La Britpop

Un album, un groupe, un concert? et d'autres sujets pour construire la culture musicale d'Onlike. Faites-nous partager votre playlist !
Répondre
bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 13 Oct 2004, 12:59

Ahhhh la « Britpop » !
Ce sujet a pour but de célébrer un courant musical qui a monopolisé l’attention de tous dans les années 90. Qui m’a personnellement marqué en tout cas.

En effet, au lendemain de la mort de Kurt Cobain les "enfants du rock" se sont retrouvés orphelins, sans héros torturé ou juste nouvelle star charismatique qui faisait figure d’exemple pour une jeune génération…. :huh:
De mon côté j’étais encore un peu jeune : 13 ans en 1994, je ne faisais que découvrir la musique, je commençais tout juste à me créer un univers musical personnel. Je ne percevais pas le fond des paroles de Kurt Cobain. J’écoutais Nirvana parce que tout le monde le faisait.
Eh oui ! à l’époque Nirvana passait à la radio plusieurs fois par heure, écouter Doc et Difool sur Fun Radio était « in » et MTV passait encore de la bonne musique… ;)
Justement…

C’est sur MTV que j’ai vu pour la première fois tous ces groupes anglais. Les clips de Girls & Boys et Supersonic, Country House et Wonderwall. A l’époque c’était la guéguerre Blur/Oasis où les coups bas étaient de mise. Les frères Gallagher avec leur grande gueule et leurs poses de voyous, contre Damon Albarn avec sa belle gueule et sa clique au look d’étudiants middle class. Les journalistes avaient tôt fait de monter l’affaire en épingle, tant il fallait un successeur au mouvement grunge, alors ils ont eux-même créé ce qu’on a appelé la Britpop (jamais aucun des groupes n’aura revendiqué ce nom). Les groupes émergeants à l’époque se sont donc tous retrouvés avec une étiquette dans le dos - qu’ils auront du mal à décoller !

Mais à l’époque je n’avais pas le recul d’aujourd’hui. Je m’étais retrouvé au milieu de cela en y trouvant mon compte, je tenais une famille musicale qui me plaisait. Les premiers choix que j’ai fait. Les premiers disques achetés consciemment, par goût. Un voyage en Angleterre effectué avec mon collège, alors que j’étais en 3e aura achevé ma formation de padawan pop : j’y ai acheté le deuxième album d’Oasis (What's The Story… Morning Glory ?) alors en train d’exploser là-bas. Le clip de Disco 2000 de Pulp vu à la télévision et un autre pan de la Britpop qui s’ouvre à moi... Croyez-moi : je me souviens plus de ma visite dans le Virgin Megastore d’Oxford (je n’avais jamais vu autant de disques réunis dans un même endroit ! :whah: ) que de ma visite de Tower Bridge ! :D Le walkman tournait au son du Alright de Supergrass ou du Creep de Radiohead (considéré à l'époque comme le Smell Like Teen Spirit anglais)...

Tout cela, c’était il y a 10 ans. :wub: Aujourd’hui c’est avec un brin d’émotion que je repense à toute cette époque, d’autant plus que l’on semble vouloir faire revivre cette période ces jours-ci. Une foultitude d’objets destinés aux nostalgiques sortent. :noel: Après un Best Of de Supergrass il y a quelques mois, c’est au tour de deux DVDs de sortir en même temps, venant des deux principaux acteurs de cette période - mis en couverture sur le Rock & Folk du mois dernier. Oasis célèbre les 10 ans de son premier album Definitely Maybe avec un alléchant coffret contenant réédition CD, doc et prestations live de l’époque. Blur lui sort la version DVD d’une vidéo (Starshaped)illustrant les premières années du groupe (1991-93) à travers des extraits de concerts… Pulp avait devancé tout le monde en sortant son (Greatest) Hits il y a deux ans avant de se séparer ( :cry: snif !).

Depuis tout ça les groupes ont tous évolué essayant plus ou moins de se défaire de l’image véhiculée dans la première moitié des 90’s… Nouvelles orientations musicales, bouleversements au sein des groupes ou simple et définitif clash…
Mais nous en reparlerons plus tard… :P
J’aimerais connaître votre version de l’histoire. A vous de me dire comment vous l’avez vécu. Si tout simplement vous n’y avez prêté aucune attention parce que ce n’est pas votre tasse de thé (marrant, ça…) ou… parce que vous étiez trop jeunes. Qu’importe, quel regard avez-vous là dessus ?
Je compte sur vous. B)
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 13 Oct 2004, 16:39

Pour ma part, le premier "choc" britpopien a été des plus classique : Supersonic d'Oasis.
Avant cette chanson, j'étais un ado 'lambda', surtout orienté techno ou danse minable, comme il en pullulait à l'époque... :rolleyes: Le grunge n'avait pas envahit mon espace musical et autant dire que je revient donc d'encore plus loin que toi ! Passer de 2 Unlimited à Oasis, le choc ! :blink: De là à dire que se sont les frères Ghallager qui m'ont sauver du dépérissement musical, il n'y a qu'un pas que je franchirais allègrement ! :D

Après, logiquement, je suis resté fidèle aux frérots : je n'ai pour ainsi dire j'amais vraiment écouté Blur... C'étaient les filles du groupe (tu te rappelle, Kynerion ?...) qui étaient amoureuse de Damon Albarn et écoutait du Blur ! ^^
J'avais même essayé (par deux fois... <_< ) d'aller voir Oasis en concert lors de leur passage à Paris mais, à chaque fois, ça a été l'annulation (dont une fois à cause des blocages des routiers... Le traumatisme... :( )

Après, j'ai lentement dérivé vers le trip-hop : en clair, je suis devenu plutôt Massive attaque que Radiohead. Mais j'écoutait quand même Supergrass ou Pulp (et la géniale bande original du film Trainspotting... :rolleyes: ).

Et après... Après... C'est une autre histoire, fils.... :D
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 14 Oct 2004, 01:21

Je ne me rappelle pas trop des filles du groupe mais je me rappelle surtout de la grève des routiers qui avait fait annulé le concert d'Oasis! :lol: C'était au moment où j'allais m'acheter ma PlayStation et racheter Resident Evil 2 à Sam.

Bon, concernant la Britpop, puisque nous sommes d'accord qu'il s'agit des groupes Oasis, Blur, Supergrass et Pulp, et bien autant vous dire que je vais devoir déborder car j'ai été très très en retard sur le "phénomène". Alors oui, Wonderwall, Country house, Alright, bien sûr que j'ai connu à l'époque, mais sans m'y intéresser. C'est vrai que j'étais plutôt Oasis... mais Song2 de Blur m'a fait un choc mélodique. Par contre je me souviens parfaitement de quand j'ai décroché des frères Gallagher : après le single D'you know what I mean. Malheureusement pour eux, c'était au moment où je commençais à me forger ma culture musicale. Encore aujourd'hui, il n'y a aucun album d'Oasis dans mes CD. En revanche, tous les Blur y sont. Il faut dire que ma boulimie a été grande quand j'ai voulu combler mon retard. A l'époque de D'you know what I mean donc, tout commence pour moi. Je m'intéresse enfin à Nirvana (et oui, beaucoup de retard disais-je), et leurs "héritiers" Silverchair, avec le titre Abuse Me. De même je kiffe grave le Killing in the name of de Rage Against the Machine. Toujours pas de britpop. Pulp ne m'intéresse pas (pas de CD non plus, tout juste l'album This is Hardcore sur mon ordi), et Supergrass je n'en entends rien depuis Alright. En revanche, il y a un titre qui m'avait toujours passionné, c'était Creep, mais je n'arrivais pas à avoir des nouvelles de son groupe, un "certain" Radiohead. Il faudra que j'attende 1997 (année de ma 1ère, toujours avec Sam d'ailleurs) et qu'on me prête OK Computer pour que la lumière soit.

Non, j'ai pris un tout autre virage. A côté de Radiohead, toujours en 1997, j'ai basculé dans le côté obscur : KoRn (3 CD), puis Deftones (2 CD), Limp Bizkit (2 CD), Foo Fighters (1 CD). C'est aussi le moment de l'album Adore des Smashing Pumpkins, un groupe que cette fois j'avais réussi à retrouver après les hits Bullet With Butterfly Wings et 1979. La folie m'a pris oh, au moins 3 ans. C'est véritablement lors de cette 3ème année que la transition s'est faite assez naturellement, par l'intermédiaire d'un groupe, Incubus (du coup, j'ai 5 CD d'eux). Car deux styles différents sont présents sur leurs albums. Au départ, je n'écoutais que les titres "violents"; et puis peu à peu je me suis tourné vers leurs ballades et l'acoustique.

Ensuite, je me cherche. J'ai raté la période Placebo et me tourne plutôt vers les Stereophonics (Words Get Around), et c'est d'ailleurs véritablement mon entrée dans la britpop. C'est le moment où Eels fait son entrée dans ma vie avec l'album suicidaire Electro-shock Blues (mais j'ai aussi 5 autres albums, l'intégrale quoi). Les Red Hot Chili Peppers sortent Californication et je fais donc une pause dans mon avancée britpop...

Puis de nouveaux liens d'amitié se nouent, avec Bugman (et Tyler). C'est la fin de l'an 2000, je lis des magazines musicaux, un groupe retient mon attention. Lors d'une soirée mémorable où nous passons nos disques préférés, je découvre que Bugman a THE album que je veux absolument écouter; il l'a acheté quelques jours avant. Après une lourde mais amicale insistance, je repartirai de la soirée avec dans mon sac, le cultissime Parachutes de Coldplay. C'est la révélation. Un mois plus tard, Radiohead sort Kid A, je suis d'abord mitigé avec cet album qui deviendra mon préféré du groupe. L'hiver 2000 sera inoubliable musicalement. Un an après, Starsailor débarque avec Love Is Here. Et puis encore un an après il y aura le concert de Colplay à l'occasion de la sortie de A Rush Of Blood To The Head, mémorable aussi.

Depuis, la vague des groupes en 'the' et tout le blabla sur le renouveau du rock a fait son effet, mais ça ne remplacera jamais la période bénie 1999-2002 (de mes 18 à 21 ans donc, premières années de fac). Elle paraît tellement loin maintenant, c'est horrible d'avoir déjà de la nostalgie. Puissent ces quelques longues lignes ne jamais s'effacer pour me remémorer encore de nombreuses années ces souvenirs que je souhaite graver à jamais dans ma tête.

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 14 Oct 2004, 20:26

Bien sûr moi aussi je suis passé par des phases assez troubles de """recherche""" durant cette période. Mais j'essaie de l'occulter plus ou moins consciemment...
>>> pas vraiment envie d'ébruiter que j'écoutais Captain Hollywood, Ace Of Base ou Dr Alban avant des groupes disons... plus respectables... :D

Pour ce qui est d'Oasis, même frustration. Fan de la première heure il a fallu attendre 2002 pour pouvoir -enfin!- les voir lors d'un concert à Rennes... (Très bon d'ailleurs... :P )

Bref.
J'ai regardé le DVD de Starshaped hier soir... (ce bon vieux Tyler toujours très réactif ! ;) )
Et c'est de la balle ! Voir Blur dans les premières années de son existence est plus qu'intéressant. Le doc Starshaped montre pendant une heure le groupe en tournée. Avec images backstages (entrée en scène, beuveries diverses...) et images de concerts. C'est brut, le montage est parfois... expérimental. :huh: Les chansons sont interprétées avec brio (même si ce n'est pas la meilleure période musicalement parlant). Le groupe est jeune : l'énergie est là et ils conquièrent le public avec ! Il faut voir le groupe jouer Sunday Sunday ou Popscene avec le turbo.... :blink: :D Damon est à bloc, pas encore chanteur "engagé mais posé" qu'il est aujourd'hui, il saute partout jusqu'à même se jeter sur le matos.... On est immergé au coeur du groupe qui est avant tout, et ça se voit, une bande de potes. :)

Les bonus sont excellents : un live de bonne qualité de 1992 et des images d'un des tout premiers concerts filmé à l'arrache au camescope ! (bon, c'est surtout une curiosité pour les fans)

Bon ben il me reste celui d'Oasis à voir... :lol:
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 19 Nov 2004, 19:00

Le terme "britpop" n'existe que depuis 10 ans mais le phénomène en lui-même a toujours existé. Depuis les Beatles en fait, plus ou moins inventeurs de la "pop", mot qui n'est que le raccourci de popular (populaire in french) et qui désigne une musique à la mode (chez les jeunes notamment...).

Bref. La pop britannique a toujours été là depuis 40 ans. Oasis, Blur, Pulp, Supergrass voire Suede n'ont fait que marquer un renouveau dans les années 90. Eux-mêmes ont tous évolué par la suite dans leur style propre. Le plus surprenant étant Blur qui ravit par des mutations toujours intéressantes : les albums Blur, 13 et Think Tank qui n'ont rien à voir entre eux...
Parallèlement il y a eu (Kynerion en parlait plus haut) des groupes comme Stereophonics, Cranberries ou Travis, qui, sans être transcendants, avaient l'avantage d'apporter de l'exotisme : ils sont respectivement gallois, irlandais et écossais... ^^

Puis une nouvelle génération apparaît en même temps que l'an 2000, avec donc Coldplay qui explose dès ses débuts (Yellow et Trouble...) suivi de près par Starsailor.
Oasis, Blur, Supergrass (qui ont tous un album en préparation prévu pour l'année prochaine) font aujourd'hui office de "grands frères". De nos jours les groupes The Servant ou Keane tiennent bien leur place dans le haut des classements.

The Servant nous servent (ha ha ha <_< :doute: ) une pop aux accents électro (vous avez certainement déjà entendu Orchestra) tandis que Keane poursuit la voie romantico-mélancolique (ré)ouverte par Coldplay (Somewhere Only We Know, avec son piano typique). Après avoir écouté l'album de ces derniers je peux dire que c'est pas mal, sans plus. Il y a de bonnes chansons mais la structure des chansons est trop systématique, une moitié du disque a tendance à répéter l'autre, ça manque parfois de profondeur. N'est pas Coldplay qui veut... ;) J'aime bien le clip de Bedshaped (une des bonnes chansons) tout en animation...
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 19 Nov 2004, 19:23

Oui, Keane semble avoir un succès fulgurant chez la gent féminine :doute: à ma grande incompréhension. Il n'y a rien de vraiment très neuf là-dedans. Ils ont l'air gentil c'est tout, on va pas leur taper dessus, mais ça sent un peu trop le phénomène fabriqué.

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 19 Nov 2004, 19:53

Le fait est qu'effectivement, les seules personnes de ma connaissance vraiment enthousiastes à leur propos sont des jeunes filles... Je leur parle alors de Coldplay et elles trouvent ça trop déprimant - à part Clocks qui reste le + grand tube aux yeux du plus large public (y compris ma mère... :D ).
Au moins, j'aurais essayé... :rolleyes: :blush:
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Répondre