Starwars 3 - Revenge Of The Sith

Publier une réponse


Cette question est un moyen de prévention luttant contre l’envoi de formulaires par des robots indésirables.
Émoticônes
<_< :cool: :D :biglol: :blink: :huh: :mad: :non: ^^ :/ :moque: :lol: :) :| :oui: :( ;) :roll: :O :P
Accéder à davantage d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Starwars 3 - Revenge Of The Sith

par mouzillon » 05 Juin 2005, 15:14

Concernant les épisodes 7, 8 et 9 qui ne seront jamais tournés (enfin il ne faut jamais dire jamais... hein? :doute: ), voici le synopsis:

épisodes 7 8 9
(lien sur la gauche pour chaque épisode)

Pour l'insant je ne l'ai trouvé qu'en anglais, sorry!

On y trouve de nouveaux personnages tels Ben skywalker, Anakin Solo... et puis un chef du conseil Jedi du non de Luke, et puis des clones (de Luke et Dark Vador) et puis des batailles, et puis... tout est bien qui fini bien :sueur:

par Mg » 27 Mai 2005, 00:33

STARWARS EPISODE 3 : REVENGE OF THE SITH ****

Enième et ultime retour de la saga StarWars, celle qui fait rimer bénéf et lasers. Oui, ça ne rime pas. Comme ne riment pas ensemble les deux premiers épisodes de cette deuxième trilogie, avec cette troisième partie largement au-dessus du lot. Excepté le charme à l'ancienne de la première trilogie, culte d'entre les cultes, Revenge Of The Sith tire son épingle du jeu, et clot en beauté une saga mythique.
Où l'on suit la chute des Jedis, et l'avènement de l'Empire, le tout en manoeuvre de l'obscur Darth Sidious, et l'apparition de son nouvel apprenti Darth Vader. Et oui, la Guerre des Clones touchent à sa fin, les deux côtés s'embrasent pour s'éteindre sur les bases de l'Empire que le Chancelier Palpatine tisse sur les ruines de la République. Machiavélique à souhait, ce dernier bénéficie toutefois d'effets risibles lors de sa transformation ( garde ta capuche, vilain! ). Un petit raté comme quelques autres que nous ne relèverons pas, eu égard à la majesté de ce film.

Tout débute par une scène qui restera sans doute dans les annales du cinéma, tout comme la course de Pod du premier, ou autre moment de la saga à classer dans les registres. Lucas s'est énormément amélioré, ouvrant la porte à une réalisation beaucoup plus fluide et rythmé que dans ses deux précédents films, un peu raplapla. On s'amuse avec la caméra, on virevolte, on fait bouger. Ceci n'enlève rien aux faits que les dialogues auraient nécessités un professionnel, les scènes de blabla sont d'une rare éloquence. Limite navrant ( Padmé/Anakin, etc... ), mais Lucas n'est pas connu pour ça. Comblant les trous de sa saga fétiche ( enfin, la seule quoi ) avec un scénarion habile, mêlant considération politique de base ( on pense aux réflexions plus poussées d'un Tolkien ou d'un Asimov, ou autre ) et héroïsme sympathique, on replonge durant quelques instants dans le StarWars d'il y a vingt ans, quand lors des derniers instants le puzzle se finalise. L'émotion est là, jusqu'ici absente. Les derniers instants font frémir le fan, ou le connaisseur, et donnent envie de revoir les IV, V et VI.

Pièce maîtresse de la saga, Revenge Of The Sith vient combler le manque des deux premiers épisodes, et lance à merveille la suite ( qui la précédait.. vous suivez? ). Si ce n'est quelques reproches que l'on pourrait faire sur la manière de faire de Lucas, on assiste là à un très bon film de SF, et du bon StarWars.

par Kynerion » 26 Mai 2005, 16:40

Star Wars Episode III : La revanche des Sith

Que s'est-il passé? C'est simple : on nous a fait un battage pas possible à la sortie du film (C'est génial, c'est super, j'en suis encore toute mouillée... etc.). Voilà; ça, c'étaient les gens sortant du cinéma les tout premiers jours. Forcément, des gens lucides qui trouvaient les deux premiers épisodes très moyens et qui encensent le troisième, ça créé une attente. Et autour de moi, partout, des magazines spécialisés consacrés à Star Wars. L'histoire, les images, les planètes, les personnes, tout y passe... avant d'aller au ciné.

Vous ajoutez le tout dans ma tête : les critiques des spectateurs + tout le battage autour du film, et vous obtenez mon état d'esprit quand enfin je décide d'y aller. Forcément, l'attente est grande; que dis-je, elle est énorme.

Donc je suis déçu.
Déçu par un film certes meilleur que les deux précédents (c'était facile à faire), mais qui n'a rien non plus d'exceptionnel. Un film d'effets spéciaux, où même le scénario (pourtant très bon, je l'ai lu!) est bouffé par les images. Et comble du désastre, le pire côté gnan-gnan de l'histoire, à savoir la relation Padmé-Anakin, est repris et accentué. Des passages terriblement chiants à la seule vision de Nathalie Portman, alors qu'il n'y a pas si longtemps encore elle tenait un pistolet-laser pour combattre. Oui, elle est enceinte (une grossesse très bien cachée dans les plans du début du film, d'ailleurs), mais bordel, il arrive aussi des trucs aux femmes enceintes!

J'ai été très agréablement surpris par le personnage de Grevious, le général droïde aux quatres bras. La suite du film se dégradant progressivement. On nous parle d'un "massacre du temple jedi" dont on ne verra que quelques hologrammes. On nous montre un combat Anakin-Obi Wan sur Mustafar qui finit par me lasser. Hayden Christensen a autant de charisme qu'un big mac réchauffé au micro-ondes...

C'est un bon film, mais qui fait bien pâle à côté de sa campagne de marketing.

par Mg » 23 Mai 2005, 09:19

George Lucas' Star Wars: Episode III Revenge of the Sith earned an estimated $108.5 million over the three day weekend, which is the second-best opening weekend of all-time, surpassing Shrek 2's $108 million (if estimates hold) and trailing just Spider-Man 2's $114.8 million. The third and final prequel, budgeted at about $113 million, pulled in $158.5 million in its first four days, easily beating The Matrix Reloaded's $134.3 million for the four-day record.

...

Released day-and-date by 20th Century Fox in 115 countries, "Sith" has already taken in $303 million worldwide.
:rolleyes: Lucas va pouvoir nous emmener en vacances gratos avec tout ça... :)

par vince » 20 Mai 2005, 08:43

Je suis daccord avec lami Juliano: Lucas est un dieu, un magicien......L'épisode III est un chef doeuvre.Le film passe trop vite et on en prend plein les mirettes pendant plus de 2h.
La descente aux enfers d'Anakin est cruelle et si belle à la fois:en effet on attend dès le début le moindre coucou de DarkVador jusqu'au moment où on le voit apparaitre dans son casque étincellant et plus fort que jamais (le personnage bien sûr pas le casque).
Pour un éternelle fan de DarkVador, hier j'ai été comblé :whah: extase totale: je remets ça lundi,mardi mercredi......

par juliano49 » 19 Mai 2005, 23:29

Je suis du même avis que toi c'est vrai que l'on s'en prend plein la face. Et de tous ceci ce n'est que bonheur, car tous les éléments du puzzle sont rassemblés et on passe du rire, à des combats voire même parfois des pleures.
Cet épisode est donc beaucoup plus sombre que les autres et c'est ce qui fait qu'il est moins niant niant que "la menace fantôme".( Donc moins pour les enfants) Le moment le meilleur pour moi est quand même l'apparition de Dark Vador, qui reste gravé dans ma mémoire.

Mais Lucas est grand car là c'est vrai que pour faire mieux ça va être dur, très très dur. Mais avec lui on ne sait jamais.... La force est toujours avec lui!

par bugman » 19 Mai 2005, 10:14

Comme d'habitude le 3e épisode de la trilogie est le meilleur... Et ici d'autant plus que le mal se répend implacablement. Car, il faut bien le dire, ce qu'on préfère dans Star Wars, c'est les méchants, non? Les gentils sont un poil trop lisses et leurs histoires d'amour plutôt cucu.
Ici nous avions la saga stellaire la plus connue au monde et l'épisode charnière qui fait la jonction entre les 2 trilogies, 28 ans après le début (qui est en fait l'épisode 4, blablabla mais ça tout le monde le sait...).

Des millions de fans l'attendaient au tournant, le George, il n'avait pas franchement le droit à l'erreur. Et il retombe bien sur ses pieds. On arrive progressivement à retrouver le contexte tel qu'on le connaît, les clés pour la compréhension nous sont données une à une et on voit même le look "Empire" que l'on connaît bien -les uniformes, l'électronique spatiale un peu kitsch avec plein de gros boutons qui clignotent- refaire surface... :lol:

Avant tout, ce qui fait qu'il est si bon cet épisode III, c'est que Lucas renoue avec la philosophie starwarsienne. Le scénario s'en retrouve plus étoffé, les personnages moins distants, les spectateurs moins largués/blasés. Les grands thèmes universels qui ont fait le succès (inter?)planétaire de sa saga font leur come back.
Au coeur de l'histoire, les paroles de Yoda: C'est la crainte de perdre ce qui nous est cher qui mène au côté obscur. Ou plutôt: "La crainte de perdre ce qui nous est cher au côté oscur mener." Mais vous m'aurez compris.
Anakin (comme son acteur Hayden Christensen) est plus consistant. Il est un personnage ambigu, troublé, traversé par les choix cornéliens que son destin le pousse à faire. Il manipulé par Dark Sidious jusqu'à l'aveuglement, pris entre deux feux, jouant les agents double, les intrigues au sein de la République faisant rage, sa liaison secrète avec Amidala, qui est enceinte, tout ça... Pas facile pour lui. :huh: ^^

Le film est passionnant. On découvre comment s'effectue le passage entre la République et l'Empire, ou comment un seigneur Sith devient, légalement en plus, Empereur (toute ressemblance avec un chancelier allemand à la moustache étroite serait une simple coicidence). Celui-ci prend vraiment beaucoup de dimension, on a enfin devant nous un méchant digne de ce nom. Ce qui fait qu'assiter au passage du côté obscur d'Anakin est tout simplement grisant. Connaître enfin ses motivations, les causes de son aveuglement et surtout comprendre comment celui qui était l'Elu, qui devait apporter l'équilibre à la Force, devient Dark Vador l'apprenti du seigneur du Mal !... (au final tout l'intéret de cette nouvelle trilogie) :whah:
Attention je préviens: on ne voit que très peu le costume de Dark Vador ! <_<

Le personnage du Général Grievous est l'illustration que Lucas peut toujours faire plus fort. Certains affrontements valent le coup, car beaucoup de duel au sabre il y a. Le dernier entre Anakin et Obi Wan sur la planète volcanique est fantastique. De son côté, Yoda trouve enfin un adversaire à sa mesure... ;)

Visuellement on en prend encore plein la gueule, et ce dès la bataille aérienne qui ouvre le film. Lucas est arrivé à un parfaite représentation visuelle de son univers, c'est sûr. Dommage que ça s'arrête là, mais de toute façon il aura du mal à faire mieux... Mais en tout cas on ressort forcément avec un petit pincement au coeur en ce disant que maintenant ça y est, c'est bel et bien fini. :cry:

Que la force soit avec vous ! -_-

par juliano49 » 19 Mai 2005, 09:57

28 ans après la sortie sur grand écran de la guerre des étoiles, les derniers secrets de la saga créée par Georges Lucas sont révélés dans La revanche des Sith : pourquoi Anakin Skywalker a-t-il succombé au côté obscur de la force ? Comment Obi Wan Kenobi et Yoda ont-ils survécu au massacre des Jedi ? Comment les jumeaux Luke et Leia ont-ils été sauvés ?



Le nombre de spectateurs en France devrait approcher voire dépasser le score réalisé par M6 ces deux dernières semaines : les volets 1 et 2 de la saga ont été vu chacun par 6,8 millions de téléspectateurs.

La revanche des Sith a réalisé le meilleur démarrage de tous les temps pour la séance de 14 heures sur Paris-périphérie, avec 16.277 entrées en 30 salles !(reléguant ainsi Spiderman 2 à la seconde position)

Par comparaison, selon Allo ciné, La menace fantôme (volet 1) avait attiré 10.909 spectateurs et L'attaque des clones (volet 2) un peu moins de 9.500 personnes.

Selon l'AFP : "Le film «Star Wars: Episode III -La revanche des Sith», de George Lucas, dernier volet de «La Guerre des Etoiles», a attiré mercredi 632.000 spectateurs pour sa première journée dans les 938 salles françaises où il était projeté, selon les estimations de sa société production, la 20th Century Fox.
Sur Paris-périphérie (52 salles), le nombre d'entrées est de 124.500, a précisé la Fox. "

Cet ultime épisode est salué majoritairement par la critique comme le plus abouti de la seconde trilogie. Trilogie,il est vrai, décevante.

La revanche des Sith est un film très sombre,se concentrant principalement sur les héros principaux et plus particulièrement Anakin qu'on voit mué en Dark Vador. Les autres personnages sont plus en retrait. En dépit de son amour pour Amidala et des efforts du maître Jedi Obi Wan pour le ramener dans le droit chemin,le jeune Anakin bascule du côté obscur.



A noter qu'aux Etats-Unis, l'absentéisme dû à la sortie du film coûtera à l'économie américaine plusieurs centaines de millions de dollars. Une étude du cabinet Challenger Gray and Christmas estime à cinq millions le nombre d'américains qui vont se faire porter pâles jeudi et vendredi !

par Kynerion » 18 Mai 2005, 20:48

Bah de toute façon, Star Wars, c'est pour les vieux garçons. Les tanguys, les neuneus. :neuneu:
Il est temps de grandir, de devenir des hommes.
Pfff... allez, salut les glandus!

:lol:

par SamuraiEdge » 18 Mai 2005, 17:44

Bravo mon cher Mg pour cette brillante analyse : pas mal de choses m'avaient échappées... :blink: Je vais maintenant pouvoir regarder l'épisode III avec de bonnes bases ! Taïau !! :D

par B166ER » 18 Mai 2005, 17:41

JE L'AI VU !!! B)
hohohoho... C'est énorme! Eh oui, même moi qui ne suis pas non plus un fan absolu, j'ai été emballé! On voit bien comment on passe de l'episode II au IV, c'est assez marrant de voir comment tout se met petit a petit en place afin d'arriver a la situation que l'on connait, meme si des fois, on sent qu'ils ont eut un peu de mal pr compenser certaines "erreurs" des épisodes suivants... Mais bon, un très très bon film que je conseille vivement à tous ceux qui ont au moins vu le I et le II (ben oui, moi par exemple je n'ai jamais vu les autres... je vais rattraper ca très vite rassurez vous!)


tinn tinnn tintintintinnnn tinnnn tintintintinnnn tin tintitntintin... (air connu. :lol: )

par Mg » 18 Mai 2005, 17:02

La Force est avec Star wars : Episode III - La Revanche des Sith, le box-office également. L'ultime volet de la saga intergalactique de George Lucas réalise ce mercredi 18 mai le meilleur démarrage parisien de tous les temps avec 16 277 spectateurs dans 30 salles. Le long-métrage, présenté en avant-première mondiale à Cannes, bat le précédent record détenu par Spider-Man 2, qui avait enregistré 16 141 entrées dans un nombre de salles identique. Par la même occasion, il prend logiquement et largement le dessus sur les Episodes I et II : Star wars : Episode I - La Menace fantôme avait attiré 10 909 spectateurs dans 30 salles alors que Star wars : Episode II - L'Attaque des clones avait enregistré 9336 entrées dans 31 salles.
B)

par Mg » 18 Mai 2005, 16:49

Ah oui, pardon mais à cette heure là j'ai pas les yeux en face des trous.. J'étais pourtant persuadé d'avoir bien écrit! Milles excuses donc.

J'essaierai un jour de réitérer un mémorable article sur le complot Sith, rapide et efficace. Malheureusement la dernière version a été inextricablement perdue.. Bref.

Oui, donc pour faire bref, Palpatine est derrière tout ça, et emploie des "padawans" du côté Obscur que sont Darth Maul, Tyrannus puis Vader. Tyrannus est donc le comte Dooku, présent dans le II et le III. Un peu l'homme de terrain pour Palpatine obligé de rester gouverner en place public sur Coruscant.
Après l'épisode I qui amenait Palpatine/Darth Sidious au pouvoir légalement ( il a fomenté l'embriglio économique autour de Naboo en embriguadant la fédération du commerce, la perfide, tout en utilisant les rouages grippés de la République pour s'asseoir dans le siège suprême ), ce dernier a donc employé un jedi corrompu pour commander secrètement une armée de clones. En fait, on comprend qu'il a employé Dooku pour tout cela. Je pense qu'en fait c'est Dooku lui-même, une fois passé du côté obscur, qui a commandé l'armée sous un faux nom.

Ceci étant fait, Palpatine a tranquillement amené la Guerre des Clones, en jouant sur les deux tableaux. D'une part, grâce au mouvement séparatiste que son élève le comte Dooku anime. D'autre part en laissant par lui-même la République se casser la gueule( sic! ). Tout ceci amène inévitablement à des tensions. Et donc à l'épisode II.
Alors que le Sénat discute de la création d'une armée, il fait accélérer les mouvements séparatistes. Dans le même temps, il tente de faire assassiner Padmé qui mène le combat anti-bellissiste ( assassinat qui arrange la fédération du commerce, qui a un compte à régler avec elle.. Accessoirement, les séparatistes croient oeuvrer pour Sidious, la deuxième personnalité de Palpatin ). Echec sur ce point.

Habilement, au plus fort des tensions, il parvient à faire voter la création de l'armée, en ayant fait éloigner Padmé, et en utilisant Jar Jar. Ceci étant fait, il sort de l'obscurité grâce aux Jedis qui enquêtaient, son armée. Dans l'urgence de la situation ( Obi Wan vient de découvrir l'armée séparatiste prête à l'emploi ), personne ne se pose de questions. Et la guerre des clones est déclenchée.

Pour Sam, Jango n'a pas connaissance que ses "clones" sont récupérés par la République, puisqu'à ce moment là il se trouve avec les séparatistes. CQFD.

Maintenant le III...

par Kynerion » 18 Mai 2005, 12:54

Mg,18 May 2005, 09:09 a écrit : Un paradis, que dis-je une apothéose visuelle et scénaristique ( pensez donc, même Kynerion a compris, alors que l'exercice de compréhension d'un spectacle mêlant monstres verts ou clonés à des barbus en robe se battant avec de fausses épées en plastique n'est rien comparé à l'élégance d'un commentaire de droit communautaire sur les régins préiphériques de l'union européenne, mais passons.. ), dont j'avais la charge primordial d'en acquérir le droit de passage. Non sans me soucier de la lourde responsabilité qui m'incombait puisque je devais également amadouer le préposé à la vente pour obtenir un second pass pour mon aimable et néanmoins illustre colocataire, et responsable des bureaux de rédaction d'un obscur site internet situé dans la même ville donc que ce cinéma qui se présentait face à moi, tel un gigantesque navire vers les cieux de la jouissance cinématographique.
Voilà. Alors là, on parle de moi. J'aime. :D
Et déjà je vous fous la honte : j'ai tout compris, et oui! au scénario de l'épisode 3... grâce au hors-série "LucasFilm magazine" (je plaisante pas). Donc sur le papier, c'est compréhensible. Ce sont les trois derniers épisodes de la trilogie maintenant qui vont devoir s'éclaircir dans mon esprit, mais finalement, la fin, elle est assez simple. ^^

Bon, précisons aussi ça:
l'élégance d'un commentaire de droit communautaire sur les régins préiphériques de l'union européenne
Les fautes de frappes mises à part, je parle des régions ultrapériphériques!!! C'est pourtant simple aussi. D'ailleurs je vais paufiner, puisque ça s'annonce pour cet après-midi...

par radiopyramidheadsong » 18 Mai 2005, 12:03

Moi je comprends pas trop pourquoi dooku lache le morceau à Obiwan à propos du complot des siths.

C'est compliqué star wars dit donc :D

Haut