A Year In The Merde

Livres et bandes dessinées, comics, mangas, etc.
Répondre
mouzillon
whoo! alright - yeah...uh huh
Messages : 341
Inscription : 09 Juil 2004, 15:31
Localisation : Rennes

Message par mouzillon » 05 Mai 2005, 13:14

Génial!
Petite découverte, et pour tout vous dire, livre à peine entammé (je viens de finir septembre). Mais déjà, un livre terrible!!!! :whah: :trop: .

A year in the merde, c'est l'histoire d'un anglais qui vient passer un an à Paris et qui découvre la culture française. Les clichés, les vérités, les anecdotes, détails qui nous semblent fait parti du quotidien mais qui paraissent incroyable à un anglais. Bref on se régale. On lit un sorte de journal de bord qui nous parle de tout et de rien, de son boulot, sa vie perso, très banal en soi, mais à mourir de rire au final.

Par contre, c'est impératif de le lire en anglais, par pitié ne liser pas la traduction française, sinon ça n'a plus aucun intérêt. Honnétement c'est assez facile à lire, il y a beaucoup de références à la langue française (puisque le héros tente d'apprendre le français...). Et c'est un délice, de voir ce qu'un anglais entend lorsque nous parlons anglais... bref pour se mettre dans la peau du personnage il faut vivre ce qu'il a vécu, donc le lire en anglais.

Juste pour vous donner le ton; voici les quelques lignes qui suivent la présentation de l'auteur :

"Stephen would like to thank the French government for introducing the 35-hour week and giving him time to do more interesting things on friday afternoon than work. Merci"

Et le reste est dans le même ton...
Chauvins s'abstenir.... :blush:
If not now, when?

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 09 Mai 2005, 10:30

J'avais déjà lu le "Sacrés Français" de Ted Stanger mais je trouvais que le tout était quand même assez caricatural. Celui-ci a l'air un peu plus fin (c'est un anglais qui écrit en même temps, pas un américain) et je serais assez curieux de voir ce que ça donne, effectivement ^^

J'espère que le livre est vraiment bon car ce genre de chose manque cruellement aux français, peuple fier et sûr de lui qui peine à comprendre que l'on s'enrichit toujours à regarder ce que font les autres et surtout à écouter ce qu'ils pense de nous.... :rolleyes:
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 13 Mai 2005, 14:17

J’ai commencé à lire ce bouquin hier et j’aime beaucoup le ton ! ^^
La manière dont tout est décrit, tous ces travers et attitudes déconcertantes des …parisiens (plus que des français plus généralement parce que à vrai dire même pour un provincial français le Paris de tout les jours est totalement… euh… imprévisible :blink: , que ce soit dans le positif comme dans le négatif…*).

Je n’ai pour le moment lu que septembre et octobre, mais c’est le genre de bouquin très accrocheur et que tu lis en quelques jours… c’est le genre d’humour que j’aime beaucoup- et c’est en plus interessant!
Par exemple j’ai bien aimé la discussion de Paul avec son équipe « française » autour du nom du projet et de sa consternation face aux divers propositions révelant vraiment les amalgames que l’on peut faire, les « adaptations » comme il dit… Paul West a toute notre sympathie et aucune mauvaise foi permise de la part des lecteurs français (!) ce serait vraiment un manque de largeur d’esprit car c’est juste, c’est drôle, fin,… bref un bouquin simple à lire, idéal pour une lecture de vacances…. Merci Mouzillon ! :good:



* au fait… ils ont fini par le prendre mon auto-radio... deux semaines après ! ******** de dzeuns :><:

mouzillon
whoo! alright - yeah...uh huh
Messages : 341
Inscription : 09 Juil 2004, 15:31
Localisation : Rennes

Message par mouzillon » 17 Juin 2005, 11:36

La fin de ce livre est cependant un peu decevante...

Les péripéties du début étaient franchement drôle. Mais plus l'année passe, plus son expérience se passe mal, et puis ça part dans le caricatural. Et c'est dommage. En même temps je comprend, ce roman se veut journal de bord et à la fin il lui arrive que des 'merdes' (le titre est justifié c'est sûr). Donc il ne va pas faire l'éloge des gens qui l'entourent. Et bon, c'est sur ça ne donne pas une bonne image de la France.
Il faudrait juste préciser aux lecteurs outre-manche que toutes les françaises ne sont pas des salopes, et tous les employés de bureau ne sont pas des légumes et tous les patrons ne sont pas des politiciens magouilleurs.

Reste que je me suis vraiment pris de bon fou-rires dans le bus. Comme on le retrouve texto dans le livre "Eet eeez so coool, ze british oomooour" (ça c'est ce qu'entend un anglais lorsque un français tente de parler en anglais).

Donc très drôle, très facile à lire en anglais (un bon moyen de lire un peu d'anglais sans se prendre trop la tête), bref je vous le conseille vivement.

Pour ceux qui préfère quand même la version française... ça s'appelle "God Save la France".
If not now, when?

Avatar de l’utilisateur
grrrr
karma police
Messages : 1263
Inscription : 30 Jan 2004, 15:45
Profil Last.fm : saintkro
Localisation : sur terre par intermittence...
Contact :

Message par grrrr » 29 Juin 2005, 01:13

Je suis plutôt d'accord avec toi et pour preuve pour le moment j'ai fais un break sur le passage où justement il découvre les magouilles de Jean-Marie... là c'est un peu trop, ça a commencé à me gaver, et puis c'est un vrai obsédé sexuel ce mec!... (tous les anglais sont comme ça?? :blink: ) du coup je l'ai prêté le bouquin et je reprendrai plus tard là où je me suis arrêtée... Mais je t'avoue que je n'ai pas tenté le challenge de le lire en anglais :rolleyes: (il n'y aurait pas eu que les subtilités de la langue que je n'aurais pas capté... :wacko: :D )

mouzillon
whoo! alright - yeah...uh huh
Messages : 341
Inscription : 09 Juil 2004, 15:31
Localisation : Rennes

Message par mouzillon » 21 Jan 2007, 22:17

Juste pour vous prévenir, au cas où vous penseriez à vous laisser tenter par la suite de "A Year in the Merde" qui s'intitule "Merde actually" laissez franchement tomber. J'ai luter pour le terminer et en plus la fin est nulle, une perte de temps.
If not now, when?

Répondre