Over There - Saison 1

Des résumés et des commentaires, sur les séries passées, présentes et à venir.
Règles du forum
Pensez aux spoilers! Précisez-les dans les messages, ou utilisez des balises de Bbcode pour les masquer. Dans tous les cas il faut les annoncer. ;)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 05 Oct 2005, 21:02

Ouch! Sujet chaud...

Over There est la nouvelle création de Steven Bochco, le génial papa de pleins de séries policières new yorkaises.. sauf que là, pouf, il décide de s'attaquer à l'Irak! Enfin, mettre une image sur la réalité du conflit, montrer un tant soit peu le terrain. et ça fait polémique outre atlantique forcément! Mais la série est quand même diffusée depuis cet été, et en voici la petite chronique. Quelques extraits visuels, histoire de voir à quoi ça correspond.
Je vous invite à réagir aussi sur la série. Faire d'un sujet aussi actuel une série...?

1.01 PILOT

Très facile, on suit une bande de "bleus", de leur départ ( très succint.. ) et pour majeure partie sur le terrain, là-bas en Irak. Et pas de consensualisme! On sent que Bush n'est pas dans les coeurs, ni la politique américaine. Mais tout en gardant en tête qu'on ne fera jamais rien d'objectif, le premier épisode démontre que le ton est plutôt donné vers l'humain. Plus que politique, on parle surtout de vie humaine.
Et rien n'est épargné. l'inefficacité de la plus grande force armée mondiale est surtout mise en avant, quand les bleus, chapotté par un sergent non formé, doivent se terrer dans un fossé près d'une semaine en encerclant une mosquée, et que les décisions viennent après des jours de discussions à l'état major.. Retour au camp, terrain miné, discussion autour des cadavres des ennemis.. D'ailleurs, pas de grand méchant Islam ici, mais une sale guerre. On ne parle pas des extrémistes d'Al Quaida ou autre, mais juste de jeunes recrues balançés dans une guerre, avec d'autres combattants en face. De l'humain quoi. Si les scènes de combat sont réalistes, mais moins choquantes que Band Of Brothers ( la technologie de l'armée a évoluée... ), le tout sonne réel. Avec aussi une construction dramatique, puisqu'après avoir présenté ses persos, la série commence à les démonter un à un. Traffic de nourritures et de boissons, contrôles des messages privés, vie des familles restées au pays, et surtout l'atmosphère irakienne, terrain miné ( devinez ce qui se passe.. ). Nos recrues ont encore beaucoup à apprendre et à découvrir sur la guerre à l'américaine!

Voilà une série bien actuelle. Et ça fait du bien, la télé américaine n'est pas si bête. A prendre avec précautions, mais instructif...
Dernière édition par Mg le 20 Nov 2005, 20:10, édité 1 fois.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 07 Oct 2005, 17:02

On a bien compris que tu essayais de mettre des images mais je crois que tu n'as pas remarqué la sécurité mise en place par imdb... ;)

(moi j'ai réussi à mettre le poster de The Machinist :P trop fort!)

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 12 Oct 2005, 00:43

1.02 ROADBLOCK DUTY

Impressionant. L'équipe est assigné à un barrage sur une route déserte, avec leur nouveau membre, d'origine arabe. Ce qui accentue la tension entre les soldats, noirs ou blancs. Ils sont confrontés là aussi à l'attente, le contrôle des rares voitures, et surtout les kamikazes. Nerveux, paranoïaques, ils tirent sur les voitures ne s'arrêtant pas, jouant au hasard sur les circonstances. Bol, l'une d'elles étaient réellement piégés. Pas de bol, ils tuent une fillette. Après une demi douzaine de morts et trois voitures, ils interceptent un homme caché dans un coffret. Victoire, pour un bilan peu glorieux. Encore une fois, on nous décrit la lamentable organisation américaine sur place. Rien que faire demi tour en plein désert s'avère compliqué.. Les unités sont lâchés sur le terrain, non préparés psychologiquement, confrontés au choix incohérent de leurs supérieurs assis dans des bureaux, aux irakiens innocents eux mêmes perdus au milieu des combats, non solidaires dans l'action, avec la gachette nerveuse également. Sidérant..
Le tout est très réaliste, pas une once de déviance sur une quelconque fiction. D'où la surprise de voir ça venir directement des States.
La deuxième trame de l'épisode est donc le jeune blessé à la fin de l'épisode un, amputé d'une jambe. De le voir dans les hopitaux irakiens, surtout désireux de retourner aidé son unité, face à sa famille désemparé.. psychologiquement, la logique est là. Constat d'inefficacité et d'incertitude de cette génération d'américains...
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 16 Oct 2005, 20:18

1.03 THE PRISONER

Le groupe se fait intercepter avec leur prisonnier par une équipe des renseignements, qui souhaite l'interroger un peu à l'écart... On se rend compte au final qu'Over There est surtout une série retranscrivant le mal être des individus. D'une part, les soldats livrés à eux mêmes sur le terrain, jouet des décisions des supérieurs. Et devant faire preuve de bon sens face aux situations, auxquelles chacun réagit à sa manière. Pas de manichéisme là dedans, personne finalement n'en sortira vainqueur ou perdant, juste survivant. De l'autre, ceux qui attendant au pays, ou pour qui la guerre est déjà finie. Le choc psychologique des deux côtés reflètent le traumatisme des américains. Une belle mise en scène de ce conflit, qui au final n'est pas encore terminé...
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 25 Oct 2005, 17:22

1.04 I WANT MY TOILETS

Suite à leur .. "réussite" toute relative, l'unité se retrouve chargé des basses besognes, en l'occurence déloger un guetteur planqué dans un petit village, qui guide les mortiers sur un convoi transportant... 1600 toilettes pour un camp de prisonniers. Dès lors, le problème qui survient est de savoir qui abattre, sur quelles preuves.. le doute s'installe. Bon épisode autour du dilemne ; est ce que leur action justifie de descendre un mec sur de simples suppositions? sont ils légitime, etc.. Over There continue à fouiller également les familles restées au pays. Adultère, fugue.. si tout cela finalement fait un peu caricature, tout reste plausible. Et les faits rapportés très véridiques. Effrayant en quelque sorte..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 02 Nov 2005, 21:47

1.05 EMBEDDED

L'équipe est suivi par un journaliste. Il filme une embuscade où meurent deux civils. La bourde retombe sur Smoke, et fait scandale.
L'épisode suit donc le côté "guerre des médias". C'est un peu forcé, même si l'enlèvement du journaliste par la suite ( forcément ) rapelle de mauvais souvenirs, et saisit un peu le spectateur. On prend conscience des affaires sur le terrain. Le triptyque Irak/Vie des familles au pays/rétablissement de Bo reste toujours intéressant.. La série reste relativement peu critique, et c'est bien. Pas de grands discours dénonçant la politique, mais des bouts de vie remontés des soldats là bas..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 12 Nov 2005, 13:39

1.06 It's Alright Ma, I'm Only Bleeding

Un épisode suite direct du précédent, où notre escouade est chargé de retrouver le journaliste prisonnier. Avec tous les risques que cela comporte..
Pas grand chose à en retirer, toujours la même chose, le malaise des soldats, la situation au pays, le retour des blessés. La série couvre effectivement à peu près tout sur les soldats et leur famille. Sans forcément aller dans la caricature, mais sans excès. Du coup, ça fait un peu feuilleton de famille avec le fiston au soleil, over there...

On a appris également que la série ne serait pas reconduite pour une deuxième saison. D'où l'intérêt d'en suivre les derniers épisodes...
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 14 Nov 2005, 12:14

1.07 Mission Accomplished

Cette fois ci, nos soldats gardent des prisonniers stockés dans un coin à cause des prisons trop remplies.. Ahem.. Plus j'y pense ( et moins j'oublie, merci ), plus le ton donné me fait penser aux Rois du Désert ( vous savez, le flim avec Clooney.. ). C'est à dire quelques effets de style, des soldats qui s'interrogent, quelques plans sur des boyaux déchiquetés ou des irakiens pas content. Sauf que le film était drôle. Là, pas trop.
Once again, parrallèle entre là bas, et le pays d'origine, les States. Allez, on s'attaque à la désertion ici. Pouf. Next.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 22 Nov 2005, 11:57

1.08 Situation Normal

Ici le groupe accompagne un ingénieur civil chargé d'installer un pipeline, et de négocier avec les autochtones. Quand la démocratie a l'américaine s'impose de force sur les villages irakiens esseulés, ça bouge. Et ça fait peur ; si les faits sont véridiques ( et a priori.. heM.. ), les méthodes sont puissantes. Chantage à la modernisation, vote arbitraire, et uniquement en façade. Car derrière, les grandes entreprises accompagnant l'armée US sont parfois pire que les soldats, avec leurs mercenaires richement payés.. Affligeant.
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Mg
starman
Messages : 2240
Inscription : 18 Sep 2003, 14:11
Twitter : mgcinema
Profil Last.fm : EuhMg
Localisation : París
Contact :

Message par Mg » 02 Déc 2005, 17:14

1.09

Moins enthousiasmant de regarder une série déjà morte.. Pas de saison 2. Et on se dit que ce n'est pas illogique, tant l'histoire descend d'un niveau. Evidemment, Bochco n'est pas le plus politiquement incorrect du monde, il fait son spectacle en jouant un peu sur les personnages aussi. On retombe donc dans un espèce de soap, où tout est question de relations, d'argents, d'intérêts. Pas grand chose d'autre à en tirer, si ce n'est la remarquable réalisation. On le sait, les séries sont souvent le banc d'essai de futurs grands réalisateurs. Over There doit être une véritable fourmilière. Enfin, à défaut d'être saignant, le show est bien tenu. Reste encore 4 épisodes déjà morts..
#Cinema Passionné & Producteur ❘ Explorateur en #Storytelling #Socialmedia & #Transmedia ❘ Intervenant universitaire ❘ Chroniqueur @onlike ❘ #chocolat

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 10 Mai 2006, 21:04

Bon ben à défaut d'avoir une saison complète (:(), signalons qu'Over There débarque sur Canal+ demain à 21h40 en remplacement de Deadwood (que personnellement j'ai adoré).

Répondre