Chroniks Cinématographiks 2004

Les chroniques, les critiques, le suivi, les réflexions, les remarques, les previews.
Verrouillé
Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 04 Sep 2004, 12:41

JE SUIS UN ASSASSIN **

Quand deux écrivains de polar s'associent pour assassiner une ex-femme un peu encombrante, le sordide peut rapidement faire place au machiavélique . Derrière les compositions de Cluzet ou Giraudeau assez inquiétantes, le réalisateur de Karnaval assombrit l'atmosphère dans une sorte de huis clos entre trois personnages ( Karin Viard en femme manipulatrice ), à savoir lequel prendra le dessus sur les autres pour asseoir sa soif de pouvoir et de masochisme . S'en suivra une longue descente sur les pentes de la folie malsaine, entre fantasmes meurtriers et desespérance morbide ..

ILS SE MARIERENT ET EURENT BEAUCOUP D'ENFANTS ***

Sur le thème de la vie de couple quadra, et des interrogations autour de la vie, l'amour, le désiraux abords de la quarantaine, Yvan Attal tisse une sympathique toile de trois amis ( Attal / Chabat / Cohen ) autour desquelles gravitent les femmes, maitresse, enfants, famille ... Entre doutes et tourments, ce deuxième film marche par sa spontanéité sans transcender les thèmes abordés . Si ce n'est la BO blindée par Radiohead et consorts, la seule venue d'un Johnny Depp porté sur fond de Creep donne toute sa saveur au film . Avec une Charlotte Gainsbourg filmée évidemment avec tendresse par son compagnon de réalisateur .. Comme quoi ça aide .

Vu et déjà commenté, mais pour les fanas de danse et de vieux films, ASSASSINATION TANGO de Robert Duvall est très bien . Un film de l'écurie Coppola, ça a le mérite d'avoir une certaine qualité ..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 04 Sep 2004, 20:46

CATWOMAN °

On nous l'avait annoncé, c'est vrai : ce film est mauvais . Non pas sur la forme, ou Pitof se débrouille ( en tant qu'ancien des SFX, il en profite pour faire des plans de malade.. ), mais sur le fond, où le scénario est peut-etre le plus catastrophique depuis des années ... Mais pourquoi je dis "peut-etre" ?? Bref, passez aisément votre chemin .



Sinon hier débutait le Festival de Deauville..

.. :haine: ( un petit cri pour la forme )
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 05 Sep 2004, 00:29

Petite carte postale de Deauville...

La mort dans la peau (the Bourne Supremacy)

Jason Bourne revient, et il n'est pas content. Il se croyait bien tranquille à Doa en Inde, coulant des jours heureux avec sa copine Marie (devenue blonde pour l'occasion), mais un vaste complot à Berlin va le faire revenir à la sombre réalité : une transaction secrète tourne mal (2 personnages sont tués) et une empreinte de Bourne est retrouvée. Dans la foulée, un tueur les a retrouvé à Doa, Jason y échappe mais c'est Marie qui trinque... :dead: Jason va revenir en Europe pour démêler les fils de cette sombre histoire, et il va tout faire pour se venger, replongeant dans les méandres obscurs du feu projet Treadstone...

Cette suite est quasiment une copie conforme du précédent volet, ceux qui comme moi ont aimé ne seront pas déçus. On retrouve pas mal de personnages, et les nouveaux sont bien inclus. On apprend même des infos d'avant le premier film. Et puis encore une fois, une course poursuite en voiture du plus bel effet. En fait, seules les villes changent. Marseille, Zurich, Paris, ..., sont remplacées principalement par Doa, Berlin et Moscou. :)

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 09 Sep 2004, 09:31

MENSONGES ET TRAHISONS et plus si affinités... ***

Le film était attendu par le staff ( hem.. 2 personnes en fait ) après la vision burlesque d'un Edouard Baer en grande forme dans une bande annonce très rigolote .. Le film l'est moins ! En effet, ne vous figurez pas une comédie à la française pure et dure, mais plutôt un constat des échecs et relations amoureuses dudit héros incarné par Baer . "Nègre" pour de grandes personnalités, il s'occupe d'un joueur de football renommé dont la femme n'est autre que son amour de jeunesse.. D'où quiproquo, maladresse et tutti quanti . C'est bien fait, c'est vivant, ça détend . Joli emballage avec un bon casting, outre un Baer servi par le rôle, et un Clovis Cornillac en Zizou baraqué . Le reste tient à la comédie romantique classique, sans défaut . Encore une fois, l'écurie EuropaCorp nous sort un film calibré pour passer une bonne soirée . Manque encore un peu d'audace cependant, on pourrait trouver le résultat final un peu timorée si on est pas fan d'Edouard Baer ..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 14 Sep 2004, 10:09

LA MORT DANS LA PEAU ****

Le retour de Jason Bourne, un gars bien sympathique qu'il ne faut pas embeter non plus . Contraint de sortir de sa retraite dorée, Bourne se lance à la poursuite de ses anciens employeurs ( la CIA ) et d'un mystérieux tueur russe .. La suite n'est que prétexte à cascades, bagarres et moultes activités risquées . Du James Bond sans les paillettes, filmé brut de chez brut par Paul Greengrass, qui s'y connait en tournage mouvementé ( Bloody Sunday ) . Bref, un très bon thriller d'action, avec un Matt Damon tout en muscle . Croisons les doigts pour que le 3e termine la trilogie en beauté ; la Vengeance dans la peau ??
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 18 Sep 2004, 11:15

EXORCIST : THE BEGINNING ***

Encore une fois, Hollywood nous ressert du dessert, avec un cinquième opus de l'Exorcist, basé sur les origines de la maléfique entitée qui a fait le culte du premier film . Ici, l'action se situe en Afrique, juste après la seconde guerre mondiale . Un ancien prêtre désabusé est appellé sur un lieux de fouilles, où une ancienne église a été déterrée . Les disparitions et les morts commencent à s'enchainer ..
Loin d'etre le désastre annoncé par une productin chaotique ( changement de réalisateur, 90% des scènes retournées .. ), ce Beginning arrive à nous intéresser quelque peu à la découverte du démon, établissant des origines peu reluisantes à la découverte du démon . Entre colonialisme ( peuple africain contre anglais ), recherche de la foi ( Dieu, ... ), et quelques scènes de combats pour alourdir le tout, on ne tombe pas dans l'ennui . Bien ciselé certes, mais pas pour autant extraordinaire, cet Exorcist là n'a que le mérite de ne pas etre totalement raté . Encore faut il aimer les films d'horreur et de suspense ..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 23 Sep 2004, 12:25

CARNETS DE VOYAGE ****

1952 . Deux jeunes étudiants en médecine argentins décident de faire le tour de l'Amérique du Sud, partir à l'aventure sur une vieille moto à l'aube de leur entrée dans le monde des adultes . Ce qu'ils vont découvrir va à jamais les changer . L'un d'eux allait devenir le "Che", le mythe d'Ernesto Guevara est né sur ces pistes .

Bien que voulant justement se démarquer de la haute posture de ce révolutionnaire désormais idole de la jeunesse, Walter Salles nous entraine sur les routes argentines, chilienne ou encore péruvienne, à la découverte du contexte social économique de ce début des années 50 . Et de voir naitre le futur meneur de la révolution cubaine, au début simple étudiant asthmatique . Entre pauvreté, désespoir et maladie, le constat n'est pas brillant pour l'Amérique, et l'innocence laisse place à l'indignation . La caméra les suit de très près, donnant l'impression d'un docu fiction vieux de 50 ans . Si ce n'est une fin raccourci laissant peu de place à l'aventure, Carnets de Voyage est une belle odyssée du vingtième siècle, donnant l'envie de prendre ses affaires et partir sur les routes vérifier l'évolution de notre société depuis 50 ans . pas sur que ça ait beaucoup changé ..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 26 Sep 2004, 16:48

STEAMBOY ***

(je poste ça ici, et non dans le Thème "Japanimation"... Ai-je tort ?...)

Steamboy est donc le nouveau bébé du réalisateur d'Akira ou de Metropolis - dèjà très bons.
L'histoire se passe au milieu du XIXe siècle alors que l'Angleterre s'apprête à accueillir l'Exposition Universelle... La famille Steam, inventeurs de père en fils, sont au coeur d'une course au progrès concrétisée par la steamball, sorte de source énergétique mégapuissante fonctionnant à la vapeur après laquelle tout le monde court... Le petit Ray va donc être contraint de la protéger contre la fondation Ohara qui cherche à se l'approprier et donc à détourner le but pour lequel cette steamball a été créée...

Voilà comment résumer le film sans trop en dévoiler...
Personnellement je n'en connaissais pas grand chose et j'ai trouvé que c'était bien comme ça.... Car l'univers est étonnant. Ca commence soft jusqu'à ce que le film bascule peu à peu dans ce qu'on appelle le Steampunk: genre aujourd'hui répandu, où des technologies anachroniques fonctionnant généralement... à la vapeur sont utilisées dans un contexte XIXe... Donc on ne s'étonnera pas ici que tout tourne autour de cette vapeur et que les personnages passent leur temps à ouvrir et fermer des vannes.... ^^
Blague à part, il s'en suit une réflexion sur le but de la science, que l'on suit à travers les yeux du jeune Ray qui va se retrouver au milieu de ce monde d'adultes assoiffés de pouvoir et d'argent. Il y a surtout dans Steamboy de très bonnes idées visuelles, on passe un très bon moment avec ce film où on se laisse porter par la fantaisie, la beauté des images (ces décors !) et la musique... Le tout formant un bon film d'animation japonais, à l'ancienne comme eux-seuls savent les faire. :blush:
Walt Disney peut se retourner dans sa tombe...
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 03 Oct 2004, 21:56

COLLATERAL ****

Nouveau petit bijou de Michael Mann ( Heat, Revelations.. ), Collateral nous emmène sur les traces d'un taxi arpentant les rues de Los Angeles, avec comme passager un tueur à gages qui doit honorer cinq "commandes" dans la même nuit..
Le personnage principal du film n'est étonnament pas Tom Cruise, effacé à l'inverse de ses précédents films, ni même un Jamie Foxx épatant, mais bien la ville elle-même, filmé par Mann et sa maestria derrière la caméra, instaurant une atmosphère urbaine sombre et mouvementée .. Polar noir aux allures de road movie nocturne, Collateral nous plonge dans la faune de la nuit de L.A. Intéressant, rythmé, mené par un Cruise bigrement plus intéressant que sur ses précédents blockbusters, encore une fois une brillante bande du maitre Mann..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 05 Oct 2004, 17:50

COMME UNE IMAGE ***

Deuxième film made in Jaoui & Bacri après le Gout des Autres ( un gout un peu amer pour moi, mais bon.. ) , Comme une image est une chronique douce amère du milieu littéraire en vue, un petit morceau de vie d'une adolescente complexé par ses formes et son père célèbre.. Le paysage est sympa, les personnages bien trouvés, l'interprétation parfaite, tout tourne bien sur un ton un peu défaitiste, avec en fond sonore les cours de chant classique qui illustre parfaitement cette ambiance BO-BO.. Bref, pas vraiment novateur, mais bien tourné et intéressant, ça suffit à nous tenir éveillé !! Avec un Bacri égal à lui meme, succulent..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Lain
shooting star
Messages : 443
Inscription : 28 Jan 2004, 10:52
Localisation : In the Wired... Or In the Weir

Message par Lain » 05 Oct 2004, 18:59

Comme une image ***

J'ai trouvé ce film absolument splendide... celà n'engage que moâ mais je trouve l'interprétation absolument parfaite sourtout le rôle principal joué par Marilou Berry. Elle m'a vraiment épatée Oo

Bref un magnifique film avec, comme le dis Mg, une place pour la Bo très importante... elle est sublime d'ailleurs :rolleyes:

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 06 Oct 2004, 23:07

OLD BOY ****

Le cinéma asiatique est en pleine expansion, et le cinéma coréen explose !! Au dernier festival de Cannes, Old Boy a séduit le jury ( grand prix ), et Tarantino himself en a racheté les droits pour le distribuer à l'étranger . Ce qui nous vaut de l'avoir sur nos écrans aujourd'hui..

l'histoire ? en deux mots, un enlèvement de 15 ans, une vengeance, un geolier étrangement réceptif... Le tout emballé sur une bande tonitruante, mouvementée, innovante, jamais de repos, on suit le héros aussi perdu que lui dans une société qu'il retrouve après une quinzaine d'années entre quatre murs, mis à profit pour cultiver son sentiment de haine . les roles sont alors inversés, les sentiments se déchainent, les passions se nouent .. Old Boy est plus qu'un film sur une simple vengeance, ou une simple enquete, une interrogation . Loin des codes du genre ( codes asiatiques évidemment ), on plonge dans la folie du héros, celle du réalisateur aussi, pour en ressortir sans savoir quoi en penser . Old Boy est un film polémique sans doute, à chacun de se faire son avis . Seule unanimité ; le réalisateur ( également scénariste ) est complètement barge ..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

bugman
shooting star
Messages : 447
Inscription : 09 Fév 2004, 14:49
Localisation : The Dark Side Of The Moon

Message par bugman » 08 Oct 2004, 14:57

COLLATERAL ****

Juste un mot pour apporter mon appréciation personnelle... Je suis sorti de la salle hier soir en me disant que je venais de voir l'un des meilleurs films de l'année ! Sans rire le dernier film de Michael Mann est une fois de plus surprenant. Il a désormais un style reconnaissable, avec une mise en scène simple et efficace. Ici tout est nickel : l'image et la lumière sont impeccables (vive le numérique haute définition !), les acteurs, la BO, les dialogues ....
Il arrive parfaitement à alterner les scènes d'action et les séquences de dialogues pas chiantes du tout (au contraire : captivant) ; la scène d'intro avec l'avocate, la scène avec le jazzman, la scène dans la boîte.... La psychologie des personnages est très développée. L'histoire elle, quoique simple, est hyper tendue : on se laisse prendre par le suspens.

Bref du zéro défaut pour ce "polar crépusculaire" signé Môôôsieur Michael Mann !...
:super:
We are together, we are unified
And all for the cause
Because together we got power

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 08 Oct 2004, 19:35

Arff.. la scène du jazzman, démentielle !! très impressionante, aussi touchante que calculée . Le scénario est ficelé finement, je m'y attendais pas du tout ( je me tais, pour ceux qui ne l'aurait pas encore vu ) .

Heureux de voir qu'on partage le meme avis.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Lain
shooting star
Messages : 443
Inscription : 28 Jan 2004, 10:52
Localisation : In the Wired... Or In the Weir

Message par Lain » 11 Oct 2004, 13:10

Old Boy ****

Vraiment excellent, tout comme Mg je trouve que ce film vaut quatre étoile ^^

Tout d'abord le générique : extraordinaire ^^

Le scénario est vraiment tout ce qu'il y a de meilleur Oo (Que de suprises : c'est tellement imprévisible ^^)

Et au niveau filmographique ce film est vraiment bien monté, les images son superbes et magnifiquement bien enchaînées...

C'est un bijou ^^

Verrouillé