Matin Brun

Livres et bandes dessinées, comics, mangas, etc.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 11 Fév 2004, 10:21

Ce qui est clair c'est que nous vivons une forme de totalitarisme : ceux qui ne pensent pas comme la majorité, soit libérale tendance anglo-saxonne (celle dont tu parles), soit politiquement correcte de type gauchiste bien-pensante (qui est l'opposition "officielle" de la première), est tout de suite mis à l'écart. Les modes, courants de pensées "présentables", tout ce qui fait le fond de notre "culture" populaire est créé, dicté, mis en forme et manipulé par certaines personnes haut placées qui, en quelques sortes, imposent leurs idées à tous.
Certes, cela n'est pas comparable au nazisme ou autres, étant beaucoup plus diffus, non-violent, beaucoup plus psychologique et fin qu'oppressif. Mais bon, quand même, moi ça m'a toujours effrayé la façon dont les gens répètent bêtement ce qu'on leur raconte à la télé et comment la plupart sont finalement incapables de penser par eux-même... :rolleyes:

Bref, même si ma question s'adressait à Kynerion ( ;) ), je trouve ta réponse et ton analyse très interessante. Il faudrait ptêt que je relise ce machin finalement... ^^
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Avatar de l’utilisateur
Kynerion
paint it black
Messages : 5111
Inscription : 15 Sep 2003, 20:58
Twitter : kyn
Profil Last.fm : kynerion
Localisation : France
Contact :

Message par Kynerion » 11 Fév 2004, 13:20

Ma réponse donc : le thème est traité de façon usuelle. Nazisme et communisme sont abordés pour bien faire les disctinctions qui s'imposent. On ne peut pas tout mettre dans le même sac. De même, il y a les idéologies, les religions etc... qui ont une grande place.

Lain
shooting star
Messages : 443
Inscription : 28 Jan 2004, 10:52
Localisation : In the Wired... Or In the Weir

Message par Lain » 11 Fév 2004, 14:03

SamuraiEdge,11 Feb 2004, 09:21 a écrit : Les modes, courants de pensées "présentables", tout ce qui fait le fond de notre "culture" populaire est créé, dicté, mis en forme et manipulé par certaines personnes haut placées qui, en quelques sortes, imposent leurs idées à tous.
En fait... je ne pense pâ qu'il n'y aie que ça... que les modes de pensées présentables comme tu dis...
Même les courants de pensées en oposition à ces "pensées présentables" sont conditionés par celles-ci !!!


( j'ai pâ le tps d'en mettre plus... dsl... )

Balin
sympathetic noose
Messages : 80
Inscription : 25 Fév 2004, 03:59
Localisation : 94

Message par Balin » 25 Fév 2004, 04:39

Je ne pense pas que le message de Martin Brun se limite à "le totalitarisme c'est pas bien" :P.

Je crois que le message se situe plutôt au niveau des gens qui acceptent PETIT A PETIT les choses, sur la montée du totalitarisme, sur la réaction des gens. Comment "le commun des mortels" vit la chose. C'est d'ailleurs ainsi que s'est passée la chose en Allemagne nazie : d'abord interdire aux juifs certains métiers, le mariage avec des non juifs, puis des choses de plus en plus graves. J'ai beaucoup aimé le point du vue qui nous est donné, celui d'un type qui n'a rien demandé à personne, et qui subit un peu passivement tout ça, tout en étant un peu scandalisé, et qui ne se dit qu'à la fin qu'il aurait du faire quelque chose plus tôt. Et puis son ami, qui vit les même choses, mais avec lequel il n'arrive pas à échanger, avec lequel il ne parvient pas à parler de tout cela ...

Et le propos dépasse le simple totalitarisme comme on l'a vécu durant le XXe siècle (vous faisiez le parallèle avec la mode, avec nos démocraties et la "pensée unique", etc.). Après avoir lu ce livre, on se dit qu'il ne faut jamais laisser passer le moindre abus, la moindre atteinte aux libertés fondamentales ... Et à ne pas laisser passer les choses en général en se disant "tant pis" ou "c'est comme ça" ou encore "ce n'est pas si grave". :)

L'une des forces de ce petit livre réside aussi ... dans sa petite taille :). Evidemment, du coup, il ne faut pas attendre la même chose, la même profondeur, les même développement, que dans un roman de 500 pages :).

Avatar de l’utilisateur
SamuraiEdge
wonderwall
Messages : 926
Inscription : 01 Oct 2003, 17:56
Localisation : Who knows ?...
Contact :

Message par SamuraiEdge » 25 Fév 2004, 10:52

Je sais pas si les choses se sont faites aussi sournoisement en Allemagne... Je crois que beaucoup de gens étaient tout à fait conscient de ce qui se passait, et le réclamaient. Quand tout va bien, l'humain est naturellement poussé à défendre les libertés, l'égalité tout ça...Mais dès que ça va pas, dès qu'il a l'impression que sa survie passe avant celle des autres et au détriment de celle des autres (comme en Allemagne en 40 : les juifs étaient accusées de tous les mots, du chomage à la pauvreté), alors il se radicalise.

Je pense que Matin Brun, à ce titre, met moins en garde contre le phénomène type nazi que contre les Le Pen : comme tu le soulignes, il fustige la majorité silencieuse, celle qui laisse faire des gros scores aux extrêmes sans trop s'indigner, ou du moins juste par la parole, sans agir. Son livre est très politique, au fond, il pousse à l'activisme politique. Mais cela reste un peu simple (simpliste) à mon gout, dans le sens dénué de nuances, même si comme tu le soulignes, c'est dur de faire mieux en si peu de pages....
Malheureusement, les choses ne sont pas aussi simples.... B)
-- Worker Bees can leave / Even Drones can fly away / The Queen is their Slave --

Hazu
commercial breakdown
Messages : 56
Inscription : 21 Mai 2004, 20:03
Localisation : Cork, Irlande
Contact :

Message par Hazu » 22 Mai 2004, 16:27

Je pense qu'il y pas mal de rapport avec le fascisme: "les chemises brunes" ça vous rappelle rien? même pas un certain cours d'histoire de terminal?...
quoiqu'il en soit j'aime beaucoup ce petit livre. Il se lit super facilement, un très bon style, et une histoire plutot bien menée...
When the truth is come to be lies
And all the joy within you dies

Jefferson Airplane - Somebody to love

Lain
shooting star
Messages : 443
Inscription : 28 Jan 2004, 10:52
Localisation : In the Wired... Or In the Weir

Message par Lain » 22 Mars 2005, 01:38

J'ai rencontré l'auteur sur le Salon... Il est adorable et nous avons pu parler un moment... Je vous posterai une photo de lui un des jours prochains ^^

Répondre