Starsailor

Un album, un groupe, un concert? et d'autres sujets pour construire la culture musicale d'Onlike. Faites-nous partager votre playlist !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 27 Déc 2004, 17:52

Starsailor commercial? :blink:
Je viens d'apprendre la réédition de "Silence is Easy" comprenant... le remix de Four to the floor!!! :huh:
Plus d'un an après la sortie de l'album, le remix de "FTTF" a apparemment boosté les ventes et... les gens se sont plaints que "la chanson qui passe à la radio" n'y soit pas!?!
Sont cons les gens putain... <_<

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 17 Jan 2005, 20:44

Elle est donc sortie, cette réédition de "Silence Is Easy". Mais les dégâts ont été limités. Au lieu de rajouter le remix sur l'album, la maison de disques s'est contentée de fournir un deuxième CD, contenant les remix (5 au total je crois). Le pire est évité. Vous pouvez acheter cette édition les yeux fermés si vous ne l'avez pas encore (comment?!).

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 20 Août 2005, 18:46

Alors finalement, contrairement à ce que j'annonçais juste au-dessus et qui a déchaîné les passions (:huh:), le prochain album de Starsailor, On The Outside, sortira le 17 octobre.

tracklist:
01 - In The Crossfire
02 - Counterfeit Life
03 - In My Blood
04 - Faith Hope Love
05 - I Don’t Know
06 - Way Back Home
07 - Keep Us Together
08 - Get Out While You Can
09 - This Time
10 - White Light
11 - Jeremiah

Na.

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 21 Oct 2005, 18:02

¤ Starsailor - On the outside :

Les revoilà pour leur 3e album (ils sont calqués sur Coldplay depuis le début), et après la déception de Chris Martin & Co, j'aimerais tant me réfugier chez James Walsh. Starsailor doit surtout se reprendre après la petite dérive commerciale amorcée avec "Four to the floor". Mais voyons cela ensemble...

In The Crossfire : un seul mot, brillant. Starsailor ne nous plonge pas directement dans une chanson pour midinettes, c'est le moins que l'on puisse dire. Une petite claque rock pour commencer, j'apprécie.

Counterfeit Life : deuxième coup porté par Starsailor, car ils n'ont véritablement pas décidé d'abandonner le trio "guitare électrique-basse-batterie" comme base, le complétant super bien avec le piano/synthé et même des sonorités électro. Ce titre s'envole même sur son refrain. Starsailor rocks!!!

In My Blood : on continue dans le même registre tout en variant l'orchestration et en diminuant le rythme. Après les deux bombes précédentes, le morceau permet de se reposer un peu à 2'31", avant de repartir de plus belle. Des choeurs du plus bel effet agrémentent le refrain.

Faith Hope Love : décidemment moi je reste stupéfait du virage pris par Starsailor, alors que je pensais vraiment qu'ils allaient surfer sur leur nouveau succès commercial. Le groupe s'amuse à balancer des bons gros sons, à crier et à déménager.

I Don't Know : je crois que je suis bon pour rester surpris tout le long de l'album. ^^ Ici nous avons un bon mélange doux/dur, une construction riche et variée, un James Walsh qui pousse sa voix, un Kynerion qui savoure... Un titre qui ferait un très bon single (j'ai pas la liste des singles prévus, si quelqu'un la connaît).

Way Back Home : toujours pas de ballade mielleuse avec ce morceau. Au contraire, le refrain poursuit dans la mouvance "je te balance du gros son dans les oreilles, avec un peu de synthé, de la voix vocodée, et tu te tais". Prenez-le pour dit.

Keep Us Together : ah, un morceau plus "accessible" on va dire. Plus classique, tout-à-fait starsailorien et séducteur. Avec cependant ses trouvailles : une deuxième voix, des "ohhh ohohhhh" sur le refrain, et puis le batteur qui n'en peut plus de son corps et qui martèle comme un bourrin. J'adore.

Get Out While You Can : on dirait une tirade de film catastrophe, et pourtant c'est le morceau le plus calme de l'album jusqu'à présent. Tu m'étonnes, je suis crevé. Un titre qui aurait pu se positionner sur l'album précédent, même si les notes utilisées sont quand même plutôt basses (ou alors tout simplement c'est la basse qui est mise en avant).

This Time : pareil, du Starsailor très reconnaissable cette fois-ci. Comme pour nous dire que c'est bien le même groupe malgré tout. N'empêche, ils n'oublient pas d'apporter encore de la nouveauté à leur registre, même sur ce titre.

White Light : c'est encore un cocktail de début d'album qui est utilisé, si ce n'est la surprise d'un excellent moment de guitare électrique vers la moitié de la piste (la plus longue de l'album avec ses 4'35"). On retrouve aussi un James Walsh qui s'égosille avec joie.

Jeremiah : déjà la fin, avec ce morceau. Les paris sont ouverts : calme ou pas calme? et bien la réponse est claire : acoustique! :super: Starsailor a tout compris sur la façon de conclure un album tel qu'ils viennent de le composer. "Jeremiah" est superbe, tout simplement.

Starsailor n'est pas Coldplay, et Starsailor met une grosse baffe dans la gueule d'amour de Chris Martin et les dépasse désormais dans mon classement de groupes préférés. Bien sûr, On The Outside n'est pas exempt de défauts, au premier rang duquel, la longueur : 11 titres pour 39 minutes. Mais question qualité, c'est largement compensé.
Et puis il y a le petit côté commercial "valeur ajoutée" avec l'édition soi-disant collector incluant un DVD. Ne vous faites pas avoir (c'est comme pour les Dandy Warhols, un autre disque Capitol tiens), ça ne vaut pas le coup.

Mais bon, ça, ce sont des broutilles quand on a une telle galette dans les mains, et un tel album dans les oreilles. C'est de l'or en barre, ça ne se range pas dans un vulgaire porte-CD, ça s'achète chez un disquaire et ça se place bien en vue sur l'étagère du salon. Et dans sa tête, ça va dans la case "2005", catégories albums de l'année. Et oui, encore... :rolleyes:

Répondre