Chroniks Cinématographiks 2004

Les chroniques, les critiques, le suivi, les réflexions, les remarques, les previews.
Verrouillé
Wolverine
commercial breakdown
Messages : 52
Inscription : 18 Sep 2003, 19:09

Message par Wolverine » 07 Juin 2004, 10:57

Double Zéro à l'air assez marrant. mais celui dont j'irais voir en priorité, c'est mon ami Spiderman pour le second opus de ses aventures.

Bon c'est pas tout ça, mais j'vais tisser.

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 10 Juin 2004, 22:42

LADYKILLERS ***

Les frères Coen passent à leur moulinette toute personnelle un film des années 50, sur le principe d'une bande de voleurs confronté à une vieille dame pas si gateuse dans la tentative de braquage d'un coffre fort .
Comme d'habitude, les personnages, les dialogues et les situations burlesques pretent au plaisir et à la douce moquerie . Humour noir, pas tellement . On évolue vers de l'humour gentillet, moqueur . Tom Hanks est quasiment jouissif dans sa prestance diabolique de chef de gang . Ses acolytes patibulaires mais presque ( le costaud-nigaud, le d'jeun's, le militaire, le casse cou ) frolent la caricature sans plomber l'histoire . Une histoire en douceur pour un moment agréable, il n'y manque qu'un rythme un peu plus soutenu pour en faire une merveille..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 18 Juin 2004, 18:44

DOUBLE ZERO **

Le film porte bien son nom, malgré la présence des impertinents Eric & Ramzy ( j'avoue, c'est un humour spécial . Moi j'adore, et pourtant.. ) ainsi quede l'excellent Edouard Baer à leur coté . Bref, un trio dont la singularité laissait prédestiner un film comique sympathique . A l'instar de leur envolée avec la Tour Montparnasse Infernale, le duo E & R sont les stars du film, en pseudo agents secrets niais et maladroits . Baer campe un méchant peinturluré sans grande conviction, ni de réelle mise en valeur .

Et c'est là que le bas blesse ; on n'utilise pas ici les comiques à leur avantage, on leur impose des scènes qui ne leur correspondent que peu ( où est donc le talent oratoire de Baer ??? ) . Le flop quasi assuré, évité de justesse par l'embalement du réalisateur déjà rodé à ce genre de grosse production hexagonale ( Pirès ) . Malheureusement, un montage saccadé provoque des coupures dans le film . Sans doute peu réfléchi, Double Zéro accumule les maladresses et les incompréhensions pour ne faire ressortir que peu les prestations de ses héros, à l'étroit dans un scénario connu ( austin powers... ) et inadapté .
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
B166ER
the dark of the matinée
Messages : 234
Inscription : 18 Sep 2003, 18:45
Localisation : 1537 Paper Street
Contact :

Message par B166ER » 24 Juin 2004, 13:25

Shrek 2

C'est un très bon film, aussi drôle (voire plus) que le premier. Bourré de références à des fims tels que Indiana Jones ou King kong... Il y a aussi quelque références à des contes (le personnage du Chat Potté est exellent !!!).
Bref, un très bon coktail vraiment très sympa si vous voulez passer un bon moment. B)
C'est n'être bon à rien de n'être bon qu'à soi.
http://www.makkelsworld.blogspot.com

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 30 Juin 2004, 14:30

Petite édition pour les 20 ans de la Fete du Ciné . Sans doute aussi parce que bon nombre de films ont déjà été vus par la rédaction de OnLike, m'enfin ... Sort du lot Shrek 2, sans grande difficultés, mais avec de réelles félicitations .

WONDERFUL DAY **

Nouveau manga asiatique, mixant l'écologie et les gun fights . Un rythme saccadé entre les courses poursuites et l'émerveillement sur les décors, le spectateur ne sait plus quoi suivre . Bien que bardé de bonnes intentions, le long métrage ne sait plus trop où donner de la tete, sur les persos ou l'action, le scénario ou les effets spéciaux . Sorte de sous-Ghosts In The Shell, Wonderful Days ne laissera que le souvenir d'un visuel réellement performant, mais un scénario inégal .

DEUX SOEURS *

Décidément, le cinéma coréen arrive chez nous en force, mais sans trop de réussite . Ce long oscillant sur les références contemporaines ( Les Autres, The Ring... ) conte l'histoire d'un drame familial ayant des répercussions sur une fratrie de deux soeurs . Avec une ambiance lente et inintéressante, une mise en scène des plus classiques pour un réalisateur japonais, et malgré quelques effets bien sentis, la torpeur s'installe, et endort le spectateur . Rien ne sert de suivre le final, occupant le dernier tiers du film et qui explique tout le début . Erreur de montage ou raté, 2 soeurs est à oublié très vite ..

HARRY POTTER AND THE PRISONER OF AZKABAN ***

Voir le sujet dédié . Après s'etre ennuyé devant 2 soeurs, une brusque envie d'hollywoodisme s'est fait sentir . D'où acte .

LES FILS DU VENT ***

L'écurie Besson a encore frappé . On ne pourra nier que le film est bardé de bonnes intentions, mais mixé Ong Back ( distribué par EuropaCorp ) avec les Yamakasi, c'était nous sortir les fonds de tiroir . Commercial ? Sans doute, mais réussi . D'une part avec un réalisateur plutot doué à la barre, et toute l'énergie des acrobates des villes . Bien que plutot faible coté comédie, le tout se rattrape sur un scénario ne laissant aucune place à l'inaction, et assez complexe pour éviter l'affrontement Bien/Mal . Une bouffée d'air frais venant de Thailande ..

Shrek 2 ****

Et vlan ! Là aussi, DreamWorks sait y faire . Gagner des sous sur un ogre farceur, ce n'était pas évident . Faire la suite, encore moins . Et pourtant, ils l'ont fait ! Gonflé à bloc de références, de clins d'oeils et de sous entendus, appuyé par un casting de stars et des personnages attachants, Shrek 2 se hisse ( désormais quasi 5e succès de tout les temps !! ) au niveau des merveilles de Pixar, le concurrent . Et peut se targuer de les surpasser sur certains niveaux . Si le style relève du pur dessin animé, l'histoire n'est qu'une excuse pour s'amuser de nos coutumes contemporaines ( Hollywood devient le royaume Fort Fort Lointain , etc.. ) . Deux heures de rires et d'évasion en attendant les opus 3 et 4 d'ores et déjà en préparation ..

AU SECOURS, J'AI 30 ANS... ***

Marie Anne Chazel est attachante . Loin de l'humour des bronzés et de ses amis du Splendid, elle nous livre une comédie douce amère sur la société d'aujourd'hui, autour d'un trio d'amis dont les problèmes ( couple, maladie... ) vont se régler à leurs manières . Des comédiens quasi débutant ( Dubosc, Palmade ... ) mais sympathiques, on s'accroche à la réalité pour faire ressortir les drames de chacun . Traitant du couple gay, de la maladie, et plus généralement des rapports entre les adultes à l'aube de la trentaine, la réalisatrice nous sort le bilan d'un trentenaire moyen, parisien et actif .

QUI PERD GAGNE ***

Lhermitte et Zylberstein nous livre un duo d'enqueteurs autour d'une arnaque : deux fois gagnant du Loto, un professeur de mathématique se vante d'avoir LA formule des jeux de hasard . Crédible mais impossible, le tout est de découvrir la vérité . Sur un scénario malin, le réalisateur tisse sa toile justement pour livrer un bon long métrage sans grandes difficulté . Peu enclin au coup de théatre, on assiste plutot à l'enquete en interne . Bien fourni, mais peu de risques au final .

SAINT ANGE **

Le cinéma fantastique français n'est pas mort, vive lui ! Mais il est plutot moribond . Après les tentatives ratées ou avortées ( promenons nous dans les bois, ... ), Saint Ange offre de réelles garanties à l'écran . Ambiance, rythme, personnages baignent dans un décor des plus particuliers . Vrai hommage aux films du genre, mais assez spécial pour rebuter le commun des spectateurs . A voir pour le style, et pour les fans de fantastique.. Assez réveillés pour tout suivre !
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 30 Juin 2004, 14:59

Ma fête du ciné, 2 films. :P

KILL BILL 2

Toujours aussi beau une deuxième fois. Il n'est pas impossible que j'y retourne une troisième fois d'ailleurs.

Shrek 2

Voilà du vrai divertissement! Shrek 2 donne dans l'humour, tantôt gras, tantôt très subtil, bref c'est excellent. On ne compte plus les références (cinématographiques, musicales, télévisées, historiques...) toutes ces clés qui font assurément le succès d'un film destiné à absolument tout public.

Mention spéciale au Chat Potté, un nouveau personnage charismatique qui apporte une véritable touche à l'aventure.

Pour le reste, pas de quoi s'attarder : l'histoire est simple, les décors sont jolis, enfin bref... Allez voir Shrek 2, il est meilleur que le premier!

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 30 Juin 2004, 19:30

Image

Spécial Kasdédi.. :P
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Lain
shooting star
Messages : 443
Inscription : 28 Jan 2004, 10:52
Localisation : In the Wired... Or In the Weir

Message par Lain » 01 Juil 2004, 22:39

Bah je voulais juste dire à Kynerion que je ne comprend pâ pourquoi il est allé voir trois fois Kill Bill 2 ^^

Je ne dit pâ qu'il est nul : Non ! J'ai même bien aimé mais je pense que si il en a des deux à voir trois fois c'est plutôt le 1 qui reste de loin le meilleur ^^


En ce qui concerne Shrek 2 je ne vais pâ tarder d'aller le voir mais je suis la seule fan de ma famille :D Je vais peut-être profiter d'être à Paris pour le voir :)

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 02 Juil 2004, 19:14

KILL BILL est un seul et unique film. D'ailleurs j'ai vu le volume 1 et le volume 2, deux fois chacun. Pour moi ils sont aussi bons l'un que l'autre, parce que c'est le même film!!!

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 04 Juil 2004, 14:00

CASABLANCA DRIVER ****

Premier film d'un échappé des Robin des Bois, Maurice Barthélémy, à mi chemin entre la douce absurdité de son groupe et les vannes bien connues des Nuls . D'ailleurs, beaucoup de points communs se retrouvent entre cette histoire du plus nul boxeur de tous les temps, et l'univers des Chabat, Lauby & Cie .
Partant d'un docu filmé sur Casablanca Driver, sorti tout droit d'une Amérique ressemblant au périph de Paris, on assiste à des interviews, des reportages sur son ascension "fulgurante", les témoignages de ses proches , interprétés par un casting hallucinant : Maurice Barthélémy, Isabelle Nanty, Dieudonné, Sam Karmann, Chantal Lauby, Patrick Chesnais, Jim Carter, Alain Chabat, Tom Novembre, Christian Morin, Elie Semoun, Marina Foïs.. Et de nombreux autres illustrant la galaxie "Casa" . bref, dans une ambiance très 60', le petit Maurice des Robins devient le Barthélémy acteur-réalisateur-scénariste de son propre film, se mettant en scène classiquement mais dans un role brillant, l'homonyme du titre . Casa parle un language que lui seul comprend, à une attitude très enfantine, mais touche là où il faut seul, le spectateur s'attachant à ses facéties . Une réussite dans le genre, mi docu sur la boxe, mi destin raté . Décidément les Robins n'ont pas fini de nous étonner ..

"Todo Mach, m'en fou la mied' !"
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 08 Juil 2004, 23:07

L'ARMÉE DES MORTS ****

Le pied! Normalement, un film de zombies est fait pour le plaisir des sens et du spectateur . Pas besoin de réfléchir, juste de l'efficacité et du sang . Important le sang . Sans doute pas l'ingrédient premier de ce remake du Zombie de GA Romero, mais une des composantes de cette reprise qui, à part le supermaché, nous emmène suivre un groupe de rescapés d'une zombification globale . Dès lors, on se barricade, et on essaie de vivre . Ce qui tient quasiment tout le film est mené brillament par le tout jeune réalisateur Zack Snyder . Images chocs, et sens du mouvement, il dirige son premier long sans faire dans la surenchère . Certes, on retrouve du gore et du bestial chez ses zombies, à l'instar de 28 Jours Plus Tard, mais toujours sans surjouer les scènes . Le groupe de survivants présentent toutes les facettes du genre, mais sans caricatures .
Bref, pour un bon gros films de zombies modernes, portant le titre mais pas le charme de l'original, allez voir l'armée des morts . Une bonne dose de sang frais .
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 19 Juil 2004, 20:50

AHHHHHHHHHHHHHH!!! :blink:
Superman a enfin un réalisateur : après avoir porté à l'écran les "X-Men", Bryan Singer dirigera l'homme-volant dans une cinquième aventure et abandonne le projet "X-Men 3".

[...]

Si la nouvelle est bonne pour l'homme-volant, elle l'est beaucoup moins pour les mutants puisque l'attachement de Bryan Singer au projet entraîne son potentiel départ de X-Men 3, dont le tournage aurait dû débuter fin 2004 / début 2005. Alors que la Fox et Warner se disputaient le réalisateur respectivement pour ce troisième opus et le remake de L'Age de cristal, l'arrivée de Superman a mis pour le moment fin au débat. Si Bryan Singer reste toujours attaché à X-Men 3, on ignore encore si le studio attendra le cinéaste ou si les mutants devront se trouver un nouveau réalisateur. Si la première option était choisie, X-Men 3 ne verrait donc pas le jour avant 2007... au moins.
Je prie pour que Synger reste attacher sur X3, quitte à attendre un peu plus!! Sinon, c'est mal barré .. :whah:
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 29 Juil 2004, 12:55

I, ROBOT ****

Dans un monde où la robotique a pris le pas sur la vie quotidienne, où chaque fait et geste est effectué par un robot à l'apparence humanoide, que se passerait il si l'un d'eux était suspecté de meurtre ??
Adapté de Isaac Asimov, réalisé par Alex Proyas, et interprété à l'écran par Will Smith, voici donc le retour des machines à l'écran . Le postulat de base est simple : les 3 lois de la robotique, sécurité suprême au bon asservissement des robots, imaginé par Asimov lui-même . Je cite :

Première Loi
Un robot ne peut blesser un être humain ni, par son inaction, permettre qu'un humain soit blessé.

Deuxième Loi
Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi.

Troisième Loi
Un robot doit protéger sa propre existence aussi longtemps qu'une telle protection n'est pas en contradiction avec la Première et/ou la Deuxième Loi.

Un cercle vicieux en quelque sorte ... Et à partir de là, la nouvelle ( et le film ) élabore l'hypothèse d'un robot tueur, ce qui a priori est impossible . Greffé là dessus une multinationale manipulatrice à quelques jours du lancement d'un nouveau robot, les intrigues post mortem du créateur de la robotique, une réflexion sur la création d'androïdes à l'apparence trop humaine, et un zeste d'action savamment orchestré : vous obtenez I, Robot . Certes loin des histoires d'Asimov, dont on ne retire que l'ambiance globale et les 3 Lois, mais sans pour autant sacrifié sa pensée sur l'autel du merchandising hollywoodien .
En partie grâce au duo Proyas/Smith ( producteur ), qui a fait quelque chose d'efficace, sans tomber dans le cliché ( point d'histoire d'amour à deux francs .. ) mais tout en restant calibré pour le grand public ( on aurait aimé un peu plus d'approfondissement sur la complexité du personnage principal ) . Bref, plus clean qu'un Blade Runner, en droite ligne d'un Minority Report, I,Robot satisfera les fanas de SF au ciné, et dans une moindre mesure les accros d'Asimov . En attendant la prochaine adaptation ..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 06 Août 2004, 01:12

HIGHWAYMEN **

Soustitré "la poursuite infernale" en VF, cette sympathique série B met au prise un psychopathe de la route qui s'amuse à écraser des gens, à lun homme résolu à se venger . La course poursuite s'engage .. Armé de notre indécision face au choix de cette sélection estivale, nous sommes tombés sur ce film / thriller où un timbré prend sa voiture pour une arme et s'en sert comme d'un jouet . Face à lui Jim "jésus" Cazeviel campe un formidable vengeur aux sombres desseins, appuyé en cela par l'une des victimes et un brave policier . Rien de bien original certes, mais pas de catastrophe non plus, c'est bien fait ( avec quelques belles idées noires en plus ) , et ça peut occuper un début de soirée .
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 02 Sep 2004, 14:15

CLEAN ***

Le nouveau film d'Olivier Assayas (Les Destinées Sentimentales, Demonlover...) raconte comment une junkie va tout faire pour s'en sortir dans le but de récupérer son fils après la mort du père, star du rock...

Assayas réalise son premier film extra-national et nous livre son plus beau film en version multilingues : On passe allègrement de l'anglais au français en passant par le chinois. Le film est touchant et porté par son actrice Maggie Cheung, star chinoise récompensée au dernier Festival de Cannes pour son interprétation dans ce film. Elle est effectivement magnifique de sensibilité et de naturel.
On se laisser porter par le combat de cette femme qui tente de gommer ses erreurs et on est aspirés par l'ambiance du film. Le film prend le temps de se raconter. Entre le réalisme social des films anglais et le savoir faire "à la française" où l'on se retrouve au plus proche des personnages. Tous les acteurs sont formidables: Nick Nolte en tête, Béatrice Dalle et Jeanne Balibar juste derrière. La BO colle bien au film. On entend même la douce voix de Maggie Cheung...

La rentrée des films "d'auteurs" a lieu et elle commence bien. ^^
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Verrouillé