Hellboy

Les chroniques, les critiques, le suivi, les réflexions, les remarques, les previews.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 07 Août 2004, 10:56

Oui, oui, c'est prévu qu'on aille le voir au ciné. Sauf si certains films restent longtemps à l'affiche, j'ai prévu de faire l'impasse sur Farenheit 9/11 et I, Robot, pour aller voir Spider-Man 2 et Hellboy donc. J'en ai marre de réfléchir... :P

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 07 Août 2004, 21:07

Kynerion,6 Aug 2004, 20:35 a écrit : Alors là je suis astonished.... :whah:
Hem.. t'aurais pas jeter un coup d'oeil à Astonishing X-Men 1 , toi ? ..

Et don hellboy en québécois, ça existe ? Le décalage avec la France est énorme, mais rappelons qu'après Avril, ça devait être Octobre, alors Aout, c'est un juste milieu .. Vivement mardi soir ! Pas grand chose à en attendre, sinon du fun ... I hope .

Pour l'humour, le comics de base en est déjà plein . Tout à été conservé, avec l'aval de Magnolia himself, qui a collaboré au film . Ce n'est pas un gage de qualité vous me direz, ..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Ap2
kid a
Messages : 154
Inscription : 16 Avr 2004, 02:58
Localisation : Montréal.qc.ca
Contact :

Message par Ap2 » 08 Août 2004, 09:34

Alors, je crois qu'il satisfaira nos petits amateurs d'Onlike ;)

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 08 Août 2004, 18:06

J'ai vu la B-A (en gros, cette fois, et rallongée par rapport à celle de MTV) et j'ai un peu peur que les tentatives d'humour du film soient minces... :doute: Ça confirmerait ce que dit Ap2 plus haut (non, pas juste au-dessus, un peu plus haut, sur la page d'avant).

Mais bon, en sachant ça, c'est pas trop grave. Si les méchants sont méchants et les gentils sont gentils et que le héros de toute façon il est moche, il a bien le droit d'être lourd dans ses blagues.

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 12 Août 2004, 00:15

HELLBOY ****

Encore une adaptation de comics me direz vous .. Encore une fois la question de la différence au sein de la société... Encore un héros en rouge dont le sens de l'humour frôle le ridicule ... Oui mais . Oui mais Hellboy ; crée par Mike Mignola dans un univers proche de Lovecraft pour les monstres, limite Poe sur certains côtés, et carrément moderne dans son sens de la dérision, Hellboy cultive notre sens de la curiosité . On est ici loin des grandes maisons DC ou Marvel, on tient un héros shakespearien .
Hellboy est le fruit d'une expérience secrète nazie à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, sauf qu'il a été récupéré par les Alliés . Elevé au sein du Bureau de Recherches et de Défense Paranormale aux Etats Unis, il est devenu l'arme du Bien . A côté de cela, il aime secrètement Liz, une humaine elle même détentrice de pouvoirs qui l'excluent de la communauté humaine . Hellboy quand à lui est un grand gaillard de presque deux mètres, armé d'un poing en pierre indestructible, d'une peau rouge de démon, et de deux cornes qu'il lime soigneusement pour s'intégrer ... Le film part ensuite sur ses "géniteurs" de retour sur Terre pour terminer le boulot ..

Conduit par Guillermo Del Toro, Hellboy ne perd pas de temps et nous plonge directement dans l'action, tout en ménageant les moments d'intimité du héros en proie à ses affres personnels . Entre amours et différences, Hellboy nous conte le destin de ce monstre dans un monde humain, de ce héros caché dans l'ombre . En fin de compte, la question porte plus sur l'humanité du héros que de sa place sur Terre . Sous le masque, Ron Perlman a sans doute trouvé là l'un de ses plus beaux rôles ( en attendant le très certain Hellboy 2.. ) . Savamment dosé entre humour, baston et un chouia d'horreur, Hellboy sort du lot des blockbusters estivaux . Bref, sorte de Spiderman en plus baraqué, Hellboy terrasse les monstres venus des Enfers, pour notre plus grand plaisir . Et c'est pas une partie de plaisir ..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Répondre