Chroniks Cinématographiks 2005

Les chroniques, les critiques, le suivi, les réflexions, les remarques, les previews.
Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 17 Fév 2005, 21:11

LA VOIX DES MORTS **

Depuis qu'on a vu Michael Keaton en Batma, on est pressé de le revoir sur les écrans lorsqu'il y apparait, trop rarement sans doute... Ici, hélas, il sert la cause d'un sous-Ring, l'histoire d'un veuf qui croit recevoir des messages de sa défunte épouse à travers la télé. Bigre, c'est fichtrement couillu comme idée, mais ça tombe bien à plat. Réalisation poussive, rythme aléatoire,.. Bref, à vouloir copier les idées de ghost technologies, on nous plombe ici en terminant sur une banale histoire de serial killer. A croire qu'on est dans un épisode de série télé. Moyen, et finalement peu inspiré. Reste le temps pluvieux, et Michael Keaton..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 19 Fév 2005, 23:53

AVIATOR ***

Lorsque la grandeur et la décadence d'un homme symbolise le rêve américain, sa biographie cinématographique donne l'occasion d'une épopée hors norme. Scorsese et Di Caprio l'ont compris, et tissés un grand film ( trois heures ) sur la vie et la chute d'Howard Hugues, richissime homme d'affaire et de cinéma de la première moitié du XXe.
Hugues était passionné d'aviation, de cinéma, de femmes. Il était également paranoïaque, ambitieux et risque tout. On a là tous les ingrédients d'un grand destin. Riche dès sa naissance, il n'aura de cesse de s'investir hasardeusement dans le cinéma ( gouffre financier, réussite moindre, mais réputation ) et l'aviation ( dont il obtiendra de grandes satisfactions, mais également un grave accident ). Un homme hors du commun malheureusement rongé par une folie lente, et une paranoïa grandissante. Le film s'arrête après son dernier succès, mais n'évoque pas la fin de sa vie, en ermite retiré du monde. Si l'objectivité n'est pas ici de mise, le scénario donne l'occasion à de grandes scènes, magnifié par un Leonardo DiCaprio largement au dessus de tous ses précédents rôles. Le duo avec Scorsese fonctionne à merveille ; vivement le prochain!
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 20 Fév 2005, 13:13

MON BEAU-PERE, MES PARENTS ET MOI **

Au-delà du film en lui-même, largement moins drôle que le premier, on prend les mêmes et on recommence. Sauf qu'à un De Niro ex-agent secret proche de sa progéniture, et Ben Stiller maladroit comme seul lui peut l'être, on ajoute les parents de ce dernier. Ce qui donne un casting de rêves pour ce calibre de films ; choix judicieux, on adore. Retrouvez Dustin Hoffman dans le rôle du papa-poule, et Barbara Streisand dans celui de la mère sexologue pour personnes du troisième âge, vaut le coup d'oeil. Confrontation De Niro/Hoffman principalement, remplit le film. A côté, il est évidemment difficile de s'imposer. On sent qu'ils se sont amusés, et leur interaction prête à sourire. Pour autant, le film ne renferme pas d'autres surprises.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 21 Fév 2005, 00:13

CONSTANTINE ****

Enfin! ça faisait longtemps qu'un film fantastique ne m'avait autant fait plaisir. Même Spiderman 2 s'était révélé moins plaisant, sans doute parce qu'on s'attendait au résultat convenu. Ici, Constantine, après une flopée d'adaptations ratées, vient en redorer le blason. En attendant Batman Begins...

Donc John Constantine. Mortel ayant fait un bref passage aux Enfers, et revenu avec d'étranges pouvoirs, et la mission investie de conserver l'équilibre entre le Bien et le Mal. Ce qui veut dire agir de n'importe quel côté pour.. Ici, veiller à la protection d'une policière médium, après le suicide inexpliqué de sa soeur jumelle. Alors que le fils du Diable veut l'utiliser pour faire son petit tour sur Terre..
Tout d'abord, l'ambiance du film est agréable. Je ne connais pas le comics, donc je ne saurais apprécier, mais en tant que film fantastique, Constantine dégage quelque chose. Certes, c'est propre, c'est limite du Matrix sans virtuel, mais le côté religieux est bien utilisé, savamment même. Keanu Reeves se révèle doué dans le rôle principal ( comme quoi.. il était bien dans Matrix aussi ), et les seconds rôles excellents. Djimon Hounsou encore une fois.. Bref, le paquet est joli. Le tout servi par des effets spéciaux impressionants, le réalisateur fait tourner sa caméra, n'en fait pas des caisses. La vue des Enfers tout particulière semble particulièrement inspiré.

Que dire? Bon scénar', bon réal', des acteurs, des effets spéciaux... du plaisir en barre!! Sous réserve pour les fans du comics évidemment.. On espère la version longue pour le DVD !!
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 27 Fév 2005, 00:54

Résultats des courses, dans la 5e à Auteuil ;
Le palmarès des 30e César :

# MEILLEUR FILM FRANCAIS DE L'ANNEE

L' Esquive d'Abdellatif Kechiche

Les autres nommés étaient : 36 quai des orfèvres - Les Choristes - Rois et reine - Un long dimanche de fiançailles

# MEILLEUR REALISATEUR

Abdellatif Kechiche pour L' Esquive

# MEILLEUR ACTEUR

Mathieu Amalric dans Rois et reine

# MEILLEUR ACTRICE

Yolande Moreau dans Quand la mer monte

# MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE

Clovis Cornillac dans Mensonges et trahisons et plus si affinités...

# MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE

Marion Cotillard dans Un long dimanche de fiançailles

# MEILLEUR ESPOIR MASCULIN

Gaspard Ulliel dans Un long dimanche de fiançailles

# MEILLEUR ESPOIR FEMININ

Sara Forestier dans L' Esquive

# MEILLEUR PREMIER FILM

Quand la mer monte de Gilles Porte et Yolande Moreau

# MEILLEUR SCENARIO ORIGINAL OU ADAPTATION

Abdellatif Kechiche et Ghalya Lacroix pour L' Esquive

# MEILLEURE MUSIQUE ECRITE POUR UN FILM

Bruno Coulais pour Les Choristes

Last, but not least...

# MEILLEUR FILM ETRANGER

Lost in translation de Sofia Coppola
De la bonne surprise, donc les outsiders cartonnent.

A demain! :D :P
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 27 Fév 2005, 01:02

ASSAULT ON PRECINCT 13**

Quand on fait le remake d'un classique de John Carpenter, Assaut, on a peur.. Quand on confie ça au jeune réalisateur franco-français JF Richet, on a re-peur. Et au final, ça aide, parce que l'impression est plutôt positive. Bon, Richet ( Ma 6-T va crack-er, bien... De l'Amour, moins bien.. ) se retrouve avec Gabriel Byrne, Ethan Hawke, Maria Bello et Laurence Fishburne sur les bras, ça aide! Autour de cette histoire d'attaque d'un commissariat un soir de nouvel an, pour flinguer un brillant détenu, on passe.. La réalisation est serrée, colle au sujet. Les acteurs se démènent, le scénario place quelques belles surprises, nous sort un bon gun-fight. Un bon thriller, une bonne séance. Que demander de plus? Sans doute un brin d'originalité, mais là on s'en tiendra à un assaut sur le Central13.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 28 Fév 2005, 13:21

ALONE IN THE DARK *

Les adaptations au cinéma sont légions en ce moment, et malheureusement AITD en est l'une des moins bon. Evidemment, retranscrire l'ambiance glauque et sombre des jeux, tout en essayant d'être diffusable pour les plus jeunes, le pari était difficile. On aurait aimé plus de gore, plus de punch dans cette histoire de monstres antidiluviens, n'agissant que dans la pénombre. Quelques effets sont certes sympathiques ( pour les accros ), mais le reste est trop timoré. Horreur sans l'être, le film passe pour un Resident Evil bis. Pas de quoi pavoiser, c'est très moyen. Pour les vrais accros.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 08 Mars 2005, 16:36

9 SONGS **

Michael Winterbottom ne sait plus par quel bout prendre le cinéma. Il tend de plus en plus vers le film-concept, au détriment de l'histoire ou de la réflexion qu'il peut entraîner, c'est à dire la forme avant le fond...
Et c'est bien dommage. <_<

Oui l'affiche annonce "Sexe & Rock 'n' Roll". Rien à redire. C'est tout à fait ça. Mais cela suffit-il pour faire un film ? Après tout, le bonhomme avait dirigé 24 Hour Party People, un film "rock", sans doute son meilleur. On était en droit d'attendre un truc avec un peu de gueule. Que nenni !
Après 69 minutes passées dans la salle (la durée totale du film hein, je suis resté jusqu'au bout quand même!) la question reste entière. Quelle réflexion peut on avoir suite à ce film ? Quel est son intérêt ? :huh:
Franchement je cherche encore... C'est juste une histoire d'amour que l'on aborde d'un point de vue physique. Point. :doute:

Côté sexe on a droit effectivement à tout. Toutes pratiques courantes sont mises à l'épreuve par notre couple d'acteurs consentants. C'est aussi bien filmé que dans un film porno sauf que la musique est d'un autre niveau et que ce n'est pas surjoué. Les bruitages aussi sont réussis. C'est très cru (donc interdit au moins de 18 ans) mais on en vient souvent à se sentir gêné d'être là dans la salle à mater - c'était une nouvelle expérience pour moi !... :doute:

Comment ? Je n'ai pas expliqué l'histoire. Oh pardon ! Voilà le pitch: un garçon anglais et une fille américaine se rencontrent à un concert de Black Rebel Motorcycle Club et on les suit à travers leurs ébats pendant près d'un an. :huh: ...
Ah, et ils vont souvent à des concerts! :P

C'est un peu ce qu'il y a à sauver dans ce film, les extraits de concerts. La setlist est allèchante. BRMC donc, avec 2 titres "Whatever Happened To My Rock'n' Roll" & "Love Burns" (un au début, l'autre à la fin) ; The Von Bondies "C'Mon, C'Mon" ; Elbow "Fallen Angel" ; Primal Scream "Movin' On Up" ; The Dandy Warhols "You Were The Last High" ; Super Furry Animals " Slow Life" ; Franz Ferdinand "Jacqueline". :whah:
Choix impeccable. Malheureusement, les prestations ne sont pas toujours à la hauteur: les Warhols sont franchement pas terribles et Franz Ferdinand n'est pas au mieux, comme Primal Scream.... Dommage encore pour le film... :(
Enfin, d'autres chansons viennent accompagner les scènes hot, ce qui convraincra définitivement que le meilleur moyen d'apprécier le film, c'est encore d'écouter la BO... :interest:
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 10 Mars 2005, 00:03

LE PROMENEUR DU CHAMP DE MARS ***

Vie et mort de François Mitterrand. Sans doute un catharsis pour la "génération" Mitterrand justement, mais pour les autres, un excellent point de vue sur le personnage. Le film suit la narration du livre de George Marc Benamou, un journaliste ayant eu plusieurs conversations avec le Président sur la fin de sa vie ( et dont les livres, parus après la mort de Mitterrand, ont suscités la polémique ). On suite donc un jeune journaliste, encore idéaliste, dans ses discussions avec un homme politique blasé, intelligent, raffiné, malin. Loin de la politique ( on évoque très peu le contexte ), on évoque ici l'homme derrière le pouvoir. Aucune dimension si ce n'est humaine, et on plonge dans le trouble. Les liens avec Vichy, sa vision du monde, son entourage...
Finalement on assiste à la fin de vie d'un ancien Empereur du pouvoir. Certes malade, mais toujours l'esprit en éveil, il aura finalement été comme il le dit lui-même le dernier des grands présidents. Il est vrai que Chirac aurait du mal à concurrencer niveau aura politique... Le film de Guédiguian ne dresse aucun bilan, mais à la mérite de ne pas rentrer dans la polémique, en nous présentant un chef d'état sur le déclin, humain. Le reste appartient à L'Histoire... ou à un autre film.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Lain
shooting star
Messages : 443
Inscription : 28 Jan 2004, 10:52
Localisation : In the Wired... Or In the Weir

Message par Lain » 10 Mars 2005, 09:47

Le Fil de la Vie ***

Image

Ce film dannois est une pure merveille. Réalisé uniquement avec des marionnettes, il est le résultat d'une prouesse technique... De plus, le décors sont fabuleux et on oublie très vite que se ne sont pâ de réels acteurs.

Synopsis : Un roi se donne la mort pour n'avoir pâ réussi à faire reigner la paix. Il laisse une lettre à son fils en lui donnant la mission de réconsillier son peuple avec une tribu ennemie. Cependant le frère du roi fait croire au fils que c'est le chef d la tribu ennemie qui l'a assassiné. Le jeune fils pars donc pour venger son père...

Toute une témathique sur les fils qui les lient au ciel et sont leur vie... Magnifique...

Je vous conseille vivement ce film... C'est le seul que je suis allée voir deux fois depuis un long moment :)

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 13 Mars 2005, 23:37

THE LIFE AQUATIC WITH STEVE ZISSOU **

Dernier opus en date de Wes Anderson, l'homme qui fait dériver la réalité dans un espèce de doux cocon, entouré de personnages trucculents. ça, c'était avant. Rapellez vous la Famille Tenenbaum, c'était sympa, drôle, mouvementé ! Reste avec Steve Zissou, le casting de malade ( Bill Murray, Owen Wilson, Cate Blanchett, Jeff Goldblum, Anjelica Huston, Willem Dafoe, Michael Gambon... ), la musique de Bowie, et une histoire décalée. Au-delà, le rythme est réellement mou.
Ce décalage apporté, entre un reportage à la Cousteau et une aventure maritime, n'est pas sans humour, mais tombe à plat. De belles idées servies sans saveur ; on décroche. Dommage, ça avait l'air bien.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 16 Mars 2005, 00:51

Capitaine Sky et le monde de demain

C'est sympathique. :)

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 16 Mars 2005, 14:16

CUBE ZERO ***

Ok, rapide retour en arrière : le premier Cube tient du culte, le deux de la daube niveau zéro. Le trois est... une belle réussite! Aprè effectivement un deuxième opus qui ne cherchait pas à évoluer, et stagnait dans le cube avec des idées et des effets spéciaux peu réussis, le trois s'envole au delà, nous fait découvrir une partie de ce qui se cache derrière le cube, en particulier les techniciens qui suivent les "détenus"'. De leurs supérieurs, pas grand chose. Et le film, malin, va bouleverser les choses. D'une part, en accentuant le gore des pièges ( la séquence d'ouverture est quasiment similaire à celle du premier, si ce n'est le talent de Natali en moins ), d'autre part en expliquant les mécanismes des cubes. Le système n'est donc pas infaillible, et un technicien rebelle va venir faire douter ses concepteurs.. Angoissant, bondissant, Cube Zero répare les dégâts du deux, et clôt la trilogie en beauté. La fin, humour glauque, ne laisse peu d'espoir quand à une suite, et inversement renvoit habilement au premier. ça stimule les neurones, c'est du tout bon! Mais un quatrième serait sans doute inutile.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 21 Mars 2005, 16:19

HITCH ***

Will Smith joue le "docteur Love" et conseille les hommes pour séduire les femmes de leurs rêves. Car il sait tout d'elles et de leurs réactions.Sauf qu'il reste un homme et que lorsque lui-même se retrouve confronté au problème....

Du Will Smith dans toute sa splendeur. Parfait pour le rôle, il cabotine intelligemment et on parvient à rentrer dans l'histoire. Qui se finira bien, à l'hollywoodienne, et tout et tout. Mais on passe un très bon moment, et on rigole souvent. Will Smith gère comme un dieu et le plus mauvais des mecs nazes passe pour un Don Juan. :rolleyes: Les situations sont cocasses, montage et réalisation sont efficaces, le tout est bien vu.
Pour 3€50, c'est nickel. :lol:

C'est le Printemps du cinéma. Allez au cinéma !!!
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 22 Mars 2005, 00:49

Printemps du Cinéma - Printemps du Cinéma - Printemps du Cinéma ....

LE COUPERET ***

Costa-Gavras nouveau et étonnant. Après les critiques historiques ou politiques, il plonge José Garcia dans une descente aux enfers sociales ( étonnant, quelques moi après Jet Set... ). L'histoire d'un chômeur hautement qualifié, qui décide d'éliminer ses concurrents à une future embaûche.. et le titulaire du poste, accessoirement. Les premiers à l'arme à feu, les suivants à l'arme blanche.. Direction humour noir, et sans état d'âme.
Tout autour, on brode sur le drame social, le chômage, on critique, version satire amer. Garcia excelle, entre le salarié désabusé, et le tueur froid. Une vision de la société peut-être un peu extrême, mais si réelle sur certains points...
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Verrouillé