CSI - Les Experts : Las Vegas

Des résumés et des commentaires, sur les séries passées, présentes et à venir.
Règles du forum
Pensez aux spoilers! Précisez-les dans les messages, ou utilisez des balises de Bbcode pour les masquer. Dans tous les cas il faut les annoncer. ;)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 26 Mars 2005, 15:56

C'est gentil, mais je crois que la majorité des membres ne les voyait pas. ;)
Je laisse encore quelques temps notre discussion sur ce point, puis j'effacerai nos messages pour ne pas encombrer le sujet. :)

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 29 Mars 2005, 17:32

Episode 5x01, "Viva Las Vegas"

Une nuit meurtrière à Las Vegas promet aux détectives une enquête des plus difficiles. Deux hommes sont retrouvés morts, l'un dans une boîte de nuit, l'autre dans une baignoire. Le corps d'une femme est également découvert, deux hommes suspects à ses côtés. On découvre également, sur l'un des cadavres, la photo d'un autre défunt...

Le première épisode de la nouvelle saison de CSI traite de la mort suspecte d'un alien, trouvé près de la Zone 51, dans le désert du Nevada. Nick et Sara qui rentrent de vacances (après les événements fâcheux de "Bloodlines"), sont immédiatement appelés sur les lieux. Ils y font la connaissance de l'officier Travis, récemment transféré de Los Angeles. Et découvrent avec étonnement une foule de curieux et de fans de science-fiction, amassée près des lieux du crime.

Bien sûr, il ne s'agit pas d'un vrai alien, mais d'un homme déguisé en tant que tel, ce qui pour Las Vegas n'a rien d'extraordinaire. L'homme a été enterré dans un costume d'alien, provenant de la "chapelle de l'amour intergalactique", lieu très prisé par les fans de SF pour convoler. Nick et Sara se rendant sur les lieux, alors qu'un pasteur portant un costume similaire à celui de la victime s'apprête à unir des sosies de Mulder et Scully...

Catherine de son côté, enquête sur une affaire plus terre à terre. Carl Johnson, la quarantaine bien sonnée, représentant en balles de golf, se réveille dans sa chambre d'hôtel au côté d'une femme morte. La victime semble avoir eu le crâne défoncé. L'homme dit n'avoir aucun autre souvenir, que le fait d'avoir pris quelques verres dans un club de Strip-tease, et soupçonne la victime de l'avoir drogué...

Grissom, quant à lui, est débordé par son enquête (un homme abattu dans un night-club) mais doit également "gérer" l'assistance de Greg, qui a trouvé une remplaçante au labo, nommée Chandra Moore (qui n'est autre que Reiko Aylesworth qui joue dans la série 24 la femme d'Almeida). Mais avec toutes les affaires traitées par le labo de Las Vegas et les incessantes plaisanteries de ses collègues, la première nuit de Chandra tourne au cauchemar.

Bientot le résumé complet de cet épisode...
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 03 Mai 2005, 11:50

Episode 4-04: Faute de Preuves:

L'épisode débute par Warrick à la barre. L'avocat de la défense ne tarde pas à prouver que la principale pièce à conviction (un couteau trouvé dans la voiture de l'accusé), ne peut-être retenue. Les conditions de présentation du mandat à l'accusé ayant été caduques. Grissom demande un délai de 24h, avant que l'affaire ne soit rejetée pour faute de preuves...


Au laboratoire, toute l'équipe est réquisitionnée pour aider Warrick, à trouver de nouvelles preuves et compromettre l'auteur du viol.

Pendant que Nick et Sara réceptionnent la voiture du suspect, dans un état déplorable. Warrick toujours aussi stressé, aide Grissom à analyser les différentes pièces du dossier. Sur les draps de la victime, apparaît une substance qui se trouvait également sur les poignets de cette dernière. Grissom, quant à lui, relève une empreinte sur une bouteille de bière, recueillie dans la résidence.



De son côté Catherine, se rend à l'appartement de la victime, afin de voir les choses d'un oeil nouveau. Son instinct, ne l'a pas trompé: elle découvre des traces de spermes dans la salle de bains...



Nick et Sara, découvrent dans la voiture, des fibres ensanglantées et un macaron de parking résidentiel.


Au labo, l'empreinte relevée sur la bouteille correspond à celle de l'accusé. Mais alors que la tension semblait se relâcher légèrement, la sœur de la victime s'en prend à Warrick, pour son "laisser-aller". Ce dernier, furieux, ne mâche pas ses mots et s'en va. S'en suit une dispute assez véhémente entre Nick et Warrick, qui ne voient pas les choses de la même façon quand il s'agit des familles...

De retour au labo, Catherine tombe sur un Warrick toujours aussi perturbé (il est dans les toilettes pour femmes). Après une petite discussion, il semble plus détendu et attend avec plus de souplesse les résultats d'ADN, en cours d'analyses.



Pendant ce temps, Hodges apprend à Grissom que la substance relevée sur les draps semble être de la cire, mais son origine reste à identifiée.



Après avoir réprimandé et quitté Hodges, Grissom se rend aux côtés de Greg, Warrick et Catherine qui attendent les résultats d'ADN. Alors qu'ils semblaient avoir trouvé une preuve irréfutable, les résultats leur prouvent que l'accusé n'est pas le tueur. L'affaire est donc relancée...



Sara, de son côté, s'inquiète pour sa demande de promotion et demande à Grissom si leur "relation" ou "non-relation", ne risque pas de compliquée les choses pour y accéder.

Pendant ce temps là, Hodges finit par céder aux pressions de Catherine, et lui donne les résultats de l'analyse de la cire. Il s'agit de polish, utilisée essentiellement dans des stations de lavage auto.



Lors d'un nouvel interrogatoire, l'équipe se voit obligé d'avouer à l'accusé, qu'ils ont une nouvelle piste. Brass et Warrick, lui demande donc le nom de la station auto dont il est client.



Aidé de Catherine, Warrick se rend dans la station de lavage auto pour essayer d'en apprendre plus.
Après avoir convaincu, le gérant de fouiller le filtre, ils découvrent des débris de feux-arrière. Or, le système de sécurité aurait immédiatement arrêté la chaîne de lavage, si deux voitures avaient été trop proches l'une de l'autre. La collision est donc exclue...

Soupçonnant le coup monté, les deux CSI, demandent un prélèvement d'ADN, sur tous les employés.
L'un d'entre eux, correspond à l'ADN relevé dans la salle de bain. Warrick et Catherine finissent par le compromettre grâce aux Dog Tags qu'il a dérobé à la victime, après l'avoir violé et tué...


L'épisode se termine sur une scène ressemblant à la scène d'ouverture, seul les accusés ont changé. Warrick présente ses excuses à la famille de la victime et remercie Grissom, avant d'aller affronter les caméras...

PS: Désoler d'avoir tarder a faire des résumés mais ça devrait rentrer dans l'ordre peu à peu, merci.
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 11 Mai 2005, 12:05

Aux Etats-Unis, triomphe depuis maintenant plusieurs saisons une série baptisée CSI : Crime Scene Investigation. Avec parfois près de 30 millions de téléspectateurs, la chaîne CBS dépasse toutes ses espérances. Et il semblerait que le succès se réitère dans de nombreux pays. Canada, Espagne, France, les téléspectateurs aflluent devant les aventures policières de Gil, Catherine et autres Warrick. En France, l’heureux acquéreur de ce programme à succès est TF1.

Diffusée sous le titre de Les Experts depuis novembre 2001, la série s’est installée, début 2005, face au rouleau compresseur Ca se discute, mené par Jean-Luc Delarue, chaque mercredi à 22h40 sur France 2.

Et là où l’inusable inspecteur Columbo parvenait à sauver les apparences face au magazine de France 2, Les Experts se payent le luxe de lui tenir sérieusement tête, voire même de le devancer.

Pour exemple, mercredi dernier, le premier épisode des Experts, diffusé entre 22h45 et 23h35, a conquis plus de 4.2 millions de téléspectateurs pendant que le second en rassemblait 3.4 millions. Un double record d’audience pour la série depuis sa programmation le mercredi.

Face à cette déferlante, l’audience de Ca se discute ne s’en trouve cependant guère déstabilisée. Avec le thème « L’amour peut-il transgresser les tabous ? », Jean-Luc Delarue a ainsi retenu l’attention de plus de 3.1 millions de fidèles et peut s’enorgueillir d’une part de marché supérieure à celle de son concurrent. Il semble donc évident que l’arrivée des Experts dans cette case horaire a attiré de nouveaux téléspectateurs, le plus souvent les jeunes adultes, sans porter un véritable préjudice au magazine phare de France 2.

Les Experts : Miami, Les Experts : New-York, Les Experts : Manhattan, les spin of de la série se multiplient avec succès. Du reste, TF1 compte bien en profiter et a, d’ores et déjà, acquis les droits de diffusion des Experts : Manhattan. qui seront prochainement à l’antenne.

Ce succès des Experts donne un regain d’espoir à TF1 qui voit là, peut-être, une série américaine pour son prime time. Hésitante, la chaîne privée va cependant la tester dans ce créneau horaire privilégié le dimanche 29 mai, jour du référendum. La chaîne mettra ainsi à l’antenne un épisode inédit des Experts : Miami avant d’ouvrir sa soirée électorale à 21h45. En face, France 2 en fera de même en proposant un épisode inédit de la première saison de FBI : portés disparus, autre série policière à succès qui a fidélisé jusqu’à 7 millions de fidèles en prime time l’été dernier. Experts contre FBI. Qui va gagner le match du référendum ? En tout cas, si FBI : portés disparus est assurée de revenir en prime time, Les Experts ne doivent pas rater l’occasion de séduire de nouveaux téléspectateurs et ainsi, peut-être, gagner son accession définitive en prime time, sur la grille d’été de TF1...
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 21 Mai 2005, 09:13

Ce "season-finale" de la cinquième saison des Experts n'était pas un épisode ordinaire(diffusé dernièrement aux US, TF1 diffusant actuellement que quelques épisode de la saison 5 le mercredi soir). En plus d'être les deux derniers épisodes de cette demi-décénnie de la série, ce double épisode était réalisé par Quentin Tarantino, dont on ne cite plus les succès au cinéma. A noter que le réalisateur avait déjà tourné un épisode de séries TV, le 25ème de la première saison de Urgences.

Pour ces deux épisodes, Quentin Tarantino a, également, participé à la rédaction du scénario en plus d'Anthony E. Zuiker, le créateur, Carol Mendelsohn et Naren Shankar. Dans ce season-finale inhabituel, un membre de l'équipe est kidnappé, l'équipe, au complet, se lance donc à sa recherche pour tenter de le retrouver...

Et visiblement, les téléspectateurs ont bien apprécié ces deux épisodes puisque environ 30 millions d'entre eux étaient devant la série entre 20h00 et 22h00 sur CBS puisque la case horaire 20h00-21h00 a été laissé libre depuis la fin de "Survivor : Paula" (Koh-Lanta). La série termine évidemment à la première place de la soirée et le network domine les autres chaînes avec la deuxième place de FBI : Portés disparus, diffusé juste après qui fut suivi par 21.9 millions de téléspectateurs. Cette combinaison permait à CBS de réaliser sa meilleure soirée du jeudi depuis 5 ans.

Ces chiffres montrent que même après cinq années et 118 épisodes, les téléspectateurs américains, suivent toujours autant la série d'Anthony E. Zuiker.
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 04 Sep 2006, 10:34

Plus d'un an après sa sortie, nous avons donc pu regarder hier soir le double épisode final de la saison 5, réalisé par Tarantino. Un très bon épisode même si l'empreinte du célèbre réalisateur s'est faite un peu trop voyante, notamment compte tenu de son film KILL BILL.

La saison 6 enchaînait ensuite avec le premier épisode, et la série se poursuivra tous les dimanches soirs, ce qui fait tomber à l'eau mon espoir (viewtopic.php?pid=12815#p12815) d'avoir une saine concurrence sur des genres variés (films et séries). Non, décidemment les deux premières chaînes françaises sont vraiment stupides, et apparemment ça n'est pas prêt de changer. :nul:

Répondre