Koh-Lanta

Le petit écran autre que les séries : films, émissions, jeux, journaux, animateurs, pubs, docs...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 04 Juil 2004, 00:56

Pourquoi j'aime bien Koh-Lanta, en quelques points simples.

Ici, pas d'environnement confiné avec des caméras partout jusque sous les douches qui filment 24h/24, pas de confort où les seules préoccupations sont de savoir quel budget on va avoir, pas de "quotidienne" où l'on s'ennuie à savoir qui s'est coupé les ongles des pieds. Koh-Lanta est un petit peu à part dans la jungle de la real-tv. Une fois par semaine seulement, un résumé sur ce qui s'est passé pendant 3 jours. Le décor quant à lui, n'a rien à voir avec un loft; il s'agit de paysages aussi paradisiaques que démunis de ressources. Les épreuves ne sont pas vraiment des concours de gonflage de ballons pour gagner une soirée dans une boîte de nuit.

Il y a un petit peu plus d'usure qu'ailleurs. On voit des gens souffrir, se faire mal, se faire bouffer par des bestioles pas sympas, puis bouffer eux-mêmes des bestioles pas forcément ragoûtantes, etc. Bien sûr, le montage est fait pour que l'on capte l'attention du spectateur, ne soyons pas dupe.

Mais l'intérêt est encore ailleurs, un peu plus loin, lorsque l'on a dépassé le regard ahuri du spectateur lambda, et qu'on scrute les comportements : on est en face de la bassesse du genre humain. Et moi ça me fait penser aux thèses contractualistes d'Hobbes, Locke et Rousseau (vous voyez, c'est un niveau un peu au-dessus ;)).
C'est une sorte d'état de nature, où les hommes (et femmes) sont foncièrement méchants entre eux dans un groupe, quand les conditions sont difficiles.
On en apprend des choses, comment la gentille secrétaire dans le civil se révèle être une impitoyable sournoise, et ainsi de suite avec chaque candidat.

Enfin, le côté commercial est largement atténué par rapport à d'autres émissions : pas de SMS surtaxé pour que le public fasse son choix, pas de disque, pas de tournée...

Les gens peuvent se révéler très mauvais; Koh-Lanta le montre bien, c'est son principal intérêt à mon goût. Le 1er épisode n'a pas fait exception en nous dévoilant déjà des personnages très antipathiques.

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 19 Juil 2004, 23:33

Ah oui ça vous passionne hein, Koh-Lanta... :P Non? Ben pourtant si, Koh-Lanta sera de nouveau un succès de l'été pour TF1, comme Zodiaque, ainsi que le montrent les audiences. Les rumeurs dénigrant l'émission vont bon train, mais les spectateurs sont toujours fidèles, et même de plus en plus nombreux apparement.

Pas bêtes, les producteurs ont même enlevé l'innovation qui ne s'était pas révélée concluante, à savoir la séparation hommes-femmes. Retour à la mixité donc. Et puis ces formidables épreuves, comme celle toujours aussi appétissante du déjeuner de vers gluants vivants (miam).

Enfin, car à Koh-Lanta il y a toujours une morale, la candidate la plus chiante a été virée, à l'unanimité qui plus est (c'est-à-dire : la grosse honte). C'est beau...

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 13 Août 2004, 12:10

Les jours passent et l'année 2004 marque une grande claque pour les révélations sur Koh-Lanta. La production a enfin avoué qu'il y a des doublures, qui ne sont même pas mentionnées dans les contrats des candidats. De nouvelles accusations (portées par le premier éliminé de cette saison, Nelson) font état de manipulations, notamment des caméramans "prêts à attendre des heures pour t'entendre dire la phrase qu'ils veulent entendre". La production s'en défend et cela semble effectivement plus incertain, puisque de toute façon ce sont les candidats qui s'éliminent entre eux et non pas le public qui vote. Donc aucun intérêt dans l'avancée du jeu, à part pour le montage final montré aux téléspectateurs.

Ce soir, deux épisodes, comme chaque année au moment crucial de la réunification.

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 31 Août 2004, 23:23

J'aurais résumé Koh-Lanta 4 en 4 messages. Avec ce soir la victoire décidée à l'unanimité pour Philippe, un mécanicien auvergnat (je crois), face à Linda. Le surprenant Raphaël n'a terminé que troisième mais de l'avis de beaucoup c'est le grand vainqueur, le plus méritant.

Evidemment, Koh-Lanta est toujours un succès qui est donc d'ores et déjà reconduit pour une cinquième saison. Peu d'émissions de 'télé-réalité' peuvent se vanter de durer autant. ;)

fubiz
this mess we're in
Messages : 34
Inscription : 23 Juil 2004, 01:26
Contact :

Message par fubiz » 01 Sep 2004, 03:56

Oui, enfin une real tv sympatoche ! Raphael méritait en effet la victoire de Koh Lanta, mais les autres en ont fait autrement.
En tout cas, tes posts résument bien l'esprit de Koh Lanta
Vala maintenant rendez vous l'année prochaine ...

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 20 Fév 2005, 19:47

Pour la cinquième édition de Koh-Lanta, le lieu ou cela devrait se passer serait l'amazonie.
Les questions qui peuvent se poser peuvent être relative aux nouveaux personnages qui constitueront les rouges ou les jaunes, car retrouveront nous un raphaël qui pêchait le requin ou un Tony? nous le saurons très prochainement...
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 26 Mars 2005, 15:03

juliano49,20 Feb 2005, 18:47 a écrit : Pour la cinquième édition de Koh-Lanta, le lieu ou cela devrait se passer serait l'amazonie.
Les questions qui peuvent se poser peuvent être relative aux nouveaux personnages qui constitueront les rouges ou les jaunes, car retrouveront nous un raphaël qui pêchait le requin ou un Tony? nous le saurons très prochainement...
Que nenni, jeune scarawan, Koh-Lanta 5, dont le tournage devrait être bouclé début avril, se déroule en Nouvelle-Calédonie, au large de l'île des Pins.
Aaaah la Nouvelle-Calédonie, les accords de Nouméa, la souveraineté partagée, les lois de pays, l'accès à l'indépendance, le référendum local, les magouilles politiques, quel beau pays. :D

Koh-Lanta 5 sera, pour la joie de nous tous, encore animé par Saint Denis Brogniart, l'icône télévisuelle d'Onlike à l'infini mysticisme... :Ph34r:

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 15 Mai 2005, 14:25

Les conditions météo ont été éprouvantes en fin de tournage de Koh Lanta 5,en Nouvelle-Calédonie. Après les grosses chaleurs distillées par un soleil impitoyable,les "rescapés" ont connu des pluies diluviennes et des températures nettement rafraichies. Des averses courtes mais abondantes...Les techniciens ont pu avoir des problèmes pour tourner.

Selon une source locale,le casting est fidèle aux habitudes : on retrouve un jeune Musclor, une mère de famille, une bimbo, un débrouillard, un vétéran, un autoritaire et quelques aventuriers au rabais, incapables de faire du feu et presque étonnés de se retrouver là!

Sur les 35 000 postulants au casting,il y avait 18 calédoniens. Ils n'ont pas été retenus car...ils avaient une trop grande connaissance de l'île. Après écrémage,le casting est passé de 35 000 à 25 000 (le nombre de dossiers complets) puis à 800, 250, 50 et enfin 16...

Si une équipe réduite filme les candidats du matin au soir dans leur campement,c'est une armada de professionnels qui bosse pour les épreuves et les conseils. 80 personnes sont venues de métropole,dont la coach Chantal Dugenetay. Cette dernière suit les candidats pendant et après l'émission depuis Koh Lanta 1 : "Aujourd'hui encore,je suis en relation avec nombre d'aventuriers de la première saison. Entre la fin du tournage et le début de la diffusion,ils traversent tous des moments particulièrement difficiles,lors desquels ils ont besoin d'aide au quotidien".
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 08 Juin 2005, 16:02

C'est dès le vendredi 1er juillet que le rendez-vous rituel estival de TF1 fait son apparition. Cette cinquième édition de Koh Lanta a été tournée à partir de fin février. 40 jours de tournage...

C'est sur des lieux proches de l 'Ile des Pins,en Nouvelle Calédonie, que l'on retrouvera les 16 canddiats.

Selon le site Toutelatele, l’équipe des Kanawa (rouge) sera composée de Francis, Pierre, Veronique, Sylvie, Christine, Jérôme, Thierry et Eliane. Mathieu, Sakhone, Coumba, Alexis, Mohamed, Marie-Cécile, Clémence et Aude composeront l’équipe des Kumo (jaune).
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 14 Juin 2005, 23:37

Voici la photo exclusive des candidats de Koh Lanta 5:

Image

A priori les rouges ont du en chier juste avantr la photo...
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 02 Juil 2005, 10:06

Résumé de la première émission:

Image

D’entrée Denis Brogniart nous joue les guides touristiques spécialistes de la nouvelle Calédonie en ventant les mérites de ce département d’outre mer du pacifique. Mais l’essentiel tient dans sa phrase de conclusion qui sonne comme un slogan : « Aujourd’hui ils sont 16…dans 40 jours, il n’en restera qu’un ».

Les 16 volontaires se retrouvent en pleine nuit, tels qu’ils ont quitté leur avion, à savoir en tenue de ville. On les fait grimper dans une camionnette puis à bord d’un bateau. On les laisse quelques minutes plus tard à quelques centaines de mètres (400 mètres du rivage) avec la lourde tache de rejoindre le rivage. Le premier à se jeter à l’eau, est Jérôme, gendarme plongeur de profession ( « ça aide »©). Alexis n’avait pas prévu de se retrouver aussi tôt à l’eau même si la voix off précise avec un brin d’ironie qu’il est astrologue.

Thierry est en grande difficulté dès le départ parce qu’il sait à peine nager. « Je suis plutôt de la terre » précise-t-il. Sakhone et Coumba doivent eux aussi être secourus à mi-parcours. Les autres naufragés se débrouillent beaucoup mieux.

Les naufragés arrivent finalement sur le plage déserte. La priorité pour tous est de sauver ce qui peut l’être dans leurs affaires personnelles. Un hélicoptère fait son apparition quelques minutes plus tard. A son bord DB alias Denis Brogniart. Il annonce aux naufragés qu’ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Ils doivent ensuite entasser bijoux, papiers, montres et effets personnels dans un panier le temps de l’aventure.

« Ceux qui ont 31 ans et plus doivent se mettre sur la gauche et les autres sur la droite » annonce le présentateur. La surprise est grande chez les deux nouvelles équipes ainsi conçues. Les rouges seniors seront hébergés sur l’île Kanawa tandis que les jaunes juniors seront hébergés sur l’île Kumo. Les idées préconçues sur l’âge et ses vertus s’enchaînent à la vitesse de la lumière aussi bien chez les jeunes que chez les vieux.

Avant de rejoindre leur île respective, Denis Brogniart annonce qu’une première épreuve devra se dérouler dans la foulée. Elle vise à obtenir le précieux feu et se déroulera autour de l’île puis dans l’eau. Elle consiste à transporter un rondin le long d’un parcours maritime avant de passer de plateforme à plateforme avec l’aide de ce même rondin. Jérôme le nageur émérite prend de l’avance dans le parcours sous l’eau et décroche assez rapidement un rondin sous une plateforme lequel rondin doit permettre à son équipe de rejoindre la plateforme suivante.

Les jaunes enchaînent les chutes alors que les rouges sont déjà à six de l’autre côté. Sur la deuxième plateforme, il faut faire passer le rondin sous l’eau puis de nouveau sur le plateforme. Les jaunes plus solidaires et méthodiques passent en tête sur l’avant dernière plateforme avant d’essayer se tenir à 8 plus de 5 secondes comme le veut la règle sur l’ultime plateforme dite de la grappe humaine Après de multiples chutes des jaunes, ce sont les rouges finalement les jaunes qui remportent la victoire.

Le feu leur est remis par le présentateur. Jérôme, l’un des artisans de la victoire obtient symboliquement la précieuse bougie des mains du présentateur. Les deux équipes se quittent à cet instant et doivent rejoindre leur île en pirogue. Ils ont pour cela un plan à leur disposition. Les rouges fêtent à l’eau plate cette victoire sur les jaunes. « Mohamed se pose en leader d’une équipe des jaunes solidaire et organisée » nous indique la voix off. Chez les rouges, Francis le doyen prend les choses en main concernant le feu et sa conservation.

On nous présente via son portrait, Christine 35 ans, mariée et mère de deux petites filles qui a choisi de fuir la monotonie en participant à Koh Lanta. C’est elle qui trouve le point d’eau des rouges. Chez les jaunes, le point d’eau n’a cependant toujours pas été localisé par Mohamed et Mathieu. Aude persuadée que les garçons sont tout simplement inefficaces se lance à sa recherche avant de le trouver quelques minutes plus tard. Les Kumos ont donc de l’eau mais pas encore de feu. Ils tentent donc par tous les moyens de produire du feu avant la tombée de la nuit.

Chez les seniors, on tente de construire un abri avec les quelques planches de bois disponibles. Francis commence à en exaspérer quelques uns parmi lesquels Thierry et Jérôme, pour son côté donneur d’ordre et autoritaire qui se pose déjà en chef de tribu. Chez les jaunes, l’abri temporaire consiste à utiliser la voile de la pirogue en attendant mieux.
Le feu n’est toujours pas produit et la nuit apporte son lot d’angoisse. Pendant la nuit, ils manquent de perdre leur pirogue qu’ils n’avaient pas pensé à attacher. Les rouges moins vigilants ont quant à eux perdus une pirogue qu’ils considéraient de toutes les façons comme plus embarrassantes qu’autre chose.

Pendant la nuit, chez les jaunes, Sakhone qui a (déjà ?) le blues décide de s’isoler pour verser quelques larmes dans l’espoir que cela ne soit pas utilisé lors d’un prochain conseil comme raison de son élimination. On découvre dans la foulée, le portrait de Aude, 30 ans, habite en banlieue parisienne une maison qui accueille des cochons ainsi que nombreux animaux domestiques. Elle qui est maquilleuse dans le spectacle n’est pas végétarienne mais rechigne cependant à tuer des animaux sur l’île.

Mohamed qui a repéré une chèvre tient à en faire son quatre heures alors qu’Aude insiste sur le fait que « la viande n’est pas du tout une condition sine qua non à la survie ».

Les rouges commencent finalement à prendre conscience que la pirogue aurait pu servir à beaucoup de choses notamment pour l’abri. Les clans se forment déjà chez des rouges « jeunes » qui considèrent ne pas être « séniors » et les autres qui l’assument. On discute donc déjà en aparté de choix à faire et de décision à prendre dans la perspective d’un éventuel conseil.
Cela tombe bien, la première épreuve d’immunité est annoncée.

Au large de la l’île des pins, le présentateur les attend pour disputer la dernière épreuve. « Les jaunes ne sont pas bien nourris alors que les rouges ne sont pas bien unis » précisent une voix off qui fait des vers sans en avoir l’air.

Le mental fera donc probablement la différence sur cette épreuve. L’épreuve consiste à transporter un tronc d’arbre de 200 kilos le long d’un parcours puis d’enflammer une vasque avec l’aide du feu. Les rouges prennent assez rapidement de l’avance. Les seniors gardent leur avance jusqu’au bout tandis que chez les jaunes Mathieu montre par son attitude nonchalante qu’il a d’ores et déjà abandonné toute idée de remporter la victoire. Les rouges remportent l’épreuve et c’est donc chez les jaunes qu’un aventurier sera éliminé durant le prochain conseil.

Durant la nuit et de retour sur l’île, les jaunes sont assez déprimés. Mathieu confirme que pour lui et vu le physique des rouges c’était perdu d’avance. Mathieu avoue ne pas trop aimer une Aude qui confie quant à elle qu’ils seront tous d’accord dès ce soir sur le choix à faire lors du conseil « même l’éliminé ».

Sakhone, commercial dans la communication de 23 ans est de nouveau en larmes et avoue qu’il commence à trouver difficile le fait de perdre et de ne pas avoir pu donner le meilleur de lui-même. Des défaites qui ont une fâcheuse à lui rappeler les moments difficiles qu’il a traversés durant son enfance. Le lendemain matin, les messes basses commencent et les tractations sont légions. Aude part en campagne contre un Mathieu qui joue la carte du : « elle essaye trop d’influencer tout le monde, elle est roublarde, je le sens ».

Alexis, droit dans ses bottes et déçu par le peu de combativité dont a fait montre Mathieu durant l’épreuve d’immunité lui confie tout de même qu’il pense voter contre lui. Chez les rouges, les hommes se préoccupent de la nourriture pendant qu’Eliane, Sylvie et Francis tentent de construire une cabane.

L’abri se construit donc mais il provoque des tensions. Christine, gérante d’auto-école trouve que les autres n’ont pas été concertés et qu’il n’y a donc aucune raison qu’elle l’utilise. Une dissension entre seniors jeunes et seniors vieux (sic) se fait de plus en plus sentir.
Francis, Eliane et Sylvie (les plus âgés) ne s’entendent plus avec les 5 autres. Pendant ce temps, chez les jaunes, la cabane est presque terminée. L’essentiel reste encore le feu qui ne vient toujours pas.

On découvre le portrait de Mathieu, étudiant en pharmacie de 21 ans qui un peu cynique et provocateur vit toujours chez sa maman « parce qu’elle le vaut bien »©. Il souhaite devenir dans le futur ouvrir une officine avec une petite voiture de sport qui l’attend devant. Sa copine confie qu’elle a fort à faire puisque l’idéal féminin de Mathieu se trouve être l’archétype des top models figurant en couverture magazines féminins. Il avoue quant à lui, un brin narquois dire de temps en temps à sa copine « t’as un gros cul » ce qui fait dire à la voix off que cette dernière est aussi jolie que tolérante. :)

Chez les rouges, une ambiance délétère s’installe. La cabane qui est n’est occupée que par les trois plus âgés est source de division. Thierry et Jérôme trouvent Francis de mauvaise foi. Ils sont convaincus qu’à la première occasion, il fera l’occasion « d’un licenciement à l’unanimité pour incompatibilité d’humeur ».

Sylvie, employée des pompes funèbres est en larmes parce qu’elle constate que tout le monde « n’essaie pas de comprendre l’autre ». « Mais pourquoi ?!!».
Les rouges se disputent donc toujours. Chez les juniors la tension est également pesante. Aude qui ne se voie pas voter contre quelqu’un décide de se proposer au départ.

En accord avec elle-même, elle se sacrifie dit-elle « pour le bien de son équipe » prétextant une difficulté d’ordre moral à voter contre quelqu’un d’autre qui ne l’aurait pas mérité. Sakhone est admiratif de cette attitude. Mathieu considère quant à lui, qu’elle a tout simplement vue venir son élimination prochaine.
Solution qui lui permettrait donc de partir comme une princesse.

Alexis considère qu’elle leur enlève une grosse épine du poids alors que Coumba indique qu’elle peut très bien voter autrement que ce qu’elle lui a demandé. Un peu plus tard, les jaunes sont tout près d’allumer le feu en frottant deux morceaux de bois. Un exploit jusqu’ici inédit dans l’histoire de Koh Lanta.

Les 8 jaunes sont réunis au conseil pour le vote à bulletin secret. Le présentateur leur annonce qu’après ce conseil, ils repartiront sur leur île à 7. Clémence souhaite que son équipe ne perde pas confiance. Mohamed considère qu’ils ont manqués de stratégie même s’il avoue qu’ils ne sont pas physiquement à la hauteur des rouges. Mathieu avoue de nouveau qu’il s’est vite découragé lors de l’épreuve d’immunité. Marie-Cécile est embêtée de constater qu’il pouvait baisser les bras quand d’autres se donnaient à fond.

Aude confie quant à elle qu’elle ne souhaite pas partir mais qu’elle s’est dit qu’elle n’a pas le droit de voter contre quelqu’un d’autre d’autant qu’elle trouve les autres formidables. En français dans le texte cela donne « On est huit et je me suis dit de quel droit je vais voter contre une personne ou une autre…je m’attendais pas à tomber sur 7 personnes que j’ai trouvées formidables et qui n’ont pas plus démérités que moi. Sauf que je me suis dit, j’au 30 ballets, il est vrai que j’ai eu la chance d’en vivre déjà des aventures comme cela super chouette et je me dis eux ils ont aussi ce besoin d’aller plus loin ».
Denis Brogniart, perplexe, lui dit que ce sont des belles paroles avant d'ajouter : « Mais qu’est-ce que vous cherchez, vous voulez abandonner aujourd’hui ?! ». Ce qu’elle nie mordicus en expliquant qu’elle a peut être des belles paroles mais qu’elle va justement au bout de ses belles paroles selon la droiture de conduite dont elle est si fière. « Si je les vois je serai fière de les voir et je pourrais les voir en les regardant en face » ajoute-t-elle. Alexis explique cette initiative arrange tout le monde même si elle est selon lui mauvaise. Coumba lui reproche de faire cela alors même qu’elle connaissait les règles alors que Marie-Cécile la félicite pour ce geste d’une grande humanité.

Aude est la première à aller voter. Elle est suivie de Mohamed, Coumba, Marie-Cécile, Sakhone, Alexis, Mathieu. Le résultat du dépouillement se révèle sans surprise. Aude, Aude, Mathieu, Aude, Aude, Aude, Aude, Aude. 7 voix contre Aude, un seul contre Mathieu. Aude quitte donc l’île. La surprise viendra ensuite du présentateur qui après avoir laissé se dérouler le vote annonce aux jaunes qu’Aude a failli à son engagement et que eux en l’acceptant ont trahi l’esprit de Koh Lanta. Ils doivent procéder à un deuxième vote pour exclure de nouveau l’un d’entre eux. Clémence se lance d’abord. Elle vote contre Sakhone en se basant sur sa résistance et sa capacité physique insuffisante à ce niveau du jeu. Mohamed vote contre Clémence parce que « ça passe pas ». Alexis vote contre Mathieu « le moins bien adapté à l’aventure de Koh Lanta ».

Coumba vote contre Mathieu « Pour ses réflexions de gosse de riche tout simplement ». Sakhone fait de même en indiquant que l’équipe n’a pas besoin d’un élément aussi faible alors que Clémence explique son vote contre Mathieu par le fait qu’il est « le moins à sa place ici et qu’il baisse trop vite les bras ».

Le nouveau dépouillement révèle donc les prénoms suivants : Mathieu, Sakhone, Clémence, Sakhone, Mathieu, Mathieu et Mathieu. Avec 4 votes contre lui, c’est donc Mathieu qui quitte l’aventure quelques minutes après Aude. Il dit à Mohamed et Clémence qu’il espère qu’ils iront loin dans l’aventure.

En l’espace d’un seul conseil, les jaunes auront donc perdus deux éléments. La semaine prochaine, six jours d’aventure intense, des conditions de vie précaires, deux épisodes d’affilée sur TF1 ainsi que deux conseils.
Malheur aux faibles qui ne suivent pas le rythme effréné de l’aventure ainsi qu’aux chèvres qui passaient par là.

Rebondissement, sueur, larmes, ainsi que menaces de cassage de bouches, voilà le programme des épisodes 2 et 3 de Koh Lanta à suivre la semaine prochaine sur TF1.

Portraits des candidats :

Les Kumo (jaunes) :

- Mathieu, le fils à papa, 21 ans etudiant en pharmacie : Arrogant et manipulateur, il montre très vite ses limites physiques. Son petit confort risque de manquer à ce candidat habitué à être couvé par ses parents.

- Mohamed, Le meneur, 24 ans : Originaire des Hauts de Seine, ce Kabyle calme, athlétique et bosseur a tout pour devenir le leader de l'équipe. Mais il semble vouloir rester indépendant.

-Sakhone, le déprimé, 23 ans : Un lourd handicap pour lui : il n'est pas à l'aise dans l'eau. Il a aussi beaucoup de mal à encaisser les échecs et se cache souvent pour craquer en secret.

-Coumba, la fonceuse, 22 ans Hotesse dans un resto Nanterroise: Outre son corp de rêve et sa puissance physique, cette Nanterroise affiche une volonte d'enfer. Elle sait se montrer courageuse, et les états d'âme, ce n'est pas vraiment son truc.

-Clémence
, la naturelle, 20 ans etudiante sport: La benjamine de Koh Lanta 5 a tout de la fille saine. Sympa, serviable et bosseuse, elle se refuse à parler des autres dans leur dos. Pourra-t-elle continuer comme ça ?

-Marie-Cécile, la sportive, 21 ans : Originaire des Yvelines, elle pratique le sport de combat. Plutôt réservée, elle ne brille pas par ses prises d'initiative mais parvient à se rendre utile.

-Alexis, le discrêt, 28 ans Voyant : Il se fond bien dans la masse et s'adapte facilement. Son leitmotiv ? rester juste. Mais ne serait-il pas trop influençable ?

-Aude, la boute-en-train, 30 ans : Elle, c'est la bonne copine. Honnête et généreuse. Son humour et son bon cractère joeunt en sa faveur.


Les Kanawa (rouges) :

-Pierre, le mauvais coucheur, 51 ans : Tout l'énerve. Pas facile de communiquer avec ce râleur pas toujours de bonne foi. Attention, son mauvais caractère pourrait se révéler négatif.

-Christine, la suiveuse, 35 ans : Cette Toulonnaise a quitté mari et enfant pour la première fois. Timorée et manquant souvent d'initiative, elle reste très citadine.

-Sylvie, la naive, 42 ans : Attirée par l'aventure humaine, cette philanthrope a beau prôner la sagesse et le bon sens, elle va vitre être déçue. Son moral s'en ressentira.

-Véronique, l'observatrice, 37 ans : Cette mère de famille se manifeste pas trop. Se rangeant du côté des plus forts, elle se place en observatrice.

-Francis , le doyen, 59 ans : Ce chasseur originaire du Périgord ne manque pas d'initiative. Il semble bien décidé à prouver qu'il peut être leader malgré son âgequi fait de lui le doyen de cette année. A vouloir trop en faire, il risque d'agacer...

- Eliane, l'énergique, 40 ans : Dynamique, elle travaille d'arrache-piedet s'investit vite dans l'aventure. Les critiques ? ça l'énerve mais elle n'y prête pas attention.

-Thierry, L'ambivalent, 38 ans : De prime abord sympathique et bavard, il n'est pas toujours vaillant et ne sait pas nager. Il semble aussi capable de semer la discorde.

-Jérôme, le solide, 32 ans Plongeur Gendarme:Impulsif, il brille par ses performances physiques. Un atout pour ce meneur calme et posé. Son point faible ? Il a du mal à gérer les conflits.

Image
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 09 Juil 2005, 10:17

Lors de l’épisode 1, Aude et Mathieu ont été successivement éliminés à l’issue du même conseil par le reste de l’équipe jaune dite des juniors.Ce qui suit se déroule entre les jours 4 et le jour 10 de Koh Lanta 5.©

Episode 2 :

Pour rappel chez les rouges alias les seniors, deux clans s’opposent Christine, 35 ans de Toulon, Véronique, 37 ans, Jérôme, 33 ans, Thierry, 38 ans et Pierre 51 ans. Face à eux Eliane 40 ans, Sylvie, 43 ans et Francis 59 ans.
Les juniors ne sont plus que 6 depuis les départs d’Aude et de Mathieu. Marie-Cécile et Sakhone sont un peu dépités par le départ surprise de Mathieu et pour le vote obligatoire imposé par Denis Brogniart. Alexis est quant à lui conscient que Mathieu avait un profil atypique. Sakhone le considère comme « le chef des bons à rien ». Les jaunes doivent néanmoins se ressaisir pour éviter une troisième défaite consécutive.

Chez les seniors, les 5 rouges critiquent la cabane des 3 autres qui n’est pas totalement étanche. Francis qui est passionné de chasse décide de partir à la recherche de nourriture dans la forêt. Dans son portrait, ses amis le décrivent comme un homme avec un fort caractère. Ses coéquipiers d’aventure considèrent et Thierry le premier « qu’il parle pour rien, pour dire des conneries et quand on lui demande du résultat, il y a rien quoi ».

La convocation au jeu de confort arrive un peu plus tard. « Partagez votre espoir pour décrocher la victoire » dit le message. Les rouges voient le signe d’un échange de membres entre les deux équipes. Les jaunes qui sont affamés souhaitent donner néanmoins leurs dernières forces dans la bataille. D’autant que comme l’annonce le présentateur en cas de victoire les jaunes gagneront le feu tandis que les rouges gagneront un matériel de pêche.

L’épreuve consiste à reconstituer des bois sacrés en allant chercher les deux parties manquantes qui se trouvent sur la flèche d’une pirogue. Sur une partie du parcours, ils devront porter l’un de leur équipier sur un plateau de bois. Les rouges plus nombreux désignent Véronique et Sylvie comme les deux personnes qui ne participeront pas à l’épreuve.
Menés par Sakhone, les jaunes démarrent vite. Francis, le vétéran fait lui aussi un effort violent pour mener son équipe mais après 10 secondes de courses il est victime d’un claquage. Il stoppe net sa course et laisse devant lui ses coéquipiers ainsi que l’équipe jaune. La production autorise Véronique à entrer en jeu à sa place.

Les jaunes hissent Marie-Cécile sur le bouclier de bois et prennent une forte avance sur leur concurrent. Une fois devant la pirogue échouée, Marie-Cécile légère mais trop petite a des difficultés à décrocher la pointe de leur totem. Les rouges refont donc une partie de leur retard.
Cela ne suffira malheureusement pas, puisque quelques secondes plus tard les juniors enfichent la tête du totem dans le bois sacré. Ils remportent la victoire. Denis Brogniart indique aux rouges qu’un médecin viendra ausculter Francis puis félicite les jaunes pour leur première victoire.

Francis est énormément déçu. Le médecin de l’aventure le transfère à l’infirmerie. Les rouges ont peu d’espoir de retrouver Francis victime d’un claquage de retour de l’aventure. Dans le même temps, les jaunes accueillent le vieux Joss venant d’une tribu du nord de la Calédonie. Il fait du feu uniquement avec l’aide de deux bouts de bois.

C’est la délivrance chez des jaunes qui obtiennent enfin le feu tant attendu. Le soir venu, ils mangent leur premier plat de riz. Mohamed part ensuite à la chasse au puffin. Un oiseau marin abondant sous ses latitudes mais très rarement chassés au motif que sa chair sent le poisson.

Il en tue trois et espère vraiment pouvoir rapporter une chèvre dans les prochains jours. Chez les rouges, le départ de Francis inquiète Eliane. Elle et Sylvie sont encore plus isolées sur l’île d’autant que leurs décisions sont constamment remises en question par les autres. Selon Christine, Sylvie se met constamment en valeur et a fait d’elle sa tête de turc au motif qu’elle est souriante sait se mettre en valeur et est jolie. Rien que ça ?
Dans son portrait, Sylvie qui se retenait quelques secondes d’insulter Christine face caméra est décrite comme une femme très sensible qui aime le jeu. Elle est en larmes quand elle explique qu’il y a selon elle des limites à la bassesse.
Mohamed est devenu le leader charismatique des jaunes nous explique la voix off. Sakhone ne le trouve pourtant pas exceptionnel en terme de survie. Il rappelle cependant face caméra que les plus forts sont souvent les premiers éliminés et que ce n’est donc pas plus mal que Mohamed s’occupe de tout.

L’épreuve d’immunité est annoncée dans la foulée. Le message indique : « Pour faire le poids dans ce défi, ne laissez pas tomber votre ami ». Avant l’épreuve d’immunité, Francis est finalement autorisé par le médecin à réintégrer la tribu des Kanawa. L’épreuve consiste à suspendre un membre de chaque tribu à une corde puis à tirer cette corde depuis la plage pour maintenir ce membre en suspension au dessus de l’eau. Les rouges plus nombreux exluent Francis (diminué) et Sylvie de l’épreuve.
Les jaunes choisissent Clémence et les rouges pour être en suspension au dessus de l’eau. Tous les autres tireront donc les cordes. Celle qui touchera l’eau en premier fera perdre son équipe. Denis Brogniart ne perd pas beaucoup de temps pour dire aux aventuriers qu’ils devront vite désigner un membre de leur équipe qui devra quitter dans les 15 secondes la porte. 2 femmes quittent successivement les équipes jaunes et rouges. Après un nouveau départ, ils ne sont plus que 2 par équipe. Sakhone et Mohamed chez les jaunes, Thierry et Jérôme chez les rouges.

Les deux équipes tenant bon, le présentateur leur demande de ne garder qu’un seul membre pour tirer la corde. Jérôme est opposé à Mohamed. Mohamed ultra motivé et qui ne « lâche rien » voit son adversaire glisser sur la plage et laisser inexorablement tomber Véronique à l’eau. La victoire est de nouveau pour des jaunes qui explosent de joie. Les rouges affronteront pour la première fois l’épreuve du conseil tandis que les jaunes apprennent qu’une nouvelle aventurière viendra dès ce soir dans leur équipe.

Chez les rouges, dès le retour au camp, Francis explique aux autres que venant du pays Basque il a la maîtrise de la technique du tir à la corde et qu’il savait qu’il ne fallait pas mettre le plus costaud devant. Pierre alias le sosie de Marco Beacco dira à son sujet que les organes principaux de Francis qui sont les cordes vocales n’ont pas été touchés lors de son claquage.

Sur l’île, Véronique, Thierry et Pierre trouvent le manioc que Francis n’a jamais trouvé. Pendant ce temps, Caroline 29 ans, créatrice de mode, qui remplace Aude débarque sur Kumo. L’accueil est glacial. Sakhone ne la trouve « pas top physiquement » et croit comprendre qu’elle n’est pas une sportive. Mohamed qui a vu qu’elle a des talons est convaincu qu’elle ne fera pas long feu dans l’aventure. Caroline est décrite dans son portrait comme une fan de chaussure, midinette. Elle est donc créatrice de mode et tient une boutique de couleur rose avec sa maman. « Pour que ma fille soit heureuse il lui manque que l’amour » explique sa mère avec un accent chantant du sud-ouest de la France.

Elle avoue à ses camarades être forte psychologiquement mais confie n’avoir aucune compétence physique. Au matin du 6ème jour, les puffins ne plaisent pas à Caroline. Elle est considérée comme une étrangère aux étranges manières par le reste de la tribu. Caroline au bord des larmes indique face caméra qu’elle n’a pas envie que cette situation perdure trop longtemps et qu’elle reste comme celle qui débarque comme un cheveu sur la soupe.
Pendant ce temps, chez les rouges les tractations commencent. Pierre est dans la ligne de mire de Francis à qui il reproche de ne pas être à la hauteur physiquement. Eliane tente pendant ce temps de se rapprocher stratégiquement des filles de l’autre clan des rouges.

Durant le conseil, Francis indique qu’il est rétabli. Après une discussion tournant autour de la cabane, les rouges se mettent à voter. Lors du dépouillement Francis obtient 7 voix en sa défaveur contre une contre Christine. Il doit donc quitter l’île. Au moment de passer un message à ses camarades il dit à Christine qu’elle a cassé l’équipe dès le premier jour à Jérôme qu’il pense qu’il se trompe mais qu’il lui souhaite d’aller loin ainsi qu’à Sylvie et Eliane qu’ils se reverront. Pourtant même ces dernières auront dû se résoudre à voter contre lui. Pour la petite histoire, Sylvie aura motivé son vote de cette façon : « J’ai une chose à lui dire bravo Francis et respect ». Francis a voté contre Christine « Tu fais trop de mal à l’équipe et tu n’as rien compris au jeu » et Christine a fait de même en le qualifiant de « manipulateur ».

Episode 3 :

Le lendemain matin du 7ème jour, les rouges sont unanimes pour dire que le bien être prédomine depuis le départ de Francis. Eliane en profite pour se rapprocher de l’autre groupe comme pour signer la trêve. Eliane 40 ans, maître tailleur dans la marine à Toulon qui donne 10 heures de cours de fitness par semaine. Chez les jaunes, Caroline a toujours du mal à s’intégrer dans l’équipe. On lui reproche de trop pleurer et de faire trop de manière notamment concernant les oiseaux que lui proposent Mohamed.
Elle s’engueule rapidement avec Sakhone qui lui reproche d’être inutile et la menace de lui casser la tête. Un jeu de confort est annoncé dans la foulée. Les jaunes croient reconnaître une épreuve de dégustation dans le message de la production. Il s’agit bel et bien d’une épreuve de dégustation de vers. Chacun d’eux devront déguster deux vers. Tous les aventuriers remplissent leur mission et c’est donc le meilleur représentant de chaque équipe qui devra manger en 45 secondes le plus de vers possible. Alexis est le représentant des jaunes quand Véronique est celui des rouges. Au bout de 45 secondes, Alexis avale 6 vers quand Véronique en ingurgite 8. Les rouges remportent un kit de pêche complet.

Jérôme, plongeur de profession, se lance dès son arrivée sur l’île Kanawa dans le lagon très poissonneux. Il y trouve deux bénitiers à défaut de poisson. Entre Sylvie et les autres, le courant ne passe toujours pas. Chez les jaunes, Sakhone ne s’entend toujours pas avec Caroline.
Le matin du 8ème jour, les jaunes qui ne voient pas Mohamed revenir de la chasse s’inquiète pour lui. La production envoie immédiatement un hélicoptère qui survole l’île à sa recherche. Chez les rouges, la chaleur fait tomber Sylvie brutalement en syncope. Plus de peur que de mal, elle se remet tant bien que mal. Chez les jaunes Mohamed refait son apparition quelques heures plus tard avec une chèvre sous le bras. Il est favorable au fait de la manger bien que celle-ci soit pleine. Un berger d’une tribu voisine vient faire une inspection pendant que Mohamed menace « Rien à foutre qu’elle soit pleine qu’elle soit vide… la chèvre elle bouge pas d’ici la chèvre, et celui qui est pas content qu’il vienne me voir je lui casse sa bouche, je vous le dis tout de suite, à la machette celui qui veut la prendre, je m’embrouille grave je vous le dis tout de suite, moi je suis un fou dans ma tête…ou alors vous me ramenez autre chose dans ce cas là, j’en ai rien à foutre. Elle est en mauvaise santé, je vais la couper tout de suite comme ça elle sera plus en mauvaise santé ».

Le jeu d’immunité est annoncé dans la foulée. Chez les rouges, le médecin doit intervenir pour ausculter Sylvie. Le médecin est pessimiste et il lui interdit de participer à l’épreuve d’immunité. L’épreuve consiste à faire avancer un aventurier relié par une corde à une charge placée dans la mer le long d’un parcours maritime puis terrestre. Caroline pour les juniors et Eliane chez les seniors serviront de bagnard. Sur cette épreuve les rouges rapidement devant remportent la victoire.

Denis Brogniart annonce aux jaunes qu’ils ont perdus mais aussi à Mohamed qu’il a chassé une bête qui était pleine et que cela ne se fait pas. Il ajoute qu’il n’a pas averti son équipe de l’endroit où il allait et qu’il a eu un comportement inqualifiable à son retour. Mohamed sera pour la peine isolé sur un îlot pour réfléchir à son attitude.

Au matin du 9ème jour, Mohamed, chauffeur de car de 24 ans, a effectivement réfléchi. Chez les rouges, Sylvie qui a craqué moralement ne reviendra pas et c’est comme le veut la règle, le dernier éliminé à savoir Francis qui prend sa place en revenant sur l’île au grand désarroi de la plupart des Kanawa.
Chez les jaunes, Marie-Cécile victime d’une otite est menacée. Sakhone lui aussi pense l’être. Durant le conseil, le présentateur invite les aventuriers à s’expliquer sur leur attitude durant l’épisode de la chèvre. Mohamed fait son retour quelques secondes plus tard en cours de conseil. Sakhone sous l’insistance de ses camarades et de Denis Brogniart présente ensuite ses excuses à Caroline.

Durant le vote, Caroline vote pour Sakhone : « Sakhone tu m’as manquée de respect je vote donc contre toi, j’espère que ce malheureux incident t’aidera à grandir ». Sakhone vote contre Caroline « Elle n’a rien d’une aventurière et je la réexpédie tout droit dans sa ville pour qu’elle aille bronzer et qu'elle aille en boite avec ses amis . Alexis vote contre Marie-Cécile « de nous 7 tu me sembles la moins motivée et la moins prête à poursuivre l’aventure ». Marie-Cécile vote contre Sakhone « Je vote avec mon cœur, parce que c’est vrai que Caroline a fait beaucoup d’effort, elle est gentille et a tout ce qu’il faut pour rester ». Au dépouillement, le présentateur annonce Sakhone, Sakhone, Caroline, Marie-Cécile, Caroline, Caroline et enfin Caroline.

C’est donc avec 4 votes contre elle, Caroline qui quitte la tribu des Kumos. Elle les quitte déçue en leur souhaitant tout de même bon courage pour la suite. La semaine prochaine, une épreuve inédite dans Koh Lanta qui consiste en 24 heures de marche en forêt ponctuée de nombreux défis.

Pour la petite histoire, Clémence a voté contre Caroline en lui reprochant de ne pas être assez sportive, Coumba a voté contre elle au motif qu’elle est la dernière à être arrivée alors que Mohamed indique avoir voté contre elle vraiment à contre cœur.

Les phrases cultes:

Mohammed : Je ne suis pas là pour faire dans le social pour les animaux !

francis: "on est des seniors avec le moral de juniors, voire de cadets"

Le père d'Aude à propos de sa fille qui mange plus de porc, de viande etc : à koh lanta si elle a faim, tu parles qu'elle va pas manger de viande, c'est avec le couteau entre les dents même qu'elle va courir"

Caroline la nouvelle : "snif je veux que tout le monde m'aime snif ils ne m'intègrent pas snif je leur montre des papillons snif ils n'en ont rien à faire snif"

Mohamed à l'un d'eux alors qu'ils n'ont rien mangé : "t'as qu'à manger tes crottes de nez !"

Coumba en parlant de l'oiseau : on lui a enlevé les poils

Caroline (miss rose bonbon) : J'ai pas envie d'être comme une cheveu sur la souffrance

Alexis "et comment on fait pour la cuire ? On l'embroche direct et..." concernant la chèvre qui était pleine...

Sakhone "j'ai vu mon steack-frites partir..."

Mohammed : "J'ai toujours tourné droit, j'ai pas tourné à l'envers"... euuuuuuuuuh! Comment on fait pour tourner droit?

sakhone "j'apprends les valeurs humaines dans ce jeu"
next week sakhone : "ca coagule dans ma tete"

Sakhone : " Je la renvois direct dans sa ville pour qu'elle aille bronzer et sortir en boîte avec ses amis".

Caroline : "ils ont vraiment un comportement barbare".

Caroline à Sakhone "tu n'as rien d'un guerrier, tu crois que parce que tu fais des mouvements là ?!, après tu fais ton warrior, tu fais que te défiler, un guerrier se défile pas"

Sakhone "quoi quoi euh quel warrior, quoi quoi, je te casse ta tête"

Denis ramenant Francis (ou Francise pour Christine ) : voilà le dernier éliminé revient, donc je vous demande de faire un très bon accueil à Francis.

Les autres en choeur "hmm..grrrmm...mmrrrr...hhhh"

Francis répété deux fois donc il s'en doute un peu "je suis pas là pour être un boulet"
nan nan, ils sont heureux tes équipiers de te trainer pour les prochaines épreuves.

Christine (la fille au maquillage permanent) : il suffit qu'on soit un peu joliequ'on ait quelques atouts comme moi pour susciter la jalousie, c'est comme ça" dit-elle très convaincue de son aura qui illumine l'image.

Pierre en parlant de Francis "Les organes principaux n'ont pas été touchés, en l'occurrence ses cordes vocales".
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 16 Juil 2005, 10:43

Des associations de protection de la nature ont, selon l'AFP,  vivement protesté vendredi après la diffusion du troisième épisode de l'émission Koh-Lanta, tournée en Nouvelle-Calédonie, au cours de laquelle des candidats ont tué des oiseaux d'une espèce protégée.


"Les aventuriers de Koh-Lanta saccagent le patrimoine naturel calédonien", ont affirmé dans un communiqué quatre associations, dont la Société calédonienne d'ornithologie et l'antenne locale du WWF (Fonds mondial pour la nature).


Dans l'émission de télé-réalité diffusée la semaine dernière, qui a pour cadre l'île des Pins (sud de la Calédonie), l'équipe des "Juniors" a tué et mangé plusieurs Puffins fouquets, "une espèce sensible et intégralement protégée" dans l'archipel.


"La Nouvelle-Calédonie accueille un gros tiers (environ 500.000 couples) de la population mondiale de Puffins fouquets. Ces oiseaux sont vulnérables du fait de la réduction de leur habitat pour la nidification (...) et de nombreuses menaces à terre et en mer", ont indiqué les associations.


Elles ont également jugé "déplorable que les producteurs aient laissé massacrer des oiseaux marins natifs, en pleine période de nidification", soulignant que "deux délibérations provinciales protégent à la fois les oiseaux et leurs terriers".


Les associations "avec le soutien d'autres structures locales et nationales" ont l'intention de déposer une plainte contre "les auteurs des délits, les participants (à l'émission), la société de production et la chaîne TF1". La Ligue de protection des oiseaux (LPO) et le WWF confirment dans un communiqué commun publié à Paris leur intention d'engager une action en justice contre TF1 et les producteurs de l'émission.


A TF1, on expliquait vendredi que la société de production Adventure Line Production, producteur de Koh Lanta, "avait pris ses précautions en posant la question aux gendarmes présents à l'île des Pins, aux autorités représentant les tribus canaques qui exercent le pouvoir sur place. Il leur avait été dit que la chasse du puffin du Pacifique, animal extrêmement présent sur l'île, n'était pas interdite".


"Par ailleurs, la société de production avait interrogé la société calédonienne d'ornithologie qui lui avait indiqué qu'elle souhaitait protéger le puffin uniquement dans la province nord et pas sud", a ajouté la chaîne.


"Compte tenu de l'émotion soulevée, et, sans s'interroger sur le fait de savoir si oui ou non le puffin est protégé, TF1 a demandé au producteur de gommer tout ce qui peut ressembler à une scène de chasse d'un animal protégé pour les épisodes à venir", a ajouté la chaîne.
Source: Tv-news-over-blog
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 25 Juil 2005, 17:14

Episode 4

La semaine dernière lors des épisodes 2 & 3 de KL5, Caroline qui venait tout juste de remplacer Aude a été éliminée par ses camarades au motif qu’elle était trop étrange et pas assez efficace. Dans le même temps, Francis lui aussi éliminé par le reste de sa tribu Kanawa faisait un retour inattendu pour remplacer Sylvie victime d’un malaise puis d’un début de dépression.
Ce qui suit se déroule entre les jours 10 et 13 de l’aventure Koh Lanta.
Au matin du 10ème jour, Francis dont le retour n’était pas attendu est accueilli froidement par ses ex-nouveaux coéquipiers. Il compte se faire petit. Pas de quoi soulager des rouges qui dans leur grande majorité trouvent osé et stupide l’idée qu’il a eu de revenir alors qu’il a fait l’unanimité contre lui lors du conseil qui a abouti sur son départ.

Chez les jaunes, Sakhone est encore troublée par les excuses qu’il a du faire la veille à Caroline. Du moins « ça coagule dans ma tête » si l’on en croit les propres mots de l’intéressé.

Marie Cécile victime d’une otite consulte un médecin qui lui interdit de participer aux prochaines épreuves aquatiques. Alexis se demande si tout cela n’est pas un peu psychosomatique pendant que Marie-Cécile se plaint d’être totalement ignorée par le reste de l’équipe qui n’a d’yeux que pour Mohamed.

Francis qui ne peut participer au défi du fait de sa blessure à l’épreuve de confort à venir se voit demander de s’occuper de trouver des rats. Denis Brogniart propose un peu plus tard aux deux équipes un périple ponctué de défi. Les rouges et les jaunes seront confiés à deux guides. Sur le parcours, les deux équipes devront relever le maximum de défi possible. Cela commence avec une longue marche dans la forêt de Waccha. A distance, les tribus s’affrontent. Les jaunes arrivent au lieu dit le lac sans fond. Ils doivent plonger dans le lac pour ramener du fond 6 coquillages. Marie-Cécile ne peut participer à cette épreuve du fait de son otite.

Alexis ramène son coquillage, Sakhone qui a des difficultés à la nage se surpasse pour ramener le sien. Pour Clémence, Coumba et Mohamed il s’agira d’une formalité. Les rouges de leur côté arrivent devant l’entrée d’une grotte. Elle a pour seul éclairage deux bougies et doit trouver deux coquilles dans une grotte obscure. Christine première à se lancer panique et perd du temps dans cette épreuve. Elle ne ramène finalement qu’une pierre et non un coquillage. Eliane fait de même et se trompe dans l’obscurité en ne ramenant qu’une pierre. Pierre est le premier à ramener une vraie coquille. Véronique ne ramène également qu’une pierre Thierry ramène une coquille et Jérôme ne ramène rien. 2 sur 6 pour les seniors. La tension monte après cette épreuve « ratée ».

Jérôme, 33 ans, est décrit dans son portrait comme quelqu’un d’intègre et fidèle à sa parole. Il est gendarme-plongeur de profession. Sa femme le décrit comme peu tolérant à l’égard des gens. Les deux tribus se croisent un peu plus tard pour faire un peu plus tard la 1ère épreuve qu’a du subir chacune d’entre elles. Les rouges se jettent dans le lac sans fond l’un après l’autre. Véronique tombe à plat dans l’eau perd ses moyens et lâche son coquillage. Thierry qui ne sait pas nager ne sait nager ne se jette même pas à l’eau. Eliane échoue également. Le bilan est mitigé. Chez les jaunes, Clémence et Sakhone, Marie-Cécile et Coumba échouent successivement dans la quête de la coquille. Coumba est déçue de ne pas avoir trouvé la coquille en se demande même avec une pointe de mauvaise foi s’il y avait vraiment quelque chose dans la grotte. Coumba, 22 ans d’origine Malienne est décrite par sa famille (dans son portrait) comme quelqu’un qui n’accepte pas d’avoir tort. Il défend une association qui vient en aide aux villages d’Afrique. Son patron la décrit comme impulsive et manquant un peu de maturité.

Les deux équipes se voient offrir des spécialités locales en guise de repas. Les jaunes goûtent un repas à base d’escargot et d’ignames pendant que chez les Kanawas, les seniors testent de la chauve souris locale qu’ils comparent, au goût, à du poulet.
Vers 22h, une épreuve qui consiste à faire durer le moins longtemps possible la combustion de plusieurs bougies s’engage à distance entre les deux équipes.

Au petit matin, le réveil est difficile. Les deux tribus rejoignent le présentateur prêt à leur annoncer le résultat. 15 encoches pour les rouges, 18 pour les jaunes, les jeunes remportent le jeu de confort et peuvent choisir chez les rouges celui ou celle qu’ils veulent voir les rejoindre. Celui-ci sera intouchable lors du premier conseil. Les jaunes choisissent Jérôme qui devient automatiquement Kumo. Les rouges sont abbatus par cette annonce qu’ils considéraient comme un leader sur lequel il était possible de s’appuyer. Alexis et ses camarades reconnaissent que ce choix est stratégique et qu’il vise essentiellement à déstabiliser l’équipe adverse.

L’épreuve d’immunité est lancée un peu plus tard dans la journée. L’épreuve consiste à assembler les éléments d’une pirogue (mat et voile) puis de rejoindre avec celle-ci un îlot situé plus loin. Les seniors hissent rapidement la voile. Ils sont en tête mais les jaunes ne sont pas loin. Les rouges qui utilisent à la fois le vent et la rame prennent finalement le large pendant que les juniors dérivent progressivement. Les Kanawas arrivent les premiers sur l’île aux souris et remportent donc l’épreuve d’immunité ainsi que le premier totem.

Juste après l’épreuve Clémence est victime d’un malaise. Jérôme déstabilisé par cet exil forcé explique face caméra qu’il était très habitué au confort que lui offrait sa situation chez les rouges. Amer, il explique que cela sera dur d’être à fond avec les jaunes contre ses anciens amis.
Ses anciens compagnons sont pour la plupart très triste même si Eliane et Francis le regrettent moins. Jérôme était très important notamment en matière de pêche. Jérôme constate que l’île des jaunes ne possède pas les mêmes fonds marins généreux que celle des rouges. Jérôme conserve toujours son vague à l’âme et la nostalgie de son ex-équipe rouge.

Au matin du 12ème jour, la tribu se nourrie des chasses nocturnes de Mohamed. Jérôme qui n’a plus le rôle de leader critique ce comportement qui consiste à aller chasser la nuit pendant que les femmes dorment en attendant de ces dernières qu’elles fassent ensuite la cuisine. Il critique ensuite Coumba qui selon lui se plie aux 4 volontés de Mohamed.
Jérôme malgré ses critiques face caméra est accueilli à bras ouverts par des jaunes qui le qualifient d’ange. « ça parle un petit peu quartier, c’est de la petite terreur » explique le gendarme plongeur pendant que Sakhone explique face caméra qu’il l’admire et le prend pour exemple. Comme l’explique la voix off « Jérôme cache bien son jeu et des désillusions sont à prévoir chez des jaunes, il est vrai, particulièrement naïf ».

A quelques heures du scrutin, Jérôme et Marie-Cécile parlent de voter contre Mohamed tandis que Sakhone semble tout près d’en faire de même. Jérôme intouchable mais dont le vote est stratégique est approché par Sakhone qui tente des tractations.

Les juniors se retrouvent pour les 3ème fois sur 4 possibles devant le présentateur lors du terrible conseil. Celui-ci rappelle que Jérôme est intouchable. Jérôme explique au présentateur que Mohamed est LA forte personnalité de la tribu Kumo et que personne n’ose le critiquer. Pour Alexis qui n’est pas d’accord, Jérôme ne prend pas trop de place. Pour Mohamed tout devrait bien se passer si Jérôme devient un jaune dans l’âme. Sakhone confie qu’il se sent proche de Jérôme et qu’il admire sa force et son parcours.

Après cette discussion, les jaunes s’en vont voter. Marie Cécile vote« contre Mohamed pour que les autres aient un peu plus de place dans le camp » et Mohamed vote contre Marie-Cécile « à contre cœur ». Au dépouillement, Denis Brogniart dit les prénoms de Marie-Cécile, Mohamed, Mohamed, Marie-Cécile, Marie-Cécile, Marie-Cécile, Marie-Cécile. Marie-Cécile prend son sac, son flambeau et s’entend dire par le présentateur que la sentence est irrévocable. Elle dit à Clémence et Alexis qu’elle leur souhaite d’aller le plus loin dans l’aventure tout en souhaitant aux autres d’aller au bout d’eux-mêmes.

Pour la petite histoire, Alexis a voté contre Marie-Cécile en indiquant « tu me sembles fatigué et énervée de toute cette aventure », Sakhone a voté contre « Marie Cécile parce qu’elle tombe souvent malade », Coumba a fait de même en précisant « T’es hors jeu, et ça se voit un peu beaucoup que tu en as ras le bol et la femme qui était en toi au début de l’aventure s’est éteinte ». Clémence a elle aussi voté contre Marie-Cécile « La seule à avoir eu une petite baisse de moral et de régime ».

Episode 5

13ème jour : Depuis 3 jours, Jérôme n’a pas le moral et « en plus il pleut » ajoute la voix off. Chez les rouges, les seniors qui n’ont pas construit de cabane étanche sont restés debout près du feu durant une bonne partie de la nuit. Francis et Eliane qui font toujours bande à part se sont abrités sous un rocher en regrettant que leurs camarades ne fassent pas de même.

Pierre et Thierry sont dépités et se disent déjà démobilisés dans l’optique du jeu de confort à venir. Ils se plaignent de leur condition de vie mais la production ne peut et ne veut rien y faire. Chez les jaunes, Sakhone décèle une concurrence entre Jérôme et Mohamed. Alexis, Clémence et Jérôme discutent déjà stratégie. Jérôme explique à ses camarades qu’ils auraient peut être intérêt à voter contre Mohamed. Un Mohamed qui a les chevilles qui enflent puisqu’il avoue face caméra en se comparant à Jérôme « peut être que je suis plus petit et moins gros mais j’ai du cerveau » ajoute l’intéressé.

Le jeu de confort est annoncé mais Thierry et Pierre souhaitent incités leurs camarades à déclarer forfait. Dans le portrait de Pierre, on découvre que ce Lorrain de 51 ans n’est pas sportif pour un sou et qu’il déteste la fainéantise et la désorganisation.
Sa femme le décrit comme quelqu’un de difficile à vivre par moment.
Thierry et Pierre réclament une bâche à la production. La voix off fait référence à l’épisode 1 durant lequel les rouges ont laissés dériver la pirogue dont la voile étanche aurait pu servir dans ses moments difficiles.

Eliane critique ses camarades et insiste sur le fait que pour elle ce ne sont pas de vrais aventuriers pendant que de son côté Francis s’occupe de conserver l’essentiel…à savoir le feu. La récompense du jeu de confort sera des lettres Le jeu de confort consiste en un parcours à obstacle puis de déterrer un coffre avant de l’ouvrir pour récupérer des coquillages avant de faire le chemin inverse les bras chargés de coquillages puis de franchir la ligne d’arrivée. A ce jeu les jaunes sont les plus rapides. Ils remportent une fois de plus le jeu de confort. Le présentateur remet à Clémence l’intégralité du courrier.

Véronique des Kanawas est triste à l’idée de perdre ce jeu qui lui aurait dit-elle apporté tant de réconfort. Coumba est la seule à ne pas recevoir de lettre. Mohamed est quant à lui touché par la lettre envoyée par sa femme. Alexis est ému aux larmes par le fait de recevoir des nouvelles de son ami Nicolas avec qui il est pacsé. C’est également le cas de Jérôme qui fond en larmes en lisant la lettre de sa femme à haute voix.

Les rouges mobilisés de nouveau décident de construire un abri avant que la nuit tombe. Au matin du 14ème jour, la nuit a été calme grâce a une météo plutôt clémente. Clémence chez les jaunes est décrite dans son portrait comme un tenniswoman de 20 ans inscrite en STAPS à l’université de Toulouse. Elle est classée parmi les 75 meilleures joueuses françaises.

Vient l’heure de l’épreuve d’immunité. Les jaunes devinent dans la convocation une épreuve d’équilibre. Chez les rouges, Eliane et Francis sont toujours à l’écart des autres. Eliane est convaincue que les rouges perdront volontairement cette épreuve d’immunité pour éliminer soit Francis soit elle.

Chez les juniors, Clémence s’évanouit à quelques minutes du départ. C’est la deuxième fois explique-t-elle qu’elle a un petit moment de faiblesse. Mohamed considère que Clémence en fait beaucoup trop sur le campement.
Sur l’île de Dou Ami, le présentateur annonce aux aventuriers que l’épreuve d’immunité sera celle du prisonnier. Un classique de Koh Lanta. Les jaunes choisissent Clémence comme prisonnier et les rouges choisissent Véronique. Coumba et Véronique sont donc attachés par la taille tout au long du parcours et aidés par leurs camarades pour franchir les différents obstacles. Les jaunes d’abord en tête se font rejoindre par les rouges à la faveur d’un tronc d’arbre en dessous duquel ils décident de creuser mais ce sont finalement les jaunes et Coumba qui remportent quelques minutes plus tard cette décisive épreuve d’immunité.

Les rouges qui sont 6 à ce stade ne seront donc plus que 5 à l’issue du vote du conseil. Eliane, 40 ans, est convaincue qu’ils ne se sont volontairement pas donnés à fond dans l’épreuve. Véronique nie toute volonté de sa part de perdre cette épreuve. Eliane, réaliste est consciente que c’est soit Francis soit elle qui partira ce soir.

Lors du dîner du soir, chez les rouges, le groupe des 4 n’invite même pas Eliane et Francis à la dégustation des Bernard Lhermitte. « Une attitude de pourris » selon Francis. Les rouges pensent toujours à Jérôme qu’ils pensent assez malin pour s’associer à Clémence et Alexis pour s’en sortir jusqu’à la réunification.
Chez les jaunes, les faits leur donnent raison puisque non côté d’être admiré par Clémence il est idolâtré par un Sakhone qui souhaite savoir à tout prix comme il fait pour « développer les pecs du haut »©. Le lendemain matin, chez les rouges, le groupe des 4 croit déceler dans un rapprochement soudain d’Eliane une volonté de ne pas se faire éliminer lors du conseil du soir.

Dans son portrait, on découvre que Thierry, 38 ans, boucher dans la Drôme, a récemment pris des cours de natation dans l’optique de sa participation à Koh Lanta. Chez les jaunes, on a faim et on manque de nourriture. Pendant ce temps, chez les seniors, Francis dénonce ceux qui les rouges ne courent pas. Eliane souhaite également dire au groupe des quatre ce qu’elle a sur le cœur. Pierre leur répond que « tout ce qui est excessif est insignifiant » ce qui n’est pas pour calmer les esprits.

Pour Francis, ils n’iront certainement pas au bout du jeu. Il ajoute que ce n’est pas le hasard s’ils ont perdu Jérôme. Eliane et Christine se traitent de menteuse. Christine lui répond qu’elle n’a qu’à apprendre d’abord à être une mère. On apprend ensuite qu’il est arrivé aux oreilles d’Eliane qu’elle serait lesbienne et/ou stérile. Tout ceci vole donc très haut mais pour Francis cela ne fait aucun doute « j’aurai 4 voix contre moi et 2 voix contre Christine ».
Véronique est quant à elle déterminée à voter contre une Eliane qu’elle trouve trop girouette à son goût.

Lors du conseil, Véronique explique que les jaunes sont un peu plus forts lors des jeux. Thierry explique que les jeunes sont beaucoup plus vifs sur les jeux. Eliane explique au présentateur que les rouges ont des pions à éliminer et qu’ils ne sont donc pas vraiment mobilisés sur les épreuves d’immunité. Une opinion que partage Francis qui déplore un manque de volonté de battant chez ses camarades.

Christine indique ensuite qu’elle a tout fait pour préserver le feu le soir où il a plu. Les rouges ont du mal à avouer l’importance de Francis dans la conservation du feu. Pierre revient sur sa volonté de faire grève quelques heures plus tôt. Eliane explique qu’elle ne pense pas que Pierre est taillé pour ce genre d’aventure. Ils se font rappeler à l’ordre par Denis Brogniart qui rappelle qu’ils ont osé demander à l’équipe technique une bâche en douce. « Pourquoi pas un oreiller pendant qu’on y est ?! » ajoute ce dernier. Il revient enfin sur le fait qu’ils ont choisi de ne pas partager la nourriture de la veille avec Eliane et Francis.

Après cette franche, les rouges s’en vont voter les uns après les autres. Au dépouillement, Denis Brogniart prononce les prénoms de Christine, Christine, Eliane, Eliane, Eliane, Eliane. Eliane quitte donc l’aventure. Elle leur dit qu’ils ne sont pas des aventuriers mais des vacanciers avant de souhaiter bonne chance à Francis.

La semaine prochaine, 3 nouvelles journées de survie. De la stratégie, des coups bas et pas mal de surprises.

Pour la petite histoire Eliane a voté contre Christine avec toute ta stratégie et ta méchanceté j’espère que ta stratégie tournera court très vite ». Pierre vote contre Eliane : « Je vote contre Eliane, psychiquement, physiquement, intellectuellement, elle craque ce qui lui fait dire de très gros mensonges ». Ses autres compagnons feront également largement référence à ses prétendus mensonges pour motiver leur vote.
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

juliano49
ain't no easy way
Messages : 601
Inscription : 13 Sep 2004, 09:21
Localisation : angers

Message par juliano49 » 30 Juil 2005, 10:51

Episode 6:

Dans la nuit du 15ème jour, les rouges sont dixit Pierre contents qu’elle se soit cassée. Au matin du 16ème jour, Pierre pense qu’Eliane devait être très très fatiguée « pour dire autant de conneries en si peu de temps ». Francis explique face caméra que le dernier conseil a fait énormément réfléchir chacun des candidats. Pierre (encore lui) le reconnaît face caméra.

Thierry tente un peu plus tard d’aller à la pêche pendant que Christine et Véronique arrachent les burgaux accrochés sur la falaise. Thierry revient avec de la friture. Francis qui sait où se trouve les bénitiers et maintenant bien acceptés par ses camarades. Lui-même reconnaît que celui qui nourrit les autres n’a souvent pas trop de souci à se faire lors des conseils. Ses camarades prétendent que Francis a changé en bien et qu’il était probablement « pollué » par Eliane dixit Christine et Véronique.

Chez les jaunes, Coumba et Clémence ramassent des escargots géants de 80 grammes qui ne se trouvent que sur l’île des Pins dont la végétation est particulièrement sèche. Coumba est de l’avis de tous très bonne cuisinière. Jérôme reconnaît que les mets sont mieux préparés que chez son ancienne équipe.

Le jeu de confort est annoncée juste après le déjeuner. Le présentateur leur annonce que le jeu exige de l’observation, de la rapidité et de l’apnée. Les jaunes plus nombreux indiquent que Sakhone ne participera pas à cette épreuve. Une épreuve qui débute par un parcours terrestre. Tous les participants sont encordés les uns aux autres. Les jaunes plus coordonnés dans leur mouvement prennent la tête sur cette partie. Une fois dans l’eau, il récupère le premier indice pendant que les jours éprouvent les plus grandes difficultés à faire de même.

L’indice dévoile aux jaunes la direction dans laquelle aller pour trouver la récompense du jeu de confort et c’est une fois de plus une victoire pour eux loin devant des rouges complètement dépassés. La récompense des jaunes consiste comme lors de la saison 2 revient à aller dans le campement de l’équipe adverse pour y prendre ce qu’ils veulent sauf le matériel de survie donné par la production au début du jeu.
Les jaunes sont très vite partagés par le fait de procéder à ce pillage. Jérôme refuse de se prêter à ce jeu et Coumba indique que c’est contre ses valeurs. Pendant 1 minute et 30 secondes les jaunes ne prennent volontairement que peu de choses à savoir deux palmes un masque et un tuba. Sakhone se ravisera même de prendre des noix de cocos en constatant que les rouges étaient dans une situation encore plus précaire que la leur.

Jérôme, 33 ans veut faire comprendre à Clémence qu’elle n’est pas issue du même milieu que les autres. Il stigmatise le langage dit de banlieue de Coumba , « La cité ça me sort par les oreilles j’en peux plus » explique un Jérôme très calculateur que Coumba qualifie pourtant assez naïvement « d’ange tombé du ciel ». Mohamed et Sakhone. Alexis reconnaît lui-même qu’il se sent plus proche du milieu de Jérôme. Il concède qu’il discutera avec Coumba et Sakhone pour les convaincre de l’intérêt qu’il y aurait

Chez les rouges, la pluie aidant, les Kanawas trouvent de nombreux escargots dans la forêt. Clémence, Coumba et Alexis reprochent à Sakhone sa mollesse et son manque d’initiative. Il lui rétorque qu’il ne se sent dans son élément que dans les jeux et non dans la vie en communauté. Clémence est la plus virulente dans les critiques. « ça fait 17 jours que t’es là et tu sais pas où est le coin des cocos. T’as même pas la curiosité d’aller voir ? »
Jérôme qui observe la scène de loin écoute Sakhone reconnaître ses torts en indiquant « depuis que je suis là il fait que dormir, son mea culpa c’est des conneries, je préfère aller faire un tour qu’écouter des conneries ». « ce mec là il fait rien il dort toute la journée, son histoire de « ouai je suis un solitaire », c’est du flan pour faire passer la pilule à des gamins de 20 ans ».

Le jeu d’immunité est annoncé. C’est une épreuve d’apnée pure qui se passe au large sur deux plates formes. Le but est pour chacune des équipes d’aller chercher une pierre reliée à une bouée sous l’eau en se relayant un par un pour la transporter jusqu’à un endroit situé un peu plus loin. Sakhone qui donne le meilleur de lui-même puis Clémence seront plus efficaces que Thierry et Véronique chez les rouges. Christine et Jérôme derniers relayeurs de leur équipe se lancent pour le dernier. Celui qui amène le premier la pierre au ponton est déclaré vainqueur. Christine pourtant bonne nageuse se fait logiquement battre par Jérôme le gendarme plongeur. Une logique d’autant plus évidente qu’elle partait avec une distance beaucoup plus importante à parcourir.

Les jaunes remportent le totem d’immunité au grand désarroi. Sylvie et Pierre reprochent face caméra à Thierry de ne pas trop s’être investi. Chez les jaunes, Sakhone pas peur fier de lui explique qu’il n’a pas bien les critiques de Clémence et des autres d’autant qu’ajoute les intéressés « professionnellement c’est moi qui ait le mieux réussi donc j’ai pas de conseils à recevoir ».

Thierry probablement déçu par la récente défaite râle quand Véronique lui demande un peu d’aide. Véronique, 37 ans, est responsable commerciale dans l’agence de publicité de son mari. On perçoit un malaise entre Thierry et ses camarades. Une perspective qui fait plaisir à Francis. « Ce serait marrant si le vent tournait » se réjouit d’avance l’intéressé. Sakhone bouleversé par les reproches faits par ses camarades la veille s’est levé tôt a participé aux taches et à aider à conserver le feu. Il concède que l’aventure fera peut être de lui un homme meilleur dès son retour à la vie normale.
Sakhone est d’ailleurs conscient qu’il n’a pas trop intérêt à se mettre à l’écart du groupe et espère qu’il tiendra jusqu’à la réunification sans avoir à passer par la case conseil. Jérôme piqué par une araignée se met à boiter et est victime d’une inflammation Il appelle un médecin en lui disant que sa venue est nécessaire au campement des rouges. Il se fait immédiatement rappelé à l’ordre par ses camarades jaunes.

Le médecin l’analyse et lui dit qu’il ne risque rien. Il a surtout une réaction allergique importante. Sur Kanawa, Thierry est de plus en plus isolé. Il a qualifie ses camarades de « gagne petit sans ambition ».

Il appréhende le conseil du soir. Il veut voter contre Francis tandis que Véronique explique que le choix sera difficile ce soir. Elle qualifie Francis de quelqu’un de finalement pas désagréable qui fait ce qu’il veut. Thierry reconnaît quasiment la même chose et indique que s’il ne vote pas contre Francis il le fera contre Pierre.

Pierre qui enchaîne les siestes devant ses camarades médusés reconnaît que Koh Lanta est une aventure plus difficile que ce qu’il pensait. A l’issue du conseil, ils repartiront à 4 sur Kanawa.

Durant le conseil, Pierre reconnaît qu’il a fait une erreur de jugement à propos de Francis. Francis avoue qu’il a fait un pas vers eux. Thierry confie au présentateur qu’il s’est découvert une âme de survivant très récemment et qu’il n’est plus le vacancier que décrivait Eliane. Tous reconnaissent qu’ils ont été très heureux de l’attitude des jaunes pendant le pillage. Pierre va voter en premier. Il est suivi par Thierry qui vote contre Francis « sans aucune conviction, tu as vraiment bien changé et je t’apprécie mais il en faut un », puis par Véronique, Christine et enfin Francis qui vote contre Thierry « ne m’en veux pas c’est peut être ça qui nous sauve ».

Lors du dépouillement, Denis Brogniart prononce les prénoms de Thierry, Francis, Thierry, Thierry et Thierry. Thierry est donc éliminé. Il dit à ses camarades « bon courage, bonne chance pour la suite et à bientôt ». La semaine prochaine après 20 jours de galère, c’est la réunification, les personnalités s’affirment et l’aventure prend une nouvelle tournure. Pour la petite histoire Pierre a voté contre Thierry en indiquant « c’est un service que je te rends », Christine a fait de même en disant « Je t’ai senti moins compétitif pendant les épreuves », et Christine a elle aussi voté contre Thierry en précisant « Tu n’a pas essayé de te dépasser lors des dernières épreuves ».

News:

Dans un court dossier sur Koh Lanta paru dans le numéro du mois d’août d’Entrevue, le mensuel qui revient entre autres sur certaines éliminations du jeu comme celle de Mathieu et de Aude ainsi que sur la polémique issue de la chasse à l’espèce protégée qu'était le puffin donne également le nom des deux finalistes et de leur dauphin.
Selon le magazine, le verdict sera rendu à la fin du mois d’août et cela se jouera entre Clémence des Kumos à Francis des Kanawas. La première bénéficierait selon le magazine d’un plus grand capital sympathie que le second. Les demi-finales opposeront Clémence, Francis et Mohamed et à ce stade Mohamed sera éliminé...
(attention spoiler : si vous souhaitez garder le « charme » de cette Real TV, ne surlignez pas les lignes précédentes qui vous donneraient une information capitale.)
"La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, bien des gens paraissent brillants avant qu'ils n'ouvrent leur bouche."
"L'avantage d'être intelligent c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile alors que l'inverse est difficilement réalisable."

Répondre