Urgences - Saison 11

Des résumés et des commentaires, sur les séries passées, présentes et à venir.
Règles du forum
Pensez aux spoilers! Précisez-les dans les messages, ou utilisez des balises de Bbcode pour les masquer. Dans tous les cas il faut les annoncer. ;)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 17 Nov 2004, 03:17

ER Saison 11 Episode 1 | One for the road / Partir ou revenir

Chen a été touchée à la jambe. Pratt perd le contrôle de sa voiture et le véhicule tombe dans la rivière. L'eau commence alors à monter. Sous la violence du choc nos trois personnages (rappelons qu'il y a Elgin à l'arrière) se remettent doucement. Chen et Pratt appellent le 911, Elgin ne peut pas bouger et est blessé. Finalement les 3 réussiront à être récupérés par la police et emmenés au Cook County (Elgin dans un état critique). L'état de Pratt est stable, Maurice s'occupe de ses points de sutures à la tête. Chen aussi va se remettre. Elgin décède. Quand Maurice finit les points, il réalise que Pratt ne se réveille pas... ce dernier va être monté de toute urgence en chirurgie (trauma cranien? je suis désolé c'était de la VO pure). On croit au pire mais finalement il se réveillera.

Abby fait sa première journée en tant que médecin; ça nous change mais on se rend compte qu'elle est devenue un personnage important de la série.

Luka finit par retrouver Sam et Alex dans le motel où ils étaient partis. Réussit-il à la convaincre de revenir? le générique semble indiquer que oui.

Carter et Kem dispersent les cendres de leur enfant dans un lac. Kem fait une prière (en français dans le texte, ndlr ;)). Ils s'aiment mais leur couple semble en avoir pris un sacré coup.

Shane West, nouvel interne donc, arrive (il est transparent dans ce premier épisode).
Neela a refusé le Michigan et veut revenir au County mais elle n'y bosse plus offciciellement. Elle aide un peu dans cet épisode.

Enfin, Kerry obtient la garde de son fils Henry, qui sera chez les parents de Sandy pendant les heures de travail de sa mère. Un bon verdict.

---------------------------------------------------------------------------------------------

Et Urgences en VF, ça pue; je m'en rends compte... <_<

See you next!

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 30 Nov 2004, 21:59

ER Saison 11 Episode 2 | Damaged / Jeunesses brisées

Dans l'épisode 2, pas de gros bouleversements. Kem est repartie au Congo, et Luka réussit à convaincre Sam d'habiter avec lui.
Neela est venue provisoirement s'installer chez Abby; et ses parents (de Neela) débarquent pour comprendre sa réaction de refuser le Michigan.

Jin May et Pratt sont absents de l'épisode ; convalescence...

Abby perd son premier patient, mais avec les honneurs. Ils s'agissaient d'homosexuels qui avaient été tabassés. Une fille espagnole (Marta, puis Tesoro, son vrai prénom) de 14 ans arrive avec sa tante, qui se révèlera plus tard être une entraîneuse d'une sorte de maison close où les hommes paient pour avoir des relations avec ces jeunes filles... dès lors Abby va payer Neela (qui aura réussi à convaincre ses parents de lui laisser le temps de se décider) pour qu'elle ramène la petite chez ses parents, au Mexique (!!!).

Ah : il y a un type qui débarque avec un requin planté dans la jambe, toujours vivant! :lol: Ils z'ont pas peur les scénaristes... le type est obligé d'arroser lui-même le requin pour ne pas qu'il meure.

Et Carter, me direz-vous, jeunes filles? Et bien il n'est pas au mieux (cauchemars) et s'occuper d'un soldat revenu d'Irak avec une maladie qui le défigure à moitié (pustules...). Il trouve en lui un point commun : le soldat est en train de laisser partir sa copine et pense qu'elle ne voudra plus le revoir. Carter se met à boire (de l'alcool hein, et oui) et il reviendra ivre au County pour obliger le soldat à appeler sa copine. Et Carter appelera Kem... :ange:

Allez, to be continued.

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 01 Déc 2004, 02:08

ER Saison 11 Episode 3 | Try Carter / Courage Carter

Episode 3, un 4 juillet aux Urgences...

Un épisode où enfin Shane West (Ray, interne) prend ses marques. C'est lui le plus présent. Un interne à part, qui se vernit les ongles en noir, porte des t-shirts vintage et plus généralement a l'allure d'un membre d'un quelconque groupe de rock. D'ailleurs il terminera l'épisode sur le toit des Urgences en se faisant griller des saucisses et en jouant l'hymne américain avec Carter, regardant le feu d'artifice...

Jing Mei toujours absente mais Pratt est revenu, et il ne donne pas de très bons conseils aux étudiants.
Un nouveau chirurgien, le Dr Dubenko, agace Elizabeth Corday et Pratt.

Neela passe sa journée à essayer de trouver un job, c'est l'aspect marrant de l'épisode. A la fin, Ray et Abby la retrouveront comme... caissière dans un supermarché, son nouveau boulot donc.

Difficile pour Luka de reconquérir Alex (le fils de Sam); le garçon lui rappelle bien qu'il a déjà un père. Sam et Alex ne sont pas prêts d'emmenager chez Luka.

Susan vient montrer son bébé (à elle et Chuck) à toute l'équipe. Rappelons que le bébé en question (un garçon) se prénomme... Cosmo. :blink: L'occasion aussi de voir Chuck (qui a coupé ses cheveux) donner le sein à son enfant (si si).

Enfin, on sent Carter toujours dépressif; il est pas au top notre héros. Mais il réussira à convaincre Corday de pratiquer une greffe de foie d'un séropositif décédé à un autre malade du sida. L'opération se fera discrètement car elle est illégale...

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 02 Déc 2004, 03:47

ER Saison 11 Episode 4 | Fear / Peur

Et un épisode 4 "magnifiquement dramatique", comme Urgences sait nous en faire...

Toute la trame se situe autour d'une mère de trois enfants, qui veut à tout prix les protéger contre leur père abusif (alcoolique et violent) en train de défoncer la porte (il est armé d'un revolver). Pour échapper à ce fou et avant qu'il ne tue tout le monde comme il le hurle derrière la porte, la maman n'a pas d'autre solution que de sauter avec ses enfants par la fenêtre du 3e étage... Les deux fillettes (Tamira et Kali) sont amenées au County dans un état grave, leur frère aîné Saige (9 ans) n'a rien, tout comme la mère...

Corday subit de plein fouet les conséquences de sa greffe illégale : le comité d'éthique se réunit. Elle risque le renvoi et la perte de la licence.

Toute l'équipe continue de se mobiliser autour de Kali (encore consciente) et Tamira, qui va bientôt devoir monter en chirurgie.

On retrouve Jing Mei qui vient se faire enlever son plâtre à la cheville. Pratt s'en charge.

Susan est nommée chef des internes; elle avait refusé le poste dans la saison précédente, mais la naissance de Cosmo a changé son avis.

La mère est interrogée par la police pour savoir où pourrait se trouver son mari (qui n'a pas été arrêté); elle pense qu'il est parti se saouler dans un certain bar. Pendant ce temps Pratt s'occupe de Saige.

Kerry donne le verdict du comité d'éthique à Corday : on lui propose un poste d'instructeur clinique au County. Evidemment Elizabeth ne pourra plus pratiquer si elle accepte...

Howard (un jeune interne assez insignifiant dans les épisodes précédents) est bel et bien atteint de TOC (troubles obsessionnels compulsifs). Abby l'avait décelé à la fin de l'épisode 3, cette fois c'est avéré, en pleine action lors des soins sur Kali. La petite fille va décéder. Bien qu'Howard ne soit pas responsable, il décide de quitter le County. Susan doit alors trouver très rapidement un nouvel interne.

Après avoir été montée au bloc, Tamira est décédée elle aussi... les deux fillettes n'ont donc pas survécu à leur chute.

Susan va trouver son nouvel interne, en traversant la rue : elle se rend au Jumbo Mart, le supermarché en face du County où travaille... Neela! Cette dernière accepte, vu le pathétique de son boulot actuel.

Le fin mot de l'histoire avec la chute de 3 étages : Saige apprend à Pratt qu'il n'a pas vu son père derrière la porte. Et pour cause; la police va découvrir qu'il est mort il y a un an dans un braquage. C'était effectivement un homme violent qui abusait de ses enfants; la mère était depuis lors sous antidépresseurs, mais n'ayant plus d'argent pour les payer, elle s'est retrouvée en crise de manque et a eu une hallucination; il n'y avait donc personne derrière la porte, et c'est elle qui a poussé ses deux fillettes par la fenêtre... :blink:

Elizabeth Corday confie à Carter sa décision : elle démissionne. Elle part en Angleterre. Après 7 ans dans Urgences, "Lizy" comme l'appelait Romano, quitte le County. :(

Voilà. Un épisode vraiment chargé. A noter que la réalisation est encore impeccable. La petite Kali prenait Abby pour un ange, et à chaque fois quand la fillette la regardait, Abby était comme aurélolée (par le ciel, par une lampe). Le genre de petits détails qui me plaisent. ;) Vivement la suite.

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 10 Déc 2004, 00:36

ER Saison 11 Episode 5 | An Intern's Guide to the Galaxy / La course aux patients

Nouvelle pépite signée Urgences avec ce 5e épisode, qui commence et finit sur "Where do I begin" des Chemical Brothers. :super:
Au programme : la garde de jour des internes, les vraies stars de l'épisode. Ray, Abby, et Neela (pour son 1er jour aux Urgences, le retour), accompagnés de leurs étudiants, doivent faire sortir 25 patients chacun avant la fin de leur garde. C'est l'objectif lancé par Pratt et c'est donc parti pour une foule de cas tous aussi intéressants les uns que les autres (vraiment, il y en aura pour tous les goûts : du drôle, du dramatique...)

Parmi ces patients on reconnaitra Peggy Lipton, l'habituel chef de la sécurité de Palmer depuis le début de 24, mais également membre du Trust dans Alias saison 3 (sacré CV pour notre rouquin préféré).

Dans le désordre vous trouverez donc une leucémie, un accident de skate, un accident de jet-ski, une tentative de suicide, une intoxication au plomb, et beaucoup de chocolats et de beignets car, comme l'indique Ray à ses étudiants: il faut nourrir les infirmières, comme ça le travail est facilité à 50%. :lol:

Les absents (ou presque): Kerry, Susan, Kovac, Morris.

A noter : la jeune et jolie représentante des services sociaux, déjà aperçue dans l'épisode précédent, et qui semble taper dans de... Carter! et peut-être un peu Ray aussi (décidemment érigé en séducteur de l'équipe, puisqu'au début de l'épisode il quitte sa conquête éphémère rencontrée la veille).

Urgences vaut vraiment le coup, même après 11 saisons. B)

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 17 Déc 2004, 23:15

ER Saison 11 Episode 6 | Time Of Death / Heure du décès

Décidemment Urgences n'en finit pas d'être sensationnel dans cette saison 11, avec pourtant le retour d'un grand classique : l'épisode en temps réel! :super:

Ici donc, pas de générique normal, on commence directement dans la salle d'attente. Le héros de l'épisode sera l'acteur Ray Liotta (extraordinaire performance) dans le rôle de Charlie Metcalf, venu aux urgences complètement déboussolé (alcool...) pour un simple mal à l'estomac mais qui va se révéler bien pire (vous avez regardé le titre de l'épisode?). L'occasion de plonger en profondeur dans la vie d'un patient, c'est assez rare, Luka, Pratt, Sam et Abby seront à son chevet. De magnifiques plans en extérieur où l'on retrouve des personnages de la salle d'attente (mais aussi Luka par exemple) dans des situations complètement inhabituelles : parce que Charlie hallucine peu à peu avant de sombrer, il suit un chemin qui l'emmène dans l'autre monde.

Un peu d'humour cependant avec l'interne Ray Barnett (Shane West) qui commande 7 pizzas (nous sommes à l'heure du déjeuner). L'intérêt : au bout de 40 minutes les pizzas sont gratuites, et Ray a remarqué que la circulation était particulièrement difficile pour arriver jusqu'au County (et il n'a pas commandé ses pizzas à côté non plus... :rolleyes:). Alors : paiera ou paiera pas? La réponse en fin d'épisode.

Au final, c'est encore du tragiquement beau que nous servent les scénaristes et réalisateurs d'Urgences. Il suffit de se concentrer un peu sur la série pour s'en rendre compte.

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 19 Déc 2004, 20:35

ER Saison 11 Episode 7 | White guy, dark hair / Homme blanc, cheveux noirs

A croire que tous les épisodes d'Urgences ont quelque chose de particulier dans cette 11ème saison. Cette fois-ci, c'est Louise Garvin, admise dans un état extrêmement critique (tabassée, défigurée) qui dans un dernier souffle avant d'être mise sous respirateur, va avouer qu'elle a été violée... Un violeur en série très violent se promène dans le coin, et apparement Louise est la 5e victime. L'inspecteur Patrie enquête, Louise est la seule victime a avoir vu correctement son aggresseur. Malheureusement elle ne peut plus parler, et Luka est contre la forcer à répondre aux questions.

Mais Sam se sent concernée, et va utiliser une méthode pour permettre à Louise de chuchoter, dans le dos de Luka. Cependant l'interrogatoire va mal tourner : Louise va sombrer (je vous passe le détail du vomi qui sort du tube... :><:) et décéder malgré les efforts de Sam et de Luka. Ce dernier va couvrir sa copine finalement, car ce qu'elle a fait était contre son avis.

Dans un genre plus réjouissant, une jeune coréenne est amenée pour un mal au ventre; un simple calcul rénal selon elle. Mais elle va refuser d'admettre qu'elle est enceinte. Puis elle va refuser d'admettre qu'elle vient d'accoucher; puis elle va refuser de reconnaître son bébé... :wacko: Tout le travail de Carter, Abby et Wendal va être de résoudre ce problème, avec brio.

Enfin, Susan, en tant que chef des Urgences, va faire face à un autre délicat problème : gérer un exercice. En effet une simulation d'explosion chimique dans une usine amène toute une troupe de scouts (filles) en faux-patients, semant la zizanie. De quoi péter un câble; d'ailleurs Susan va finir par renvoyer tout le monde, et tant pis pour l'évaluation du Cook County. Non mais! :lol:

En aparté : peut-être que l'actrice qui interprète Wendal Maede (la responsable des services sociaux) vous dira quelque chose. Outre ses rôles dans "Dawson" et "Gilmore Girls" elle a surtout été révélée (comme tant d'autres) dans la mythique série "Twin Peaks" de David Lynch, où elle jouait Shelly Johnson, la petite garce au copain qui va devenir un légume... :P Elle s'est embellie en vieillissant. ;)

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 26 Déc 2004, 01:34

ER Saison 11 Episode 8 | A shot in the dark / Coup de feu

Un épisode très riche avec l'arrivée d'un policier (Eddie Escobar) touché d'une balle dans le cou, lors d'une intervention contre un braqueur d'une épicerie. Mais les apparences sont trompeuses et le suspect (qui arrivera un peu plus tard, criblé de balles, et décèdera) se révèlera être un ado qui avait un pistolet à billes de plastique. Or le policier a été touché par une balle de 9 millimètres, une arme règlementaire de la police... un "tir ami" donc.
S'en suivra de grandes discussions avec la famille pour savoir s'il faudra l'opérer ou non pour tenter de le sortir du coma. Son fils de 15 ans, Arlo, sera jugé légalement responsable de cette décision. Au départ favorable à l'opération (plus risquée) et soutenu par Ray, il sera ensuite mis sous pression par sa mère et le collègue d'Eddie quand Ray finira sa garde et partira pour donner un concert. Du coup Neela qui reprendra le dossier sera très mécontente après Ray et ira lui faire savoir, devant le bar où le groupe doit jouer.

Autre patient, autres moeurs, M. Sukabu arrive avec une côte fracturée et une douleur à l'épaule (il a chahuté avec son neveu) mais apparement sans gravité pour Pratt (interne, rappelons-le), qui le fait sortir avec l'accord de Jing Mei (titulaire, qui ne regarde même pas le patient pour cause de grosse fatigue due à son père malade). Sauf que M. Sukabu va revenir plus tard dans un état beaucoup plus grave à cause de sa rate déchirée par la côte. Et tout s'expliquera quand le neveu arrivera, un géant super baraqué...

Une petite fille arrive avec des vomissements. Abby pense à une grippe intestinale, puis à une appendicite. Mais la mère refuse absolument de faire opérer la petite au County et veut le transfert dans un autre hôpital, comme l'exige son mari qui est en route et qui veut qu'on l'attende. Mais le cas de la petite empire et Dubenko la prend en charge de force et contre l'avis des parents (c'est la procédure de la double signature médicale : deux docteurs qui signent, en l'occurence Abby et Dubenko, annulent la décision de la famille). Plus tard le père arrivera et expliquera que son père est mort au County en pleine opération et c'est pour cela qu'il déteste cet hôpital.

Nous verrons aussi une aveugle qui a pour animal-guide, non pas un chien, mais un poney... c'est accepté par Carter.
Sam et Alex vivent depuis une semaine chez Luka, Alex se fait encore menacé de renvoi de son école. Explication : il a amené un magazine disons... "pour homme, avec des femmes dénudées dedans" et un de ses copains a été surpris avec dans les toilettes en train de se... disons... "faire du bien" (vous noterez l'expression "spank the monkey" utilisée en VO par Alex). Bref, tout ça ne doit pas nous faire oublier comment Alex a obtenu ce magazine : il l'a tout simplement pris à Luka qui y est abonné!
Voilà, les amateurs de Comics (mais si, il y en a) auront noté qu'Alex lit "The Goon" mais qu'il préfère "Hellboy".

Enfin, Carter et Wendal se rapprochent... cette dernière emmène John faire du mur d'escalade (l'occasion d'y rencontrer un de ses ex-copain, comme prof). Puis ensuite les deux décident d'aller au restau, un "barbecue mongol", décidé au hasard en pointant une page dans l'annuaire.
Et Abby fera un rapide vaccin anti-grippe à Ray qui déteste les aiguilles, Jing Mei volera du potassium pour son père, etc, etc... un épisode très riche, je vous dis!

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 18 Jan 2005, 00:49

ER Saison 11 Episode 9 | 'Twas the night / Douce nuit

C'est Noël. Jing-Mei est devenue "l'esclave" de son père malade. Elle est à son chevet la nuit. Et elle ne trouve personne pour la remplacer une nouvelle fois aux Urgences. Devant ces refus (Kovac, Lewis), elle démissionne...
Pratt qui devait se rendre à une soirée, viendra chez elle pour se rendre compte de la situation.

Noël, c'est aussi la rafle des sans-abris. Amenés au County pour certains, ou au Holiday Inn pour d'autres; Ray fait le ménage.

Un malade du lupus et de l'hépatite C arrive aux urgences. Sa dialyse a été baclée la veille (vacances...). La femme du malade va énerver Abby, mais cette dernière réussira à résoudre la situation malgré les refus des médecins habituels du patient; elle fera venir d'elle-même le technicien de dialyse, au grand bonheur de la femme.
Pour aider Abby, un étudiant de 4e année, Jake Scanlon, est là. Encore un transfuge de Band of Brothers!!! :whah: :super: Eion Bailey, qui jouait le soldat David Kenyon Webster. photo:
Image
il a joué aussi dans Fight Club, je ne m'en souvenais plus. Bref, avec Morris (sergent Donald Malarkey) dont on découvre la copine, ça fait 2.

Un petit garçon, Harry, arrive, suite à un accident sur la route. Sa maman et sa soeur sont avec lui. Un jeune chirurgien incompétent manquera de tuer le petit. En fait, depuis que la mère a quitté son mari (violent), les enfants vivent dans la voiture pendant que la mère travaille. Situation difficile où Wendal viendra les aider.

La nuit sera difficile pour Jing-Mei et Pratt, mais finalement les deux décideront de mettre fin aux jours du père (ce dernier était évidemment d'accord).

Noël, c'est aussi le jour des cadeaux. La coutume aux Urgences est de faire des cadeaux anonymes (ou presque). Weaver pour Carter, Rubenko pour Abby (un livre: "Rats, poux et Histoire"), Neela recevra un distributeur de Pez (les bonbons), et Wendal pour... Carter encore; une lampe frontale. Et là, c'est le drame: Carter embrasse Wendal (le salaud; Kem l'avait appelé un peu plus tôt). Mais ce sont aussi des cadeaux pour les enfants des Urgences, apportés par Abby et Neela discrètement pendant la nuit (volés aux services sociaux à l'étage au-dessus, surtout).
Et puis bien sûr, de la neige... un bien bel épisode de Noël ma foi. :)

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 12 Fév 2005, 00:03

ER Saison 11 Episode 10 | Skin / A fleur de peau

Ou comment la trame de l'épisode tourne autour d'un gangster, CJ, touché par balle. Son cousin Loose et le petit frère Little C ne trouvent pas de meilleure idée, plutôt que de l'emmener aux urgences, que d'enlever Abby lors de sa pause cigarette! :whah:

Dès lors c'est parti pour un épisode rythmé par une Abby, à l'arrière du 4x4 noir aux vitres teintées (très classe d'ailleurs), complètement dépourvue de matériel pour soigner et recoudre une plaie par balle dramatique. Loose et Little C vont récupérer des produits pour l'aider. Abby réussira quelque peu à stabiliser CJ et finira même par le recoudre, mais le jeune gangster finira par succomber à sa blessure et le massage cardiaque improvisé en bordure de route n'y changera rien. S'en suit alors la question : que va-t-il advenir du docteur? Et bien finalement elle sera reconduite à l'entrée des Urgences.

Côté Urgences donc, Susan a reçu les résultats de l'enquête de satisfaction de son service : les notes sont catastrophiques. Et la dernière de la classe : Neela. Les internes sont vraiment désavoués par les patients. A l'image de Ray, dont la patiente se révèlera être "un" patient, et cette différence va tout changer. Car quand une femme est positive à l'hormone beta-HCG, cela signifie qu'elle est enceinte. Mais quand c'est un homme qui est positif à cette hormone, cela veut dire : cancer des testicules. Heureusement notre transsexuel voulait de toute façon se débarasser de ses "parties".

Carter et Wendal s'organisent un petit séjour ensemble, c'est mignon... :blush:

Voilà voilà. Quoi d'autre euh... pas grand'chose. Un homme vient pour voir là où sa femme est décédée en début de semaine (il était absent). Il veut parler au docteur qui l'a soigné; et Neela ne se souviendra même pas que c'était elle. Pfff...
Allez, à la prochaine! ^^

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 22 Fév 2005, 02:15

ER Saison 11 Episode 11 | Only Connect / Contact visuel

Un épisode presque classique d'Urgences. Beaucoup de patients, mais un fil conducteur : la communication (d'où le titre). En effet rappelez-vous, les résultats des internes sont catastrophiques niveau contact. Du coup les titulaires vont jouer un peu les chaperons (surtout Kovac, qui lui-même se dispute avec Sam).

Mais n'oublions pas Abby, qui revient après sa dangereuse escapade. Elle paraît bien, mais vers la moitié de l'épisode, ça sera trop dur pour elle : syndrôme post-traumatique, elle ne peut pas bosser pour l'instant. Du coup elle repart, mais à la station de métro elle retrouve Jake (cf. épisode 9, l'étudiant from Band Of Brothers) qui lui fait une superbe leçon sur la vie. Et... j'ai pas l'habitude de m'intéresser aux personnes de sexe masculin, mais Jake a un sacré charisme/charme (bon, il s'est rasé la barbe, dommage). Bref, Abby retournera bosser.
Il faut dire que dans la matinée elle a fait comprendre à Neela qu'elle avait besoin d'espace; Neela admet qu'elle doit trouver un appartement, et au final elle emménage en colocation avec... Ray!!! :blink: Et on sent (fin de l'épisode) que Neela n'y est pas insensible, d'après le début d'une conversation avec Abby.

Sinon, un avocat ambulant, Herb Spivak, joue le pot-de-colle en distribuant sa carte et autres goodies aux patients, et même le personnel des Urgences. Mais il finira par avoir un accident lui-même, et toc!

Côté patient, je ne m'attarderai que sur deux cas : d'abord une jeune fille (mal dans sa peau à cause de son poids) admise parce que le fils de sa famille d'accueil la frappe (il est instable... tu m'étonnes, avec une GameBoy et un iPod, je serais tout fou moi aussi). Et la jeune fille sera retirée de la famille (contre sa volonté, mais à cause de nombreux antécédents de blessures).
Et aussi, deux jeunes inconnus arrivent à en trauma à une heure d'intervalle : deux garçons noirs, âgés de 16 ans tous les deux, plaies par balles tous les deux, habillés dans le même style, apparentés tous les deux à un gang... et pourtant sans lien. L'un va mourir et l'autre survivre. Mais malheureusement, à cause du manque de communication entre les internes, on va apprendre à une grand-mère que son petit-fils est mort, et à des parents que leurs fils a survécu, alors que c'est l'inverse. Sale confusion... :doute:

Je crois avoir fait le tour de l'essentiel. A suivre! ;)

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 24 Fév 2005, 00:38

ER Saison 11 Episode 12 | The Providers / Les mécènes

Arf avant de raconter la suite de l'épisode je tiens juste à dire que, tel une vieille concierge d'immeuble dans le 5e arrondissement, j'ai annoncé dans l'épisode précédent que Neela avait un faible pour Ray. Alors qu'il s'agit de Luka.
Notre épisode 12 est donc centré quelque peu sur les relations sentimentales qui se nouent aux Urgences, puisque Neela a un faible pour Luka (et tout le monde l'a bien remarqué, comme le souligne Sam), et que Abby a un faible pour... Jake! :good: mon copain. Mais mettons tout de suite les choses au clair sur cet aspect de l'épisode : après une calme explication entre Luka et Neela, tout est aplani. Quant à Jake, il se prend un vent quand il invite Abby à dîner au restau : Abby lui explique que c'est impossible car c'est son étudiant donc elle le note. Et Jake aura cette excellente réplique : Alors mettez-moi un "F" tout de suite! Je comptais arrêter l'école de médecine. De toute façon qui veut devenir docteur de nos jours...?

Bref c'est très beau. Ce qui l'est moins, c'est l'arrivée d'une jeune fille et de son père (Katie et Gabriel Milner). Elle apprenait à faire un créneau et s'est emmêlé les pédales (son père n'a qu'une égratinure, et Katie a "simplement" percuté un poteau). Katie a subi une greffe de rein : c'est son père qui lui a donné un des siens, car son groupe est très rare.
Mais les choses vont se compliquer. Katie prend un nouveau médicament contre les attaques depuis trois mois, un truc super cher pour lequel son père a dû prendre un deuxième job pour le payer (un père très dévoué donc). Sauf que le médicament en question, le Zarictal, a complètement endommagé le rein. Carter le découvre en faisant des recherches sur Internet, ce qui affole le lobby pharmaceutique, et Weaver etc...
Le médecin de famille (un neurologue) arrive : et c'est un ancien étudiant de Carter (le "désormais docteur" George Henry, interprété par Chad Lowe, en poste aux Urgences il y a 6 ans dans la saison 4! :blink:), qui a encouragé l'utilisation du Zarictal parce que bien payé par le laboratoire. <_< Mais les effets secondaires étaient pourtant connus. Et Katie a besoin d'un nouveau rein. Ce qui désole son père, qui veut lui donner son deuxième (mais c'est éthiquement pas possible bien sûr).
Gabriel Milner est donc effondré, et en plus il réalise qu'il doit partir au travail pour payer un médicament qui a ruiné le rein de sa fille. Ah oui, son deuxième job, c'est agent de sécurité; Gabriel a donc une arme de service, et après une dernière discussion sur le parking des Urgences, il se tire une balle devant Carter, Ray et Henry. :doute:

Donc du bon drama bien lourd. Gabriel en mort cérébrale, et sa greffe de rein qui n'est même pas sûre.

Côté plus léger, au début de l'épisode un couple arrive aux Urgences : ils sont nus et encore "en position". :rolleyes: Ils étaient en train de copuler à l'arrière d'une Ford quand il y a eu une collision. Du coup : fracture du bassin + viagra = on reste emboîté jusqu'à temps que la pilule bleue ne fasse plus effet.
Côté zizi également, un jeune homme fraîchement largué par sa copine est aux Urgences car il a rompu le frein de son pénis (rien que d'imaginer, j'ai mal :><:). Il faut dire que notre ami se sentait tellement seul, qu'il se "faisait du bien" 6 à 7 fois par jour; on comprend que ça chauffe... :wacko:

ça me rappelle la "nuit des sept fois" dans Friends entre Ross et Rachel. Plus j'y repense et plus je me dis que c'est douteux. En ce qui me concerne je... ah non, vous vous en foutez, très bien. :huh:

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 01 Mars 2005, 03:20

ER Saison 11 Episode 13 | Middleman / Subalterne

Cet épisode est centré sur Greg Pratt. C'est le matin, Greg se prend un vieux froid par sa copine (1ère nouvelle...), une jeune avocate, qui ne pense pas qu'ils ont un avenir tous les deux : pour elle, Pratt est encore étudiant, trop immature. :blink:
"Sorry Pratt, it's sucks to be you", comme le dit Susan. ;) Il est résident de 3e année et cet épisode va pourtant le montrer comme un débutant; amusant. Il examine le jeune Thomas, venu accompagné par sa belle-mère et son grand frère, quand il découvre une large griffure sur la poitrine du petit garçon. Son explication de clôture escaladée n'est pas convaincante pour Wendall.

Au même moment est amené Lysander Martin (qui est joué par Eddie Jemison, qui n'est autre que Livingston Dell dans Ocean's Eleven et Ocean's Twelve) : Pratt se joint à Kovac pour l'examiner (on sent bien que c'est le héros de l'épisode, il est sur tous les fronts là). Lysander, 37 ans, est un type un peu lourd mais sympa; plaie par balle mais il est conscient et parle beaucoup. Dubenko descend, et nous allons assister à une belle lutte avec Kovac, dont Lysander et Pratt seront les spectateurs. Dubenko gagnera la première manche en retirant le patient à Kovac pour l'admettre en chirurgie.

Abby et Jake travaillent encore ensemble, sur une vieille dame (la patiente est inutile mais c'est un prétexte pour voir l'évolution de leur duo).

Petite dispute entre Susan et Carter, toujours à propos des subventions des laboratoires pharmaceutiques (cf l'épisode précédent). Mais ça s'arrange...

Dan, un jeune homme, arrive avec une flèche plantée dans l'abdomen; les joies du bizutage...

Pratt fait finalement partir Thomas & Cie, contre l'avis de Wendall qui n'avait pas fini son évaluation (mais avait été appelée ailleurs, dommage!).

Abby va apprendre que Jake a échangé : il va désormais travailler avec Neela comme interne, et Abby aura Jane comme étudiante. Et là, Abby fait un peu la tête maintenant...

Kovac ne s'avoue pas vaincu et fait pratiquer avec Pratt un examen sur Lysander. Mais Kovac doit s'absenter; Pratt continue l'examen seul. On va apprendre tout l'histoire sur Lysander : pourquoi il s'est pris une balle alors que c'est lui qui a tiré en l'air pour effrayer son salopard de patron, qui trompe sa femme avec une employée, alors que Lysander est amoureux de sa femme... :wacko:
Dubenko débarque et va faire une leçon de choses (amicales) à Pratt; Kovac revient. Mais la deuxième manche est quand même remportée par Dubenko.

Jake explique son échange à Abby : il ne sera plus son étudiante dès demain, et donc ils pourront aller dîner ensemble.

Un jeune garçon est amené aux Urgences en trauma, il est dans un sale état : il s'agit de Thomas, que Pratt a fait sortir plus tôt. Il a été tabassé par des terreurs en 6eme (mais où va le monde?).

Pratt justement, apprenant que Lysander baille beaucoup, fait un excellent diagnostic qui ébranle celui de Dubenko; et Kovac avait donc raison. Dubenko l'admet en bon perdant, Pratt est tout fier, mais il ne sait pas encore que Thomas va mourir sous ses yeux, son massage cardiaque n'y fera rien. Quant à Wendall, elle pleurera plus tard dans les bras de Carter.

Pratt va aller au restaurant pour interrompre le dîner de sa copine, qui avait critiqué sa situation le matin même. Et il va la plaquer, lui faisant bien comprendre que son travail, c'est vraiment du sérieux pour lui.

Cerise sur le gâteau pour nos amateurs de sensations fortes à l'eau de rose : Jake attendait Abby devant chez elle, avec le subtil prétexte qu'elle avait oublié de signer plusieurs documents importants pour le cursus de Jake, et signifiant la fin de sa rotation aux Urgences. Abby signe, et ils s'embrassent fougueusement... :wub:

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 26 Mars 2005, 00:52

ER Saison 11 Episode 14 | Just As I Am / Je suis comme je suis

Mais qui est donc cette Helen Kingsley pour laquelle Kerry Weaver va jusqu'à frapper à la porte de sa chambre d'hôtel pour lui parler? Et bien non, ce n'est pas sa nouvelle copine, mais sa mère, sa mère biologique, la vraie... Mais pour savoir tout ce qui s'est passé avant cette discussion dans la chambre, il faut revenir en arrière...

Un patient arrive, avec le dos poignardé à de nombreuses reprises avec un tournevis. Jake et Dubenko sont dessus. Dubenko, il est vachement plus sympa dans Urgences que dans Bone Collector où il essaie de tuer Denzel Washington... Bref, M. Tournevis est stable, Jake doit suturer les vingt plaies de son dos.

Sharon Williams est là. Il s'agit en fait d'Helen Kingsley, qui a prétexté une maladie et demandé Kerry comme docteur. Elle lui pose des questions sur elle. Kerry demande à retrouver son dossier.

Greg et Jane (l'étudiante) s'occupent d'une dame atteinte de la maladie de Pick (sorte d'Alzheimer); c'est marrant et triste à la fois.

Kerry rattrape Sharon qui partait précipitamment : Sharon/Helen lui avoue tout. Kerry prend une pause avec elle. Elles discutent au café. Helen est une fervente croyante catholique et ça ne va pas arranger les choses par la suite...

Carter et Neela oscultent une femme qui a des douleurs au cou suite à un déménagement. Le mari et la femme disent qu'elle ne supporte que le démérol comme traitement. C'est louche, ça sent l'addiction à ce médicament.

Kerry prend une autre pause pour aller voir sa mère répéter dans sa chorale. Puis nouvelle discussion entre les deux; encore des histoires mère-fille (sur la hanche de Kerry, sur son vrai père...)

Nouveau retour de Kerry aux Urgences, pour faire un petit check-up des patients que l'on suit depuis le début de l'épisode. Rien de neuf. Ray arrive pour s'occuper du couple Bulowsky, accros au démérol et qui commencent à être en manque...

Puis Kerry retrouve Helen pour dîner. Cette dernière est vraiment très catholique. Alors on en arrive au croustillant : Kerry lui révèle son homosexualité. Et ça se passe mal...

Carter, Ray et Neela décident de régler une bonne fois pour toutes les accros au démérol, en leur disant leur quatre vérités, qu'ils refusent évidemment d'admettre. Carter cogne le mari, et l'empoigne, alors la femme se lève et attaque Carter. Ray s'interpose et se prend un vieux coup de bassine dans le nez par la femme, que Neela s'apprête à assommer (également avec une bassine) au moment où la sécurité intervient. Brillante scène. ^^

Et nous revoilà au début : Kerry allant voir Helen à son hôtel, pour une ultime discussion. "I don't want love without acceptance", dit Kerry à sa mère, qui refuse d'accepter l'homosexualité de sa fille. Kerry s'en va, définitivement.

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 18 Avr 2005, 13:56

ER Saison 11 Episode 15 | Alone in a crowd / Peur muette

Urgences continue de nous servir des épisodes spéciaux au niveau de la réalisation. Cette fois-ci, l'histoire est centrée sur Ellie Shore (joué par Cynthia Nixon, qui est Miranda Hobbes dans "Sex & the city"), mère de famille (3 enfants) et qui a une attaque alors qu'elle est seule chez elle. Nous découvrons sa personnalité dès l'ambulance : Ellie est filmée à la première personne; nous sommes Ellie, nous voyons ce qu'elle voit. Elle tente d'expliquer à l'ambulancier qu'elle va bien, que c'était un vertige simplement... mais l'ambulancier ne l'écoute pas. Arrivés aux urgences, Kovac et Sam la prennent en charge. La caméra s'éloigne : Ellie est défigurée par la paralysie de son côté droit; elle ne peut pas s'exprimer, personne ne la comprend, elle est enfermée dans son corps...

L'immersion est donc totale. Le spectateur se retrouve comme Ellie, bloqué dans son corps, sans aucune possibilité de communiquer avec les autres, et pourtant totalement consciente. Angoisse. L'origine de l'attaque est un caillot de sang. Le marie d'Ellie va autoriser une intervention délicate.

Pour contrebalancer cette intrigue principale, nous suivons également 3 frères et soeurs (garçon-fille-garçon), qui arrivent car le petit dernier s'est foulé le poignet. Neela s'en occupe, mais souhaiterait voir un parent. Un peu plus tard le père arrive, il sent l'alcool mais "pas suffisament". Neela pose une atelle au garçon et demande à ce qu'il revienne dans une semaine. Tout le monde s'en va.

Les scénaristes saupoudrent aussi une dose de romance entre Carter et Wendall; ça se passe bien entre eux deux. Sauf qu'en pleine nuit, qui appelle Carter...? c'est Kem! qui a dû oublier le décalage horaire. Bref, Wendall n'est pas contente; elle repart chez elle. Carter est incapable de lui dire qu'il l'aime en plus...

Au Jumbo Mart, Neela et Ray croisent... le père des 3 enfants, seul. Ils le questionnent : le type avoue que l'aîné lui a donné 7$ pour qu'il fasse semblant d'être leur père; stupeur. Neela et Ray vont à l'adresse donnée par les gamins (un quartier chaud). Ils les trouvent dans l'appartement indiqué, tous les trois. Neela redemande où sont leurs parents; l'aîné indique une pièce dans le fond "il n'y a que notre mère". Ray et Neela ouvrent, ça pue : le cadavre de la mère repose dans le lit...

Allez, revenons à Ellie, qui se bat pour rester éveillée. L'intervention se pratique, et le Dr Medford réussit brillamment à retirer le caillot. Tous les dommages sont réversibles! Une grande nouvelle, et l'on voit Ellie "revivre" et remercier enfin de vive voix ses médecins. Happy end...

A défaut de pouvoir stopper l'hémorragie de ses acteurs, Urgences nous balance des épisodes de grande qualité scénaristique. Les vrais fans de la série apprécient. ;)

Répondre