Festivals d'été

Un album, un groupe, un concert? et d'autres sujets pour construire la culture musicale d'Onlike. Faites-nous partager votre playlist !
Répondre
fubiz
this mess we're in
Messages : 34
Inscription : 23 Juil 2004, 01:26
Contact :

Message par fubiz » 01 Sep 2004, 04:20

Et moi j'avais mes petites invitations pour les 2 jours de Rock en Seine !
Ayant été présent l'année passé j'ai pu aussi comparé.

Et j'ai trouvé le festival beaucoup mieux organisé, et avec beaucoup plus de monde. Mes coups de coeur ont été pour Whites Stripes (la classe, mais sans surprise), Muse (un show ultra carré, et un public voué au groupe) et surtout "Les Chemicals Brothers" : de voir 20 000 parisiens sautiller sur leur electro house en pleine nuit, sur le parc de St cloud a quelque chose de grisant. Au total 48 000 personnes, un succès total et pas de problème à déclarer (si ce n'est la boue le samedi aprèm... :))

Voila en bref ce que je pouvais dire de cette édition 2004 !

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 02 Sep 2004, 14:45

Je vous ai fait attendre, je m'en excuse. Petites affaires à règler sur Paris avant de revenir me consacrer à Onlike et à ce petit résumé de Rock en Seine, à mon tour.... Ecrit avant de lire ceux qui précèdent, je précise. Accrochez-vous c'est long, façon journal de bord...

ROCK EN SEINE #2


Jour 1

Après une longue attente à l’entrée du domaine de St Cloud – qui fait entonnoir à la foule venue assister aux concerts – on passe différents barrages avec fouille de sac et tout le tralala puis on parvient à trouver une bonne place pour voir The Roots sur la grande scène. Un big band joyeux jouant un métissage de genres, du rock au hip hop en passant par le dub et tous les autres dérivés des musiques afro-américaines. Le tout est efficace et sympathique… et très « roots » (!).
Il fait super beau, le public est souriant, heureux d’être là, la zik est parfaite pour mettre dans l’ambiance d’un festival. Bref tout va bien. Les membres du groupe s’amusent sur scène et ça se voit. Chacun des musiciens a droit à son solo : la batterie à deux c’est cocasse, le bassiste est monstrueux et le guitariste a bien compris que c’était un festoche rock et il retourne tout le monde avec ses 6 cordes. :blink:

Bon début, bonne surprise. On décide de ne pas bouger de la grande scène. Ca enchaîne avec Sonic Youth, les précurseurs du noise et parrains de nombreux groupes indé américains. Je ne connais pas bien, surtout de réputation. Eh bien, ils ont beau avoir la quarantaine bien tassée ils nous livrent un concert plus qu’énergique. Les chansons sont entraînantes et le son bien lourd. Ils parviennent à rendre musical des sons triturés et ils n’ont pas peur de la saturation... à part ça les deux guitaristes ont des têtes de fous. Bon après ils abusent peut-être des fins de chansons qui partent dans tous les sens : et que je tape mon manche sur la scène et que je shoote les enceintes…pour faire du bruit… :huh: Néanmoins ça gère et on passe un bon moment (pour un groupe que je ne serais pas aller voir en dehors d’un festival).

Une petite pause s’impose. Ca fait du bien de se reposer les oreilles après ça et avant les White Stripes… Première vrai attente de la journée. On nous passe des clips sur les écrans pour patienter: There There ou Qui de nous deux ?... Sur la scène on installe le décor, plutôt minimaliste : bon, ils ne sont que deux, c’est vrai… Mais dès qu’ils empoignent les instruments –woaw– ils savent faire oublier ce détail. Meg a une frappe lourde et Jack bosse pour 3. Il passe de la gratte au synthé à la gratte au bottleneck, il chante… Il est énorme. B)
Beaucoup de chansons d’Elephant, désormais des « classiques », sont jouées : Black Math, The Hardest Button To Button, I Just Don’t Know What To Do With Myself, Ball and Biscuit, I Want To Be The Boy To Warm Your Mother’s Heart… plus pas mal d’anciens titres don’t un bon Death Letter. Mais soudain pfuit, c’est fini.

Déjà ? Non, ils reviennent pour un rappel. « On va vous jouer une chanson qu’on n'a pas encore jouée » qu’il dit Jack. Ben merci ! Ah, Seven Nation Army ! Of course. Mais après : rideau ! Court mais intense. Même si public n’était que moyennement dedans. Comme le groupe en fait. Simple relation de cause à effet certainement, mais dans quel sens ? Personnellement j’ai pris mon pied. :bounce: Cool maintenant on est un peu plus près de la scène : un petit pogo sur Black Math et on en tire profit et hop… c’est déjà çà.

Les oreilles sifflent un peu, pas bon ça. Pas grave, on a le temps de décompresser un moment pendant que la nuit finit de tomber et qu’ils installent sur la scène l’espèce de soucoupe volante des Chemical Brothers… Des toiles pour les écrans, ils rajoutent des spots… Hmmmm… ça va être énorme. Et ça l’est. Après une intro hypnotique reprenant le Tomorrow Never Knows des Beatles ils arrivent et balancent la sauce : Hey Boy Hey Girl here we go ! Ca commence fort. Le set est monumental et il nous faut danser/pogoter pendant 1H30 ! :bounce:
La setlist est bien garnie : Block Rock’in Beats, Music Response, Song To The Siren, Out of Control (avec un mix de Temptation de New Order pour enchaîner ensuite avec…) Star Guitar, Hoops, Setting Sun… et agrémentée de plusieurs titres inédits (dont un spécialement planant) en plus des récents Get Yourself High et The Golden Path.
Le jeu de scène des frères chimiques est proche du néant. Heureusement les images sont en parfaite adéquation avec la musique, les beats… Le tout est hautement propice aux trips. La petite averse de pluie paraît faire parti de la mise en scène et permet de rafraîchir tout le monde. C’est reparti : plusieurs pogos et re-hop pour terminer au centre au pied de la scène. :sueur: Ca pue la basket moite et les gens sont tous hallucinés… Ils reviennent pour nous servir en rappel The Private Psychedelic Real. My god ! :blink:

Seuls ceux qui ont vu les bonus du DVD best of peuvent se faire une petite idée de l’énormité de ce concert. :turn: Démâtage complet mais l’extase est totale. Une petite bière avant de se faire éjecter par la sécurité. Mais il est que minuit ?!! Ah oui mais tout le monde rentre en métro… C’est le bordel et je n’ai plus de genoux (il dit qu’il voit pas le rapport). Je veux mon lit !


Jour 2

Pour ne pas renouveler l’expérience de la veille, on arrive plus tôt. Cool avec le Pass 2 jours, pas de queue ! Mais la programmation est chamboulée : les Black Rebel Motorcycle Club ne joueront pas (le batteur est malade) et Hoggboy est déplacé et jouera plus tard… En plus y’a au moins 2 à 3 fois plus de monde qu’hier. Bref, rien ne va.

Pas grave, on de rabat sur Color Of Fire qui va bientôt commencer. Mais on a le temps de se prendre une bonne saucée avant que ceux-ci ne se pointent. Pas grave, après quelques excuses ils balancent un rock sulfureux et jouissif qui réchauffe les cœurs… et les fringues. Un groupe de 4 djeuns qui déménage sévère. Entre les premiers Placebo et Interpol avec une pincée de BRMC justement, pour situer un peu. Le chanteur androgyne cède sa place à son compère guitariste – qui a lui aussi une bonne voix derrière ses cheveux qui cachent son visage ! – Puis ils chantent à deux sur un titre plus lent. Dans tous les cas ça le fait. La bonne surprise du jour arrive d’entrée encore aujourd’hui. Un groupe à suivre. ^^

Ensuite direction la grande scène où nous attend Buck 65. Ce canadien mélange les styles comme d’autres les couleurs sur une palette de peintre. Entre électro, rock, rap, r’n’b, ragga, tout y passe. Il balance la rythmique, chante, puis scratche… Intéressant, sans plus. Ah tiens, il sample le riff de No One Knows des Queens Of The Stone Age et chante comme Eminem par dessus… Pourquoi pas ? Il a l’air assez farfelu comme gars. Même si s’il essaie de faire le show il n’est pas très passionnant à regarder. <_< Je vais en profiter pour aller prendre une bière et m’asseoir un peu…

Je suis suffisamment rassasié pour accueillir le disco-punk de Radio 4. Les ayant vu aux Transmusicales de Rennes il y deux ans je sais à peu près à quoi m’attendre. Néanmoins les New-yorkais sont en forme et nous font découvrir les titres du nouvel album. Toujours aussi efficace, le public se trémousse sur place, on hoche tous la tête en rythme… mais il faut quand même attendre les 3 ou 4 dernières du set pour que ça décolle plus franchement. Le dernier single en plus de Eyes Wide Open (excellent !) et de Dance To The Underground comme conclusion logique… Ils ont réveillé tout le monde. On en sort avec la banane. :D

Et qu’est-ce que’on fait maintenant ? Il paraît que c’est Melissa Auf Der Maur qui remplace les BRMC. Vous savez bien, la dernière bassiste des Smashing Pumpkins!... Quoi ?! Non ?… Si !
Fuyons.

D’autant que la foule à l’air de venir ici, vers la grande scène, alors que Zero 7c’est de l’autre côté. A choisir, y’a pas photo. La reprogrammation a du bon. Y’a vraiment beaucoup de monde et il faut se faire un chemin au milieu de la boue qui recouvre maintenant le sol du Parc du Domaine de Saint-Cloud (qui ne ressemble plus à rien). C’est dur de voir la scène, alors on se contente du son… Mais ça suffit pour nous distraire et la musique est agréable. Zero 7 est à la base un duo d’électro-pop où viennent s’ajouter les voix de charmantes chanteuses. Y’a du Air là-dedans : les claviers, la guitare sèche. C’est sympa, ça part un peu trip hop de temps en temps. Les voix soul sont superbes. Rien à redire.

La foule hésite. Il y a ceux qui se sont (enfin) résolus à fuir Melissa et sa bande. Tout le monde revient en disant : c’est à chier ! – Tiens, c’est marrant je m’en serais douté… :sick: Et puis il y a ceux qui veulent squatter la grande scène coûte que coûte pour être bien placé pour Muse. Pendant ce temps on en profite pour contourner tout le monde et se faire une bonne place pour assister au concert suivant sur la scène de la Cascade.

Il savent se faire attendre… Juste assez pour être à bloc. Lorsque les 7 membres d’Archive arrivent sur scène on les sent motivés et effectivement… Pour les avoir déjà vu (comment il se la pète encore !…) disons que je peux comparer et dire qu’ils étaient en forme.
Que dire pour décrire ? Ils avaient la hargne et ils l’ont communiquée. (Pete, le grand guitariste chauve est allé jusqu’à porter une petite crête – le prochain album sera-t-il électro-punk ?) Craig le chanteur est en super voix et nous démontre avec ses potes qu’Archive est un groupe qu’il faut voir en live. La nuit tombante autour de nous, dans ce décor bucolique… L’esprit s’évade bien haut !… :whah:
Les extraits de Noise prennent plus d’ampleur en live : super versions de Fuck U et Pulse. Pour le reste de la set-list c’est parfait. Dans l’ordre : Noise – Fuck U – Get Out – Numb – Finding It So Hard – Pulse – Again.
Numb et Finding It So Hard sont jouées avec violence et elles s’y prêtent bien. Le public se laisse porter, beaucoup connaissent les paroles et quand l'intro d'Again retentit, tout le monde l’accueille avec enthousiasme. Elle est toujours aussi magnifique et elle vient clore le set en beauté. L'envolée est à son apogée et il est un peu difficile d'en redescendre... re- :whah: . Excellent. Elu Meilleur Concert de la Journée.

On sera resté jusqu’au bout, du coup le temps de se frayer un chemin vers la grande scène, Muse ne nous aura pas attendu. Il y a tellement de monde qu’il est impossible de s’approcher près de la scène. La moyenne d’âge a chuté depuis la veille, on croise beaucoup d’ados attardé avec le T-shirt « MUSE – ABSOLUTION » de circonstance.
Pour ce qui est du concert je serai plutôt tenté de dire que c’était « bien sans plus ». Mais je ne suis pas un fan, moi. Muse j’aime bien mais de moins en moins au fil des albums. J’ai du mal a supporter les chansons d’Absolution… Beaucoup de démonstration technique mais la musique est hasardeuse et on se perd un peu au milieu des mélodies. A côté de ça ce sont d’excellents musiciens, Matthew Bellamy se lâche sur le piano avant d’enchaîner sur Bliss, le batteur cogne dur et sec. Le bassiste est un peu fatigué et se fait remplacer pour Time Is Running Out ??? Ah, il se contente des chœurs. Bon…
Le son est puissant et la guitare écrase un peu tout le reste... Ca a l'air de plaire aux fans... En fin de compte, tous les tubes sont joués : Plug In Baby, Sunburn, Sing For Absolution, Muscle Museum, Hysteria … La fin du concert est un peu pompeuse mais le show est là : lâcher de ballons, neige artificielle, Matthew qui s’empare d’une caméra sur scène pour l’embarquer sur sa guitare, puis qui termine le concert en se jetant dans la batterie de Dominic. Hmmm. CA, c’est rock ! B) :trop:

La lune venue prendre place au-dessus de la scène continue de nous narguer alors que la foule se rue vers la sortie… Hallucinant le monde qu’il y a ! J’en ai plein les pattes et les oreilles. Le retour vers la station de métro est laborieux, et alors que tout le monde parle de Muse moi je me dis que j’ai bien profité de ma journée entre Archive et la découverte de Color Of Fire… On parlera le lendemain de près de 50 000 personnes sur le site… Quand même !

Etant donné les échos que j’ai entendu des principaux festivals estivaux, il semblerait que j’ai fait le bon choix. Gros bof pour Les Vieilles Charrues, Solidays, Route du Rock… Fallait attendre fin août, voilà tout. Pour une deuxième édition, Rock en Seine m’a bluffé. Nul doute qu’il prendra encore de l’ampleur avec l’âge. :good:
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Hazu
commercial breakdown
Messages : 56
Inscription : 21 Mai 2004, 20:03
Localisation : Cork, Irlande
Contact :

Message par Hazu » 25 Sep 2004, 17:29

oh non....
moi qui m'était convaincu de ne pas aller voir archive à marseille parce que je me disais qu'en live c'était peut-etre pas terrible.... il va falloir que je reconsidère ça maintenant... surtout que maintenant que tom mcrae s'annonce en concert le 18/11 à paris (soit le même jour qu'archive à marseille) et que j'urais bien été tentée d'y aller.... bref je raconte ma vie et quitte à la raconter je vais parler des 2jours du festival musilac à aix les bains.
a la base, il y avait 3jours de festival: le 1er accueillait Air et Peter Gabriel. je ne peux pas en parler puisque je n'y suis pas allée.
le 2e jour (si on prend en compte la grande scène et pas la scène découverte), on a eu du gros:
Sanseverino pour ouvrir le bal. très drole et sait mettre de très bonne humeur, rien qu'avec les petites grimaces qu'il lance par moment et ses paroles qu'on a parfois du mal à chopper vu à la vitesse à laquelle il chante (mais comment fait-il pour respirer??? :blink: )
Ensuite, Cali arrive.... retrouvailles puisque je l'avais vu 3mois avant à marseille mais il est toujours aussi hyper actif sur scène et même en dehors de la scène puisqu'il a pas hésité à sauter de la scène pour se retrouver sur les barrières du public. un vrai singe ce bonhomme...
Bon, après tout ça, la foule est toujours en délire et attends ac impatience la tête d'affiche de la soirée: -M-....
2h30 de concert, mi-one man show, mi-chanteur.... soirée magnifique. le concert le plus long de ma vie et un des meilleurs... il faut vraiment aller le voir sur scène ce ptit M mais je crois que la plupart d'entre vous le sait déjà, donc je vais passer au 3e jour....
les jours se suivent et ne se ressemblent pas. le public a viré de bord. Les clowns optimistes croisés la veille, ont laissé la place aux punk torturés.
Overhead ouvre les festivités... très bons show, un peu court malheureusement mais surtout, le public était pas très receptif vu la big tete d'affiche qu'ils attendaient tous de voir....
AS Dragon.... j'ai détesté. très brouillon et lourd à écouter. j'aurais préféré qu'ils nous mettent cox sur cette scène plutot que de les reléguer à la scène découverte...m'enfin!
22h30 approchent et le public est en délire. ils chantent, crient le nom du chanteur qu'ils sont tous venus voir (et de loin parce qu'il y avait des hollandais, des italiens, des rennais, lyonais, etc...). THE CURE entrent enfin sur scène... là j'ai du mal à parler de ce concert tellemen j'étais entrée dans une autre dimension. Robert Smith avec sa voix particulière et sa musique magnifique (même si leur dernier cd n'égale pas à mon avis "Disintegration" et "Wild Mood Swings") nous prouve que du haut de ses 50 piges dépassées si je ne m'abuse il est encore capable de nous faire un set de 2h30 lui aussi... Des nouvelles chansons mais aussi "One hundred years", "Fascination Street", "Inbetween Days" et surtout celle que je m'attendais pas entendre: "Charlotte sometimes"..... il y en a eu un paquet d'autres mais mes souvenirs s'effacent trop vite, grr... :(
voili voilou bizou ;)
When the truth is come to be lies
And all the joy within you dies

Jefferson Airplane - Somebody to love

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 24 Fév 2005, 02:31

Oui bon c'est pas en été mais je vais soit renommer le sujet soit le splitter après...

Bref, le Printemps arrive, celui de Bourges. ^^ Parmi la programmation, j'ai retenu des noms qui font tilt dans ma tête et certains me rappellent des membres, donc voilà :

Kasabian, Le Peuple de l'Herbe, The Kills, Vincent Delerm (spéciale dédicace pour moi ça : :sick:), Les Cameleons (Clockwork au Chabada! ^^), Ska-P (Mg?), AQME (Mg?), Mass Hysteria (Dieu?), Asian Dub Foundation, Bloc Party et Interpol (le même jour! au même endroit! à la suite! :whah:).

Tout le programme est là : Printemps de Bourges

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 24 Fév 2005, 03:21

Tant qu'y a pas les Hanson et Emma Daumas, moi... B)
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 25 Fév 2005, 23:38

Je suis contente de voir Kasabian dans la programmation de ce festival... français...

Comme il n'avaient programmé que deux dates en France (en janvier dernier) je pensais qu'ils étaient un peu frileux de venir dans nos vertes contrées...

ça nous laisse un peu l'espoir qu'ils soient présent dans d'autres festivals... d'été... et pourquoi pas Rock en Seine (ce serait génial!) :super:

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 17 Mars 2005, 17:29

Hey Hey Hey B)

ils commencent à dévoiler la prog de ROCK EN SEINE...
Attention aux mirettes...:
Pixies (!), Franz ferdinand, Queens of the stone age and Foo Fighters :whah:

ça commence bien!! :good:

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 17 Mars 2005, 19:48

:whah: Oh Woahh **tain j'y retourne !! :whah:
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
radiopyramidheadsong
the dark of the matinée
Messages : 244
Inscription : 23 Fév 2005, 22:20
Localisation : Underneath the sky
Contact :

Message par radiopyramidheadsong » 17 Mars 2005, 21:26

Tin j'ai envie d'y aller !!!

Quid d'un petit feat de Dave grohl avec les QOTSA ?? :o
Top à la vachette

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 17 Mars 2005, 22:42

Vous faites chier avec vos "**tain"! j'ai jamais censuré le mot "putain", bordel de merde. Alors si y'a pas de censure, on assume ses paroles! :P

Bon, attendu que mes examens se déroulent du 2 au 11 juin, puis des trucs qui s'appellent "grands oraux" du 13 au 18 juin, puis une soutenance entre le 18 et le 2 juillet...
déjà le concert de Coldplay à Paris ça sera point possible.
Et puis après tout, juste pour voir grrrr bousiller une paire de chaussures, ça vaudrait le coup ce Rock en Scène (z'avez vu le jeu de mots? j'suis trop fort.. B)).

Et puis août, c'est le meilleur mois du monde de la terre... :rolleyes:

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 21 Mars 2005, 15:37

Pour ce qui est de Dave Grohl, tu peux te toucher... Déjà son actu perso avec les Foo Fighters rendrait ça impossible. De plus le batteur actuel des QOTSA s'appelle Joey Castillo et il tape sur ses fûts comme une bête. Peut être moins que Dave (oui, je l'appelle Dave, on est intimes) mais je n'irai pas lui dire en face. :P

Putain, fais chier pour Coldplay. Moi qui me voyais déjà fêter mon anniv' avec classe... Si t'es pas là pour l'Olympia 2005 ce ne sera pas tout à fait pareil... :cry:
Putain !
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 07 Avr 2005, 15:16

On n'a pas de sujet divers sur les concerts, c'est très con, faudra y penser; pour l'instant je déguise ma news derrière un subtil titre pour coller au sujet :

L'Olympia fait son festival rock cet été
Puisque si l'on résume les concerts prévus, ça nous fait du [beau] monde.
- le 23 mai : Oasis
- le 8 juin : Weezer
- le 9 juin : Coldplay
- le 10 juin : Morcheeba
- le 13 juin : Ghinzu
- le 12 juillet : Sigur Ros

Tom McRae organisera quant à lui une séance de suicide collectif le 4 octobre; en retard, donc.

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 07 Avr 2005, 17:09

Kynerion,7 Apr 2005, 15:16 a écrit :Tom McRae organisera quant à lui une séance de suicide collectif le 4 octobre; en retard, donc.
C'est horriiiiible ce que tu nous sort là!! :D

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 07 Avr 2005, 17:32

moi j'aime bien! :D
l'humour hein, parce que le chanteur..

Comment ça glauque? :doute:
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 21 Avr 2005, 20:33

Prog des Eurockéennes 2005 :

Vendredi 1er juillet
Bloc Party, The Chemical Brothers, Electrelane, The Go! Team, Interpol, Little Barrie, Nine Inch Nails et Queens Of The Stone Age...

Samedi 2 juillet
Cake, Garbage, Ghinzu, Kasabian, The National...

Dimanche 3 juillet
Andrew Bird, The Bravery, Isis, The Killers, Kraftwerk, Sonic Youth, Tom Vek...

Très bel étalage.

Répondre