The Simple Life 2

Le petit écran autre que les séries : films, émissions, jeux, journaux, animateurs, pubs, docs...
Répondre
juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 08 Mai 2005, 13:53

Après une première saison passée dans une ferme de l'Arkansas, Paris Hilton et Nicole Richie font, cette fois, toujours sans argent et sans carte de crédit, un road trip en caravane rose toute équipée, de Miami Beach à Beverly Hills.

Tout au long d'un parcours de 3000 miles au cours duquel elles feront escale dans des familles d’accueil diverses et variées, elles découvriront la vie simple.

Image

Episode 1 :

Elles étaient dans une ferme, elles ont travaillé, elles ont vécu la vie simple et maintenant « Nous sommes de retour » annoncent en chœur Nicole et Paris. C’est ainsi que débute la nouvelle saison de The Simple Life. « Elles ont prouvé qu’elles pouvaient vivre la vie simple mais pourront elles le faire de nouveau » demande la voix off. Le défi consiste cette fois à faire un road trip (cf. une traversée) en caravane rose de Miami Beach vers leur Beverly Hills natal.

Elles doivent conduire toutes seules, elles n’auront ni carte de crédit, ni argent et devront séjourner par moment dans des campings ainsi qu’au sein de familles d’accueil. L’émission commence en nous montrant qu’à Beverly Hills, les deux héritières que sont Paris Hilton et Nicole Richie peuvent dépenser la bagatelle de 112 760 dollars à l’issue d’une seule journée de shopping.

L’aventure commence plus tôt que prévu pour Paris et Nicole qui découvrent à l’issue de cette folle journée le camping-car aménagé qui leur servira à parcourir les Etats-Unis. Elles déposent comme le veut la tradition, carte de crédit et argent sur le plateau d’un majordome avant d’embarquer. Elles ont 3000 miles à parcourir en quelques semaines (10 épisodes).

C’est Paris Hilton qui conduit. Au moment de passer le premier péage, cette dernière explique à la caissière qu’elles n’ont pas d’argent. Elles proposent un chewing-gum, du produit pour lentilles voire même d’envoyer plus tard 20 dollars à l’adresse de la caissière. Quelques minutes plus tard, Nicole Richie sort de voiture pour quémander quelques dollars aux passants. En tentant de les séduire, elle obtient de certains de quoi payer le péage et faire de l’essence.

Il leur reste 5 dollars au moment de faire de l’essence dans une station de service. Les mêmes causes provoquant les mêmes effets, Nicole fait de nouveau la quête pour obtenir de l’argent. Le système s’avère lucratif puisqu’elle récupère à force de persuasion 31 dollars. Un peu plus tard, elles prennent la direction de leur premier travail situé au ranch de la famille Batten, spécialisé dans le rodéo sur taureau.

Les Batten sont décidés à ne pas les chouchouter et à les traiter comme les autres. Travis Batten le fils est assez heureux d’accueillir des belles filles chez lui.

Une fois les présentations faites avec toute la famille, J.O Botten le patriarche demande aux filles de nettoyer l’arène de rodéo de tout l’engrais et plus précisément des déjections qui s’y trouvent à l’aide d’une pelle. Paris et Nicole toujours aussi farceuses en recouvrent certaines au lieu de les ramasser.

Un peu plus tard dans la journée, elles partent en ballade à cheval. Une fois à cheval, Paris Hilton qui souhaitait absolument aller plus vite donne un coup au cheval qui s’emballe avant de la projeter au sol un peu plus loin. Paris se relève avec des épines dans le bras. Comme le dit la voix off : « Quand vous valez 350 milliards de dollars,il y a un minimum de précaution à prendre ». Pour cette blessure visiblement minime, un hélicoptère est dépêché sur place dans les minute qui suivit afin d’emmener Paris dans l’hôpital moderne le plus proche. L’accident de Paris Hilton fait la une de Fox News et de tous les journaux télévisés du pays mais c’est en bonne santé que l’héritière ressort de l’hôpital le soir même devant une nuée de photographes et après de multiples examens médicaux.

De retour chez les Batten, le lendemain matin, J.O qui se sent fautif et responsable de l’accident cède à tous les caprices de la Star. Il paye des glaces à Nicole et Paris puis les emmène voir un singe assez agité qui manque d’arracher le doigt de Paris à travers la cage.

Une fois dans la boutique du coin, J.O qui découvre l’ecchymose sur la jambe de Nicole indique aux héritières qu’elles peuvent choisir ce qu’elles veulent dans une petite boutique. Il se retrouve un peu plus tard avec une facture de 113 dollars qui le fait vite regretter d’avoir dit cela.

Episode 2 :

L’épisode 2 commence quand en pleine nuit Paris et Nicole se retrouvent sur l’autoroute de Tampa en Floride, poursuivies par une voiture de police qui leur demande de se ranger.
Comme le dit si bien la chanson qui passe en fond sonore « What you gonna do when they come for you ?», Paris qui a oublié son permis chez elle ne sait pas quoi faire quand le policier lui demande de lui montrer le sien. Elles se font faites arrêter parce que dans cet état des Etats-Unis les lumières bleues qu’arborent la caravane sont interdites. Elles s’en tireront finalement avec un simple avertissement même si Nicole toujours aussi rafinée se demandait déjà « qui il faut s***r pour pouvoir me barrer sans amende ? ».

Les filles qui parcourent la Floride se retrouve le même soir aux portes d’un camping pour tenter d’y dormir. Le gérant les avertis qu’il y a des canards sur le terrain et qu’elles devront faire attention parce que les canards sont plus grands que le chien de Paris (Tinkerbell). Le soir venu pour réchauffer de la nourriture, Paris met une casserole en métal dans le micro onde et s’étonne que ce dernier fasse des étincelles et un drôle de bruit.

En rendant visite à leurs voisins, le lendemain matin, Paris et Nicole se font inviter à manger. Ce matin, Paris et Nicole travailleront au Weeki Wachee Springs, parc d’attraction aquatique de la région. Elles devront exécuter sous l’eau, un spectacle de sirène. Durant le déjeuner Monica, une mère de famille et manager marketing du groupe leur propose de faire du baby sitting pour leur fille afin de se faire de l’argent facile. Le soir venu les filles demandent à la mère qu’elle est son couvre feu ce à quoi elles se voient répondre qu’à son âge (à peine 10 ans) elle ne sort évidemment pas.

Les parents à peine partis, Paris et Nicole font de la petite fille une poupée Barbie en la maquillant plus que de raisons. Les parents avaient prévenu Nicole Richie de ne pas dire de gros mots mais Nicole ne peut pas s’empêcher de pousser Kayla a en prononcer certains. Un peu plus tard, un cache-cache est improvisé entre les filles et Kayla. Et là c’est le drame, Kayla devient vite introuvable alors même que ses parents sont de retour. Les héritières annoncent aux parents qu’elles n’ont aucune idée de l’endroit se trouve leur fille. Après quelques minutes de panique, tout rentre dans l’ordre puisqu’on retrouve Kayla à l’intérieur du camping car duquel elle n’était en fait jamais sortie.

Le lendemain matin, Paris et Nicole tentent tant bien que mal de répêter le spectacle de sirène. Le résultat est assez catastrophique…mais l’essentiel est de participer. Les responsables du spectacle leur annonce que vu leur niveau elles ne pourront pas participer au spectacle de sirène devant un vrai public. Les deux héritières partent assez déçus et s’en vont vite faire la fête en boite pour oublier tous leurs soucis.

Il reste 2473 miles à parcourir avant l’arrivée à Beverly Hills. La semaine prochaine dans The Simple Life 2, Paris et Nicole iront dans un camp de nudiste et travailleront comme femmes de ménage dans un hôtel. To be continued…
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 08 Mai 2005, 14:52

Quelques images très sensuels de Paris Hilton (et non pornographique):

Image

Image

Image


Image
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 08 Mai 2005, 15:16

Episode 3 :

Image

Paris et Nicole sont de nouveau sur la route. Il ne leur reste 3 dollars en poche et elles ont faim. Elles s’arrêtent dans un Burger King. Malignes comme tout, elles décident de mettre un stratagème très simple en place. Elles entrent dans le fast food, commandent pour 22 dollars 03 de sandwich. A cet instant, Paris fait semblant d’aller chercher de l’argent dans sa voiture pendant que Nicole commence à déguster gratis le plat qu’on lui sert à la caisse. Une fois Paris de retour elle prétend ne pas avoir trouvé l’argent ce qui pousse Nicole à aller chercher l’argent pendant que Paris déguste à son tour les glaces et autres hamburgers.

Image

Nicole revient quelques minutes plus tard avec quelques pièces en disant qu’elles n’ont pas suffisamment d’argent mais qu’elles peuvent leur rendre ce qu’elles ont commandé. Le responsable du magasin qui apprécie mal la plaisanterie leur demande de se débrouiller pour trouver les 11 dollars manquants. Comme elles en ont pris l’habitude, Paris demande à un garçon de leur prêter de l’argent. Grâce à lui, elles réussissent finalement à rembourser leurs dettes.

Elles sont néanmoins de nouveau fauchées. Nicole explique à Paris qu’elle ferait n’importe quoi voire même un strip-tease pour avoir de l'argent. Elles arrivent dans un endroit dénommé « Caliente » et apprennent d’un passant qu’il s’agit d’un camp nudiste. Le lendemain matin, les filles découvrent leurs nouveaux voisins dans leur plus simple appareil. Elles demandent à une habitante si elles peuvent prendre une douche chez elle. Elles tentent d’en savoir plus sur les motivations des nudistes avant d’arriver un peu plus tard en retard à leur nouveau travail.

Elles travailleront aujourd’hui dans un hôtel. Le propriétaire (nu lui aussi) leur donne les directives à suivre. Paris et Nicole s’habillent en femmes de ménages (même si Paris donne une touche personnelle à sa robe en la rendant plus courte et plus provocante).
Le propriétaire leur présente Cindy, la responsable en chef des chambres. Elle leur apprend qu’un licenciement signifie "virer quelqu’un" et comment une brosse permet de nettoyer l’intérieur des toilettes.

Image

Les filles qui ont interdiction de toucher aux affaires des clients ne se gênent pourtant pas pour manger des chocolats et se servir du café dans l'une des chambres. Dans une autre chambre, elles empruntent le téléphone portable d’un client pour commander de la nourriture ainsi que pour demander une femme de ménage pour faire le travail qu’elles n’ont pas fait. Elles se transforment en vrai client et dégustent les pizzas qu’elles ont commandées pendant qu’une collègue nettoie (sans savoir) la chambre à leur place.

Image

Quand Cindy arrive dans la chambre pour vérifier si le travail a été fait correctement, elles sont de nouveau en tenue de femmes de ménages et elle les félicite pour leur merveilleux travail. A l’heure du bilan, le propriétaire leur annonce qu’il a encore un travail pour elle : participer à un cours intitulé « J’apprends à accepter mon corps ». Elles deviennent l’attraction du cours avec des phrases du type « j’adore ma ch*tte » ou encore « secouez vos nénés et vos fesses, secouez vos qu*quette, soyons fous ».

Elles finissent cette journée dans une boite dans laquelle elles sont le seules à porter des vêtements. Il rest e 2392 miles avant l’arrivée à Beverly Hills.

Image

Episode 4 :

Image

Les filles sont en train de traversée le Mississipi. La famille Skinner s’apprête à les recevoir. Les Skinner ont deux grand fils et une grand-mère qui vivent avec eux. La maîtresse de maison leur apprend les règles à respecter ans la maison. Les Skinner pratiquent la chasse et ont des têtes de gibier qui ornent les murs de leur maison. Cette vision met mal à l’aise Paris et Nicole qui refusent d’ailleurs de manger du gibier à l’heure du dîner.

Image

Premier travail de la journée : nettoyer la piscine. L’un des fils Skinner qui ne les porte pas dans son cœur ne cesse de les critiquer. Quand le père Skinner débarque pour savoir pourquoi les travaux n’avancent pas et si cela sera terminé pour aujourd’hui, son fils lui répond tout de go : « Bah, pas avec l’aide d’une abrutie et d’une autre encore plus abrutie ». Il n’en fallait pas plus pour que Nicole s’énerve. Elle s’approche de lui et lui dit : « James j’ai du respect pour moi-même et c’est ma meilleure amie donc j’ai du respect pour elle et je vais être honnête maintenant bip, si tu traites encore l’une d’entre nous d’abrutie, je me fous du nombre de stéroïdes que tu prends, du nombre de jaune d’œuf que tu bois, du nombre de pompes que tu fais, je suis sérieuse, je te péterai la gueule. Tu penses que je ne l’ai jamais fait ? Je l’ai déjà fait et je le referai. J’en ai rien à foutre alors ferme ta putain de gueule… ». En réaction à ce flot d’insultes, James ne pipe pas mot.

M. Skinner demande un peu plus tard aux filles de participer au calendrier des pompiers. Nicole profite de la lance à incendie pour mouiller James qui quelqu’un minutes plus tard vient dans son dos pour l’asperger avec une mousse servant à éteindre le feu. Mais Nicole n’a pas dit son dernier mot.

Le soir venu, les filles s’esquivent pendant que les autres dînent pour aller danser en boite.

Image

Le lendemain matin, elle se rendent sur leur lieu de travail. Il s’agit d’un lieu de vente et fabrique de saucisses dénommé « Saucisse du Cajun ». Elles y apprennent à faire des saucisses et surtout à remplir les intestins de cochons avec les différents ingrédients. Comme il fallait s’y attendre le remplissage des intestins avec la machine devient très vite une catastrophe avec Paris et Nicole aux manettes. Elles doivent pourtant en vendre une cinquantaine dans la rue à la demande expresse du gérant qui en veut au moins 100 dollars.

Toujours aussi provocatrice, Nicole propose à l’un des potentiels clients de lui montrer « plus de peau » s’il en achète plus qu’une. Un peu plus tard, elles rencontrent un client de confession juive qui leur demande quels sont les ingrédients. Elles répondent qu’il y a du porc. Le client leur dit qu’il lui est donc impossible d’en acheter puisqu’il n’en mange pas, ce à quoi Paris et Nicole répondent que finalement elles viennent de se souvenir qu' « Il n’y a pas de porc ! ». :)

Image

La vengeance étant un plat qui se mange froid, une fois de retour dans la boutique, Paris et Nicole qui ont vendu suffisament de saucisse pour remplir les objectifs fixés par le patron, décident d'en confectionner une spéciale pour James dans laquelle elle glisse de la bouffe pour chien. De retour chez les Skinner, elles offrent la saucisse spéciale à James en prétendant que c’est la preuve qu’elles ne sont pas rancunières.

Après le départ de Nicole et Paris, James mangera bien, face caméra, la fameuse saucisse sans se rendre compte de quoi que ce soit.
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 22 Mai 2005, 14:20

Episode 5 :

Les filles sont en route pour la Lousiane et s’étonnent que Britney Spears puisse être originaire de cet état.

Elles s’arrêtent dans la province de Cajun Country. La famille Mequet au grand complet à savoir le père Mitch, la mère Laurette, le fils Jude et la petite Jenny est prête à les accueillir. Ils vivent en plein marais dans une maison sur pilotis ce qui effraye particulièrement les riches héritières. Jude qui se présente aux filles en leur disant qu’il a 18 ans se voit répondre par une Nicole, fidèle à sa réputation, « C’est légal ».

Mitch parle aux filles de fondamentaux de la pêche ce qui ne semble pas trop les intéresser. Elles préfèrent demander à Jenny (devant ses parents) si elle a déjà eu un petit ami ainsi que jusqu’où elle est déjà allée avec lui.
Jenny se voit ensuite confier par sa mère 75 dollars pour aller faire du shopping avec Paris et Nicole. Elles essayent tout un tas de vêtements et les filles insistent bien sur le fait que si un garçon vient la voir il lui faudra de nouveaux sous vêtements. Une remarque qui laisse Jenny bouche bée.

Au moment de passer à la caisse la facture s’élève à 489,76 dollars. De retour à la maison, ce qui devait arriver arriva, puisque Laurette, la mère de Jenny, fait une leçon de morale à sa fille en lui expliquant qu’elle ne peut avoir confiance en elle et lui laisser sa carte de crédit. Laurette reconnaît que Paris et Nicole sont elles aussi responsables et décide de s’en expliquer avec elle. Elles devront donc rapporter les vêtements.

Nous sommes le lendemain matin et les filles doivent se rendre au travail. Elles ont rendez-vous avec un certain M. Bradley. Il est avec son fils Boo Boo pécheur d’écrevisse. Les filles doivent dans un premier temps remplir les nasses avec de la viande et du poisson avant de se lancer sur le bateau pour les disposer à des endroits précis. Elles s’exécutent tant bien que mal.

Le soir venu, Paris assiste à une fête au cours de laquelle le plat principal est à base de crevette. Consciente que les pièges posés ne rapporteront pas beaucoup d’écrevisse le lendemain, Paris a l’idée hallucinante de se servir en écrevisses à de nombreuses reprises puis à les mettre directement dans son sac à main pour en faire des réserves. Le lendemain matin, elle montre son butin à Nicole (couché pour cause de baisse de forme). Lors du ramassage des nasses, Nicole distrait Boo Boo pendant que Paris remplit les pièges d’écrevisses avariés.

Boo Boo se dit surpris par la quantité d’écrevisses récupérées et les félicite. Une fois de retour sur la terre ferme, les filles vendent le produit de la pêche à un acheteur régulier 78 dollars avant de s’enfuir en quatrième vitesse. L’acheteur se rend compte de la supercherie après leur départ.

De retour à la maison, les parents Mequet proposent à Paris et Nicole d’être le chaperon de Jenny pour son premier rendez-vous avec un garçon. Ils fixent les règles à respecter par leur fille de 13 ans (pas de maquillage, pas de jupe courte, pas de baiser, pas de talons hauts, pas de parfums) puis partent confiants de la maison pour la soirée. Une fois parti, Nicole et Paris se font un plaisir de briser toutes les règles précédemment établies par les parents. Le mot d’ordre est à mettre à l’actif de Nicole : « Sois mignonne, ne sois pas une traînée ».

Un peu plus tard, Matt, l’ami de Jenny frappe à la porte et est accueilli par Paris et Nicole. Il subit un interrogatoire en règle de la part des deux héritières et même des menaces s’il venait à sortir sa langue de sa bouche ce soir. « Si tu lui fais du mal, je te poursuivrai et je te tuerai » lui lance Nicole, le sourire aux lèvres. Matt découvre une Jenny métamorphosée. Les filles jouent à fond leur rôle de chaperon au départ puis les laisse vivre un peu en fin de soirée. Les filles trouvent ce couple d’adolescent très mignon mais Paris qui n’en rate pas une indique à sa copine Nicole en s’éloignant que Jenny sera sûrement enceinte dans six mois.

C’est sûr ses mots que se termine l’épisode 5. Il reste 1784 miles à parcourir.

Episode 6 :

L’épisode commence une fois dans la caravane dans laquelle Paris et Nicole jouent avec la ci bi. Un garagiste leur montre comment cela marche. Elles décident de se surnommer « Les panthères roses » puis multiplient les messages salaces sur les ondes. Sans surprises, les dits messages font leur effet et les réponses sont nombreuses.
Toujours en Louisiane, les filles vont être accueillies par la famille Lutz-Carillo où les attendent Alex la mère, Jim, le père, et leurs trois enfants. Il pleut sur la Louisiane et pour ne rien aider, Paris embourbe sans voiture dans l’herbe à hauteur de la maison des Lutz-Carillo. Le père qui vient les chercher avec un parapluie leur explique qu’elles devront travailler très dur à raison d’une heure à tour de rôle. Elles seront payées 5,50 dollars de l’heure.

Les filles sont assez effrayées par la maison et ses habitants. Les garçons décident d’aider de pousser la voiture pour l’aider à la désembourber et les filles en profitent pour faire patiner les roues plus vites et les couvrir de boue. Les filles devront racler le purin de l’enclos des poules.

Les filles décident de pousser les garçons à s’enfuir de chez leurs parents pour éviter cette corvée. Les garçons obtempèrent sans rechigner. Les filles se rendent ensuite dans un solarium pour une séance d’UV pendant que les garçons les attendent sagement en salle d’attente. Paris et Nicole décident ensuite de les participer en les aspergeant de spray sur des parties ciblées de leur corps.

Un peu plus tard dans la soirée, les filles décident de sortir dans un bar-restaurant avec les deux garçons de la famille dont l’un à 22 ans. Une fois là-bas, elles décident de demander à certaines filles du restaurant de venir les rejoindre à leur table afin qu’elles sortent avec les garçons. Les entremetteuses ne réunissent finalement pas à leur fin mais se voient remercier par les fils Lutz-Carillo.

Le lendemain matin, le père Lutz-Carillo leur demande de donner à manger aux poules et aux moutons en tenue de fermière. Les filles terminent leur séjour avec le sourire et prennent conscience que cette famille n’était finalement pas si anormale qu’il n’est paraissait.

Incapable de décrocher un cordon électrique de la caravane, elles décident de prendre le départ en le laissant traîner au sol. Il leur reste 1509 miles à parcourir avant l’arrivée à Beverly-Hills.
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

Répondre