Il n'est peut-être pas aussi mauvais remarquez, mais il jouit d'un potentiel musical fort inexploité qui me frustre énormément. Pfff... déception. Et pourtant j'aimais bien la techno (quand j'étais euh, jeune, enfin, y'a pas longtemps quoi). Mais là tous ces "bip bip", ces "ouin", ces "wizz", ces "whoo" et ces "bbrrzip pouet wwzzium", ça me sort par les oreilles!
Finalement, les Chemical Brothers n'ont fait que reprendre la célèbre recette musicale d'un artiste bien de chez nous...
des pommes, des poires, et des scoubidoubi-ou ah (Sacha Distel, paix à son âme).

Allez, next time je m'attaque aux Daft Punk...

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 10 Fév 2005, 16:15

J'ai beaucoup ri. :D

Sérieusement, entendre parler de Pharell Williams, de Phil Collins et de Sacha Distel dans une critique envers les Chemical Brothers... moi ça me collerait mal aux abdos pendant des heures ! :D :D

Ceci dit, je comprend certaines de tes frustrations. Je suis d'accord pour dire que certains titres auraient pu être mieux développés mais je crois qu'ils ont essayé de renouer avec la simplicité et l'efficacité.
Mais il y a 2 choses essentielles:
1- Tu l'as dit toi-même, tu n'aime pas le rap. C'est un problème majeur pour apprécier ce disque.
2- Tu restes sûrement trop bloqué sur Surrender (leur chef d'oeuvre). Que serions-nous si nous étions resté sur OK Computer en reniant ce que Radiohead a produit après...

Les Chemicals ont toujours été deux mecs qui appuient sur des boutons pour faire danser les gens. Qu'ils explorent d'autres territoires depuis deux albums ne sont qu'une preuve de leur désir de ne pas s'enfermer dans un registre trop étroit, où on leur reprocherait de se répéter.

Autre chose : j'ai l'impression qu'ils prennent de moins en moins de plaisir à enregistrer en studio et qu'ils préfèrent la scène. Faut pas non plus oublier d'où ils viennent...

Dernière chose : tu es mauvaise langue, je suis sûr qu'eux aussi ont une PS2. ;)
Merci encore pour cette franche poilade...
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 10 Fév 2005, 16:58

J'ai beau, contrairement à Kynerion, beaucoup apprécier le rap et le hip-hop, je tend à rejoindre l'opinion de notre Bien-Aimé Membre N°1 sur ce dossier là...

Pour ce que j'en ai entendu, cet album est certes sympa, mais ça reste loin, très loin de "Dig your own hole", le sommet qualitatif des Chemicals à mes yeux... :rolleyes: (surrender est déjà un poil en-dessous, même si il reste très bon).

Rien de personnel là-dedans, mais je classe les Chemical dans la longue liste des groupes "qui chutent" (U2, Oasis, Massive Attack etc...). Bien sur, je suis conscient que ça aurait été un autre groupe qui aurait pondu"Push the button", j'aurais peut-être préféré. Mais bon, c'est comme ça, on en attend toujours plus de ceux qui nous ont déjà enchantés ! ^^
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 10 Fév 2005, 17:15

Lèche cul ! :siffle:

J'rigole. Je crois que tu as tout à fait raison.

C'est tout moi ça: optimiste par nature, je vois d'abord le positif avant le négatif.
Encore quelques écoutes et peut-être reverrai-je en partie ma copie... :doute:

(Je fais même partie du groupuscule de fans d'Oasis persuadé que le prochain album va faire taire tous ses détracteurs... :roll: )

Trop d'attente à tendance à surévaluer le résultat. Dans les deux sens. Le vôtre comme le mien.

...Effectivement, le rendez-vous est pris pour les Daft Punk.... :lol:
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 10 Fév 2005, 17:24

Ah ben super; comme si mon seul avis ne suffisait pas! :lol: J'vous en foutrais moi...

La contre-critique est un exercice qui n'est pas interdit sur Onlike, bien au contraire. Tout comme on a le droit de s'emballer pour un album. Moi j'ai trouvé ça très amusant d'avoir un avis complètement différent sur les mêmes chansons, c'est pour ça que je vais le refaire (avec Daft Punk certes, mais en fait Goldy contient dans sa critique a déjà annoncé des éléments négatifs... malin ^^). Les goûts et les couleurs bla bla bla...
ça se discute pas.

Par contre je suis d'accord avec toi sur un point Bugman : c'est que le live va sûrement beaucoup mieux donner que l'album. Néanmoins ce n'est pas une raison pour négliger le produit sur galette. Tout le monde n'ira pas les voir en concert, et d'autant plus que c'est souvent l'album qui donne envie de voir le groupe, et non l'inverse.

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 10 Fév 2005, 17:38

D'accord mais je pense que, venant du monde de la techno, la démarche est un peu inversée. Alors que c'est le cas pour la grande majorité des groupes... de rock, pour des artistes électro le live est un autre exercice.
J'explique. Si c'est difficile pour un groupe de rock de donner sur scène autre chose que ce que l'on peut entendre sur le disque (ceux qui jouent comme si c'était du play back n'ont aucun intérêt), pour un artiste "électro", c'est presque indispensable. Moby ou Daft Punk sur scène reproduisant note pour note le disque, ce serait franchement chiant... Difficile de faire illusion lorsque l'on est seul derrière des machines ou des platines...

C'est mon point de vue, hein... Si les Chemicals ne sont pas ce qu'ils sont, je ne retournerais pas les voir après avoir entendu Push The Button tout en regrettant de ne pas les avoir vus en 2000...... :blush:

PS: Le principe de la contre critique me plaît beaucoup à moi aussi, je vous rassure.... ^^
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 02 Mars 2005, 01:51

THE CHEMICAL BROTHERS - 25/02/05 - PARIS, Zénith

Ca commençait mal: à peine le sol du Zénith foulé, la sono crashe Robot Rock, le single des Daft Punk, comme si nous étions dans une discothèque géante... et l'attente sera longue (1H20) avant l'entrée en scène des frères. Il faudra se taper une techno plus ou moins pesante tout ce temps...
Stratégiquement, nous avions choisi de nous placer légèrement en hauteur... ça se révèlera une bonne idée.

21 H : L'excitation est à son comble.
Et c'est parti pour le show : presque 2H de dancefloor incroyable pour un public survolté, avec quelques apaisements bien situés... on a eu droit à du beau spectacle. :super:
Bien sûr tous les tubes sont de sortie : Hey Boy, Hey Girl en ouverture, Chemical Beats, Block Rockin Beats, Out Of Control enchaîné avec le clin d'oeil à Temptation de New Order, lui même enchaîné avec Star Guitar... Beaucoup de similitudes avec les récentes tournées, on a droit à une setlist proche de celle de Rock en Seine... The Golden Path, Hoops magnifiques... Les morceaus de Push The Button s'intègrent bien... Comme prévu la scène booste les titres "bien sans plus" de l'album: The Big Jump, intégré en queue de Galvanize, (incontournable dont la paire se décharge dès le début) est une bonne idée. Believe aussi trouve sa place. Quand le sol vrombit sous nos pied grace au riff de Come Inside, c'est toute la salle qui tremble! :blink: Surface To Air attendu, est à la hauteur des espérances. Hold Tight London est comme prévu l'occasion de se croire en rave... Le final sur Private Psychedelic Reel, désormais un classique, conclut en beauté le set. Dernier salut, ovation. Il faut du temps à tout le monde avant de retrouver le monde réel... et de la force dans les jambes pour s'extiper de la salle, qui a grimpé de 10 degrés à l'intérieur, alors que dehors le froid nous attend !... :wacko:

Un sans faute. Sans surprise, mais sans équivalent connu non plus.
Le plus incroyable - et ce dont on se rend compte en live - c'est qu'en plus de faire danser les gens sans relache, ils jonglent avec tous les styles avec classe. Tantôt jungle, tantôt électro survitaminée, tantôt funky, tantôt groovy, etc....
Bref, ils sont incontournables. Difficile de décrire avec des mots. Ils sont à eux deux le meilleur "Groupe à faire danser au monde" et j'irai les voir en concert tous les ans tant qu'ils tourneront. Du moins aussi longtemps que j'estimerai me prendre une claque à chaque fois. :whah:
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 02 Mars 2005, 02:00

Ma question : ont-il joué Close your eyes? :doute:

Répondre