Chroniks Cinématographiks 2004

Les chroniques, les critiques, le suivi, les réflexions, les remarques, les previews.
Verrouillé
Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 13 Oct 2004, 15:15

ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND ****

Dernier OFNI ( Objet Filmique Non Identifiable ) de Charlie Kaufmann ( Being John Malkovitch, Adaptation.. ), Eternal Sunshine.. nous conte le voyage cérébral d'un amoureux éconduit désireux d'oublier sa belle. La perte artificielle de ses souvenirs va l'amener à tout revivre de l'extérieur, et finalement le faire douter sur ses intentions psychologico-suicidaires.. Dans le rôle titre, Jim Carrey trouve sans doute là l'un de ses rôles les plus touchants, pour une fois réellement loin de ses grimaces ( qui me font toujours hurler de rire, soit dit en passant.. ) habituelles. Le reste du casting ( Elijah Wood, Kate Winslet, Kirsten Dunst,... )complète à merveille le paysage original tissé par Michel Gondry . Le frenchi réalisateur manie à merveille les aléas du scénario, nous immiscant dans la douce folie de Kaufmann, qui décidément nous entraine dans les recoins de nos esprits avec humour et une certaine tendresse.
Bref, Eternal.. entre comédie romantique et drame existentiel, nous ramène à prendre du recul sur nos propres existences, et tout nos passés accumulés. Le mélange des genres ne conduit cependant pas à la grande émotion finale, mais plutot à une certaine empatie pour les deux héros. Reste un bon souvenir de cinéma..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 14 Oct 2004, 12:03

LE CARTON **

Nouvelle comédie de Charles Nemes, qui cette fois ci passe d'un immeuble ( La Tour Montparnasse infernale ) à.. un appart. Où l'histoire d'un déménagement précipité pour une bande de bras cassés, incarnée par tout un lot de jeunes comiques français ( Vincent Desagnat, Omar & Fred, Bruno Salomone... ) et quelques erzats de cinéma ou de différends médias. Bref, un film vitrine pour les stars en vogue dans les émissions people. Et pourtant cela fonctionne... Car tous ne sont pas débutants, et sont assez doués pour faire vivre leurs personnages. On passe donc un bon moment en leur compagnie, au travers d'un déménagement rocambolesque, où évidemment les pires mésaventures se produisent. L'erreur sera sans doute de provoquer le rire, et non de le chercher. On assiste donc à quelques scènes totalement décallées. Pas forcément hilarant, Le Carton est sans plus un bon moment. A voir pour se détendre donc..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 28 Oct 2004, 14:15

Allez, quelques petits extras..

Ocean's Twelve, c'est dans un bon mois, alors quelques zimages pour les zimpatients ;

http://www.blackfilm.com/20041015/featu ... ns12.shtml
La galerie serait un peu indigeste pour leur bande passante, mais ça vaut le coup d'oeil..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 28 Oct 2004, 23:58

UN LONG DIMANCHE DE FIANCAILLES ***

L'évènement annoncé de l'année ( enfin, l'un d'eux.. ), c'était évidemment le nouveau Jeunet . La tornade Amélie Poulain passée, Jean-Pierre s'attaque à un vieux fantasme, l'adaptation d'un récit mêlant enquête policière, quête romantique et guerre de 14. Ainsi, Mathilde dont le fiancée est supposé mort dans les tranchées, part pleine d'espoirs, en 1920 sur les traces de son amant ..

On connaissait la passion dévorante de JP Jeunet pour le premier conflit mondial. Sur ce point, pas de déception, les combats sont vraiments retranscrits très réellement, et superbement mis en image , si on peut dire cela de la guerre. Sur l'enquête de l'héroïne suivant le fil rouge de son fiancé Manek, pas grand chose à dire non plus. Le tout est très mou, ne se relevant que par les seconds rôles, une pléïade de comédiens donnant la saveur au film, de Jodie Foster à Jean-Paul Rouve, de Marion Cottillard à Albert Dupontel. Et le dernier rôle de Ticky Holdgado, depuis disparu ( trop tôt.. ) . Bref, c'est bien emballé, les détails sont amusants, mais le tout très vieille France donne plutôt un ton lancinant au récit. Le petit "peps" de son film précédent manque un peu. Reste une belle image de l'époque, entre les récits des combats, et la vie retrouvée d'après guerre..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 29 Oct 2004, 13:07

Clair, concis, tranché... La lecture de tes chroniques sont de + en + un plaisir... Tes critiques plus ou moins positives (un peu trop des fois??... > y'a-t'il un film que tu as détesté ?!!)
Sans rire, ton avis est souvent un "passage obligé" pour savoir si je vais faire ou non le déplacement pour aller voir un film ! D'autant plus que tu vas voir quasiment tout ! :lol:
Ce n'est pas une lèchouille gratuite, mais je tenais juste à le faire remarquer.... histoire de... ;)
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 29 Oct 2004, 21:06

J'essaie d'etre objectif, meme si dans certains cas j'ai pas le choix ! Mon objectif n'est pas de descendre un film, plutot d'en tirer le meilleur.

que voulez vous, je suis gentil.. ;)

Allez, normalement à venir Aaltra et .. Alien Vs Predator !! ça va péter !!
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 29 Oct 2004, 22:52

Eternal Sunshine Of The Spotless Mind

Une fois de plus Jim Carrey me bouleverse, me submerge d'émotion dans cette nouvelle performance sentimentale avec Kate Winslett, et à un second niveau Kirsten Dunst et Elijah Wood.

Le principe est simple et original à la fois : avec une relation qui va en se dégradant, Clementine (Kate Winslett) décide d'effacer de sa mémoire toute trace de Joel (Jim Carrey). L'ayant appris, Joel va faire de même. Puis regretter, en plein processus...
La suite est un enchevêtrement de souvenirs, d'aller-venues entre rêve, réalité, tout ça est mélangé, et s'efface peu à peu. Joel va lutter tant bien que mal, et le spectateur va découvrir plusieurs rebondissements derrière cette trame aux apparences simplistes.

Tant qu'il y aura ce genre de films à émotions pures sans passer par des histoires miévreuses "chick flick", j'irai au cinéma. ^^

mouzillon
whoo! alright - yeah...uh huh
Messages : 341
Inscription : 09 Juil 2004, 15:31
Localisation : Rennes

Message par mouzillon » 30 Oct 2004, 03:52

Une fois de plus Jim Carrey me bouleverse, me submerge d'émotion dans cette nouvelle performance sentimentale
Quel homme sensible.... :fleur: ...
If not now, when?

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 02 Nov 2004, 01:18

AALTRA ***

De l'écurie Canal+ beaucoup sont sortis ( Dupontel, de Caunes, Garcia, j'en passe et des meilleurs ). Seul Groland n'avait pas encore tenté l'aventure, excepté la transposition maladroite de l'uniers Michael Kaelnien. Désormais, c'est chose faite avec ce récit patétiquo-comique ( en noir et blanc, filmé à l'arrache ) de deux ex-ennemis cloués chacun dans un fauteuil roulant, déterminés à faire payer les responsables, et accessoirement assister à une compétition de moto cross. Evidemment, l'image sert à l'interprétation, et on assiste à tous les aléas d'une vie d'handicapé, en fond seulement. Car les deux acolytes ( Benoît Delepine et Gustave de Kervern ) issus de la principauté de Groland fonctionne à l'humour noir.. acide même sur certains points. Assistés quelques de guests célèbres ( notons l'Entarteur Gaudin, Poelvoorde ou même Aki Kaurismaki !! ), ils dépeignent le voyage de deux êtres usurpateurs, magouilleurs, voleurs, foncièrement méchants et carrément sinistres. C'est méchamment drôle et cynique, mais ça faisait longtemps que rire n'avait pas été aussi glauque. Tiens, depuis un certain C'est Arrivé Près de Chez Vous...
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 10 Nov 2004, 02:37

NARCO ***

Narco.. leptique. Maladie du sommeil, considéré comme un handicap. Gus l'est, et n'arrête pas de s'endormir, plutôt violemment. Ce qui au fil du temps énerve sa femme ( Zabou Breitman ), et accessoirement ses employeurs successifs. Mais Gus a une passion ; la BD. Les rêves qu'il fait durant ses micro sommeils, il les pose sur le papier. Ce qui attire l'attention de deux magouilleurs ratés, et d'un couple de tueurs patineurs sur glace. Rajoutez à cela les histoires de fesses de son meilleur pote et pseudo best of the best du karaté fan de JCVD ( B Poelvoorde ), mélangez le tout, et obtenez la vie trépidante et non moins complexe de Gustave Klopp ( G Canet ).
Certes, le film oscille entre la piètre réalité très 70' apparement en vogue en ce moment ( depuis Austin en fait .. ), et les doux rêveries du héros, s'imaginant tour à tour GI, tueur, néo... Bref, du pur délire, ce qui pour un film français est plutôt osé. Mais si la réalisation tient, elle n'invente pas ; tout au plus suit elle l'action, sans la mettre en valeur. Des idées certes, mais il y manque encore ce petit plus de je ne sais quoi qui en ferait instantanément un film culte... Reste les prestations savoureuses de Poelvoorde et d'un invité mystère ( qui tient là l'une de ses meilleures compositions, en toute franchise.. ) ..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Hazu
commercial breakdown
Messages : 56
Inscription : 21 Mai 2004, 20:03
Localisation : Cork, Irlande
Contact :

Message par Hazu » 13 Nov 2004, 19:24

Eternal Sunshine...

Je crois que tout a été dit mais ce film est vraiment très beau, original, touchant...
Je vais éviter de vous re-raconter l'histoire. En tout cas, s'il est encore à l'affiche, faut pas hésiter à y aller...
Kynerion,29 Oct 2004, 20:52 a écrit :Tant qu'il y aura ce genre de films à émotions pures sans passer par des histoires miévreuses "chick flick", j'irai au cinéma. ^^
Ben moi aussi :)
When the truth is come to be lies
And all the joy within you dies

Jefferson Airplane - Somebody to love

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 14 Nov 2004, 17:38

RESIDENT EVIL 2 : APOCALYPSE *

Dire qu'on pouvait faire pire que le premier, c'était difficile, mais c'est possible!! Bon, je suis sévère, le premier était plutot marrant. Le problème de ce deuxième opus est de ne pas innover. Simple seconde partie trop molle, rien de neuf à signaler. Le Big Bad Nemesis se révèle être un gros toutou bien gentil obéissant aux ordres de tout le monde, les héroïnes sont courtement vêtus pour le plaisir de certains, et les zombies très peu visible. Dans le registre, revoyez l'Armée des Morts !!!

Sinon à signaler Le Roi Arthur, sympathique petit film de J Bruckheimer, un producteur qui monte qui monte. Pour celui qui a aimé Pirates des Caraibes..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

mouzillon
whoo! alright - yeah...uh huh
Messages : 341
Inscription : 09 Juil 2004, 15:31
Localisation : Rennes

Message par mouzillon » 14 Nov 2004, 20:31

J'ai découvert il y a peu de temps un film que j'ai trouvé extra: Gangster n°1 (2000, ou je sais j'ai du retard...)

L'acteur jouant Ganster N°1 quand il était jeune (Paul Bettany) est vraiment très crédible... trop peut-être, j'aimerai pas le rencontrer dans la rue. Quand à au deuxième personnage principal, il est incarné par David Thewlis, récemment vu dans.... Harry Potter 3 (le professeur Lupin). Ca le change, je vous le dit!!!!

Franchement un bon film, même si je ne suis pas une grande critique ciné. Des personnages complexes, de belles scènes (même si parfois vraiment gore), une atmosphère assez oppessante, bref un bon film.

En tout cas, un très bon moyen, d'apprendre l'essence même de la langue anglaise. Un vocabulaire est construit (fuck, fucking, cunt...) et de nombreuses répétitions qui permettent d'intégrer ce vocabulaire rapidement et en de nombreuses circonstances...
Donc VO impérativement!!!! Rater Ganster n°1 et son 'King fucking Kong' dans l'ascenseur sera vraiment trop dommage.
If not now, when?

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 14 Nov 2004, 22:53

Allez y, faites moi mal... tu as du y voir Malcom McDowell ( Gangster 55 ) ? L'acteur, qui était invité pour un hommage à Deauville cette année même, y présentait ce film... Au vu des circonstances, je l'ai raté.. :(
Comme le reste du Festival... :(
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

mouzillon
whoo! alright - yeah...uh huh
Messages : 341
Inscription : 09 Juil 2004, 15:31
Localisation : Rennes

Message par mouzillon » 16 Nov 2004, 17:25

Attend deux jours et le problème sera réglé....
Et puis, pour le coup on fêtera le bilan des 'circonstances', comme ça tu auras tout pour toi!!!!

Tu vois tout s'arrange finalement :D
If not now, when?

Verrouillé